lundi 28 juin 2010

La saison d'abondance




Photo 1 : C'était la fin de semaine juste avant notre Fête nationale. Vous voyez la couleur plus pâle des aiguilles de sapin au bout des branches? Ce sont les jeunes pousses que je cueille pour en faire du sirop de sapin quand j'en aurai besoin. J'ai pu en ramasser un gros sac que j'ai mis au congélateur. J'en aurai suffisamment pour en faire beaucoup de potions magiques. Vous voulez la recette? Je l'ai déjà expliquée dans mon billet du 27 juin 2007, c'est ici : http://chez-zoreilles.blogspot.com/2007_06_01_archive.html.

Photo 2 : Samedi soir après souper, avec Crocodile Dundee, on a été voir là-bas là-bas loin loin s'il y avait des petites fraises des bois et si elles étaient mûres. Mon intuition était bonne, voici ce qu'on a trouvé!

Photo 3 : Félixe et son Papa, le 24 juin dernier, chez nous, avec leur veste de bateau, trop contents d'aller jouer dans le sable sur les îles.

La saison d'abondance

À cette période de l'année, je ne sais plus où donner de la tête. La nature est trop généreuse. La période de la cueillette débute avec les jeunes pousses de sapin gorgées de sève printanière. Ensuite, pendant tout l'été, il y a la pêche et samedi dernier, en après-midi, j'ai étrenné mon permis de pêche 2010 avec deux petits brochets que j'ai remis à l'eau en leur disant : « Allez nager encore un peu, vous reviendrez quand vous aurez grandi ». J'aurais pu les garder, ils avaient le format réglementaire mais disons que je ne me serais pas fait poser avec ces petites prises de bébé lala qui n'auraient pas rempli notre dent creuse ni fait la une du Sentier Chasse et Pêche!

Après souper, il faisait beau, calme, doux et comme le soleil se couche tard, on a décidé d'aller à la chasse aux tites fraises, juste pour voir. Non mais vous ne sentez pas l'odeur enivrante, juste à voir la photo? Ça vous saoule les narines pour longtemps, ça vous ramène des souvenirs toujours tendres, des mémoires olfactives de l'enfance, du temps où on les mangeait à mesure, directement dans le champ. La quantité n'est pas importante. C'est d'en avoir cueilli un petit peu qui compte. Et on en a cueilli un tout petit peu justement.

De retour au camp, sur la galerie, je les ai équeutées bien délicatement, nos tites fraises. Crocodile Dundee a offert de m'aider pour cette tâche de minutie et de patience mais avec ses mains de menuisier, il n'a pas insisté quand je lui ai proposé plutôt d'aller prendre des photos du castor qu'on voyait s'affairer avec vaillance sur la rivière en face de nous. Il a fait de très belles photos d'ailleurs.

J'ai fait une petite confiture pour dimanche matin. Oh à peine sucrée, naturelle, tout juste jeter un petit bouillon de rien du tout, plus par acquis de conscience... et pour l'odeur qui allait flotter dans le camp, à l'heure du dodo. Je vous le dis, y a de la dope là-dedans, j'ai fait zéro insomnie, et nous avons claqué dix heures de sommeil en ligne. SANS INTERRUPTION. Ça nous tentait tu de nous lever, nous autres, dimanche matin? Oui, c'est sûr, on avait de la confiture aux tites fraises au déjeuner!

La semaine prochaine, en plus de la pêche, je vais cueillir le ti thé, cette plante qu'on trouve en quantité à notre camp et qui s'appelle linée boréale, je crois. On en fait un ti thé, vous savez? Ça goûte comme le « paparmanne » rose de nos grands-mères, une tisane qui saoule aussi nos narines... C'est comme l'odeur de sapin aussi. Moi, mes narines sont alcooliques, je pense, saoulées en permanence, en cette saison d'abondance. Les pivoines, sentez-vous le parfum des pivoines encore? Et les roses? Et le foin coupé?

Et comme si ce n'était pas assez de générosité de la nature et d'abondance de bonheur, en arrivant chez nous hier soir, on a trouvé sur la table de la cuisine deux petites notes manuscrites, des calligraphies qu'on reconnaît bien... Isa, Dom et Félixe étaient venus souper, veiller, dormir et déjeuner à la maison en notre absence, alors qu'ils nous avaient dit qu'ils iraient plutôt camper avec leurs amis au lac Témiscamingue. Ces petites lettres ne dévoilant rien d'intime, je vous les retranscris :

Salut vous deux!

Au lieu de faire du camping sur le bord du lac Témiscamingue dans une tente pas d'étoile, on est venu profiter du lac Dufault dans votre 5 étoiles. La-baignon-la-baignette, BBQ sur la terrasse, petite lecture devant une lune grosse comme une pizza X-large. Bref, une super soirée! Merci! Dominic xx

J'espère que vous avez passé une belle fin de semaine! Merci beaucoup pour votre « bed and breakfast self service »! Isabelle xx

Il n'y a que Félixe qui n'a pas écrit sa petite note mais là, je me demande si... Peut-être qu'elle l'a écrite à la craie dans la porte de la maisonnette?


59 commentaires:

Réjean a dit…

Il devrait y avoir davantage de ces beaux moments, dans nos vies. Cette lecture s'est avérée des plus enrichissantes et je t'en remercie ! :-)

Zoreilles a dit…

@ Réjean : Bonjour et bienvenue chez moi. Nous nous sommes déjà croisés chez Jacks, n'est-ce pas? J'espère partager ces petits bonheurs tout simples et cette « abondance » encore souvent au cours de la saison : il y aura le temps des framboises, des poires sauvages, des bleuets, des atocas, et peut-être des surprises? C'est moi qui te remercie de ta visite, Réjean!

Solange a dit…

Un beau moment de vie, ça fait toujours du bien de lire le bonheur. Moi je suis rendue aux framboises, j'ai des plants dans ma cour et aujourd'hui j'en avais assez pour faire des confitures. Comme ça tu reçois même quand tu n'es pas là? Ça nous arrive aussi.

Zoreilles a dit…

@ Solange : Des framboises dans ta cour? Déjà mûres? T'as fait tes confitures? Tu es dans la saison de l'abondance en pas pour rire! Hé oui, on reçoit même quand on y est pas, je trouve ça cool, ils font partie de la maisonnée en quelque sorte. Isabelle a toujours aimé cette maison, SON lac, ou plutôt le style de vie de chalet qu'il y a ici. Parfois, en rigolant, on se dit qu'un jour, quand on sera vieux, on changera de maison avec eux! (Ils deviendront sous peu propriétaires d'un duplex en ville).

crocomickey a dit…

On appelle ça vivre dans les nuages ... pour de vrai !

Marico a dit…

Wow! Quelle belle découverte que ce site. Ca sent la vie, l'amour de la nature, des êtres et des choses. C'est certain, je serai une régulière!
Bonne, bonne, bonne journée!

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : Moi? Vivre dans les nuages? Genre déploguée de la réalité? Ça se peut très bien. Ça m'arrange, des fois... C'est pas tout le temps jojo sur la terre ferme, tu sais!

@ Marico : Bonjour et bienvenue ici. Toi-même, tu respires la vie, l'amour, la joie de vivre, j'irai te faire une petite visite aussi, tu me donnes envie de mieux te connaître. À bientôt!

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Je suis jalouse de tes Tites fraises... Je vais essayer de relever le défi (au-travers du reste bien sûr...)

Barbe blanche a dit…

C'est ce qu'on appelle la grosse vie, il n'y a qu'à tendre la main pour cueiller les richesses que la nature donne à profusion.
Les petites fraises, ben là, je retombe en enfance, sur le gros côteau, bien assis dans la talle, je rempli mon plat en bien sur en mangeant une de temps en temps, l'herbe est longue et les fraises sont nombreuses et bien dodues.
Merci Zoreille, de faire remonter ces souvenirs d'enfance à la surface.

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Ah Zoreilles, quand tu nous racontes tes moments de vie, j'ai toujours l'impression d'être tout près, à tes côtés, en train de les découvrir avec toi. Un très grand talent que tu as là, ma belle!

Et quand tu parles des merveilleuses odeurs qui t'entourent, c'est bien simple, je me mets les humer aussi!

Cependant, ça me rappelle une petite anecdote qui s'est produite il y une dizaine de jours. J'étais seule au bureau et soudainement, j'ai senti une odeur très familière, bien que lointaine dans mes souvenirs. Ce parfum était tellement fort que j'avais l'impression que quelqu'un se tenait derrière moi. Il s'agissait de l'odeur du tabac Amphora que mon bien-aimé papa aimait fumer dans sa pipe après certains repas ou lorsqu'il sirotait un martini ou un scotch... Une odeur très particulière que je n'ai pas sentie depuis son départ vers l'autre monde, il y a déjà 17 ans. Bizarre autant qu'étrange, non? Ma réaction a été dans l'ordre d'avoir peur, d'être plus qu'étonnée, de sourire et d'éclater en sanglots. Hé que je fais dur, des fois...

Pour en revenir à ton billet, il est aussi magique que tes potions de sirop de sapin, ma Zoreilles!

Je t'embrasse bien tendrement, ma belle conteuse! ;)

TaLou a dit…

L'abondance, les fraises, le jour qui s'étire autant qu'il le peut... merveilleux!

Du jus de sapin? de quessé que tu fais avec ça?

Tu mets pas ça sur tes crêpes toujours?

:)

Henri a dit…

J'aime bien l'expression "une lune grosse comme une pizza extra large".

En passant, tu n'aurais pas une p'tite potion naturelle pour les maux d'épaule et de genoux ? (une solution autre que l'amputation)
:-)

Zoreilles a dit…

@ Fitzsou : T'avoueras quand même que je t'ai pas rendu le défi trop difficile! ;o)

@ Barbe blanche : Les tites fraises ont le don de faire remonter des souvenirs d'enfance à la surface. Il paraît que notre mémoire affective serait reliée au sens de l'odorat. En tout cas, quand je reviens des fraises et que je les équeute, je me lave pas les mains tout de suite, je passe mon temps à les sniffer!!!

@ Rosie : Non, tu fais pas dur, Rosie, t'as le coeur tendre et je voudrais jamais que tu sois autrement, tu ne serais plus la charmante Rosie qu'on connaît... Tu vois comme c'est fort, la mémoire olfactive? Après 17 ans, l'odeur du tabac Amphora te rappelle ton Papa au point de te faire vivre toute une gamme d'émotions. Papa aussi fumait du Amphora dans sa pipe à l'époque, le paquet vert, lui. Ça sentait le rhum. Il aimait aussi prendre un verre de rhum (avec de l'eau) de temps en temps. Le dimanche, après la messe, tout endimanché beau bonhomme, c'était un de ses plaisirs... Plus personne ne fume ça, du tabac Amphora, j'en serais bouleversée aussi. Pour ma part, j'ai son sourire communicatif et ses yeux bleu de mer constamment sous les yeux comme en ce moment. Il m'accompagne, nous sommes toujours tellement complices...

@ Talou : Nenon nenon, pas question de mettre ça sur mes crêpes, c'est trop précieux! Je fais du sirop de sapin avec le jus concentré. La recette complète se trouve expliquée en détails dans mon vieux billet du 27 juin 2007. J'ai mis le lien pour y aller si ça t'intéresse. Mais si tu veux juste te saouler de l'odeur des sapins, prends quelques bouts de branches et fais-les bouillir dans un peu d'eau, tu vas voir, ça embaume la maison.

Zoreilles a dit…

@ Henri : Moi aussi, Dominic me charme et/ou me fait rire quand il écrit. On dirait des petits films. En tout cas, on voit des images! Bon, les maux d'épaule et de genou... Autre que l'amputation? Euh... La retraite? Euh... Des vacances? T'es pas rendu là toi non plus, hein? Si je le savais, mon vieux, je n'irais plus en physio. Tu veux sa carte d'affaires, à ma physiothérapeute? Sinon, dans les remèdes naturels, ma grand-mère se frottait les genoux à l'huile camphrée. Pis elle disait son chapelet!!! T'avais dit « naturel » et non pas spirituel, Dre Zoreilles comprend tout de travers des fois. ;o)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Mon papa fumait parfois le paquet rouge et parfois, le vert...

Lui et moi étions également si complices et si près l'un de l'autre! Il me protégeait contre les foudres maternelles si fréquentes et si irraisonnées, mais on ne savait pas vraiment que ma pauvre maman était si malade... En fait, toute personne ayant eu un passé aussi débilitant et triste que le sien aurait baissé les bras... Je l'écrirai bien un jour, cette histoire.

Selon mon entourage, j'ai le sourire de papa, le nez et la forme du visage de maman et les yeux verts-bruns de ma grand-maman maternelle... Une vraie bouteille de Heinz, quoi! ;)

Mais, c'est ma fille qui a les yeux presque noirs et le regard à la fois perçant et aimant de mon papa... Parfois, j'ai l'impression qu'elle me parle, me regarde et m'observe à travers les yeux de mon père, et ça me bouleverse à un point inimaginable.

Oh, j'oublais... Ton adorable Félixou t'a-t-elle laissé un message à la craie sur la porte de la maisonnette? ;)

Je t'embrasse bien fort, ma belle!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Si la conjonction "si" n'existait pas, je serais problablement dans l'impossibilité d'écrire plus de deux phrases une après l'autre... Hé misère...

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

tu es fascinante. Tu vis avec la nature, tu la connais, tu sais comment en tirer partie. Tu es ce que j'appelle une vraie de vrais.

Je t'engagerais bien comme enseignante de la nature. J'en ai tellement à apprendre. Mais on a au moins le plaisir de te voir aller comme si on y était.

Ici, Jacques Cartier a déjà dit que c'était la terre de Cain. Hier, je suis allé voir s'il y avait des petits fruits. Rien. J'ai vu des fleurs de fraises, de framboises, de bleuets, mais rien qui commence à ressembler à l'ombre d'un fruit. Pour le moment, l'abondance est restée en Abitibi.

J'ai vu aussi, au port de Havre-Saint-Pierre un torbinouche de gros bateau de croisière. Je me suis approché sous la pluie, j'ai accosté le monde qui remontait sur la bateau et le guide qui les accompagnaient.

J'ai appris que le bateau était remplis de monde des Iles de la Madeleine. Ils s'étaient arrêtés au port du Havre avant de poursuivre pour Québec et Montréal.

J'ai été surpris d'apprendre que le guide d'une trentaine d'année ne savait pas que Havre-Saint-Pierre avait été fondé à partir de familles en provenance des Iles.

Zoreilles a dit…

@ Rosie : On a tant de choses en commun et pas seulement des souvenirs d'effluves du tabac Amphora! Nous sommes ce lien, ce trait d'union entre nos parents et nos enfants qui leur et nous ressemblent, c'est la vie qui continue, en somme, plus forte que tout. Est-ce que Félixe m'a écrit un mot dans la porte de la maisonnette? Je n'ai pas encore été vérifier, je lui demanderai tout à l'heure... En effet, ses parents travaillent et la garderie est... fermée pour cause de Fête du Canada! SOS Mamie à la rescousse, fidèle au poste et heureuse de l'être...

@ Jacks : Et moi, au contraire, je trouve tellement que j'ai tout à apprendre. J'ai déjà dit à Crocodile Dundee que si nous devenions riches un jour à la loterie (faudrait d'abord que j'achète des billets) j'embaucherais Ti-Cric Larivière, un de nos amis biologistes, amoureux de la nature, auteur de plusieurs bouquins sur la forêt boréale, je l'embaucherais dis-je, pour tout un été, comme conseiller spécial, pour m'accompagner et m'enseigner ce qu'il sait. Et pour ce guide sur le bateau de croisière, si vraiment il ne savait pas ça, il serait urgent que quelqu'un l'informe! Pour les petites fraises, s'il y a les fleurs, c'est que les fruits vont suivre très très très bientôt, ne les perds pas de vue surtout... Par chez vous, vous avez de la chicoutai, sorte de framboises dorées délicieuses, particulières aux Iles de la Madeleine et certains secteurs de la Côte Nord. Mes parents en ont déjà mangées à Havre Saint-Pierre. On en fait des confitures, des tartes et une boisson délicieuse qui s'appelle d'ailleurs Chicoutai.

Air fou a dit…

Coucou Zoreilles!

Oui! Quel bonheur toute cette abondance, qui devrait inspirer le respect de la nature, mais pas de place pour la tristesse ici.

Chez nous, les fleurs apparaissent et disparaissent mais il y en a toujours; le thym est en fleurs et compose des vagues campagnardes sur le devant de la maison, encore beaucoup moins dans la cour, mais ça viendra. J'ai volé quelques rares fraises aux limaces, qui nous envahissent cet été.

Comment ton amoureux s'en tire-t-il, finalement? ¦D

Zed ¦)

Zoreilles a dit…

@ Zed : Coucou! Pendant que Félixe fait son dodo d'après-midi, je pitonne un peu. Tu as du thym, chanceuse? J'ai perdu le mien, du thym citronné, l'an prochain, j'en planterai à nouveau, ça sent trop bon. Il me reste de la menthe (très envahissant), de la ciboulette, de l'origan, du persil, du basilic, de l'estragon mais plus de thym... ;o( Tu as des fraises dans ta cour? Dépêche-toi de toutes les voler aux limaces! Pour Crocodile Dundee, ne t'inquiète pas, c'était pas lui, y a pas de danger qu'on le retrouve errant dans une grande ville! Dans la forêt peut-être... Tu peux dormir sur tes deux zoreilles!

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles

On en fait des confitures, des tartes et une boisson délicieuse qui s'appelle d'ailleurs Chicoutai.

Bien sûr, impossible de vivre ici sans connaître la chicoutai, aussi appelée plaquebière.

Voici ce qu'on en dit dans le dictionnaire wikipedia: La plaquebière, appelée aussi ronce des tourbières, « ronce petit-mûrier » ou « chicouté » au Québec, est une plante vivace du genre Rubus et de la famille des Rosacées, typique des pays nordiques où son fruit est utilisé pour les confitures, ce qui explique sa présence sur la pièce de 2 euros finlandaise.

Pour plus de détails voir plaquebière

Lise a dit…

Zoreilles,

ici il y a aussi abondance d'amour, dans tous les sens du terme, au propre, au figuré et surtout présent à chaque instant. Ça se "sent" dans chacun de tes mots, et tu as aussi raison pour ce qui est de la mémoire olfactive. C'est pareil pour moi, comme pour toi et Rosie, à un point épeurant parfois. Je n'ai qu'à fermer les yeux pour retrouver une odeur, un parfum, et c'est vraiment comme si j'y étais. Mais il est vrai que l'odorat est mon sens le plus développé...à un point fatigant (on me l'a déjà dit).

Ceci dit c'est sûr que toutes tes photos sont représentatives d'une vie heureuse; ton gendre-fils avec Félixe, les petites fraises, et le fameux sirop de sapin que tu devrais commercialiser (ton billet à ce propos est l'un de mes préférés).

La vie est ce qu'elle est, avec ses joies et ses chagrins, pour chacun, et je sais que tu as ton lot de soucis comme tout le monde, même si tu nous montre le côté ensoleillé de la médaille la plupart du temps. Tu es une consolante!

Merci Zoreilles!

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Merci pour les vrais renseignements de source fiable. Moi, tout ce que je savais des plaquebières, la chicoutai, c'est ce que mes parents et ma grand-mère m'en avaient raconté. Ils ont eu tellement de bonheur à en goûter à nouveau, nature, en confitures, même une pointe de tarte, quand ils sont allés sur la Côte Nord. C'est Roland Jomphe justement, le cousin de Maman, le poète amoureux fou de la Minganie, qui leur avait fait vivre ce bonheur-là.

@ Lise : Parlant d'abondance d'amour et d'amitié, tu m'en fais une vraie déclaration, j'en suis émue, heureuse, et reconnaissante. Je ne commercialiserai jamais MON sirop de sapin mais c'est tout juste si je m'en garde, je le partage autour de moi, surtout pour des personnes âgées qui en raffolent. On le dit toujours en rigolant mais ça peut réveiller un mort, ce sirop de sapin. Il y a là-dedans comme un remède à tout, parce que c'est fait de nature et d'amour justement. Ses vertus sont peut-être plus psychologiques que physiques mais peu importe, si ça atteint l'objectif! ;o)

Jackss a dit…

Roland Jomphe, le cousin de ta mère?

Mes amis n'en reviendront pas quand je vais leur raconter ça. Et toi, tu glisses ça tout doucement dans la conversation comme si de rien n'était...

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Ben oui, Roland Jomphe, c'est le cousin de Maman, je pensais que tu le savais! Mes parents sont Madelinots, comme je le répète tout le temps, et dans ma lignée de femmes, les aînées de familles, toutes des enseignantes sauf moi, écoute bien ça, il y a, dans l'ordre :

Félixe, Isabelle, moi, ma mère, sa mère et sa grand-mère, Luce Jomphe, décédée à l'âge vénérable de 103 ans, avec tout son génie comme elle disait (!), à Cap-aux-Meules, aux Iles de la Madeleine. Une femme adorable, aimante, sensible, Luce Jomphe, mon arrière grand-mère... Je l'ai connue l'été de mes 15 ans quand j'étais allée aux Iles avec ma grand-mère, sa fille aînée. J'avais correspondu avec elle après, à quelques reprises. Je n'oublierai jamais ça, son amour de la vie surtout, sa capacité de multiplier l'amour à l'infini. J'ai gardé quelque part une lettre qu'elle m'écrivait lorsqu'elle a eu 100 ans. J'ai une belle photo d'elle aussi, à 100 ans. Il me semble avoir déjà écrit un billet qui parlait d'elle...

Anecdote : Quand je suis allée aux Iles la première fois, l'été de mes 15 ans, elle venait de perdre son mari, mon arrière grand-père, qui était décédé à l'âge de 94 ans. Elle disait : « Pauvre lui, il est mort jeune, le coeur a lâché »!!!

Je voulais pas faire du « name dropping », je te jure! ;o)

Mais je suis bien fière d'avoir « de l'eau salée dans les veines ».

Claire a dit…

Mmmm...ca sent bon l'été ici!

Ici aussi. En fait, on crève! Dur dur de travailler par 30° sans clim... Dis, on peut se baigner dans ton lac?
Ta photo de fraises est magnifique! Elle pourrait faire la page couverture d'un livre de Margo Oliver!
C'est vrai que la saison nous éclabousse de fruits colorés, odorants et goutus comme ça ne se peut pas. Moi je suis dans ma période melon: orange, jaune, vert ou rouge...Amenez-en!

Mais je m'ennuie des bleuets, ici, on en trouve rarement, c'est des gros au ventre mou, pis chers à part ça...Je préfère les petits qui pètent sous la dent, enrobés de sucre...Miam, miam...
J'espère que tu en trouveras cette année; j'ai cru lire un jour, qu'on t'avait tout pris... Encore Ted Hébert qui faisait des siennes???

@ Dominic et Isabelle:

When the moon hits your eye
Like a big pizza pie
That's AMORE...

Big bisous de la France à tous!

Zoreilles a dit…

@ Claire : Ouiiiiii, viens t'en te baigner dans mon lac, c'est là que je passerai la journée de demain, pas au lac mais dans le lac! On nous annonce aussi 30 degrés, un soleil fort, amène ta crème solaire. En plus, on complote un souper de Gaulois chez nous, j'ai préparé des choses délicieuses, dont mes confitures aux fraises du Québec (achetées à l'épicerie) avec un ti peu de sucre, du zeste de citron et menthe de mon jardin... Apporterais-tu des melons? De la couleur que tu veux, on aime beaucoup ça nous aussi. Pour les bleuets, je n'aime pas non plus les obèses de la Californie. Les nôtres sont les meilleurs au monde, j'exagère même pas. Oui, ce sera une formidable saison des bleuets, je le sais déjà. Fin juillet, on en cueillera à profusion, j'ai mes talles secrètes!!! C'était en 2008 je crois qu'il y avait eu pénurie de petits fruits. Non pas à cause de Ted Hébert, il en avait plutôt été victime. C'était à cause d'un gel survenu alors qu'ils étaient en fleurs. Tu connais la maxime : pas de fleurs = pas de fruits. Sais-tu ce que disait Félix Leclerc? « Chaque fruit est une fleur qui a connu l'amour », c'est beau, hein? Amène ton bedding (bathing) ta crème solaire, tes melons pis viens t'en!!!

Jackss a dit…

Zoreilles,

Tu me l'avais peut-être déjà dit, mais si c'est le cas, je l'avais oublié. Ici, Roland Jomphe, c'est de toute évidence le personnage le plus célèbre. Il y a la maison de la culture Roland Jomphe.

C'est lui qui a répertorié et nommé la plupart des monolithes des Iles de l'Archipel, du moins ceux près de Havre-Saint-Pierre.

Tu as fait fructifié ton talent, Zoreilles, mais de toute évidence, tu viens d'une race noble et fière.

Moi j'ai un oncle qui a travaillé dans un garage, un autre qui a cultivé la terre, un autre qui a été camionneur, alors quand je vois ta lignée, alors je me contente de réciter mon acte d'humilité.

Ah oui, c'est vrai: j'ai l'oncle de mon grand père qui avait une shop d'outils à Roxton Pound.

Jackss a dit…

Les petits fruits,

j'oublias. J'ai vérifié avec mon voisin et ma voisines, de vrais cayens. Il n'y a encore aucune trace de petits fruits nulle part. La chicouté, c'est dans environ 3 semaines.

Pour les bleuets et les framboises, il me dit qu'il a une meilleure cachette que celle que j'avais. Il parait que c'est une vraie peur de voir comment il y en a. Je comprends! c'est dans le champs de tirs et du mauvais côtés. Si j'y vais, je vais me cacher en dessous de mon auto pour faire la cueillette.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Une race noble et fière, oui, bien sûr, comme tous(tes) les Acadiens(nes). « C'est pas parce que j'ai pas de frontière que j'en ai moins d'identité! ». Ça, c'est pas Roland Jomphe qui dit ça, c'est moi!!! As-tu lu Roland Jomphe? Tu l'aimerais, c'est certain. Je ne sais pas si c'est parce qu'on est apparentés (de loin quand même) mais quand je le lis, je me retrouve. Des fois, on dirait que j'ai copié sa manière de penser et de dire. Pas tellement ici, mais dans mes fonds de tiroir. Il est décédé maintenant, comme tu le sais, et je relis souvent des passages de son livre, « De l'eau salée dans les veines ».

Pour les petits fruits, je me souviens de ton aventure de l'année dernière et si j'ai un seul conseil à te donner, c'est : « Change de talle! »

Le plus important message que je veux te transmettre ce soir (dimanche 4 juillet) c'est :

Mon très cher Jacks, c'est à ton tour, de te laisser parler d'aaaaaaaaamourrrrrrr.

C'est le 4 ou le 5, ta fête? Je suis pas sûre alors, ou bien je suis à temps, ou bien en avance d'une journée!

Joyeux Anniversaire, vieil ami, dans le sens de... ami de longue date, bien sûr!

Jackss a dit…

Merci bien pour tes bons voeux, Zoreilles

Et oui, c'est bien aujourd'hui le 4 juillet le jour de mon anniversaire.

Je n'ai pas lu de poèmes de Roland Jomphe. Je le connais de nom seulement. Et quand on fait des tours de bateau, il est coutume de parler de lui, le citer.

Pour être plus précis, j'ai lu un poème et c'est toi qui l'avais laissé sur mon blogue. Mais je ne l'ai plus en tête. Je vais cependant me documenter un peu.

Zoreilles a dit…

Tiens, un cadeau d'anniversaire pour toi, Jacks, en ce lendemain de fête. Je t'offre un poème de Roland Jomphe, extrait de ce livre usé que je chéris, édité chez Leméac en 1978, « De l'eau salée dans les veines », page 82, Le Bateau blanc, illustré d'une magnifique barge de pêche appartenant à son père, Frédéric Jomphe, photographiée en 1936.

« LE BATEAU BLANC

C'était un bateau blanc qui portait bien la brise/Moulé dans le pays, le pays de chez nous/Une barge de pêche en épinette grise/Un beau bateau de bois au moule de chez nous

Passant sous les étoiles avec ses mâts dorés/Au bord de la jeunesse l'amour et les amis/Par les vents de printemps les orages d'été/Dans les brises d'automne les vagues et le houlis

Il a connu des joies sur les côtes d'ici/L'ivresse et la tempête la détresse et l'écueil/Il a connu l'orgueil la nuit et le chevreuil/En pêchant la morue autour d'Anticosti

C'était un bateau blanc en bois de mon pays/C'était un bateau blanc coulé dans les oublis/Filant avec le temps la pêche et les saisons

Il a connu la mer aux îles de chez nous/La houle et la misère les joies et les remous/C'était un bateau blanc perdu dans les saisons.

Il précise :

Porte la brise (la voile)
Moule de chez nous (bien fait pour la mer)
Mâts dorés (nettoyés et jaunis à l'huile de lin). »

Jackss a dit…

Chanceuse!

Zoreilles, ce livre de poème tout usé, comme tu dis, tu as de la chance d'en être la détentrice. Je me mets instinctivement à ta place et je t'envie.

Je comprends encore plus ta fierté, ton talent, ta facilité à regarder, écouter, te laisser inspirer. Et tout ce que tu possèdes, tu t'empresses de le transmettre.

Le plus extra-ordinaire, c'est que le hasard a voulu que je puisse être sur place, les deux pieds sur la terre qui a vu grandir un tel poète présent partout dans le paysage d'ici.

Anonyme a dit…

Hello to all, how is all, I think every one is getting more from this site, and your views are
pleasant in support of new visitors.

Also visit my webpage how to lose Belly fat

Anonyme a dit…

I love looking through a post that will make people think.

Also, many thanks for permitting me to comment!


Feel free to visit my weblog :: view Web page

Anonyme a dit…

I do not even know how I ended up here, but I thought this post was great.
I don't know who you are but definitely you are going to a famous blogger if you aren't
already ;) Cheers!

Feel free to surf to my webpage; World Of Tanks Hack

Anonyme a dit…

Hey there! Do you know if they make any plugins to protect
against hackers? I'm kinda paranoid about losing everything I've
worked hard on. Any recommendations?

Feel free to visit my web-site :: Starcraft 2 Hack

Anonyme a dit…

Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you relied on the video to
make your point. You clearly know what youre talking about, why waste your intelligence
on just posting videos to your blog when you could be
giving us something enlightening to read?

my web-site: youtube.com

Anonyme a dit…

I all the time used to study piece of writing in news papers but
now as I am a user of internet therefore from now I am using net for content, thanks to web.


Here is my blog: Microsoft points for free

Anonyme a dit…

Outstanding post however , I was wondering if you could write a litte more
on this subject? I'd be very thankful if you could elaborate a little bit more. Many thanks!

Here is my webpage; unknown

Anonyme a dit…

Today, I went to the beach with my children. I found a sea shell and gave it to my 4 year old daughter and said "You can hear the ocean if you put this to your ear." She placed the shell to her ear
and screamed. There was a hermit crab inside and it pinched her ear.
She never wants to go back! LoL I know this is completely off topic but
I had to tell someone!

my web page Unknown

Anonyme a dit…

Today, I went to the beachfront with my kids. I found a sea shell and gave it to my
4 year old daughter and said "You can hear the ocean if you put this to your ear." She put the shell to her ear
and screamed. There was a hermit crab inside and it pinched her ear.
She never wants to go back! LoL I know this is entirely off
topic but I had to tell someone!

my blog; Diaper Rash Remedies

Anonyme a dit…

Nice answer back in return of this question with firm arguments and describing the whole thing
about that.

Feel free to surf to my weblog; Unknown

Anonyme a dit…

Wow, this piece of writing is fastidious, my younger sister is analyzing these kinds of
things, therefore I am going to convey her.

My blog post :: Mon Jervois

Anonyme a dit…

It's not my first time to go to see this web page, i am browsing this web site dailly and obtain good facts from here all the time.

Feel free to surf to my website ... stretch marks

Anonyme a dit…

Wow! At last I got a webpage from where I can really obtain useful data concerning my study and knowledge.



My web site; psn Code Generator

Anonyme a dit…

I like the valuable information you provide in your articles.
I will bookmark your weblog and check again here
frequently. I'm quite certain I will learn a lot of new stuff right here! Good luck for the next!

Here is my web site ... Unknown

Anonyme a dit…

I wanted to thank you for this good read!!
I certainly enjoyed every bit of it. I have got you book marked to check out new things you post…

Have a look at my site - how to jailbreak a ps3

Anonyme a dit…

It's appropriate time to make some plans for the long run and it's time to be
happy. I've read this submit and if I may I want to counsel you some interesting issues or tips. Perhaps you can write next articles referring to this article. I want to read even more things about it!

Also visit my web page - Unknown

Anonyme a dit…

excellent post, very informative. I ponder why the opposite experts of this sector do not realize this.
You should proceed your writing. I'm confident, you've a huge readers' base already!

My homepage: Refinishing Hardwood floors

Anonyme a dit…

We're a group of volunteers and starting a new scheme in our community. Your web site provided us with valuable information to work on. You've done a formidable job and our whole community will be grateful to you.



Feel free to surf to my weblog Microsoft Office Gratuit

Anonyme a dit…

When some one searches for his required thing, therefore he/she needs
to be available that in detail, thus that thing is maintained over here.



Here is my blog post World Of Tanks Hack

Anonyme a dit…

each time i used to read smaller content that as well clear their motive,
and that is also happening with this piece of writing which I am reading here.


my web page - PS3 Jailbreak 4.41

Anonyme a dit…

It's nearly impossible to find experienced people on this topic, but you sound like you know what you're talking
about! Thanks

My web blog the Interlace

Anonyme a dit…

Do you have any video of that? I'd like to find out some additional information.

My site :: Generateur De Code PSN

Anonyme a dit…

I have been surfing online more than 3 hours today,
yet I never found any interesting article like yours. It is pretty worth enough
for me. In my view, if all site owners and bloggers made good
content as you did, the internet will be much more useful than ever before.


Feel free to visit my web blog; Code Psn Gratuit

Anonyme a dit…

Your style is unique compared to other people I've read stuff from. Many thanks for posting when you've got
the opportunity, Guess I will just bookmark this site.



Visit my page: Psn Code Generator

Anonyme a dit…

These are genuinely great ideas in regarding blogging. You have touched some good points here.
Any way keep up wrinting.

Feel free to surf to my blog post: World Of Tanks Hack

Anonyme a dit…

Wonderful article! We are linking to this great
content on our site. Keep up the great writing.

my webpage - Free Psn Codes