lundi 5 juillet 2010

La plus petite piscine au monde



Photo 1 : C'était samedi dernier, faisait beau et chaud, Félixe ne voulait pas se baigner dans le lac comme nous. Trop de vagues, trop de bruit probablement, on le sait pas trop mais quand elle dit non, même si elle sourit la seconde d'avant et celle d'après, à l'instant où c'est non, c'est tellement non...

Photo 2 : On avait un souper de Gaulois chez nous en fin de journée. Les amis sont venus en bateau, en auto, à pied. À l'heure où l'on attaquait le repas, elle était déjà rendue à son seul biberon de la journée, celui avant le dodo, bien rafraîchie par des heures de baignade dans...

La plus petite piscine au monde

Nous vivons au Québec une période de canicule. En France aussi, il paraît. Je ne peux personnellement pas supporter la chaleur accablante, encore plus si elle est humide. Je deviens non fonctionnelle. Mais je ne m'autorise pas à m'en plaindre, vous le comprendrez. Je plains plutôt ceux qui doivent vivre dans des appartements en ville, ceux qui doivent gagner durement leur vie dehors, les gars de la construction, par exemple. Là où il y a un peu d'espace et de temps, il y a toujours moyen de moyenner.

Samedi après-midi, on a tout essayé pour amener la petite dans l'eau avec nous autres. Non négociable qu'elle était. Dans ce temps-là, elle bouge son index de gauche à droite très rapidement et répète : « nenon nenon », et ça me fait beaucoupr rire. Ça me rassure du même coup parce que moi, sa mamie, je n'ai encore jamais vraiment appris à dire non.

Alors, samedi, tout à coup, Crocodile Dundee est parti à la grande course dans le bunker (le sous-sol du garage) : « Papi vient d'avoir une bonne idée, on va rire ».

Il en est ressorti avec la vieille glacière rouge, a mis de l'eau dedans jusqu'au tiers, ajouté quelques pelles, une chaudière et voilà qu'il venait de lui inventer la plus petite piscine au monde! C'est là qu'elle a passé l'après-midi, elle. Des heures de plaisir...

54 commentaires:

gaétan a dit…

Mignon la petite dans sa piscine. Euh par chez-nous c'est vraiment pas la canicule mais bon c,est loin. :-)

Zoreilles a dit…

@ Gaétan : Z'ont des idées géniales, des fois, les papis, tu trouves pas? En tout cas, si la canicule se rend par chez vous, tu auras de quoi t'inspirer pour rafraîchir ton tout p'tit!

Henri a dit…

On voit tout de suite l'esprit vif et le dévouement de Papicroco pour la petite. C'est cute. Modèle de piscine à commercialiser ?

Barbe blanche a dit…

Vraiment belle la piscine, bien sur il fallait y penser, coup de génie, faudrait faire breveter ce petit bijou,
ton avenir est assurée.
La canicule, qu'est ce que c'est?
Ici on se les gèles viarge pis y mouille à boire debout, pas besoin de piscine, si petite soit elle, pour l'instant, on attend l'été...

Zoreilles a dit…

@ Henri : Non, ce gars-là ne vieillira jamais, il réussit à fasciner tous les enfants. Sa marotte, c'est « à force de manquer de touttt, on manque de rien! » pis il se trouve tellement drôle... Si tu savais tout ce qu'il a inventé quand Isa était petite, et lors des grandes expéditions de canot dans le Nord, et sur les chantiers de construction, et maintenant avec la petite.

@ Barbe blanche : Hé que c'est un grand pays, le Québec! On crève à l'ouest, vous gelez à l'est. Belle petite piscine, hein? Même de la place pour mettre des bebelles dedans. Si on faisait breveter ça, il y en a qui trouveraient le tour d'en commercialiser des formats géants!

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

tu parles de la plus petite piscine au monde, très charmante je le concède. J'ai le plaisir d'être au bord de la plus grande piscine au monde si je peux m'exprimer ainsi.

Tu parles de la canicule. Ici, il fait 16 degrés centigrade et on supporte très bien un chandail.

Et dire que l'Abitibi et les abords de l'extrémité du golfe Saint-Laurent, c'est autant ton pays d'un bord comme de l'autre.

Je viens de lire ton poème de Roland Jomphe dans ton dernier commentaire du dernier billet. Et comme, tout le monde était rendu ici, voici une copie du mot que j'ai laissé:

Chanceuse!

Zoreilles, ce livre de poèmes tout usé, comme tu dis, tu as de la chance d'en être la détentrice. Je me mets instinctivement à ta place et je t'envie.

Je comprends encore plus ta fierté, ton talent, ta facilité à regarder, écouter, te laisser inspirer. Et tout ce que tu possèdes, tu t'empresses de le transmettre. Tu as toujours le coeur sur la main.

Le plus extra-ordinaire, c'est que le hasard a voulu que je puisse être sur place, les deux pieds sur la terre qui a vu grandir un tel poète présent partout dans le paysage d'ici.


Le hasard fait bien les choses. Mais comme c'est pas lui qui fait le ménage chez nous, je retourne à mes occupations.

Marico a dit…

Bonjour Zoreilles et bravo Croco Dundee pour l'idée de la piscine. Moi qui me demandait quoi faire de mes vieilles glacières...
D'accord avec toi pour la chaleur et pour les pensées qui vont à ceux qui doivent travailler dehors! Il y a à peine plus de cinq ans, je faisais encore les foins à ce temps-ci! Mon tracteur, pas climatisé, sans cabine, avait tout de même un toit! J'avais des bras de fermière: mains et avant-bras bronzés, le reste blanc comme neige. Ce qui me condamnait aux manches mi-longues en cas de noces ou de sorties spéciales!
Aujourd'hui, je me terre dans ma maison de la forêt, pas climatisée mais bien isolée!
Vive l'été quand même! Et un gros biou à la volontaire Félixe!

Claire a dit…

Très bonne idée de piscine!
Ca oblige le life-guard à surveiller de très près la nageuse, ce qui ne doit pas leur déplaire, rien qu'à voir leurs sourires...

Il fait plus chaud au Québec que chez nous je pense...avec votre 42°d'humidex.
Ici, ça tourne autour du 26°. Ca fait du bien, le soleil! C'est rare en Normandie: on est plus habitué à la pluie, au crachin, au vent, aux gros nuages...
On annonce encore plus chaud pour la fin de la semaine. Si ça continue, je sors la glacière!

Solange a dit…

C'est une bonne suggestion pour la rafraîchir,elle semble avoir beaucoup apprécié. Aujourd'hui en ville c'est terrible.Je ferais bien une saucette dans ton lac.

Lise a dit…

Zoreilles,

la photo de Félixe dans la glacière il faut la conserver précieusement; elle sera bien amusée de la voir lorsqu'elle sera en âge de comprendre. Et l'idée est géniale, de plus c'est bien la preuve que tout peut servir un jour ou l'autre.

La canicule? J'ai failli m'écrouler dans l'autobus (attendu en plein soleil) au retour du travail ce soir. Moi non plus je ne supporte pas; je me suis vue dans le miroir en sortant, rouge écarlate et dégoulinante. Beurk! Et il y a des gens qui n'ont même pas l'air de transpirer (ça m'insulte !) de quoi se demander de quel matière ils sont faits...

Je HAIS les étés de Montréal et ne le dirai jamais assez!!!

Pour terminer sur une note positive: bonne fête après-demain chère Zoreilles, si ma mémoire est bonne...

:-)

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Les deux extrêmes : tu as la mer devant chez vous pour te rafraîchir et Félixe a la glacière. Les prochains jours t'apporteront une température plus clémente pour ta visite, j'espère. En tout cas, pour faire le ménage, 16 degrés, c'était parfait. Moi, à plus de 40 degrés avec le facteur humidex, je ferais les coins ronds!!!

@ Marico : Vive le recyclage des vieilles glacières! Crocodile Dundee, le papi inventif, a grandi sur une ferme au Témiscamingue jusqu'à l'âge de 13 ans, tu sais combien les gens de la terre doivent être débrouillards? Il lui en est resté quelque chose. Tu m'as fait sourire avec tes bras de fermières. L'expression ici se disait : « griller en farmer ». J'ai beaucoup d'admiration pour ces gens vaillants, courageux et proches de la nature. Tu dois beaucoup apprécier ta maison dans la forêt...

@ Claire : Il y en avait des lifeguards, je t'assure, nous étions quatre. Un vrai show de la voir nous garrocher de l'eau avec ses petites pelles, déchaînée qu'elle était, la Félixou. J'avais d'autres photos plus « parlantes » mais elle était trop toute nue, je ne voulais pas froisser sa pudeur. (Pour le moment, elle n'en a aucune!...) Si ça continue comme ça chez vous, tu vas te chercher une glacière pour la fin de semaine! Au pire, tu mettras de la bière froide dedans...

@ Solange : Et je t'inviterais bien dans mon lac aussi. Après, on jaserait sur le quai, je goûterais à tes framboises... Mais toi, avec le yoga, tu es tellement souple que tu pourrais te rafraîchir dans une glacière. J'y pense, as-tu connu quand t'étais petite les cuves de métal, des anciennes cuves pour le lavage, je pense? Moi oui. C'est ce qui a inspiré Papi Dundee!

@ Lise : T'inquiète pas, Lise, des photos, j'en ai en masse, de toutes les situations les plus loufoques, tant de l'enfance d'Isabelle où nous n'étions pas à l'ère du numérique que pour Félixe, maintenant qu'on prend 50 photos à l'heure et que ça ne coûte rien de les « développer » !!! C'est à toi, entre autre, que je pensais, et à tous ceux qui, comme toi, doivent composer avec ces températures extrêmes. Courage Lise... Et merci pour tes voeux, tu as une escellente mémoire! ;o)

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Les deux extrêmes : tu as la mer devant chez vous pour te rafraîchir et Félixe a la glacière. Les prochains jours t'apporteront une température plus clémente pour ta visite, j'espère. En tout cas, pour faire le ménage, 16 degrés, c'était parfait. Moi, à plus de 40 degrés avec le facteur humidex, je ferais les coins ronds!!!

@ Marico : Vive le recyclage des vieilles glacières! Crocodile Dundee, le papi inventif, a grandi sur une ferme au Témiscamingue jusqu'à l'âge de 13 ans, tu sais combien les gens de la terre doivent être débrouillards? Il lui en est resté quelque chose. Tu m'as fait sourire avec tes bras de fermières. L'expression ici se disait : « griller en farmer ». J'ai beaucoup d'admiration pour ces gens vaillants, courageux et proches de la nature. Tu dois beaucoup apprécier ta maison dans la forêt...

@ Claire : Il y en avait des lifeguards, je t'assure, nous étions quatre. Un vrai show de la voir nous garrocher de l'eau avec ses petites pelles, déchaînée qu'elle était, la Félixou. J'avais d'autres photos plus « parlantes » mais elle était trop toute nue, je ne voulais pas froisser sa pudeur. (Pour le moment, elle n'en a aucune!...) Si ça continue comme ça chez vous, tu vas te chercher une glacière pour la fin de semaine! Au pire, tu mettras de la bière froide dedans...

@ Solange : Et je t'inviterais bien dans mon lac aussi. Après, on jaserait sur le quai, je goûterais à tes framboises... Mais toi, avec le yoga, tu es tellement souple que tu pourrais te rafraîchir dans une glacière. J'y pense, as-tu connu quand t'étais petite les cuves de métal, des anciennes cuves pour le lavage, je pense? Moi oui. C'est ce qui a inspiré Papi Dundee!

@ Lise : T'inquiète pas, Lise, des photos, j'en ai en masse, de toutes les situations les plus loufoques, tant de l'enfance d'Isabelle où nous n'étions pas à l'ère du numérique que pour Félixe, maintenant qu'on prend 50 photos à l'heure et que ça ne coûte rien de les « développer » !!! C'est à toi, entre autre, que je pensais, et à tous ceux qui, comme toi, doivent composer avec ces températures extrêmes. Courage Lise... Et merci pour tes voeux, tu as une escellente mémoire! ;o)

Lise a dit…

Zoreilles,

tu as écrit tes réponses en double, ce qui signifie que tu pensais doublement tes mots!

Merci!

:)

Nanou La Terre a dit…

Belle cocotte ta petite-fille. Comme tu as de la chance... profites-en bien. Elle semble ne pas trop s'en laisser imposer, bonne chose!

Jackss a dit…

Lise,

je crois que la chaleur affecte le cerveau de Zoreilles. Je lui conseille la piscine.

TaLou a dit…

Me font craquer les touts petits...

:)

voyageuse du monde a dit…

et oui, c'est la canicule ici aussi mais moi j'aime la chaleur. Surtout avec une piscine. En plus, au travail, j'ai l'air climatisée. Alors je ne me plains de rien.
bonne fète à toi pour demain.
xxxx

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

G-é-n-i-a-l-e, l'idée de Papi et l'adorable Félixe a de la chance d'avoir des grands-parents si ingénieux! ;)

Compte tenu de cette fichue canicule de caca et du fait que je ne peux prendre mes vacances au chalet qu'à compter du 15, je vais m'installer dans une glacière moi aussi... Mais il va m'en falloir une énorme et on l'appellera la plus grosse piscine au monde!

J'ai donné 6 heures de cours de danse hier et même si la salle est clmatisée, nous n'étions pas beaux à voir, je t'en passe un papier!

Je t'embrasse bien chaleureusement (c'est le cas de le dire!), bravo à ton Crocodile et gros bisous à la belle Félixe déjà si déterminée!

PS: le 7 du 7, non? ;)

Jackss a dit…

Bonjour Lise,

Je m'inquiète pour Zoreilles: la voilà qu'elle écrit ses messages en double. C'est peut-être l'effet de la chaleur sur son cerveau. Il lui faudrait peut-être le tremper dans sa petiti piscine.

Ici, c'est le contraire. J'ai écrit un message et il a disparu. Il a peut-être gelé sur place.

Zoreilles a dit…

Bon, qu'est-ce qui se passe ici? C'est Blogger qui fait des siennes ou quoi?

Vous voyez se produire des choses étranges, vous aussi, n'est-ce pas? Mon commentaire d'hier soir apparaît en double et je reçois des commentaires de quelques-uns d'entre vous dans ma boîte de réception de courriels mais on ne les voit pas apparaître ici.

Ces difficultés techniques, ça m'énaaaaaaarve!

Jackss a dit…

Zoreille?

Coucou?

Jackss a dit…

OK,

Ça semble fonctionner. J'ai laissé 3 messages depuis hier, y compris sur mon blogues. Ils semblent avoir fondu ici et gelé sur mon blogue.

On dirait que c'est revenu à la normale.

Zoreilles a dit…

DES DIFFICULTÉS TECHNIQUES HORS DE MON CONTRÔLE (COMME SI J'ÉTAIS CAPABLE EN TEMPS ORDINAIRE D'AVOIR UN QUELCONQUE CONTRÔLE!...) ONT EU LIEU ICI DEPUIS HIER SOIR. EST-CE LA FAUTE DE BLOGGER, DU G-20, DE LA PANNE D'ÉLECTRICITÉ À TORONTO, DE MGR OUELLET PARTI À ROME REJOINDRE SES TI ZAMIS, DE JEAN CHAREST, DE STEPHEN HARPER QUI FAIT SEMBLANT D'ÊTRE BIEN ÉLEVÉ PARCE QUE LE CANADA REÇOIT DE LA VISITE D'UNE MADAME QUI A BEAUCOUP DE CHAPEAUX QUI MATCHENT AVEC SON LINGE?

QUOIQU'IL EN SOIT, C'ÉTAIT LE CHAOS ICI, SUR MON BLOGUE, POUR UNE DEMI-JOURNÉE, J'AI ÉTÉ MUSELÉE ET J'AI PU EXPÉRIMENTER CE QUE C'ÉTAIT QUE DE PERDRE MA LIBERTÉ D'EXPRESSION MAIS TOUT SEMBLE ÊTRE REVENU À LA NORMALE MAINTENANT.

Zoreilles a dit…

Bon, je reprends là où j'avais été muselée...

@ Lise : Si je m'étais enfargée dans le piton, je serais pas gênée de le dire mais cette fois-ci, je n'étais coupable de rien du tout! N'empêche que j'étais sincère quand même! ;o)

@ Nanou : Merci pour le compliment à Félixe. Je profite de chaque moment passé avec ma petite-fille de bientôt 18 mois. La nature humaine me fascine et m'émerveille en général. Alors, imagine quand je vois émerger chez cette petite bout d'chou des traits de caractère, des facultés d'émerveillement, des talents, des façons de voir la vie, le monde, de s'exprimer, etc.

@ Jacks : Wo minute, ne profite pas de ma muselière pour rire de moi. Pas question de piscine pour le moment, si le cerveau me chauffe, je vais plutôt sauter dans le lac!

@ Talou : Mouéssi mouéssi. Tous autant qu'ils sont.

@ Voyageuse : Tu dois tellement l'apprécier, ta nouvelle demeure avec piscine..Je t'imagine là les fins de journées... Merci pour tes voeux.

@ Rosie : Quand t'as arrêté d'avoir tes difficultés techniques, c'est moi qui en ai eues! Vivement les vacances, pour toi comme pour moi, c'est aussi le 15 que je prends quelques jours. Donc, après cette canicule! Oui, c'est bien le 7 du 7... en 57. On saute moins haut qu'avant, hein? Pas toi, tu danses ta vie, c'est pas pareil mais moi, je sautille moins d'impatience, je compte pas les dodos, disons, quand ma fête s'en vient!!!

@ Jacks : T'es impayable, toi!!!

Lise a dit…

Zoreilles,

blogger devient de plus en plus capricieux, décourageant les meilleures volontés...

Blogger, le boudeur bugger, et impossible d'avoir une réponse si on leur écrit. Comme tu l'as déjà dit, blogger est gratuit, alors on a ce qu'on paie pour!

:)

Lise a dit…

Et Zoreilles,

c'est vraiment pas fin, mais Félixe à l'air tellement "tannante" sur la photo du dessous, une cannette de bière (vide) à la place du biberon aurait été encore plus drôle !

:-)

Esperanza a dit…

Si j'étais encore petit enfant et que j'en avais toute la conscience, je voudrais avoir un grand-père comme Croco.

Sti que c'est une belle histoire!

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

C'est à ton tour... Je voulais être le premier à te le dire. C'est à ton tour de te laisser parler. Et je m'apprête à partir pour Natashquan pour la fêt de l'innucadie.

C'est à ton tour de te laisser parler d'amour. Et quelle meilleure place que le pays de Gilles Vigneault, sa patrie, pour penser à toi qui a les mêmes origines.

Je voulais être le premier...

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Jackss est probablement le premier, mais moi, je suis la deuxième! ;) Va voir mon blogue : je t'ai réservé une petite surprise et voilà pourquoi, moi je comptais les dodos! :D

Anonyme a dit…

Ca me prendrait une klisse de grosse glaciere de ce temps-la. Mais je m<en sors bien chez ma chum Chantal a Lachenaie ...

:-;

crocochaud

Barbe blanche a dit…

C'est la fête @ Zoreille, C'est la fête à Zoreille...
Bonne anniversaire Dame Zoreille,
passes une trèsbelle journée et accueille à ta façon l'année de rêve que je te souhaite et qui commence aujourd'hui, juste pour toi, entourée de toutes les personnes que tu chéris.
Bonne anniversaire.

Zoreilles a dit…

@ Lise : Oui, ma chère, on en a pour notre argent avec Blogger! D'un autre côté, s'il fallait payer pour avoir un blogue (payer pour écrire) je n'y serais pas. Écrire gratuitement, ça va, mais payer pour écrire, c'est contre mes principes!!! Et Félixe était pas mal saoulée de fatigue, de baignade et de rire. Elle n'a presque pas touché à son biberon mais elle a fait chin chin (elle dit tinne tinne) avec tout le monde autour de la table!

@ Esperanza : Je pense que quelque part, elle en est consciente, elle est complètement sous le charme de son Papi... et c'est réciproque. Il invente plein de jeux, il est un enfant lui-même. C'était pareil pour Isabelle, ça l'est encore. Et ça m'épate moi aussi très souvent. Anecdote : Hier soir, j'ai eu la visite de la marraine de Félixe. Elle me racontait que dans la journée, Félixe avait été chez elle avec Isabelle et qu'une glacière traînait dans l'entrée. Félixe l'ouvrait tout le temps et demandait « de l'eau? ».

@ Jacks : Merci. Au pays de Gilles Vigneault en plus, ce refrain prend tout son sens. Ce sont les premiers mots de cette chanson qui me vont droit au coeur aussi : « Le temps qu'on a pris pour dire je t'aime/C'est le seul qui reste au bout de nos jours ». Bonne fête de l'Innucadie à toi, à Laure, à votre belle visite des vieux pays!

@ Rosie : Qu'importe, premier, deuxième, tu es mon unique et ma charmante Rosie. Je m'en vais chez vous en sortant d'ici, la trail est pas mal battue entre chez nous et chez vous, j'aurai pas de misère à te trouver!!! Merci pour la musique écoutée ce matin sur mon portable en déjeunant... Des nounours endimanchés qui me jouaient mon air de fête, c'était... délicieux. Merci merci merci Rosie!

@ Crocochaud : Tiens, t'es rendu anonyme, toi? De la misère avec Blogger, je suppose? Vive ta chum Chantal de Lachenaie! La glacière, ça peut te servir aussi à mettre des p'tites frettes dedans...

@ Barbe blanche : Merci, t'es trop fin, mon cher Gaspésien. Ton blogue, ton univers récemment ouvert et riche des photos, paysages et réflexions que tu y mets, c'est un peu un cadeau de fête inespéré pour moi. Merci pour ça aussi.

Zoreilles a dit…

@ Lise : Oui, ma chère, on en a pour notre argent avec Blogger! D'un autre côté, s'il fallait payer pour avoir un blogue (payer pour écrire) je n'y serais pas. Écrire gratuitement, ça va, mais payer pour écrire, c'est contre mes principes!!! Et Félixe était pas mal saoulée de fatigue, de baignade et de rire. Elle n'a presque pas touché à son biberon mais elle a fait chin chin (elle dit tinne tinne) avec tout le monde autour de la table!

@ Esperanza : Je pense que quelque part, elle en est consciente, elle est complètement sous le charme de son Papi... et c'est réciproque. Il invente plein de jeux, il est un enfant lui-même. C'était pareil pour Isabelle, ça l'est encore. Et ça m'épate moi aussi très souvent. Anecdote : Hier soir, j'ai eu la visite de la marraine de Félixe. Elle me racontait que dans la journée, Félixe avait été chez elle avec Isabelle et qu'une glacière traînait dans l'entrée. Félixe l'ouvrait tout le temps et demandait « de l'eau? ».

@ Jacks : Merci. Au pays de Gilles Vigneault en plus, ce refrain prend tout son sens. Ce sont les premiers mots de cette chanson qui me vont droit au coeur aussi : « Le temps qu'on a pris pour dire je t'aime/C'est le seul qui reste au bout de nos jours ». Bonne fête de l'Innucadie à toi, à Laure, à votre belle visite des vieux pays!

@ Rosie : Qu'importe, premier, deuxième, tu es mon unique et ma charmante Rosie. Je m'en vais chez vous en sortant d'ici, la trail est pas mal battue entre chez nous et chez vous, j'aurai pas de misère à te trouver!!! Merci pour la musique écoutée ce matin sur mon portable en déjeunant... Des nounours endimanchés qui me jouaient mon air de fête, c'était... délicieux. Merci merci merci Rosie!

@ Crocochaud : Tiens, t'es rendu anonyme, toi? De la misère avec Blogger, je suppose? Vive ta chum Chantal de Lachenaie! La glacière, ça peut te servir aussi à mettre des p'tites frettes dedans...

@ Barbe blanche : Merci, t'es trop fin, mon cher Gaspésien. Ton blogue, ton univers récemment ouvert et riche des photos, paysages et réflexions que tu y mets, c'est un peu un cadeau de fête inespéré pour moi. Merci pour ça aussi.

Zoreilles a dit…

C'est pas moi qui radote, je vous le jure, même si j'ai 53 ans ce matin!

C'est encore Blogger qui fait des siennes...

(soupir)

;o) mais sourire béat...

Ren du Braque a dit…

Je viens d'apprendre que c'est votre anniversaire...

L'an prochaine faudra-t-il acheter une glacière plus grande ?

Je vous souhaite un très bon anniversaire.

Nicole a dit…

Je sais pas si je vais te le dire deux fois mais...bonne fête ma belle Francine ! Tu devrais passer une belle journée ;-)

Zoreilles a dit…

@ Ren du Braque : Bonjour et bienvenue chez moi. Nous nous croisons parfois chez cette charmante Rosie, n'est-ce pas? Merci pour ces voeux de fête. La glacière, c'est pour ma petite-fille mais l'an prochain, elle fera comme moi avec mon lac, elle ne se fera pas prier pour sauter dedans!!!

@ Nicole : Merci pour ta charmante visite, Nicole. T'es sérieuse là? On pourrait se voir au dîner de filles? Cette rencontre des mamans/tantes/cousines, j'ai tellement hâte, c'est la plus belle des traditions. Ma journée est déjà fantasmagorique, et on m'annonce des trucs et des surprises jusqu'à ce soir, j'en reviens pas!!! À plus tard, peut-être, chère cousine? xx

crocomickey a dit…

Bonne fete la vieille !

Anonyme a dit…

Bonjour Zoreilles!

Un petit coucou pour te souhaiter une superbe journée à l'occasion de ton anniversaire. Soleil, lumière, créativité, folies, amour, amitié, rencontres signifiantes tout au long de cette "nouvelle année"...encore beaucoup de bonheur avec les tiens.
Gros bisous!

Les idées de ton chum avec la belle Félixe témoigne de son grand coeur. C'est beau à voir...

À la prochaine! Je descends au rez-de- chaussée reprendre un peu d'air!!!

Comme je n'arrive pas à enregistrer mon message autrement qu'anonyme...je signerai donc...

Canneberge 14

Anonyme a dit…

Bonjour Zoreilles!

Un petit coucou pour te souhaiter une superbe journée à l'occasion de ton anniversaire. Soleil, lumière, créativité, folies, amour, amitié, rencontres signifiantes tout au long de cette "nouvelle année"...encore beaucoup de bonheur avec les tiens.
Gros bisous!

Les idées de ton chum avec la belle Félixe témoigne de son grand coeur. C'est beau à voir...

À la prochaine! Je descends au rez-de- chaussée reprendre un peu d'air!!!

Comme je n'arrive pas à enregistrer mon message autrement qu'anonyme...je signerai donc...

Canneberge 14

Solange a dit…

Je viens te souhaiter un bon anniversaire, une belle journée bien entourée de ceux que tu aimes. Je t'embrasse.

Guy Vandal a dit…

Ma chère Zoreilles, c'est à ton tour, de recevoir tout l'amour que tu as distribué dans la dernière année.

Gros contrat!!!

J'ai passé proche t'oublier, malgré que je savais la date, c'est grâce à Rosie...

Je te souhaite une très belle journée, tout comme une autre très belle année. Pis je voudrais te dire merci pour tous les petits bonheurs que tu sèmes chez tes lecteurs.

Tu rends un service à l'humanité.

Encore une fois...

BONNE FÊTE!!!

Claire a dit…

Youhou!!!

Avec quelques heures de décalage, moi aussi je voudrais te souhaiter un très très bel anniversaire!Je te souhaite tout le bonheur de monde, entourée de ta famille (qui est un peu la nôtre...)
Je te souhaite une journée pleine de soleil, d'éclats de rire et de yeux qui pétillent...
Je te souhaite de pouvoir nous régaler encore longtemps de ta plume...
Je te souhaite tout ce que tu souhaites, toi...
Bonne fête ma belle Zoreilles!

Grosses bises de la France

Claire
XXX

Jackss a dit…

Bonne fête, Zoreilles

Le Grand jour est arrivé. Je te souhaite une journée comme tu en mrérites, que chaque instant soit comme un poème, une mélodie du bonheur.

Si on récolte ce que l'on a semé, je ne doute pas que celle d'aujourd'hui soit comme corbeille d'abondance de petits fruits.

Marico a dit…

Bonne fête de Zoreilles!
Merci de ton commentaire et je retiens ton offre pour le ministre de la santé.
Plein, plein de belles choses pour cette belle année qui s'offre à toi.

Lise a dit…

Zoreilles est partie fêter cette journée spéciale je crois. Avoir 35ans ça n'arrive pas tous les jours!

:-)

Air fou a dit…

Quel adorable billet, Zoreilles. Il me semble la voir avec la coordination et la précision que ce petit index de droite à gauche exigent refuser quelque chose. Plus tard... Ouep! Vas-y Félixe!

Et aujourd'hui, c'est ton anniversaire alors je viens semer ici mes meilleurs souhaits pour ce jour où on célèbre à mon sens l'existence de quelqu'un. Yé! Zoreilles!

Et tu sais quoi? Tu as un/e superbe terrasse galerie balcon et des fleurs vraiment très jolies.

Je suis contente de travailler : clim, juste ce qu'il faut, la nuit dans notre chambre aussi et autrement, j'adore la chaleur bien que l'humidité me soit comme pour la majorité des gens plus difficile à supporter. Et je travaille cet été dans un décor plein d'arbres, pour la ville, je veux dire.

Bien du plaisir et encore plein d'amour.

Zed et des bises à la framboise qui sent le soleil sucré et ce parfum unique... de framboise.

Esperanza a dit…

Je sais aussi que c'est le 7 du 7... Bonne fête Zoreilles. Je suis tard, mais la vie va ainsi. Le coeur y est cependant, toujours!

Zoreilles a dit…

BONJOUR À VOUS TOUS,

J'ATTERRIS DOUCEMENT CE MATIN MAIS MON ESPRIT S'ENVOLE ENCORE UN PEU... C'ÉTAIT MA PLUS BELLE FÊTE DE TOUTE MA VIE, COMME JE LE DISAIS À MES AMIS PROCHES HIER SOIR, EN NOUS LAISSANT DÉRIVER EN BATEAU SUR LE LAC, DANS LE CIEL ROSE, ORANGE ET BLEU, UN PORTO À LA MAIN. ON A RI DE MOI : « TU DIS ÇA CHAQUE ANNÉE! »... OUI MAIS LÀ, C'ÉTAIT ENCORE PLUS VRAI QUE LES AUTRES ANNÉES!

IL ÉTAIT TARD QUAND JE VOUS AI TOUS LUS AVANT D'ALLER DORMIR, ICI ET CHEZ ROSIE, COMME J'AI RELU MES CARTES DE FÊTE, MES COURRIELS DE FÊTE, COMME J'AI RÉÉCOUTÉ LES MESSAGES ARCHIVÉS SUR MON RÉPONDEUR, COMME J'AI REVÉCU EN PENSÉE LES VISITES, LES SURPRISES, LES CÂLINS, LES BISOUS, LES CHANSONS, LES CADEAUX, LES BOUGIES, LES RIRES PARTAGÉS, LES VOEUX, LES MOTS D'AMOUR. MA BOÎTE À MOTS DOUX EST REMPLIE POUR DES ANNÉES À VENIR.

COMMENT VOULIEZ-VOUS QUE JE DORME APRÈS ÇA? VOILÀ LA PLUS HEUREUSE DES INSOMNIES.

JE ME SUIS SENTIE AIMÉE, COMMENT DIRE PLUS VRAI EN PEU DE MOTS, AVEC TOUTE LA SINCÉRITÉ ET LA RECONNAISSANCE QU'IL Y A DANS MON COEUR EN CE MOMENT, QUE J'AI BESOIN DE PARTAGER AVEC VOUS.

CETTE NUIT, FENÊTRES TOUTES OUVERTES, LE CIEL ÉTAIT PARSEMÉ D'ÉTOILES QUI SE REFLÉTAIENT DANS MON LAC REDEVENU CALME, LES PARFUMS DES FLEURS MÊLÉS À CEUX DES FINES HERBES EXHALAIENT DES EFFLUVES ENNIVRANTES, LES HUARDS S'ÉTAIENT RASSEMBLÉS DEVANT CHEZ MOI POUR ME CHANTER LEUR SYMPHONIE NOSTALGIQUE ET DANS MON CHAMP DE VISION, AU PREMIER PLAN, LES ÉPAULES DE CROCODILE DUNDEE SE SOULEVAIENT PAISIBLEMENT ET RÉGULIÈREMENT, COMME SI MON MONDE S'ÉTAIT PRESQUE FIGÉ EN UN SI DOUX MOMENT POUR QUE JE PRENNE UN INSTANTANÉ COULEUR DE BONHEUR POUR MON TI COEUR, CAPTER CE SUPPLÉMENT D'ÂME, CE SOUPÇON D'ÉTERNITÉ QU'ON APPELLE LA VIE.

C'EST LÀ QUE J'AI VU UNE ÉTOILE FILANTE, JUSTE AU-DESSUS DE SON ÉPAULE DROITE, ELLE FILAIT EN DIAGONALE VERS L'AVENUE DES ÎLES, ON AURAIT DIT UNE FLÈCHE DÉCOCHÉE AVEC PRÉCISION PAR UN ARCHER ÉLITE, UN GENRE DE CUPIDON AU SOURIRE PLEIN DE CHARME ET AUX YEUX BLEUS DE MER.

MÊME PAPA EST VENU ME SOUHAITER BONNE FÊTE... C'ÉTAIT MA PLUS BELLE FÊTE DE TOUTE MA VIE.

Zoreilles a dit…

BONJOUR À VOUS TOUS,

J'ATTERRIS DOUCEMENT CE MATIN MAIS MON ESPRIT S'ENVOLE ENCORE UN PEU... C'ÉTAIT MA PLUS BELLE FÊTE DE TOUTE MA VIE, COMME JE LE DISAIS À MES AMIS PROCHES HIER SOIR, EN NOUS LAISSANT DÉRIVER EN BATEAU SUR LE LAC, DANS LE CIEL ROSE, ORANGE ET BLEU, UN PORTO À LA MAIN. ON A RI DE MOI : « TU DIS ÇA CHAQUE ANNÉE! »... OUI MAIS LÀ, C'ÉTAIT ENCORE PLUS VRAI QUE LES AUTRES ANNÉES!

IL ÉTAIT TARD QUAND JE VOUS AI TOUS LUS AVANT D'ALLER DORMIR, ICI ET CHEZ ROSIE, COMME J'AI RELU MES CARTES DE FÊTE, MES COURRIELS DE FÊTE, COMME J'AI RÉÉCOUTÉ LES MESSAGES ARCHIVÉS SUR MON RÉPONDEUR, COMME J'AI REVÉCU EN PENSÉE LES VISITES, LES SURPRISES, LES CÂLINS, LES BISOUS, LES CHANSONS, LES CADEAUX, LES BOUGIES, LES RIRES PARTAGÉS, LES VOEUX, LES MOTS D'AMOUR. MA BOÎTE À MOTS DOUX EST REMPLIE POUR DES ANNÉES À VENIR.

COMMENT VOULIEZ-VOUS QUE JE DORME APRÈS ÇA? VOILÀ LA PLUS HEUREUSE DES INSOMNIES.

JE ME SUIS SENTIE AIMÉE, COMMENT DIRE PLUS VRAI EN PEU DE MOTS, AVEC TOUTE LA SINCÉRITÉ ET LA RECONNAISSANCE QU'IL Y A DANS MON COEUR EN CE MOMENT, QUE J'AI BESOIN DE PARTAGER AVEC VOUS.

CETTE NUIT, FENÊTRES TOUTES OUVERTES, LE CIEL ÉTAIT PARSEMÉ D'ÉTOILES QUI SE REFLÉTAIENT DANS MON LAC REDEVENU CALME, LES PARFUMS DES FLEURS MÊLÉS À CEUX DES FINES HERBES EXHALAIENT DES EFFLUVES ENNIVRANTES, LES HUARDS S'ÉTAIENT RASSEMBLÉS DEVANT CHEZ MOI POUR ME CHANTER LEUR SYMPHONIE NOSTALGIQUE ET DANS MON CHAMP DE VISION, AU PREMIER PLAN, LES ÉPAULES DE CROCODILE DUNDEE SE SOULEVAIENT PAISIBLEMENT ET RÉGULIÈREMENT, COMME SI MON MONDE S'ÉTAIT PRESQUE FIGÉ EN UN SI DOUX MOMENT POUR QUE JE PRENNE UN INSTANTANÉ COULEUR DE BONHEUR POUR MON TI COEUR, CAPTER CE SUPPLÉMENT D'ÂME, CE SOUPÇON D'ÉTERNITÉ QU'ON APPELLE LA VIE.

C'EST LÀ QUE J'AI VU UNE ÉTOILE FILANTE, JUSTE AU-DESSUS DE SON ÉPAULE DROITE, ELLE FILAIT EN DIAGONALE VERS L'AVENUE DES ÎLES, ON AURAIT DIT UNE FLÈCHE DÉCOCHÉE AVEC PRÉCISION PAR UN ARCHER ÉLITE, UN GENRE DE CUPIDON AU SOURIRE PLEIN DE CHARME ET AUX YEUX BLEUS DE MER.

MÊME PAPA EST VENU ME SOUHAITER BONNE FÊTE... C'ÉTAIT MA PLUS BELLE FÊTE DE TOUTE MA VIE.

Mijo a dit…

Oh apparemment, j'ai loupé ton anniversaire début juillet.
Plein de grosses bises en retard mais sincères.

Excellente cette mini-piscine.
Le papi et la petite fille unis dans la même expression joyeuse sur cette photo.

Zoreilles a dit…

@ Mijo : T'as rien loupé du tout, le mois de juillet n'est même pas fini! Merci pour les bises de fête. Et moi aussi, j'adore cette photo et la complicité qu'on voit dedans... ♥

halline a dit…

wedding stores
wedding wholesaler

www.captainpiscine.fr a dit…

combien d'enfant ont eu des glacières ou des seaux en guise de piscine ^^
du luxe pour eux

Chantal