mardi 17 mai 2011

Le silence est d'or








Photo 1 : Vendredi dernier, à notre arrivée au « p'tit château », il était là qui nous attendait, on aurait dit... Beau p'tit bonhomme, hein?




Photo 2 : Dimanche matin, on étirait le café en observant les allées et venues des pies. Les réapprivoiser m'a pris toute la fin de semaine, elles ne m'avaient pas vue depuis un bon bout de temps et je crois qu'elles couvent leurs petits, elles sont plus farouches que de coutume. Pas grave, je suis patiente...




Photo 3 : Mission accomplie! Elle reconnaît mon sifflement maintenant : « Venez manger, c'est moi la fille du resto du p'tit château, vous vous souvenez de moi? »




Le silence est d'or




Encore congé de devoir congé de leçon pour vous autres! Deuxième semaine d'affilée que je n'écris pas de billet, c'est tellement reposant...




En fin de semaine dernière, j'ai décroché de tout, de vendredi après-midi à dimanche soir. Quarante-huit heures de « la vie, c'est pas compliqué ». J'ai même enlevé ma montre en arrivant là-bas, un symbole de ma course folle, du respect des échéances, de mon maudit grand sens des responsabilités et de mon rapport malsain avec le temps qui passe trop vite et cette urgence de vivre que-je-suis-venue-au-monde-avec. Si j'avais été seule, j'aurais pu dire que je m'en allais jouer à l'ermite dans le bois mais non, même pas, j'étais avec Crocodile Dundee.




Le 20 mai, ça fera 33 ans qu'on est mariés. On en revient pas. Pour me faire rire, en fin de semaine, il passait son temps à me rechanter la même chanson du temps qu'on sortait ensemble et qu'on construisait notre premier p'tit château, au lac King of the North, en 1977, on y allait en canot! On a tellement vécu d'affaires là, des souvenirs pas possibles qu'on est tout seuls à trouver drôles, en tout cas... C'est un refrain de Georges Langford, le Madelinot, qui va comme ceci : « Je m'en vas chercher/Les clés de mon château/Le 15 de mai/Arrangez-vous pour qu'il fasse beau ».


Quand il chante ça avec coeur devant un public de lièvres effarouchés, moi, c'est ben simple, je ris aux larmes à cause des images que ça évoque... Finalement, je pense que je l'ai épousé pour son sens de l'humour.


38 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Si je te disais que cette chanson de George, je l'ai en tête depuis le début mai, je l'ai cherché sur ton tube pour la publier, mais elle reste introuvable...
Bon maintenant, en choeur, "J'men va chercher le clefs ce mon château, ........."

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : «... Le 15 de mai/ Arrangez-vous pour qu'il fasse beau »

Tu la connais? Quelle culture musicale, mon cher ami! L'autre jour, tu me donnais des nouvelles de Nelson Minville, quasiment parent avec toi, non mais, je le redis, quelle culture musicale!

Dommage pour toi, j'ai lu que tu n'avais pas accès à ton p'tit château pour le moment? Cruelle chanson dans ce cas-là, je ne voulais pas te tourner le fer dans la plaie...

Barbe blanche a dit…

Même si l'accès est momentanément rompu, viendra le jour où le contact sera rétablit, c'est plus sur mon royaume, que la route m'inquiète, mais même là, il sera toujours possible d'y remedier...

Lise a dit…

Zoreilles,

j'avais décidé vraiment de ne plus écrire sur les blogues. Le silence est d'or comme tu dis, absolument!

Mais le lièvre de la première photo m'a incité à le suivre (même s'il ne s'agit pas du lapin blanc d'Alice); quelle chance vous avez de cotoyer la vie "sauvage" de si près! Tu en es consciente et tu nous fais ce cadeau, partager avec tes lecteurs. Le lièvre, la pie, alors que vous pourriez être les seuls à savourer ces instants magiques.

Et pourtant, je t'ai lu ailleurs ce matin; chez Jacks, sa belle colère reprise par Marico. Je les nomme car ils font parti de tes blogues amis et que le message est important. Je comprends ton besoin de baigner dans la nature, histoire de se purifier de l'actualité, si possible...

La télé je l'ai bannie en ce qui me concerne (choix personnel), et les nouvelles je les lis sur Cyberpresse (que je voudrais bannir aussi, mais impossible de vivre sur une autre planète); le plan Nord est révoltant, de la poudre aux yeux! Et Osisko, avec ses petits cadeaux (garderie, résidence, etc...)il n'y a pas de mots...

Sur Cyberpresse il y a le procès de Stéphanie M. qui a tué , à force de le battre, le fils de son nouveau conjoint. Comment peut-on vouloir faire du mal à un bambin âgé de quatre ans, parce qu'il est
"l'enfant de l'autre". Le père n'était pas mieux d'ailleurs. Je juge peut-être, sans doute, et j'en suis désolée mais c'est plus fort que moi; la pauvreté, la maladie mentale n'excusent pas tout quoi qu'on en dise, selon moi.

En tout cas, merci Zoreilles d'être toujours là. En passant, si tu veux supprimer un commentaire pour de bon, le mien ou celui de l'anomnyme qui veut absolument te vendre une robe, tu n'as qu'à cliquer (merci Zed) sur supprimer définitivement le commentaire, et il n'y aura plus de trace. Ta maison virtuelle sera toute propre!

Lise a dit…

Misère Zoreilles, j'ai oublié le plus important; bon anniversaire de mariage à toi et à ton Crocodile amoureux. Vous avez beaucoup de chance, en êtes conscients. Un cadeau de la vie, bien mérité!

Solange a dit…

Moi je trouve que c'est un beau billet, de belles photos, des anecdotes, une chanson et un anniversaire, félicitations et encore de nombreuses années de bonheur.

TaLou a dit…

J'en vuex comme le tien, ton petit lapin! Tellement cute!:)

Air fou a dit…

Onnnnnnnhhhhhhhhhhh...

Tu m'entends-tu? Craquant ton pinpin de Pâques qui a mué en printemps. Pis tes pies! Là, tu vas nous parler de tes amis à bois bientôt, aussi, non? Un nouveau petit cette année, sans doute?

Ton amoureux, il aime bien être dans l'action, lui aussi. Tous deux, vous faites des mains et de la tête pour vous écrire une belle vie et continuer à la construire, clou que clou. Allez-vous resigner votre contrat cette année? Juste pour le plaisir de te l'entendre l'écrire. Hihihi!

Zed xxx

Air fou a dit…

»Et Lise (avec la permission de notre hôtesse)

Je ne supprime jamais tes commentaires. Je ne les publie pas et cela m'en fait de la peine, à ta demande, mais sache que je les conserve dans ma petite boite à secrets. Et que je ne promets pas de toujours obéir! J'aime, tu le sais, ta sensibilité et en cela, je suis loin d'être la seule.

xxx

Le factotum a dit…

Quelle belle façon de célébrer un anniversaire de mariage.
Bonne fête à vous deux.
Moi, ce sera le trois du mois prochain, avec mes trente-huit ans d'un amour sans fin.
J'irai moi aussi lui conter fleurette comme au temps de nos premières rencontres dans le boisé à notre petit lac.

gaétan a dit…

héhé c'est vrai qu'on est bien sans montre.
Bon anniversaire de mariage.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Tant mieux alors, parce que tu dois avoir tellement hâte de retrouver ton p'tit château... Tu crois que le ministère des Transports va réparer la route? Ou une compagnie forestière subventionnée par l'état? !!! Nous autres, on a de la chance, parce que Rapide Deux, c'est le nom d'un barrage hydroélectrique, alors c'est Hydro-Québec qui entretient le chemin et tu peux me croire, ils ne font pas les choses à moitié! Une fois rendus là, à la marina où l'on paie notre tribut mensuel, on saute dans la chaloupe (on a un petit moteur très écolo) et on file 8 à 10 minutes sur la rivière des Outaouais jusqu'à la Darlens, un bras de rivière qui s'appelle le ruisseau Boucher. Ça, c'est pour les mois d'été... L'hiver, c'est autre chose!

@ Lise : Le silence est d'or mais seulement pour ceux qui parlent trop... comme moi! Pas toi. Tu te fais rare, je trouve. On fait un pacte, d'accord? Je partage mes images de lièvres, de pies et de forêt et toi, tu partages tes réflexions avec nous, ça te va? Quant à l'actualité, à cause de mon travail, j'ai toujours le nez collé dessus, les zoreilles et les yeux surtout, sans compter les obligations de toutes sortes. Donc, oui, me couper d'une certaine réalité pendant quelques jours m'est salutaire. Souvent, je me rends compte seulement là-bas combien j'étais « à boutttttte » sans m'en apercevoir... Pour l'actualité, c'est rendu que j'écoute les informations avec le doigt sur mute! Il y a des drames humains qui me bouleversent trop et que je n'ai pas besoin de savoir, que je REFUSE d'intégrer.

Je devrais suivre ton conseil et supprimer définitivement les vendeurs de robes, j'avais oublié que j'avais ce piton-là... Merci pour tes voeux d'anniversaire de mariage. Je suis consciente... en fait, je dirais plutôt que nous sommes conscients de la chance qu'on a de ne jamais s'être pour acquis. L'amour, c'est ben de l'ouvrage... ben de l'entretien... et dans notre monde, il faut le vouloir beaucoup beaucoup pour que ça marche. ;o)

Zoreilles a dit…

@ Solange : Ouais, c'est vrai, on peut dire que j'ai écrit un p'tit billet de rien du tout en fin de compte! Un billet léger, aéré, printanier, sans sucre et sans gras, c'est bon pour la santé. Merci pour tes voeux. Sans savoir la date de votre mariage, à Normand et toi, j'ai le goût de te dire tout de suite : « Pareillement » ♥

@ Talou : C'est ça, l'affaire, c'est qu'on ne peut pas en avoir un, ils sont libres comme l'air, c'est presqu'un miracle de l'avoir posé pendant qu'il a l'air tellement cool, ils se sauvent tout le temps, ça fait des bizarres de photos, je te jure. Celui-là, il semble au-dessus de ses affaires mais il a les zoreilles drettes en Simonac!

Zoreilles a dit…

@ Zed : Je le savais que tu le trouverais irrésistible, Monsieur le Lièvre. Que tu serais charmée par Madame la Pie. Elle était si affamée dimanche matin, j'ai hâte de voir combien elle a de petits. D'après moi, deux. Là, ils sont trop petits pour voler, alors elle fait des grosses épiceries, t'as vu tout ce qu'elle a dans son bec? Mes amis à bois? Tu veux dire les orignaux? Seulement les mâles ont des bois et encore, pas à l'année. C'est la saison où elles mettent bas, et on a justement vu des indices en fin de semaine que c'est imminent. Là où ils ont passé l'hiver (ça s'appelle un ravage) on voit qu'un gros ours rôde, d'après les pistes. C'est pourquoi les mamans orignal sur le point de mettre bas se rapprochent des cours d'eau, des îles, presqu'îles, etc. Pour semer les prédateurs. Tu te souviens de Ti-Caramel qui était en fin de compte une Tite-Caramelle? C'était en 2007. Je n'ai pas eu cette chance depuis... Merci pour tes voeux. Oui, on pense bien de signer le contrat pour une autre année. ;o)

@ Le factotum : 38 ans? Toutes mes félicitations ♥ Vous allez sûrement signer pour une autre année vous autres aussi? Est-ce indiscret de te demander il est où, votre p'tit château à vous deux? Pas obligé d'être précis et de me dire le nom du petit lac mais je sais pas pourquoi, intuitivement, je l'ai situé autour d'Amos, je me trompe?

@ Gaétan : C'est pas croyable comme de libérer son poignet gauche de la gardienne du temps change une vie! J'aspire à ça un jour, moi... Une retraite! Merci pour tes voeux, je vous retourne le compliment, à Marjo et toi, sans avoir de date précise, c'est pas grave, l'amour, c'est au quotidien qu'on l'entretient ♥ et à l'année...

Le factotum a dit…

Eh oui, à quelques pas où Papa Fitzou réside.
Merveilleux lieu de zénitude ...

Lise a dit…

Zoreilles,

tu trouves que je me fais rare? Je voulais simplement être plus discrète pour ce qui est de l'écriture, mais je lis tout tout tout, chez-toi et ailleurs, les billets et les commentaires. Ma tournée matinale est importante, même en étant silencieuse.

Je suis dans une phase de non-amour absolu de moi-même, et en attendant que ça passe je fais un peu comme l'escargot se réfugiant dans sa coquille. Si j'avais un talent d'écrivain, j'aimerais écrire un livre de science-fiction, du genre: vous voulez de vraies vacances, transmigrez dans le corps de quelqu'un d'autre, dépaysement garanti! Ça me ferait du bien un congé de moi!

Ceci dit, je me demandais, à propos de ce joli lièvre aux aguets, s'il ne s'agissait pas d'une maman inquiète pour ses lapereaux. Je crois, si ma mémoire est bonne, qu'elles ont au moins trois portées chaque année. Ce n'est pas une affirmation mais une question.

:)

Et j'ai lu le commentaire de Zed, à propos de votre anniversaire de mariage. J'ai un livre d'Amélie Nothomb (je les ai presque tous) ayant pour titre Péplum, brillante histoire de science-fiction sous forme de dialogue, où le contrat de mariage est résiliable aux deux ans. Bon, je me tais!

Merci Zoreilles de me faire sentir toujours la bienvenue chez-toi!

Lise a dit…

@Zed,

désolée je me suis mal exprimée. Je t'ai remerciée car c'est toi qui m'a expliqué comment faire disparaître totalement un commentaire malvenu. Question de rendre à César ce qui appartient à César, donc à Zed ce qui appartient à Zed.

Air fou a dit…

»Zoreilles

Bien entendu que je me souviens de Tit/e Caramel. Je me souviens aussi de ta photo automatique, du photomation pour animaux que vous aviez installé. :DDD


»Lise

Gare à César qui n'est pas toujours gentil! :DDD

Mijo a dit…

Pouvoir s'échapper et vivre en ermite dans son p'tit chateau, ce n'est pas donné à tout le monde mais je sais que tu réalises combien tu es chanceuse de pouvoir le faire.

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Je ne connais pas Papa Fitzsou mais il me semble bien qu'il réside au pays de l'eau la plus pure du monde entier... Au pays des eskers ♥

@ Lise : Eh oui, tu te fais rare, quoique tu puisses en penser, tu es mauvais juge pour toi-même! Je te souhaite que cette phase de non-amour absolu s'achève au plus vite, c'est pas drôle à vivre, ça. Pour les lièvres, j'ai eu la curiosité de chercher des renseignements, je les côtoies tellement et je les connais si peu... Celui sur ma photo, je ne saurais dire si c'est un mâle ou une femelle, je n'ai pas eu le temps de le connaître assez intimement!

Voici ce que j'ai trouvé : Le lièvre d'Amérique vit dans la forêt boréale et il peut avoir jusqu'à 4 portées de levrauts par année. La gestation dure 36 jours et chaque portée peut donner de 1 à 13 levrauts. On peut en trouver jusqu'à 500 par km carré. Les femelles (hases) sont souvent un peu plus grosses que les mâles. Un lièvre adulte peut peser de 1,2 à 1,6 kg. Effectivement, on dit qu'il est toujours aux aguets. C'est parce qu'il a énormément de prédateurs : lynx, renard, coyote, vison, Grand-duc d'Amérique, l'Autour-des-palombes, etc. Même les jeunes levrauts sont tués par les écureuils. La longévité maximum pour un lièvre, c'est 6 ans mais peu d'entre eux vivent aussi longtemps. Ils ont beaucoup de chance qu'ils survivent au-delà d'une deuxième année de reproduction.

Ils peuvent bien être nerveux et peureux...

Zoreilles a dit…

@ Zed : Ah oui, j'ai tellement de belles photos d'orignaux (et même d'ours) prises avec la caméra espion... J'hésite à les publier, je ne saurais pas à qui attribuer le crédit photo! C'est un dispositif à infra rouge qui déclenche automatiquement, c'est pas moi qui prend la photo, mais qu'est-ce qu'on s'en fout! Tu me fais réaliser quelque chose, je pourrais me permettre d'en publier une de temps en temps, après tout, ce n'est pas l'auteur qui va me poursuivre et ça fait connaître le comportement animal de certaines espèces qu'on n'a pas souvent l'occasion d'observer dans leur habitat naturel. Merci, tu viens de semer quelque chose là...

@ Mijo : Oh oui, je le réalise et l'apprécie... tellement que j'y retourne demain soir et pour tout le long congé (qu'on appelle au Québec la Fête des Patriotes). J'espère vous rapporter quelques belles images prises sur le vif, histoire de partager ça avec vous autres. Vous allez voir, vous allez tous finir par être amoureux de l'Abitibi-Témiscamingue!!!

Lise a dit…

Zoreilles,

tu nous a donné congé de devoirs et de leçons, et c'est moi qui te fais chercher; comme tu connais bien les orignaux, les pies, etc... je croyais qu'il en était ainsi pour les lièvres itou, étant plus près de la nature que moi.

En tout cas merci pour les renseignements; maintenant je ne confondrai plus les levrauts avec des lapereaux (comme j'avais écrit), misère!

:-)

Zoreilles a dit…

@ Lise : Je côtoie les lièvres en toutes saisons et je ne les connaissais pas assez, ça m'a donné l'occasion d'en apprendre plus sur eux. J'aime toujours ça apprendre des choses, je suis très curieuse! À l'école, on disait que j'étais une élève « bon public »!!! Au fond, je n'aime pas ça tant que ça avoir congé de devoir congé de leçon... ;o)

Accent Grave a dit…

Le bonheur est constitué de petits rien. C'est cliché, c'est vrai.

Accent Grave

Zoreilles a dit…

@ Accent Grave : Vous savez être sage, dire de grandes vérités... en peu de mots!

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

Belles photos. Dommage que je ne puisse venir davantage. Le recensement me tient plus occupé que je ne l'aurais cur.

@ Barbe blanche, bonjour chèr ami!

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Pareil de mon côté, je manque toujours de temps, jamais d'intérêt!

Au sujet de notre présence sur les blogues, je remarque que depuis les récentes difficultés techniques de Blogger, où l'on s'est fait voler nos commentaires et parfois des billets, ça nous refroidit les ardeurs pas mal...

Mais on ne se perd pas vraiment de vue, c'est ça le plus important. J'ai même pensé à toi quand j'ai répondu au questionnaire de Statistique Canada... sur Internet!

Ren a dit…

Votre billet poétique m'a bien plu.

Barbe blanche a dit…

connection impossible aujourd'hui...

Barbe blanche a dit…

Il a fallut que je vienne me plaindre ici , pour que je puisse à nouveau reprendre contact avec bloggueur.
Désolé de polluer ta maison avec mes difficultés temporaires...

Zoreilles a dit…

@ Ren : Poétique, vous dites? Merci. Vraiment? Va falloir que je me relise!!!

@ Barbe blanche : Ta visite me fait toujours plaisir, quel qu'en soit le but. Si c'est pour te plaindre de quelque chose, tu es à la bonne place aussi, comme chantait Plume « On est ben ouverts à vos commentaires... » Ici, on ne comprend pas toujours la nature des problèmes mais on trouve toujours des solutions acceptables. On appelle ça comment? Des imbéciles heureux? Nenon, des gens solidaires et à l'écoute ♥

Non mais sérieusement, Barbe blanche, excuse mon esprit de bottine, mais j'en peux plus moi non plus des difficultés techniques de Blogger.

Barbe blanche a dit…

Merci,de ta compréhention, aussitôt que je suis retourné chez moi, miracle, j'ai réussi à me connecter, Zoreilles, mais tu fais des miracles...
et pour l'esprit de bottine, il ne faut surtout pas arrêter, car cela
garde les pieds bien au chaud......

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : ;o)

Tu ne perds jamais ton sens de l'humour, toi...

Anonyme a dit…

The libido of men can be down due to various reasons. " Following their stringent tests, the final conclusion was that Korean red ginseng can be are able of treating male men's. Treatment of weed Horny Goat Weed has been very popular.

Here is my web site Viagra Online 50Mg

Anonyme a dit…

A lot of loan applications by individuals with bad credit are rejected by loan
providers. With a bad credit payday loan it is
made for individuals with bad credit and almost
everyone is approved.

my weblog - Missouri Payday Loans

Anonyme a dit…

Most loan applications by individuals with bad credit are rejected by loan providers.
With a bad credit payday loan it is designed for people with bad credit and practically
everyone is approved.

my site :: Bad Credit Payday Loans In Missouri

Anonyme a dit…

I have read so many articles or reviews on the topic of the blogger lovers except
this piece of writing is genuinely a good post, keep it up.



Feel free to visit my weblog; acoustic guitar chord

Anonyme a dit…

It is for that reason vital that it is done efficiently to
be able to gauge the most current competitors for a given keyword and
predict the future trends for a offer keyword.

Keyword research is like mining gold because it is the most essential part yet very rewarding if
you get the right keyword that will rank quickly.


Finding Long Tail Keywords Market Samurai is an engaging topic that a lot
of people wanna know about and you can dicover by visiting this
website: Finding Long Tail Keywords Market Samurai.