lundi 3 mai 2010

Fin de l'histoire du patio d'en haut




Photo 1 : Dimanche 2 mai 2010, juste avant souper. Papy l'avait dit qu'il terminerait le patio d'en haut dimanche.

Photo 2 : Ne reste plus qu'à serrer les outils mais on va quand même prendre le temps de jouer!

Photo 3 : Pour brûler les retailles de bois, rien de tel qu'un beau feu. Félixe a appris deux nouveaux mots hier et elle les répétait sans arrêt, avec beaucoup d'expression : feu euf feu et bôôôô bôôôô feu.

Fin de l'histoire du patio d'en haut

On m'avait dit qu'on voulait savoir la fin de l'histoire. La voilà. Lundi dernier, Crocodile Dundee arrivait de travailler avec une idée en tête prête à mettre à exécution : refaire le patio d'en haut. Il fallait d'abord « déconstruire », ce qu'il a fait avant souper, dans à peu près 10 minutes!

Au cours de la semaine, les soirs où il n'y avait pas de match de hockey, il planifiait son affaire, charroyait le bois, calculait les angles et maximisait l'espace. Vendredi après-midi et tout au cours de la fin de semaine, avec l'aide de quelques proches auxquels nous voulons dire merci, le patio d'en haut prenait forme, beaucoup plus sécuritaire qu'avant, un peu plus grand aussi.

On m'a déjà dit de ne pas me gêner pour raconter ici des petits bonheurs de rien du tout, que notre monde avait bien besoin de ces histoires sans prétention de la vie quotidienne. Celle-ci en était une...

35 commentaires:

Gelisa a dit…

J'ai adoré ton histoire, c'est aussi celle de notre famille qui a plusieurs talents en menuiserie. Il y en a toujours un qui a un projet, patio à refaire, cuisine à rénover.... C'est une belle occasion de se retrouver en famille pour donner un coup de main et faire des souper gaulois.
Au plaisir de te relire à nouveau.

Bises

Air fou a dit…

Je suis complètement impressionnée.

Et par le travail, la vitesse, Crocodile Dundee et le graaaaaand patio!

Ayoye. Je lance un fan club à la grandeur du Québec. C'est une valeur patrimoniale, ton amoureux. :D Zed ¦D

Esperanza a dit…

C'est vraiment impressionnant tout de travail en si peu de temps! Et WOW! C'est hyper beau...

Je le redis, Crocodile Dundee est un artiste...

Zoreilles a dit…

@ Gelisa : Et moi j'ai adoré ton commentaire! C'est comme si tu avais été là vendredi après-midi, parce que nous avons vécu un beau moment à travailler ensemble. Sous la coordination de Crocodile Dundee, le menuisier en chef (!) il y avait mon frère Yves qui était en vacances, notre fille Isabelle qui venait de terminer sa session à l'université et moi, j'avais passé à travers ma journée de travail très tôt. On a beaucoup ri, chanté et discuté de plein de choses en travaillant.

@ Zed : Un fan club? Si ça marche, je veux en faire partie, parce que moi aussi, je suis impressionnée! Ici, un graaaaaand patio, ce n'est presque pas un luxe, on vit tellement dehors.

@ Esperanza : À sa manière, un artiste? Je le pense aussi, il est méticuleux et créatif. Sais-tu ce qui m'impressionne aussi? C'est qu'il fasse ça en chantant!

Esperanza a dit…

"Le fan club du Menuisier chantant"!

Claire a dit…

Magnifique!

Le patio est tellement beau...et fait en un temps record. Je suis impressionnée et je t'envie, ma belle Zoreilles! Quel plaisir de se retrouver en famille , avec des amis pour bricoler, rigoler , manger et changer le monde!
Et les photos de la belle Félixe...celle-là, elle prend des notes: je la verrais bien travailler avec son grand-père bientôt!
Je veux bien, moi aussi, une carte de membre du fan club de ton Crocodile Dundee. Si le fan club s'étend hors des frontières du Québec, s'entend...

Esperanza a dit…

Tu vois Zoreilles! Le fan club est déjà international!

Zoreilles a dit…

@ Esperanza : Si les cartes de membres pouvaient se vendre à bon prix, on pourrait p't'être lui payer une retraite, un jour? ;o)

@ Claire : C'est un fan club très ouvert et d'envergure internationale! Félixe? Tu vois comment elle l'admire, son papy? C'est l'amour fou entre ces deux-là, une complicité qui grandit au fil des jours. Hier, on lui a fait faire son premier tour de camion quand il a fallu aller chercher d'autres morceaux de bois en ville. On a déménagé le siège d'auto de ma petite bagnole pour l'installer dans le camion de papy. Elle avait une vue imprenable, bien assise entre papy et mamie. Oh qu'elle était impressionnée, la Félixou!!!

Zoreilles a dit…

@ Espe : Les grands esprits se rencontrent!!!

Solange a dit…

Les beaux moments que vous allez passer la-dessus. C'est une belle réussite.

Éléonore a dit…

excellent, le patio est terminé et il est bien beau en plus !

C'est quoi ce beau lac derrière ?

Éléonore a dit…

J'oubliais, mon billet en écho au tien (sur les chirurgies) est en ligne, il s'intitule; L'humanité et son poil :)

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Wow! Wow! et REWOW! Alors je lui lève mon chapeau de "plumes" bien haut à ton Crocodile Dundee! Quelle détermination et quelle rapidité d'exécution!
Moi aussi je veux faire partie du Fan Club... Je serai peut-être la membre située le plus au Nord de la Province...
(on ne sait jamais, ça peut être pratique pour la petite Félixe,que Papy ait une Fan qui demeure près du Père Noël...)

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

Charmante histoire. Et quelle belle finale à l'américaine. Du vrai bonheur en canne!

Je ne sais pas qui a été le metteur en scène. Nul doute, il a du talent. Dès les premières images du dernier billet, on n'a pas le choix: on sourit.

Zoreilles a dit…

@ Solange : Les beaux moments sont déjà commencés! Pour cette réussite, je lui en attribue vraiment tout le crédit.

@ Éléonore : Ce beau lac? Tu le savais pas? Il me semble que je radote, j'en parle tout le temps! C'est le lac Dufault, c'était un village avant qui s'appelait Lac Dufault, maintenant nous sommes fusionnés à la ville de Rouyn-Noranda, nous sommes à 10 minutes du centre-ville. C'est l'approvisionnement en eau potable de tout le secteur. Environ 8 km de long par 5 km de large, avec 103 îles dessus. On y pêche le brochet, le doré et la perchaude. Je l'appelle souvent « MON » lac mais nous sommes plusieurs riverains à le partager... avec beaucoup de huards, de canards, de hérons, de castors, de rats musqués, etc. J'irai lire ton billet en écho, promis.

@ Fitzsou : Bienvenue dans le fan club, on accepte les anges, surtout les anges aériens. Tu seras notre membre le plus au Nord, c'est tout un titre de noblesse! Vraiment trop chouette, ta référence au Père Noël pour Félixe!

@ Jacks : C'est ce qu'il fallait voir au-delà des mots et des images, le bonheur retrouvé... C'est qui le metteur en scène? D'après toi? Je ne prendrai aucun crédit sur la réalisation des travaux mais pour tout ce qui ne se voit pas, j'étais là! ;o)

Caboche a dit…

Qu'est-ce que je vois?
Le pation est fini?
Élisons cet homme premier ministre du pays.
Nous verrons de notre vivant: le CHUM, l'échangeur Turcont et une enquête sur la corruption au Québec.

Je veux aussi ma carte de membre du fan club ainsi que ma carte du parti.

Zoreilles a dit…

@ Caboche : T'es drôle! Pour l'enquête sur la corruption, je voterais aussi pour le même candidat à la tête d'une commission, il serait impitoyable!

Lise a dit…

Zoreilles,

il est magnifique ce patio; ton Crocodile Dundee est un menuisier hors pair, un virtuose je dirais, et il semble si heureux avec petite Félixe Chaperon rouge!

J'en profite pour te souhaiter, à l'avance, une bonne fête des mères dimanche prochain: il n'est jamais trop tôt pour dire des choses positives...

Merci pour tout Zoreilles!

Air fou a dit…

Je pense que je viens d'avoir un contrat. :D :D :D

Bénévole groupie, Zed ¦)

Soisig a dit…

Ah! Ce qu'il est beau ce patio et effectivement plus grand que l'ancien... Et sûrement plus sécuritaire pour Félixou! De beaux moments ma Zoreilles!

Je t'ai écrit la recette de saumon dont on a parlé ce midi. Bisous à toi.

Anonyme a dit…

Histoire patio-nante!
Un p'tit clin d'oeil avant d'aller travailler.
Salut et bonne journée

Zoreilles a dit…

@ Lise : Il est magnifique, ce patio, surtout quand le petit chaperon rouge le parcourt en riant, on dirait qu'elle anticipe tous ces soupers de famille que nous y aurons. Justement ce soir, ils viendront étrenner avec nous le nouveau Bar-B-Q... Merci pour tes voeux de la Fête des Mères, je te les retourne affectueusement, tu es devenue la mère de ta mère, tu fais preuve d'une générosité et d'un amour inconditionnel pour elle, c'en est émouvant.

@ Zed : Bénévole groupie, c'est ça, tu as créé un monstre! Un fan club international, ça va t'occuper beaucoup... ;o)

@ Soisig : Je viens de voir ça dans mes courriels! Tu permets que je partage? J'y vais de mémoire... Faire revenir dans moitié huile d'olive moitié beurre, juste pour dorer dans la poêle, des pavés de saumon. Les placer dans un plat juste de la bonne grandeur, peau en dessous. Parsemer d'amandes effilées. Arroser généreusement du jus de 1 ou 2 limes. Saler, poivrer, ajouter des noisettes de beurre. Enfourner sans couvrir à 350 degrés F pendant une quinzaine de minutes. J'aime ces recettes simples et savoureuses. Merci. Bisous xx.

@ Joce : C'est bien toi? Là, je suis pas sûre, tu parles pas de hockey! Mais c'est ton genre d'humour... Clin d'oeil et bonne journée à toi aussi, mon frère. Bisous xxx

Henri a dit…

Moi aussi je veux ma carte de membre du fan club !!

Zoreilles a dit…

@ Henri : Toi, tu l'avais déjà, ta carte de membre. Crocodile Dundee te la renouvelle gratissssse!

(Non mais c'est vrai, en attendant son Ipod shuffle qui se restaurait sur mon ordi, je lui ai fait lire tous vos commentaires, il a souri tout le long, visiblement très heureux de tous ces encouragements. Il a dit et je le cite : « Ben oui, mais c'est normal, c'est mon métier!)

Soisig a dit…

Un super beau métier... Du côté maternel, ce sont tous des ébénistes, mon grand-père était compagnon en France. En plus, ça sent tellement bon le bois (du moins pour moi, hihihi!) J'aimais aller dans l'atelier de mon oncle-parrain, dans les Laurentides!
De beaux souvenirs:)

Zoreilles a dit…

@ Soisig : Tu as connu l'atelier de ton oncle-parrain? Les ébénistes sont les artistes de la profession... Je trouve ça beau moi aussi de les voir à l'oeuvre, de sentir l'odeur du bois, toutes ces essences, ces nuances, ces noeuds qui se révèlent tout en courbes et en cercles, la patine du temps sur la noble matière, c'est plein de vie, le bois!

Mais le métier de menuisier, c'est autre chose, pas le temps pour la poésie!!!

Mijo a dit…

C'est beau un papi et sa petite-fille sur une si belle terrasse.

Impressionnant de rapidité, d'efficatité et d'habileté ton Crocodile Dundee.

Merci pour le partage encore une fois de tes moments pur bonheur.

Zoreilles a dit…

@ Mijo : Terrasse! C'est le mot que je cherchais! Je ne sais pas d'où vient le mot « patio » mais terrasse, c'est plus joli, presque romantique, et c'est plus français. Ne sont-ils pas adorables, lui et Félixe? Parfois, je crois revivre les débuts de la vie de notre fille quand elle avait cet âge. En plus, il y a cette ressemblance. Oui, pur bonheur...

Guy Vandal a dit…

Tu fais bien de ne pas te gêner.

Parce que la vie n'est pas que brune, parce que des histoires plates, les médias en ont déjà assez comme ça.

Toujours là, même si le déménagement a pris pas mal de mon temps.

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Des histoires sans prétention comme je les aime, ma Zoreilles adorée! Et superbement racontée avec magnifiques photos en prime. Que peut-on demander de plus? Et ton Crocodile Dundee, il accomplit des prodiges en un clin d'oeil! Et son fan club, bien que déjà international, vient de franchir la frontière Québec-Ontario!
Et que dire de ta petite Félixou d'amour, sauf qu'elle est mignonne comme tout et que son coeur est encore plus bôôôôôôôôôô que le feu qu'elle admirait.

Je te laisse, ma biche... Je répète dans quelques heures... Mais dans quel bâteau me suis-je embarquée, dis-moi? :-o
Au fait, Crocodile Dundee peut-il apprendre des chorégraphies aussi rapidement qu'il construit des terrasses? Nous avons besoin de toute aide possible!!!! Et toi, t'amènes ta guitare! :-)

Zoreilles a dit…

@ Guy : Bien sûr que la vie n'est pas que brune, elle est rose aussi, des fois, ça fait un drôle de mélange, brun et rose, c'est tu couleur de peau bronzée? ;o)Te voilà déménagé à Matagami, chanceux, j'ai beaucoup aimé mes années d'enfance vécues là, j'en garde un souvenir impérissable, j'ai tellement hâte que tu nous parles de ce que c'est maintenant, vivre à Matag...

@ Rosie : Voilà que son fan club a été international avant d'être national! Il est meilleur dans la construction que dans la danse, Rosie, il ne pourrait pas t'aider, tu te tirerais dans le pied... et c'est mauvais avant une compétition de danse! Ne change pas ton Amerloque contre un menuisier pour l'instant! La Félixou m'a donné plein de bisous hier, c'était la Fête des Mamies full plein! Elle apprend de nouveaux mots tous les jours ces temps-ci, c'est rendu qu'on jase... Sais-tu comment elle dit le mot papillon? Dans son livre d'images, je lui montrais un beau spécimen, je disais en détachant les syllabes pa-pi-yon. Elle me regardait avec son sourire craquant, et répétait en détachant les syllabes pa-pa-lou. Elle s'applaudissait, elle était sûre qu'elle l'avait très très bien. Par contre, elle dit très bien bravo bavo bavo avec un grand enthousiasme! Et toi, je te souhaite pas trop de pa-pa-lou(s) dans l'estomac d'ici dimanche prochain! ;o)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

J'aurais bien besoin des cajoles et des jolis mots de ta Félixou ces jours-ci, ma Zoreilles!

Quant à troquer mon Amerloque, personne d'autre ne saurait quoi en faire, surtout quand il danse! N'empêche que je l'adore comme il est et Dieu merci, il n'a pas les pieds plats!...;)

Des pa-pa-lous? On dirait plutôt de gros dinosaures avec d'énormes pa-pattes... :-0

Zoreilles a dit…

@ Rosie : Ils font peur, tes pa-pa-lous!!! Déjà mercredi, plus que quelques dodos avant dimanche, et si ton trac est proportionnel à ta performance, tu vas les mettre K.O. tous ces juges. Ton Amerloque, lui, il vit ça comment? Des fois, je trouve qu'on se place dans des situations pas possibles, après, on doit livrer la marchandise. Tu es de la graine des championnes, Rosie! ;o)

modotcom a dit…

oh joie! Il opère en titi M Dundee!

Zoreilles a dit…

@ Modotcom : Ah, ça, t'as raison, pour opérer, il opère plus qu'un grand chirurgien! Il faut dire que c'est son métier aussi. Trente-quatre ans comme menuisier, ça donne kek ti trucs!!! ;o)