lundi 26 avril 2010

La fureur




Photo 1 : Il était 17 h 10

Photo 2 : Il était 17 h 15 ou 17 h 16

Photo 3 : Il était 17 h 20

La Fureur

Ça s'est passé tout à l'heure, juste avant souper. J'ai tellement trouvé ça drôle que je vous le raconte. Crocodile Dundee, c'est un gars qui opère en Simonac!

Menuisier d'expérience dans la construction et la rénovation, deux choses le caractérisent : Faut que le client soit heureux absolument et il prend son métier très à coeur. Dans tout ce qu'il fait et dans tout ce qu'il est, il ne fait jamais rien à moitié. On appelle ça un gars entier!

On a parlé récemment qu'on devait refaire avant l'été le patio d'en haut. Il était archi dû et on vit là pendant les mois d'été, on ne pouvait plus se fier que c'était sécuritaire et c'est souvent là que se font nos soupers de Gaulois ou nos anti soupers.

Crocodile Dundee arrive de travailler, il est près de 17 h 10 :

- On soupe tu de bonne heure, y a une game de hockey à 7 heures, c'est p't'être la dernière?

- Dans une dizaine de minutes à peu près. As-tu faim?

- Ouep!

- Où c'est que tu t'en vas de même, avec ta barre à clou?

- Dix minutes, t'as dit? J'ai le temps de démancher le patio...

- Mais comment ça? Quand est-ce qu'on fait ça, le patio?

- Tu suite!

- ... ... ...

- Check ben ça revoler!

Le téléphone sonne... C'est Alain, il veut parler à Crocodile Dundee. Je lui passe le sans fil. Et lui, il parle à Alain sans s'arrêter une seconde de travailler.

- Ben oui, certain que ça me tente, c'est tu la dernière d'après toi? Oui oui OK, je vais être là à 7 heures... Comment? Ah, c'est parce que je démanche le patio d'en haut, t'entends tu ça de t'chez vous? Ah tu vois ça revoler de t'chez vous? Hahaha. On va avoir en masse de quoi se faire des beaux feux!

23 commentaires:

Anonyme a dit…

Canadiens 2 Patio 0.

Solange a dit…

J'aime ça de même!

Zoreilles a dit…

Ohé ohé ohé ohé...ohé ohé

Halak 4 Capitals 1!

On fera pas de patio mercredi soir!

Caboche a dit…

Y a pas une minute à perdre, la vie est benqu' trop courte.
Ça me ressemble un peu.
Je vois très bien la scène, la barre à clous d'une main, le téléphone à l'oreille, l'épaule relevée pour le tenir, et c'est partie.
Pourquoi ne faire qu'une chose à la fois quand on peut en faire trois?
Le "Castor bricoleur" prend-il des contracts à Montréal?

Air fou a dit…

Ça ne lui tenterait pas, un petit détour par Montréal, des fois?

On dit souvent que seules les femmes sont multitâches. Une autre multitache stéréotypée, hein!

Caboche, s'te plaìiiittt, ici, ça presse, si tu voyais! Je te le prête après si Zoreilles veut. Ou bien on négocie?

Dis, Zoreilles, c'est quoi, un anti-souper? Ça fait sourire mes oreilles à moi!

Zed ¦D

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Beau projet! Pour avoir vécu plus souvent qu'à mon tour dans les réno, moi ce qui m'intéresse de savoir, c'est dans combien de temps le patio va être refait???... Tiens nous au courant...

Henri a dit…

Démolir un patio en parlant au téléphone ?! CrocodileDundee est définitivement mon idole (sans farce).

Zoreilles a dit…

@ Joce : Quel match hier soir! Je suis allée les rejoindre quand c'était 2 à 0 justement, moitié de la deuxième période.

@ Solange : Moi aussi mais c'est pas évident à suivre!

@ Caboche : Ça te ressemble? T'as cette énergie-là, ma chanceuse? Des contrats à Montréal? Non, il en a déjà trop ici. Sa grande soeur a essayé pendant des années, elle possédait plusieurs immeubles à Montréal. Il lui répondait toujours : « Tu seras jamais assez riche! ».

@ Zed : Pas de négociation possible, Zed, t'auras pas besoin de prendre un numéro ni de t'entendre avec Caboche sur l'urgence des travaux à faire! Quand on va à Montréal, quelques fois par année, c'est en général à 110 km/h. Ça lui prend quasiment des anxiolithiques! As-tu déjà vu le film Crocodile Dundee? C'est de là que je lui ai donné ce surnom... Les anti soupers? Tu t'en doutes un peu, j'imagine. Ce sera le sujet de mon prochain billet. Tu sauras tout, promis!

@ Fitzsou : La question se pose en effet! T'inquiète pas, ça ne traînera pas en longueur si le passé est garant de l'avenir... Je te tiens au courant. ;o)

@ Henri : Moi, c'est quand je regarde travailler quelqu'un et que ça a l'air facile, ça m'impressionne. Et ce qui m'épate le plus, c'est que tous ses clients, même ceux d'il y a longtemps, sont comme des groupies, des membres d'un fan club absolument conquis!

Esperanza a dit…

Pas mal la même job à faire ici, mais je n'ai pas la fougue de Crocodile, je n'ai pas encore commencé...

J'aime les personnes comme Crocodile. Ça m'inspire!

Zoreilles a dit…

@ Esperanza : Une fois commencé, t'auras pas le choix de « clencher » toi aussi, c'est ce que je lui disais au souper hier : « Là, tu viens de te condamner solide! » ça l'a fait rire, imagine... Certains gars de métier m'inspirent aussi. Ils ont une jarnigoine spéciale, une science du pratico pratique que je leur envie, un langage tellement coloré, quelque chose qui me fascine et m'échappe... Sont jamais mal pris!

Zoreilles a dit…

Juste pour le fun, je viens de m'amuser à répertorier quelques expressions que j'entends souvent. Voici un petit lexique pour vous aider à comprendre le langage coloré des gars de la construction :

Un jobber à pack sac : Un entrepreneur pas fiable ou mal équipé.

Des ti mononks à 15 piasses de l'heure : Une équipe qui vaut pas cher.

Un contracteur à cravate : Ne met jamais les pieds sur un chantier de construction.

Ça fera pas le temps de l'hypothèque : Construction bâclée, maquillée.

Un djiguedjou : Scie va-et-vient

Pas capab de se s'faire une ch'ville pour s'mettre dans l'trou d'c... : Pas débrouillard

Quand il signe, il pèse fort : Il facture trop cher

Un gningnégneur : Un finfinaud qui veut te montrer à travailler

Un bon tit homme : Une relève prometteuse

Un cas de prostate : Un gars qui passe son temps à aller pisser (très mal vu).

Un écureuil : Très à l'aise dans les hauteurs

Il a trouvé sa carte de compétence dans une boîte de Cracker Jacks : Un incompétent

Il prend tout le temps le ti boutte : Pas travaillant

Une job de cochon : Travail mal fait

De t'chez eux, ça paraît pas : Il n'est pas méticuleux

Un Monsieur Bricole : Un gars dont c'est pas le métier mais qui se débrouille bien chez lui (très respecté).

Bâti pour la grosse ouvrage : Un costaud

Un p'tit narfé : Vaillant et fort. Autre variante : Y est pas gros mais y est marteau!

Dans son sac à clou, y a rien que du tape électrique : Il rafistole plus qu'il construit. Autre variante : Il arrive tout le temps avec une claque pis une bottine.

Jackss a dit…

Zoreilles,

Quel beau métier que celui de crocodile! Un vrai cadeau du ciel, surtout quand on le fait par plaisir.

J'ai tout de suite pensé à vous quand j'ai vu le résultat final aux nouvelles. Je n'en croyais pas mes zoreilles!

Air fou a dit…

Très rigolo!

Pour la personne qui n'a pas grand compétence et reçoit le salaire le plus bas, j'ai entendu ici un « running shoe ». On l'envoie chercher des trucs dans le camion ou sur le chantier...

Zed

gaétan a dit…

Beaucoup d'expressions que je ne connaissais pas.
Cé pas une mémère ton crocodile Dundee!

Claire a dit…

C'est donc bien beau chez vous!!!
Je suis jalouse: moéssi j'en veux un beau lac, un patio, un Crocodile...
Comment ça, aller faire des jobines à Montréal???
Moi, je vous offre la campagne normande,des bons p'tits soupers et le soccer (foutebolle)pour faire ma terrasse,le ravalement de la maison et les toilettes d'en haut.
Pis je veux bien faire le "running shoe" :o)

Zoreilles a dit…

@ Jacks : À mon avis, quiconque aime son métier à ce point fait un sacré beau métier! Quand ça donne un sens à ta vie, que tu vois le résultat de ton travail, t'oublies que c'est dur, que t'as mal partout, que ta palette de température se situe entre moins 30 l'hiver et plus 30 l'été, et t'es fier de « signer » ton contrat à la fin. C'est ce qu'il dit. Si c'était à refaire, il choisirait le même métier mais il le ferait différemment.

@ Zed : Hahahahaha, elle est bien bonne, celle-là, un running shoe, c'est la première fois que je l'entends! Ici, ça s'appelle un « gofer », go for this, go for that.

@ Gaétan : C'est pas une mémére? Une expression de par chez vous, ça? Non, certain, Crocodile Dundee, c'est pas un « get out o'here »!!!

@ Claire : C'est loin d'être beau chez nous, Claire, c'est tout en démanche! Mais le lac, c'est vrai, c'est la grosse vedette ici. Au moment où je t'écris ça, il fesse à grands coups de masse sur la structure et on nous a livré tout à l'heure le bois pour reconstruire, je pense que je vais le garder pas loin encore un ti peu!!!

Solange a dit…

Salut Zoreilles, ici le Normand à Solange.

Mautadit que j'aurais aimé ça être comme ton Crocodile Dundee! Simonac que j'aurais aimé ça! Et Solange donc! Elle t'envie, j'en suis sûr...
Mais vois-tu, dans notre couple, c'est elle qui est comme ça. Et quand tu lui réponds que « c'est pas évident à suivre », c'est exactement ce que je pense d'elle parfois!

Signé: Gaston Lagaffe

Zoreilles a dit…

@ Normand : Bienvenue dans le club de ceux qui ont de la misère à suivre!!! Solange m'envie, dis-tu? Je me fais dire ça souvent, si tu savais... A-t-elle entendu parler des cordonniers mal chaussés? Une fois chez nous, la dernière chose que ça lui tente de faire, c'est de construire et rénover. C'est lui qui décide quand. Pas moi. Mais une fois décidé, il opère, ça, je peux pas dire le contraire. C'est déjà arrivé que je lui fasse des grosses menaces d'embaucher un « p'tit narfé » (voir mon lexique plus haut) dans son genre! Quand je lui dis : « Tu connaîtrais pas un bon menuisier, toi? » le pire, c'est qu'il me suggère des noms!...

Éléonore a dit…

Heum excusez moi madame Zoreille, crocodile dundee il viendrais-tu travailler sur la Côte-Nord ?
C,est beau la Côte-Nord, sté le fleuve, les baleines, le crabe, etccccccccc
lol

Moi je me cherche justement un ouvrier pour rénover mon ostifie de sale de bain ! Ben oui comme je le raconte dans mon billet de retour de vacances, j'ai eu un petit dégat pis là je pense que je vais refaire la salle de bain, pis mon chum il est zéro sur le marteau.

Zoreilles a dit…

@ Éléonore : Ah t'aurais pas besoin de nous convaincre, on le sait que c'est beau, la Côte Nord! J'espère que tu te trouveras un bon Crocodile Dundee dans ton coin pour refaire ta salle de bain. Il dit souvent que ce qui coûte le plus cher à rénover, c'est une cuisine ou une salle de bain. On peut y engloutir tellement d'argent! Connais-tu le phénomène du « tant qu'à y être »? Ça coûte un bras, ça. Non mais, tant qu'à y être, on met de la qualité, des matériaux nobles, qui durent, on refait la plomberie, t'sais? Tant qu'à y être...

Mijo a dit…

Eh ben, ça dépote avec Crocodile Dundee.
Une petite terrasse chez les cousins gaulois, ça l'intéresse avec gîte et couvert pour lui et sa douce.
Seuls inconvénients : il sera aidé par des Pas capab de se s'faire une ch'ville pour s'mettre dans l'trou d'c... , enfin, surtout une...

Zoreilles a dit…

@ Mijo : Ça dépote? Dépote? Quelle drôle d'expression, je ne la connaissais pas! Dommage qu'il ne prenne pas de mandats à l'internationale, j'aurais aimé ça passer du temps aux fourneaux avec tes mijoteurs et toi... On aurait fait la fête à tous les repas!

Mijo a dit…

ça dépote : travailler à la vitesse supérieure tout en restant efficace.

Bon tant pis s'il ne travaille pas hors de ses frontières.