samedi 25 octobre 2008

Novembre, le mois des amis






Photo 1 : Voici le paysage qui s'offrait à moi il y a deux semaines alors que j'étais grimpée dans ma « watch » (mirador serait le mot plus exact en français) pour chasser les images.

Photo 2 : Mes amours, même jour, même heure que la photo précédente. Puisqu'ils sont loin et de dos, je prends la liberté de publier cette photo d'eux ici. Pourquoi je ne les accompagnais pas dans cette longue marche qui les amenait loin en forêt, jusqu'à « la grande swamp »? Isa et Dom étaient venus passer 24 heures avec nous au camp, nous étions quatre avec juste trois paires de « bottes à l'eau »! C'est moi qui suis restée au camp en petites bottines de ville et j'ai fait des photos pendant que le souper mijotait!

Vivement novembre

Oui, je sais, nous sommes encore en octobre... Mais j'en parlais avec des amis hier, dans un 5 à 7 qui s'est prolongé pas mal (avez-vous vraiment connu du monde qui cinqàsepttaient de 5 à 7?...) et que l'Abstracto (mon bistrot-bar préféré) était rempli à pleine capacité, au moment où Rouyn-Noranda vit au rythme du cinéma international et que la visite nous arrive des quatre coins de la planète. Cette 27e édition du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue s'ouvre ce soir pour nous faire vivre des moments exceptionnels et des rencontres magiques jusqu'au 30 octobre prochain.

Comme à chaque année, je me saoulerai de cinéma et d'amitié. J'ai mes billets pour les blocs d'après-midis mais j'ai eu de la chance parce que je m'y suis prise un peu tard... Il y en a qui ont leur passeport pour ne rien manquer de cette véritable fête, ils sont plus mordus que moi encore. J'ai beau aimer le cinéma, je serais incapable de me taper tous les après-midis et les soirées pendant 6 jours. J'ai aussi ma gang d'amis cinéphiles, que je retrouve annuellement toujours aussi fébriles, à cause de nos dîners et petits gueuletons d'avant les projections, les pauses cigarettes dehors à l'entracte, le verre de rouge partagé après le long métrage et qui fait durer le plaisir. Comment voulez-vous que je n'aime pas l'automne et même le mois de novembre?

Ah, j'adore novembre, l'incompris, le mal-aimé, qu'on appelle le mois des morts. Je ne me sens jamais aussi vivante qu'en novembre! J'ai même mis au monde un enfant en novembre, Isabelle célèbrera ses 22 ans le 6 du mois prochain. Le 8 deviendra pour elle et Dominic un autre grand jour à célébrer annuellement puisqu'ils s'engagent officiellement pour la vie dans ce grand amour qui les rend heureux et les fait grandir. Imaginez tout ce que je leur souhaite...

Et puis novembre, c'est aussi le moment de l'année où l'on va moins en forêt, ce n'est plus le temps des bateaux et pas encore le temps des motoneiges, entre les sports et activités d'été et celles de l'hiver qui n'est pas tout à fait arrivé. Alors, nos amis trouvent cette période idéale pour organiser des fêtes, des soupers, des rencontres, des activités qui sortent de l'ordinaire. On a de la misère à gérer nos agendas mais on ne s'en plaint pas du tout!

On retrouve nos intérieurs confortables, le poêle à bois, les soupes réconfortantes, les mijotés longtemps, nos projets pour temps maussades, nos grosses doudounes de duvet, nos soirées tranquilles collés-collés devant un bon film, nos sorties culturelles, nos bricolages pas finis du printemps, et aussi et surtout, nos vieux amis dont on s'ennuyait. J'aime tellement novembre que j'ai le goût de lancer l'idée qu'il ne soit plus appelé le mois des morts mais plutôt le mois des amis!

43 commentaires:

Jocelyn a dit…

Tu arrives même à nous faire aimer Novembre...c'est vrai que cette année Novembre se fait plein de promesse.
Moi je pense ;a Papa en novembre,il ha¸issait même prononcer ce mot.T'en souviens-tu&

Zoreilles a dit…

@ Jocelyn : Ben oui, c'est vrai, maintenant que tu le dis, ça me revient. Il haïssait tellement novembre, Papa... C'est bien la seule chose sur laquelle il ne m'ait pas influencée du tout...

Zoreilles a dit…

En fin de compte, c'est pas ça du tout... Je lutte tellement contre la morosité qu'en novembre, j'use de stratrégies même avec moi et je mets les bouchées doubles!

Solange a dit…

J'aimerais partager ton enthousiasme, mais novembre à la ville est plutôt morose. Il fait noir à 4 heures, le soleil se fait rare et c'est froid et humide. Vous avez su vous organiser pour le rendre intéressant et avec le mariage en prime c'est super. Alors, je te souhaite un très beau mois de novembre.

gaétan a dit…

Dehors novembre quoi!
Moi non plus je n'arrive pas à partager ton enthousisame pour novembre. Peut-être qu'avec beaucoup de soleil ou un festival du film à ce temps-ci de l'année plutôt qu'en janvier.... :-)
Bon cinéma et partage nous tes coups de coeur.

Zoreilles a dit…

@ Solange : Tes arguments sont tout aussi valables que les miens. Je t'échangerais deux mois de novembre contre un décembre!

@ Gaétan : Toi non plus, je n'arriverai pas à te convaincre? À moins que tu te fasses ton propre Festival du cinéma avant tout le monde sur la Côte Nord? Ou encore que t'ailles pédaler dans le sud...

Esperanza a dit…

Moi, j'change 4 mai contre un novembre. Mais pas tous les novembre... Le 4, Nathan aura 5 ans! Pour lui, c'est un passage. Pour moi, c'est un pas, un pas de plus.

Zed Blog a dit…

Zoreilles,

Quelle joie que celle de rencontrer une personne qui parle en bien de novembre!

J'adore novembre. J'ai écrit sur ce mois et le ferai encore...

J'adore novembre : la terre retournée, dans les champs, brune, presque noire, les arbres nus aux mille dentelles, les bleus sombres, les nuages, les saumon, corail, océan que prennent les couleurs du ciel, les percées de soleil ou le soleil ardent, parfois, posant une lumière calme sur la sensibilité des arbres, la nuit pleine de mystères festifs et réconfortants.

Des petites vies animales bien abritées, la vie végétale qui dort et prépare sa prochaine saison de gloire.

Pas encore de froids intenses, pas encore de froids que de bons vêtements ne pourraient adoucir, un calme... intense.

Déteste-t-on les morts? Ou la mort. Pour toi, c'est le mois des amis, pour moi, c'est le mois où l'on célèbre la vie intérieure. C'est le mois de l'âme. Un mois de vérité humaine, de notre court passage et de combien il est important de lui donner du sens.

Pas très populaire, le retour en soi, qui fait souvent peur, qui dérange. Fin des artifices, des cris, des hurlements vulgaires, fin de la tricherie, de la pamoison de l'avoir.

En novembre, j'ai l'impression d'arrêter de me battre contre toutes ces futilités qui me tapent sur les nerfs et que je dois supporter l'été (bien que j'aime passionnément l'été), le sentiment d'être seulement. Sachant de plus qu'ensuite les firmaments beiges de décembre suivront.

Octobre est faste cette année. Automne magnifique, en tout cas ici. Novembre sera en grand cru, si on a fait un peu de paix avec soi- même avant.

Zed ¦)

Jackss a dit…

Beau décor, Zoreilles

Et toujours aussi positive. Même si une réalité n'avait pas de sens, tu lui en donnerais. Tu as un prisme magique toujours avec toi.

Zed,

Belles réflexions sur la mort, les morts, ton amour de novembre, un mois incontournable avant les cartes de Noël.

Personnellement, à mon âge, les mois n'existent plus, il n'y a que les saisons qui déroulent à l'infini l'une après l'autres dans une valse à mille temps.

Zed Blog a dit…

Jackss, et les tois?

Gare aux instants non aperçus qui te filent entre les dents et ne reviendront plus. Savoure, savoure!

Z

Soisig a dit…

Comme l'automne est ma saison préférée, novembre me plaît beaucoup aussi!

Va pour le "Mois des amis"! C'est aussi le mois des "j'me r'mets à ..." peindre, à aller au gym,à rercevoir la famille ou les amis maintenant libres, à cuisiner des galettes, croustades, brioches... hihihi!

@Zed Le retour sur soi se fait en peinture, à l'automne, pour moi. Comme je ne vais plus à la pêche (qui permet facilement l'introspection), sniff...

Mais j'aime aussi me promener, photographier, écouter les oiseaux qui reviennent pour passer l'hiver, regarder les changements de la nature.

Je suis en attente de notre première neige... mais ça ne presse pas, hihihi! Car j'apprécie toutes les saisons!

Zed Blog a dit…

Soisig, tu n'as pas de blogue, n'est-ce pas?

Z

Zoreilles a dit…

@ Esperanza : Joyeux Anniversaire à Nathan! Cinq ans, c'est un passage, on se souvient tous de nos 5 ans! Tu as de la chance de pouvoir revivre tes 5 ans avec lui...

@ Zed : Il est poétique et profond, ton novembre à toi... « les arbres nus aux mille dentelles »... « le sentiment d'ÊTRE seulement »... « les firmaments beiges de décembre suivront », wow, c'est du grand art, novembre, quand c'est toi qui en parles!

@ Jacks : Ce que tu dis me va droit au coeur. Tu aurais pu croire que j'étais idéaliste, irréaliste, mais non, toi, tu me vois avec ton prisme magique!

@ Soisig : Ton novembre ressemble au mien, ça ne m'étonne pas, sauf que je ne peins pas, je dis toujours que si je savais peindre, je n'écrirais pas. Toi, tu fais tout ça très bien et des brioches en plusssssssse! Tu vas répondre à la question de Zed? Est-ce qu'on te met de la pression, là?

gaétan a dit…

Novembre c'est le mois où les heures d'ensoleillement chutent dramatiquement, c'est le mois des pluies froides beurk :-)))
Zed a raison. Profiter du mois pour méditer. J'allais justement m'y mettre.

Anonyme a dit…

bonne idée de faire de nov. les mois des amis..;)..très belle rangée d'arbresavec un tout en or dans le centre...

beaucoup de plaisir au cinéma...!!!

bise

ly

Zed Blog a dit…

Zoreilles,

Une gentille dame française réclame la signification du mot « bébelles » chez moi! À toi!

Et merci, merci! Oui, novembre me fait réellement vibrer.

Zed ¦)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Quelles belles réflexions sur ce mois qui me laisse plutôt froide... Dans la froideur et dans la morosité... Mais comme toujours, ma belle Zoreilles, tu nous présentes ce mois d'une façon si pétillante que je vais tenter de l'apprivoiser cette année et en faire, tout comme toi, le mois des amis. Quelle idée géniale ! De plus, je vais faire du cocooning, un mot que j'adore puisqu'il fait référence au cocon de la chenille et qu'il encourage les gens à demeurer bien au chaud, chez eux, entre amis ou en famille. Et comme le disait si bien notre ami Félix Leclerc : J'inviterai l'enfance à s'attarder le temps qu'il faut, qu'elle empoche des images pour les soirées d'hiver.

Et tes photos, ma Zoreilles, que dire de tes photos à la fois si belles, si touchantes et si lumineuses ! Des grosses bises que je t'envoie pour tout le mois de novembre Zoreilles et puis, tiens, pour le restant de tous nos jours ! ;)

Zoreilles a dit…

@ Gaétan : Tant qu'à méditer, si j'étais toi, je choisirais mon décor et je le ferais sur le bord de la mer... Chanceux!

@ Ly : Bonjour et bienvenue chez moi. Nous sommes encore en octobre et j'ai déjà une nouvelle amie! Vive novembre, les amis(es) et le cinéma qui est, comme on le sait, une suite de photos (24 images à la seconde!...)

@ Zed : Mission accomplie, Zed. Moi, si on m'appelle, j'accours...

@ Rosie : Le cocooning, bien sûr, ça fait partie des bonheurs de novembre. Merci pour les bisous, j'en ai reçus beaucoup, même que, je me demandais si je devais rebaptiser novembre, le mois des amis ou le mois des bisous, quoique... les uns ne vont pas sans les autres bien souvent!

Soisig a dit…

@ Zed et Zoreilles
Désolée les amies, non je n'ai pas de blogue et n'en aurai pas, hihihi! Je préfère lire les autres et ne pas m'éparpiller. La pression des autres, je n'en tiens plus compte, j'ai assez de celle que je me mets parfois!!! :))

Et comme Rosette ou Rosie, j'aime beaucoup le mot cocooning: j'ai envie de m'emmitoufler juste à entendre le mot! Si j'avais un poêle à bois, j'aurais les pieds sur la bavette...

Le beau mélèze de ma voisine a presque perdu toute sa magnifique dentelle orange... Que j'aime cet arbre qu'on aperçoit sur tes photos d'ailleurs!!! Les aiguilles passent par toutes les teintes de vert et de jaune avant d'arriver à l'orange et de couvrir le sol d'or foncé...

voyageuse du monde a dit…

alors moi je suis d'accord, redonnons quelques lettres de noblesse à ce mois si mal aimé. Moi j'aime tous les mois qui ne sont pas l'hiver et si on me demande lequel je déteste le plus, je dirais février sans hésiter. Même si c'est le plus court, pour moi c'est le plus long. Mais novembre, je suis comme toi, ma fille est née en novembre et je me rappelle l'avoir tellement promené dehors toute emmitoufflée. J'aime la froidure de novembre sans qu'il y ait encore de neige, j'aime la lumière qui tombe plus tôt, comme toi, c'est synonyme de soupe chaude sur le feu, de pain fait maison, de bons livres dévoré sur le coin du feu, de rencontre avec les amis autour de la table avec un bon vin et ici c'est le fameux salon du livre que j'adore tant. c'est aussi la sortie de films au cinéma où il fait bon le samedi ou dimanche en après midi. Alors dans une semaine, on dira bye bye octobre et bienvenue novembre.

Zoreilles a dit…

@ Soisig : J'aimais mieux que ce soit toi qui répondes à Zed, tout à coup tu nous aurais dévoilé quelque chose comme un secret bien gardé? C'est que tu prends de magnifiques photos, tu peins, tu sais voir les choses sous un angle qui est le tien et je te sais pleine de talents et de ressources, avec un peu de temps libre, malgré tes obligations. Je me disais que... En tout cas, si tu changes d'avis, tu nous le dis, et je t'ajoute illico à mes « fidélités »!

@ Voyageuse du monde : Je ne peux m'empêcher de revivre, avec ton commentaire, les anniversaires de nos filles en novembre, le pain maison, nos soupers d'amis et NOTRE Salon du livre à Montréal. Souvenirs inoubliables d'amitié et de partage de passions communes.

crocomickey a dit…

Quand ta fille touchera son vingt-deuxième, souhaites-lui en un bon de ma part, moi ce vieux kriss qui en accusera exactement 34 de plus ce même jour !!!

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : Pas vrai, t'es né un 6 novembre? Je m'adonne bien avec les 6 novembre, moi... Sont attachants! Mais t'es le plus rigolo des scorpions que je connaisse...

crocomickey a dit…

Ya Da Bitch aussi qui est née un 6 novembre .......

Renée a dit…

Ton mois de novembre sent bon les mijotés, les feux de bois et l'amitié. On en oublierait presque les jours qui raccourcissent tant que l'aube et le crépuscule finissent par se donner la main.
Pour la nomade que je suis, novembre est le mois de la migration, comme les oies je m'envole, après les deux mois de superbe lumière - pour rien au monde je ne voudrais être hors du Québec en septembre et en octobre.
Mais novembre, ô novembre à Isla Mujeres...
Hasta luego amiga, que le vaya bien, mais sache que jamais ne se passe un jour sans que je pense à mes amis du nord...

Lise a dit…

Chère Zoreilles,


bon mois de novembre ! Moi aussi j'affectionne ce mois mal aimé, pour les mêmes raisons que Zed, mais elle a écrit, bien mieux que je ne l'aurais fait, ma pensée.

Bon anniversaire à Isabelle, et je souhaite, à Dominic et elle, du bonheur, de grandir ensemble, et de ne jamais devenir étranger l'un à l'autre.

@ Soisig

Tu n'as pas de blogue officiel, comme moi, mais pour des raisons différentes. Et qu'il faut respecter. La pression est forte, lorsque l'on commence à écrire quelque part, d'avoir son propre espace virtuel. J'aime ta phrase, disant que tu ne veux pas t'éparpiller, et j'aime beaucoup te lire. Tu es une amie de Zoreilles et tu es restée sagement chez-elle.

Je n'aurai pas de blogue non plus, et je regrette d'avoir un peu trop répandu mon anxiété ici et là, par certains de mes commentaires.

L'accueil reçu ici est unique. Merci Zoreilles !

Zed Blog a dit…

Lise,

Et moi, je pensais à toi, en lisant Soisig. Des blogues invisibles, il y en a plus qu'on pense!

Et Lise, oui, tu as semé de l'anxiété, mais surtout, tu as tellement grandi et tu nous fais grandir aussi par ta préoccupation constante de l'autre et ta grande sensibilité, qui nous force à questionner notre manière de répondre et de dire (en tout cas, moi). Et tu as semé des bouquets de tendresse et de fidélité! Et tu écris bien, aussi!

Comme tu aurais moins de temps pour venir nous voir si tu avais ton propre blogue, bien, égoïstement, je suis contente que finalement tu aies opté pour l'invisible, tant que toi, tu ne le deviens pas.

La pression... bof... c'est juste des marques d'attachement comme des caresses un petit peu trop fortes, des fois! Tu sais comme quand les chats nous font un câlin qui nous fait renverser notre tasse de chocolat ou de thé. Hihihihihi!

Zed ¦)

Zed Blog a dit…

Zoreilles, on t'a répondu et c'est assez tordant.
:D

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : Je la croise chez toi, parfois, ça doit être une autre belle personne...

@ Renée : Je viens de réaliser que « en direct des îles » porte maintenant un prénom. Moi qui te croyais sur ton île du Sud alors que tu es encore sur ton île du Nord, prête à t'envoler. Tu vis vraiment le meilleur des deux mondes. Belle envolée!

@ Lise : Merci pour tes voeux à mes amours, c'est un souhait très profond « de grandir ensemble et ne jamais devenir des étrangers l'un pour l'autre », ça sous-entend tellement de choses essentielles. L'invitation (la pression) que vous font parfois ceux qui vous lisent, c'est une manière de vous dire qu'on apprécie votre présence, qu'on aime chacune de vos interventions, qu'on aimerait parfois vous rendre la pareille, vous redonner un peu à notre tour de ce que vous nous apportez.

@ Zed : Je vois qu'on pense la même chose mais qu'on le dit dans des mots différents, ça nous arrive parfois, tu sais, d'être assez d'accord! ;o)

Soisig a dit…

Éphémère vision ce matin: un fin voile de neige couvrait maisons, jardins et pelouses ce matin, mais il est déjà envolé! Le premier de 2008...

@Lise, il est vrai que je me sens chez moi ici, hihihi! Tout comme toi et plusieurs, d'ailleurs...

"Comme tu aurais moins de temps pour venir nous voir si tu avais ton propre blogue, bien, égoïstement, je suis contente que finalement tu aies opté pour l'invisible, tant que toi, tu ne le deviens pas."

@ Zed C'est pour ça que j'aime mieux l'ombre... On peut venir où on le veut, quand on le peut, souvent ou plus rarement, mais toujours avec le plaisir évident de "lire, écouter, voir, encourager ou partager" les états d'âme de nos hôtes et des amis ...

"on aimerait parfois vous rendre la pareille, vous redonner un peu à notre tour de ce que vous nous apportez." Comme on dit en famille: "Comptez pas les tours" les amis blogueurs, on est pas sorteux, on revient toujours à la même place, hihihi!

Bon je retourne à mon tit-journal, j'ai du pain sur la planche...

Lise a dit…

Chères Zoreilles, Zed et Soisig,

merci à vous trois pour vos mots SI encourageants.

Soisig, après être allée voir ton profil, j'ai décidé de changer le mien, qui n'était pas disponible, ce qui est tout à fait rébarbatif pour quelqu'un cliquant sur mon prénom.

Il y a tout de même des limites à vouloir garder une distance, même virtuelle...

Anonyme a dit…

Bonne journée.....

bise

ly

Jackss a dit…

Bonjour Lise,

Je suis là moi aussi. Je suis prêt à prendre ma carte pour ton fan-club!

Lise a dit…

Merci Jacks !
:)

Zoreilles est allée fêter Halloween hier, elle dort peut-être encore...

Jackss a dit…

Je crois que Zoreilles est impliquée dans le Festival du cinéma de Rouyn.

Jean-Philippe avait été demandé pour l'investiture d'un candidat de prestige du PQ. Finalement la date de l'investiture a changé et est entrée en conflit avec des spectacles prévus les 3 et 4 nov.

Hier, Jipé m'a annoncé que les spectacles étaient reporté pour l'Abitibi. Nous avons recontacté le candidat du PQ, mais la ligene de Jipé ne répond plus. Et la rencontre, c'est dans deux jours.

Zoreilles a dit…

Bonjour les amis(es)!

Après quelques jours d'absence dans la blogosphère, me revoici!

Oui, le Festival du cinéma en Abitibi-Témiscamingue s'est avéré encore cette année une véritable fête riche d'habitudes festives et de traditions pour moi et mes amis cinéphiles. Ça se terminait jeudi. J'ai vu des petits bijoux cinématographiques du monde entier, la 27e édition était plus internationale que jamais, mais j'ai surtout vécu des rencontres enrichissantes autour de ça.

Et l'Halloween... Chez nous, tout était mis en place pour célébrer hier, 1er novembre, et non pas vendredi le 31 octobre comme il aurait été normal de le faire, comme partout ailleurs au Québec. On m'a dit que c'était à cause de la disponibilité plus grande le samedi des pompiers et policiers bénévoles qui surveillent le déroulement, pour une meilleure sécurité.

Bref, j'ai manqué de temps, mais pas de plaisir, à travers le travail et les obligations de toutes sortes. Cette semaine a été la plus « jet set » de ma vie...

En plus qu'il s'annonce une campagne électorale provinciale qui me déchire complètement, si vous saviez!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Bon anniversaire à ta belle Isabelle, ma Zoreilles ! Puissent ses rêves les plus chers se réaliser et l'amour qu'elle partage avec Dominic s'épanouir au fil des ans comme une fleur éternelle qui ouvre ses pétales dans le feu du soleil.

Beanie a dit…

Novembre le mois des amis ? Quelle bonne idée ! On ne me fera jamais aimer ce mois, mais il me semble que la chaleur de l'amitié le rend moins pénible.

Je suis arrivée ici via les commentaires déposés sur le superbe blogue de Lady de Passion-Photo. Du bonbon ce blogue, du bonbon le tien également ! Je sens à-travers tes écrits, Zoreilles, une autre grande dame. Sa visite fait désormais partie de ma routine quotidienne.

Bonne journée, à bientôt !

Zoreilles a dit…

@ Rosie : C'est drôle, elle aura 22 ans le 6 et le mariage, c'est le 8. De bien belles choses à célébrer cette semaine... Merci pour tes voeux, Rosie. Je t'en souhaite autant, pour toi-même, et pour tes amours.

@ Beanie : Bonjour et bienvenue chez moi. Le blogue de Passion Photo, pour moi, c'est une découverte récente, un vrai bonheur, une source inépuisable d'amour de la vie. Notre Lady est inspirée... et inspirante! J'en suis encore émerveillée, vraiment. Merci pour ton commentaire, je suis toute rouge là!

Soisig a dit…

Une maman bien occupée cette semaine! Que de beaux événements à vivre pour vous quatre (et demi!)! Meilleurs voeux de bonheur à tout ce beau monde!

Je suis en mode création ce matin: l'envie de peindre est là, hihihi! Je disparais... dans le brouillard qui n'est pas encore levé...

Anonyme a dit…

Merci pour tes visites chaleureuses sur mon blogue...j'apprécie beaucoup...;)

trouver des images c'est facile...suffit de bien observer ..d'explorer les détails... de ressentir une compo. dans la nature...;)

bonne journée

bise

ly

Anonyme a dit…

bon vendredi.....la fin de semaine n'est plus loin....il doit commencer à faire pas mal froid aussi dans ton coin de pays...!!!

bise

ly

Anonyme a dit…

merci pour ces commentaires tellement chaleureux....j'imagine que "zoreilles" est aussi très chaleureuse..;)

gros câlins..

ly