samedi 1 mai 2010

Soupers de Gaulois et anti soupers


Photo : C'est ça, un souper de Gaulois. Celui-là, c'était chez nous, il y a quelques années, sur le patio d'en bas, protégé par le patio d'en haut, parce qu'il y avait apparence de pluie.

Soupers de Gaulois

Vous vous souvenez d'avoir lu les bandes dessinées de la série Astérix? À la dernière page, ça finissait toujours par un souper de Gaulois. Des tables dehors, du sanglier, il y avait toujours le barde qui s'évertuait à chanter jusqu'à ce que quelqu'un se décide à l'attacher pour le museler? Il y a toujours un feu, du vin, de l'ambiance, tout le monde rit? C'est ça, un souper de Gaulois. On en fait souvent chez nous et chez nos amis. D'ailleurs, ce soir on en a un chez nos amis de l'avenue des Iles. S'il pleut trop, on va rentrer les tables dans la serre, on a tout prévu. Le souper de Gaulois sur ma photo, c'en est un tout petit, nous n'étions pas beaucoup cette fois-là, d'habitude, la gang est plus nombreuse. On apporte chacun un plat, n'importe quoi, de l'entrée au dessert, et du vin, bien sûr, une trouvaille à partager, un produit régional à découvrir, ça fait toujours des mélanges savoureux. Ailleurs, ça s'appellerait un souper communautaire mais ici, dans notre gang, on dit un souper de Gaulois!

... et anti soupers

Les anti soupers, c'est mon concept et j'en suis fière! L'ambiance est un peu la même qu'un souper de Gaulois, ça se fait dehors, mais il y a un règlement très strict : Personne aux cuisines ni même au Bar-B-Q, sauf exception pour le Bar-B-Q mais c'est tout juste, personne à la vaisselle non plus, personne qui met la table, personne qui travaille. T'apportes un plateau de ce que tu veux mais ça doit se manger en bouchées, sans assiette ni ustensile. Au pire, si tu ne peux faire autrement, tu laisses un ustensile dans le plateau mais c'est tout. Et ton plateau, tu le ramènes chez vous à la fin de la soirée, on te le lave même pas!

Un anti souper, ça a un peu l'allure d'un 5 à 7 qui s'étire, sauf que tu manges si t'as faim, quand t'as faim, tu piges dans les plateaux, tu goûtes à ce qui t'attire, tout est là. Il y en a qui peuvent arriver à 17 heures après le travail, ils prennent l'apéro, d'autres iront jouer leur match de soccer et se joindront à nous vers 19 heures, après leur douche, d'autres arriveront à l'heure qui leur convient, en vélo, en canot ou en kayak, c'est surtout la liberté, le plein air, le plaisir de la rencontre et l'amitié qui sont au menu de nos anti soupers.

Pour vous donner quelques exemples, on a eu des variétés de pains et de fromages, des légumes avec trempettes, des bouchées d'épinard, etc. Une fois, Marcel nous avait apporté son saumon mariné, on s'en détachait des petits morceaux à mesure, on se battait pour les derniers. Une autre fois, Jean et Nicole avaient apporté leurs tartes aux tomates, coupées en petites pointes, on s'en volait tant qu'il en restait. Aussi, une autre trouvaille pour les anti soupers, ce sont les natchos en forme de cuillères (scoops) avec la salsa maison de Gilles et Martine, la boule au thon avec des noix, qu'on étale sur des craquelins, celle aux olives, la spécialité de Ti-Pom, la bruschetta, toujours un succès, et quoi encore? C'est là qu'on a découvert une petite entrée surprenante dont je vous donne la recette du côté des commentaires. Mes amis sont très créatifs, un peu gourmands, et tout le monde respecte le règlement. C'est tout sauf un souper, c'est un anti souper!

17 commentaires:

Zoreilles a dit…

Petite entrée surprenante à trois ingrédients :

- des amandes entières
- des dattes dénoyautées
- du prosciutto

Couper la datte juste assez pour y insérer l'amande entière. Recouvrir de prosciutto. Passer le plateau dans le Bar-B-Q quelques minutes. Couper en deux pour qu'on voit bien la moitié d'amande. C'est tout. Encore là, on se bat pour les dernières bouchées.

Lise a dit…

Zoreilles,

la tarte aux tomates je connais, c'est une merveille! Mais du prosciuto, extrêmement salé, joint à des dattes (que j'adore, je m'en achète comme gâterie parfois) extrêmement sucrées, le mélange me semble inquiétant...

Ceci dit j'aimerais, encore une fois m'inviter pour une tisane pomme-cannelle, de manière privée dans les prochains jours, si tu es d'accord.

J'ai besoin d'un avis éclairé, et comme tu m'as immensément aidée dans le passé, à prendre une bonne décision, je fais encore appel à ton grand coeur...

Air fou a dit…

Merveilleuse idée, les anti soupers. Non, vraiment, je n'avais aucune idée de ce que c'était!

Avec tout ce qu'il semble y avoir à bouffer, je suis contente que tu précises que tout ça contient des anti calories, à moins qu'Obélix cherche encore quoi manger après le souper de Gaulois. Incontournable!

Zed ¦)

Solange a dit…

Un anti souper, ça ça me plairait, il faudra que j'en organise un pour nos soupers du dimanche soir. Et il y a beaucoup de variétés.

Soisig a dit…

J'aime bien l'appellation, hihihi! Ouf! Que de billets à rattrapper ma Zoreilles!

Pour ma part je me fais souvent des anti souper pour moi toute seule, miam!

Ma belle-soeur revient tout juste de Montréal où elle a suivi quelques heures cours avec "Hélena", chez Dante. On a eu droit à de formidables bouchées apéritives vraiment pas compliquées mais combien délicieuses ce soir avant le gigot d'agneau. On fêtait le "jeune" frère ce soir.

Lise a dit…

Zoreilles,

oublie ce que je t'ai demandé, car je n'ai déjà que trop abusé de ton écoute. Et je réalise aussi qu'il y a des dilemmes qui n'ont pas de solution, qu'il faut suivre le courant... et faire avec!

J'aime beaucoup ta photo, toutes générations confondues, et le contenu des assiettes semble fort appétissant!

Bonne semaine chère Zoreilles!

Lise xx

Zoreilles a dit…

@ Lise : C'est intriguant, cette petite entrée, en effet, à essayer. Il y a le contraste sucré-salé datte/prosciuto et celui croquant-tendre de l'amande entière/datte. Nous avions tous été conquis. J'ai refait la recette toute simple, ce fut un autre succès. Presque l'unanimité! Tu peux venir prendre une tisane quand tu veux, ma porte est toujours ouverte.

@ Zed : Tu ne pouvais pas savoir, c'est mon invention! Une semaine plus tard, je réponds à ta question, maintenant tu sais tout... Finalement, ce n'est sûrement pas si calorique que ça parce qu'on ne prend que des petites bouchées de tout. C'est toujours moins pire qu'un souper 5 services... et pas mal plus agréable et festif. Euh... Zed... C'est quoi des anti calories?

@ Solange : Oui, ça donne beaucoup de variétés et en petites quantités. Il n'y a jamais personne qui recule sa ceinture d'un cran en regrettant d'avoir abusé des bonnes choses dans un anti souper! On dirait que les « participants » se donnent la mission de nous épater, nous intriguer, nous séduire ou nous apprendre quelque chose de neuf. On a une belle gang pour ça. Pour une rencontre familiale, je ne l'ai jamais fait, je ne suis pas convaincue que ça conviendrait avec l'ensemble. Disons qu'il faut aimer sortir des sentiers battus et avoir de l'humour. Mais semer l'idée pour éventuellement susciter la participation de tous et changer des traditions qui deviendraient un peu lourdes? Pourquoi pas?

@ Soisig : Prends tout ton temps pour la mise à jour dans tes lectures, il n'y a aucune date de préremption ici... Merci pour ta fidélité, on le dit jamais assez! Prends bonne note de ces bouchées apéritives, j'ai l'impression qu'elles pourraient nous servir un jour!

@ Lise : Je te réitère la même invitation que tout à l'heure. Écouter, c'est ma spécialité! Des solutions? Je n'en trouverai pas plus que toi, sûrement, mais j'ai souvent expérimenté une chose : les solutions, on les a en nous, il suffit parfois que quelqu'un nous reformule autrement ce qu'on vient juste de dire...

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

J'adopterai ton concept d'"anti-souper" lors de mon prochain passage en Abitibi, c'est-à-dire fin juin!!! Je trouve l'idée géniale!... et ça laisse la place à ce qui est vraiment important, c'est-à-dire la présence des gens...
Pour ce qui est du "souper de Gaulois",ici dans le Nord, c'est très populaire et on appelle ça un "potluck" (hum! je ne suis pas certaine du comment on l'écrit...), également très convivial...

Air fou a dit…

Ce sont des calories spéciales qui bouffent les vilaines et qui sont contenues principalement dans le chocolat qui contribue lors de son ingestion à la diffusion d'hormones de bonheur et d'amour.

Petite bouchée par ci, petite bouchée par là... Mangez comme un oiseau : deux fois son poids?

¦D

Anonyme a dit…

Vraiment génial comme concept cet anti souper. Je l'adopte et ta petite recette aussi.

Lyne

Barbe blanche a dit…

Très chère Zoreille, tes soupers de Gaulois, chez nous, nous appelions ça un souper en famille...
Des fois ça jasait pas mal fort.

Zoreilles a dit…

@ Fitzsou : En plein dans le mille, l'essentiel, c'est le plaisir de la rencontre! Pour du monde occupé, un anti souper s'avère toujours très rassembleur : pas d'heure d'arrivée précise. Mais en général, ça finit pour tout le monde en même temps : tard! Un potluck (je suis pas certaine non plus de comment ça s'écrit) j'ai déjà entendu cette expression moi aussi.

@ Zed : Elles bouffent les vilaines et diffusent à la place du bonheur et de l'amour? J'en prends deux caisses! Du chocolat, noir bien sûr, c'est noté...

@ Lyne : On s'échange nos trucs. Comme dans l'temps! Je te souhaite plein d'anti soupers cet été. Et merci pour ton commentaire, c'est toujours très émouvant pour moi de te lire ici. Je t'embrasse xx

@ Barbe blanche : Pour toi, le 16ième d'une famille de 22, c'est du connu, disons! J'imagine que ce qui te fait le plus plaisir au monde, c'est un tête-à-tête amoureux? ;o)

Éléonore a dit…

C'est ben cute ! Tout à fait mon genre :) tellement conviviale. Tu es bien chanceuse d'avoir de si bons amis (ou ils sont chanceux de t'avoir comme amie), profites en bien, c'est une richesse ♥

Zoreilles a dit…

@ Éléonore : C'est à la portée de tout le monde, tu peux faire pareil chez toi, ça prend juste des amis! Est-ce que je suis chanceuse ou c'est eux qui le sont? Comme le dit la chanson, « Une chance qu'on s'a ». C'est étonnant, on ne le dit jamais, ça, mais on sent que c'est partagé...

Nanou La Terre a dit…

Ça me plait bien cet anti-souper et, en plus, très écolo!

Mijo a dit…

Mais on fait depuis des années des soupers gaulois et anti-soupers sans le savoir !!!!
Youpi !!

Zoreilles a dit…

@ Nanou : Tiens... Écolo... Je n'y avais pas pensé mais tu as tout à fait raison. Un autre incitatif, que dis-je, une raison majeure qui devrait nous convaincre d'en faire plus souvent. Mais qui a inventé ça, la vaisselle? Deux ou trois ustensiles seraient bien suffisants! À condition qu'on ne pige pas deux fois dans le même plateau s'entend... (!)

@ Mijo : Il me semblait bien aussi que ça devait exister quelque part dans le monde! ;o)