mercredi 5 novembre 2008

Tout l'espoir du monde


J'ai cherché dans mes photos celle qui pourrait illustrer mon propos d'aujourd'hui et je suis tombée sur celle-là : entre les arbres chez nous, au lac Dufault, avec les îles qu'on devine au loin, sous un ciel sombre, on voit poindre l'arc-en-ciel...

Tout l'espoir du monde

Un événement historique s'est passé hier aux États-Unis. Les Américains viennent d'élire pour la première fois un noir à la présidence, Barack Obama. Cette phrase qu'on nous répète à satiété ce matin m'écorche un peu les zoreilles. Pourtant, je me réjouis de son élection, vous n'imaginez pas jusqu'à quel point. Mais j'aurais préféré qu'on parle de la victoire d'un homme d'exception qui a su rallier l'opinion publique mondiale, rassembler les forces vives de toutes provenances et susciter tant d'espoir pour une grande partie de l'humanité... qui peut-être s'humanise?

Journal intime?

Il m'est difficile en ce moment, parce que j'écris librement, de prendre une distance avec ma vie personnelle, mes espoirs, réflexions et projets. J'ai toujours peur de tomber dans le journal intime! Mais je ne peux m'empêcher de partager certains événements qui, sans être d'intérêt public, me touchent quand même beaucoup, à tel point que je ne puisse parler d'autre chose qui remplit aussi mon coeur de tellement d'espoir.

L'engagement

Isabelle, notre arc-en-ciel, et Dominic, ce soleil qui fait partie de notre famille depuis 16 mois, ont choisi de s'engager pour la vie dans ce voyage au long cours qu'on appelle le mariage. Qu'ils aient décidé ainsi dans les semaines qui ont suivi le premier baiser de faire équipe pour la vie comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit, ça me fait vivre aussi tout l'espoir du monde.

Ce grand jour de l'engagement, c'est samedi le 8 novembre prochain. La fête se déroulera de la manière la moins traditionnelle mais la plus tendre qui soit, parce que ça leur ressemble. Et qu'ils savent comment fabriquer du bonheur. Tout simplement. Je les admire pour ça, entre autres. Je ne peux vous en dire plus pour le moment, mais nous serons nombreux à prendre part à cette fête comme ils l'ont rêvée, à nous réjouir que l'amour existe encore, le désir d'engagement aussi, et que tout prend racine dans l'espoir pour continuer de s'épanouir sous le soleil.

51 commentaires:

crocomickey a dit…

Juste pour ta fille : Bonne Fête demain et Belle Union Samedi !!!

Et pour la maman : attention aux surplus d'alcool (genre un retour dans la Brador ...)

:-)

gaétan a dit…

Meilleurs voeux! Des jeunes qui s'engagent c'est toujours beau à voir.

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : À toi aussi, bonne fête pour demain, le 6 novembre, c'est le jour de ton premier jour, quelques années avant elle, bien sûr! T'inquiète pas pour la Brador, il ne s'en vend plus depuis longtemps et j'ai fini de « jeunesser » comme on dit aux Iles... Pour ta fête, je t'envoie un courriel surprise, monte le son de ton ordinateur et prépare-toi à te faire chauffer les zoreilles!!!

@ Gaétan : Ouais, c'est beau. Et plein d'espoir. Ça me fait penser à quelqu'un qui disait : « Tu me connais bien mieux que n'importe qui et tu m'aimes quand même! ». Je me disais que ce serait une belle définition de la vie à deux!

Zed Blog a dit…

Chère oreilles,

Bien que, comme tu le sais, je suis loin de partager le même enthousiasme que toi au sujet des élections d'hier, je dépore comme toi qu'on ait élu une couleur et que ce soit ça la manchette.

Mais mon message concerne la partie plus importante, quant à moi, de ton billet.

D'abord, un heureux anniversaire à ton Isabelle chérie et ensuite, je souhaite que l'amour et la tendresse qu'elle a vu chez elle se poursuive dans sa propre demeure avec son amoureux, à leur manière propre, avec les bons outils qu'ils ont acquis.

Ça, tu vois, ça me donne personnellement de l'espoir. Le bonheur des autres me donne de l'espoir.

L'engagement entre des personnes, Zoreilles, je trouve que c'est beau et touchant à tous les âges.

Je te souhaite beaucoup de bonheur car je sais bien que c'est ce que tu ressentiras relativement à ces dexu événements heureux, de demain jusqu'à...

Bises... zed ¦)

Zoreilles a dit…

@ Zed : Enthousiasme? Moi? Pas du tout! Espoir seulement. Tout petit tout petit tout petit espoir (que je goûte pour aujourd'hui seulement) d'un quart de dixième de 1 % de changement dans la manière de voir, de gouverner ce pays et d'influencer le monde. Je ne bouderai pas mon plaisir, aujourd'hui, j'avais envie de cultiver l'espoir! Pour les amours et l'engagement, là, je te rejoins tout à fait. Ça, c'est vraiment « Tout l'espoir du monde »...

Zed Blog a dit…

Ça me fait tellement plaisir que tu vives tout ça, avec ton Isabelle et Dom, ton presque fils. Si tu savais.

Zed ¦)

Zed Blog a dit…

Misère, j'ai oublié le zed... Me pardonnes-tu?

ed (Je te donne le mien) ¦)

Soisig a dit…

Le bonheur de voir nos enfants pleins de rêves et d'aspirations et les 2 pieds sur terre en même temps! Tout un bel engagement, cette vie à deux (à trois bientôt!)...

Passer le flambeau des responsabilités parentales, c'est tout un défi pour toi, Zoreilles, hihihi! Mais je n'ai aucune crainte pour eux et pour toi!

Belles festivités à Crocodile Dundee et toi! Bisous...

Henri a dit…

Je souhaite tout le bonheur possible à ta fille, à son amoureux, et à vous tous finalement.

Étant donné la fin de semaine chargée qui s'en vient, je vais suspendre mon courriel hebdo. Tu me raconteras la noce dans deux semaines.

Take care !

voyageuse du monde a dit…

bonne fête à Isa que j'ai vu naître et je penserai à elle samedi. Je lui souhaite tout le bonheur du monde mais comment pourrait-il en être autrement, elle a hérité de son père cette détermination à foncer dans la vie et de sa mère cette faculté de trouver le bonheur où il se trouve mais aussi de le provoquer et surtout de le partager avec ceux qu'elle aime.
bon fin de semaine à toi et à ton entourage....bisoux à vous tous, je serai avec vous en pensée.
xxxx

Zoreilles a dit…

@ Zed : Dominic, mon presque fils... T'as tout compris! Pas besoin de me donner ton Z, conserve-le précieusement, j'en avais quelques-uns de rechange.


@ Soisig : « Passer le flambeau des responsabilités parentales... », que c'est bien dit. On reste là, en support, disponibles, discrètement, en n'imposant rien du tout. Tout un défi, c'est bien vrai.

@ Henri : Tu auras beau suspendre ton courriel hebdo en fin de semaine, rien ne m'empêchera de prendre les devants pour te raconter... dimanche! Merci pour ton amitié. Take care!

@ Voyageuse du monde : Ce souvenir nous soude à tout jamais, ma grossesse si difficile et cette histoire qui finit bien, le 6 novembre 86, à 22 h 19, t'étais tellement là... Je penserai à toi aussi, samedi, tu le sais bien.

Renée a dit…

Bonne fête à ta fille et sois sûre que je penserai beaucoup à vous samedi prochain.
J'ai moi aussi été un peu étonnée de voir qu'on ne retenait que la couleur de peau du nouveau Président des EU. Quel dommage...

Jackss a dit…

Bonne fête à Crocomickey et Isabelle! Je vous souhaite de gagner autant de sagesse que de folie avec l'âge!

@Zoreilles,

Le 8 novembre est un grand jour! Quoi de plus beaux que deux coeurs en émoi!

Pour moi aussi le 8 sera un jour de fêtes. C'est l'anniversaire d'une de mes tantes qui a 6 ans de plus que moi et qui est demeurée à la maison lorsque nous étions plus jeunes. Nous recevons à visite à dîner. On prévoit environ 25 personnes.

@Zed,

Ma foi, tu as tous les défauts. Gauchiste, athéiste, anarchique, végétaliste, anti-barakomakiste...

Péquiste, harpiste ou dumoniste?

Solange a dit…

C'est vrai que c'est beau des jeunes qui s'engagent. Je leur souhaite tout le bonheur possible ainsi qu'aux heureux parents.

Zed Blog a dit…

Jackss,

Je me méfie toujours des phrases qui commencent avec « Ma foi ». Hihihihihi!

(Et des mots qui finissent en « iste ».)

Je peux choisir? Je ne raffole vraiment pas de la harpe, mais je trouve que c'est le plus sympa de tes istes. je vais prendre harpiste, alors.

Zed ¦D

Jackss a dit…

Ma foi, Zed

Tu as toujours le don de me surprendre. Tu es sur la bonne voie. Tu es mure pour le Ciel. Il parait qu'on pourra écouter de la harpe pendant toute l'éternité. Les plus méchants et les plus incrédules seront placés derrière une colonnne.

Si tu te repends de tes péchés, Tout l'espoir du monde est à ta porte.

Tu vois, j'ai réussis à revenir dans le sujet de Zoreilles.


Je le sais. C'est ce qu'on m'a enseigné quand j'étais petit.

Zed Blog a dit…

Zoreilles t'a surement dit combine j'aimais les phrases qui contenaient des petits fruits. Tes mures sont donc les bienvenues. Une seule suffira, accompagnée d'un garnd sourire.

Derrière la colonne, il se passe pleind e choses intéressantes. Parait qu'on y fomente la révolution. C'est que vois-tu, certains on des ostensoirs de têtes de mules, pour rester dans l'esprit des sacrements.

Jackss, je n'ai que peu d'espoir, mais je ne l'ai pas laissé à ma porte. il est dans ma maison et se promène là où il veut. Je le nourris et le dortlote, t'as pas idée.

Notamment, en gardant dans mon coeur les moments imaginés du bonheur de personnes comme Isa et Dom, que je connais par Zoreilles. Mais aussi via celui des gens autour de moi. Notamment.

Zed ¦)

Harpe électronique??? (Allez, un petit effort, là!)

Esperanza a dit…

Chère(s) Zoreilles,

Les liens que tu fais entre les parties de ton billet sont vraiment magiques. Tu écris tellement bien.

Tu es parvenue à saisir ce que je croyais être des larmes de tristesse mais qui, dans le fond, trahissaient un large sourire, un grand espoir.

Non pas en Obama, mais dans la "possibilité d'un possible" (qu'auquel plein de personnes ne croiYAIENT plus). Maintenant, à tout le moins, ces personnes peuvent se l'imaginer, ce "possible"? Je pense que ça donne bonne humeur.

Obama est un symbole. Un symbole dans le sens qu'il représente le "possible" ou sa possibilité. Il s'agit d'un humain, avec forces et faiblesses, comme moi, comme toi, comme nous. Mais il revêt "l'habit symbolique" qui fait de lui le reflet de l'espoir de tous et toutes. C'est juste ça, à mon sens.

Et, que dire du mariage de ta fille? N'est-ce pas, sinon plus, l'espoir d'une "possibilité de possible"? Il s'agit, oui, d'un engagement, mais aussi d'une sincérité envers le futur. Et le futur, il faut y croire pour qu'il existe dans le présent. Sinon, on ne s'engage pas, nulle part.

Ton court billet "partitionné", m'a fait vivre beaucoup d'intensité.

Méfies-toi, tu deviens Muse! :-)

Anonyme a dit…

Plein de bonheur pour Isabelle et Dominique....!!!

la photo est bien choisie et magnifique..tu vis dans une région d'une grande beauté...

bise

ly

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Bonne fête à ton Isa avec un peu de retard, mais beaucoup d'amour et tout le bonheur possible aux jeunes tourtereaux ! :-D

Ta photo est sublime, ma belle Zoreilles. En fait, elle a ensoleillé mon petit matin tout comme la fraîcheur de ton texte, d'ailleurs...

Je t'embrasse fort et t'aime gros !
Rosie
xoxo

Zoreilles a dit…

@ Renée : Merci pour tes voeux. J'ajouterais que pour la principale caractéristique qu'on attribue à Obama, les Américains ont quand même du retard sur ma région, l'Abitibi-Témiscamingue : le maire d'Amos, berceau de l'Abitibi, est d'origine haïtienne et c'est un autre qui a toute mon admiration, pour son ouverture, son ardeur au travail, son côté rassembleur et son implication dans notre développement régional.

@ Jacks : Bonne idée, ça, je la retiens, « de gagner autant de sagesse que de folie ». Ce sera la fête chez vous aussi? Profitons de tous ces beaux moments!

@ Solange : Tout se tient effectivement, leur bonheur, le nôtre, celui de la petite qui naîtra en début d'année. Nous avons tous l'impression de gagner quelque chose... de l'espoir.

@ Jacks et Zed : Ma grand-mère vous aurait dit : « Accordez-vous donc, c'est si beau l'accordéon! » et en voyant Isabelle demain, dans sa belle robe cousue main par elle et sa belle-maman, elle aurait dit aussi qu'elle se mariait « obligée », ces vieilles expressions me font tellement sourire...

@ Esperanza : Ah, cher Esperanza, je ne sais plus quoi te dire mais puisque tu devines tout chez moi, je ne pourrai plus jamais dire que « j'aime mieux mourir incomprise que de passer ma vie à m'expliquer ». Il fallait lire « Tout l'espoir du monde » à deux niveaux. Cultiver l'espoir, ça peut être une mission des temps modernes, dans un monde qui en a tant besoin, une manière de semer de l'amour, de la confiance en la vie et ça commence dans l'engagement. Je manque de mots mais toi, tu les as imprimés, ces mots, dans mon esprit et mon coeur, de manière à ce que je ne les oublie jamais. Esperanza, tu portes si joliment ton nom...

@ Ly : Oui, j'habite dans une région d'une grande beauté, comme le sont toutes les régions du Québec desquelles je suis profondément amoureuse, mais la mienne, c'est... comme un engagement aussi, une fidélité, une passion qui se renouvelle.

@ Rosie : T'as vu l'arc-en-ciel? Pourtant, le lac est gris, le ciel est sombre, les arbres se dénudent de leurs feuilles, le feu est éteint, les bancs sont abandonnés (tu peux cliquer sur la photo pour l'agrandir). Dans cette photo, on ne remarque que l'arc-en-ciel. C'est ça, l'espoir, ça vient colorer tout le paysage. Bises à toi aussi, charmante Rosie.

Jackss a dit…

Dominique et Isabelle,

Je vous souhaite tout l'espoir du monde,
et tout me porte à croire que vous serez exaucés.

Je vous fait ces souhait pour les 41 prochaines années. C'est le temps que j'ai passé avec Laure. Je vous en souhaite tout autant et plus encore!

bibco a dit…

Que du bonheur en cette merveilleuse journée de novembre pour vous tous!
Une autre date qui t'apportera une raison de plus d'aimer novembre!

Accent Grave a dit…

Ça fait un p'tit bout que j'étais pas passé.

Embrassez la mariée de ma part! Moi qui ne me suis jamais marié, je me demande ce que ça fait. Par contre, quand d'autres se marient, j'y vois des projets, de l'espoir, de l'avenir dans leur esprit.

En parlant d'espoir, je comprends ce que vous ressentez pour Obama. J'ajouterai que la page d'histoire qui vient de s'écrire, on la comprend mieux en observant l'effet que cela a produit absolument partout sur la planète. J'en suis moi-même surpris.

Se libérer de Bush et de ses amis c'est déjà de l'histoire. Qu'un noir devienne président, c'est aussi de l'histoire, qu'un homme qui paraît intelligent, l'esprit ouvert et rassembleur (comme il semble l'être) devienne président des USA c'est aussi de l'histoire. Moi j'ai l'impressioin d'en avoir eu pour mon argent.

Changer le Monde, je commence à y croire. Pas par ses politiques ou par ses actions à venir mais par sa présence et son discours. Je n'en n'ai pas manqué un et il m'impressionne. Je me trompe peut-être mais ce qu'il dit ne se limite jamais à un parti et peut-être même à un seul pays, ce que les Américains eux-mêmes ne perçoivent pas. Écoutez ces déclarations.

Maintenant il peut mourir, ce que personne ne lui souhaite bien sûr mais à mon sens il a déjà marqué l'histoire. Je me suis ravisé après avoir observé l'effet de ces élections partout ailleurs.

Avoir de grands idéaux, ce n'est rien, tout le monde a ça. Réaliser, ne serait-ce qu'une partie de ces idéaux, compte tenu du monde dans lequel on évolue est un immense exploit en soi. À peu près personne n'y arrive.

Lundi il faudra continuer de bosser, peu de choses changeront, tout comme les lundis suiovants. Les changements qu'il promet n'amlioreront probablement pas nos propres vies matérielles. Ça n'a rien à voir, faut pas tout mélanger.

J'ai vraiment l'impression que ce n'est pas qu'un «homme de couleur» qui vient d'être élu.

Pour ma part, sa principale mission est déjà accomplie. Il lui reste à se battre d'abord pour ses propres citoyens, pour leur bien être mais aussi pour ses propres idéaux. Il n'a pas à sauver le Monde et espérer cela c'est lui planter un couteau dans le dos.

Il peut s'en retourner. Des citoyens ont réalisé qu'ils peuvent élire autre chose que le politicien type des dernières années, ce que nous, n'avons pas encore réalisé.

Accent Grave

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Ce que je souhaite ardemment, c'est qu'il ou elle puisse(nt) lire tes voeux, peut-être pas aujourd'hui même mais dans les jours qui suivront. Heureusement qu'ils se conservent puisqu'ils sont si bien emballés!

@ Bibco : Bonjour chère Harricanneuse, il y avait longtemps... Novembre m'apporte de la belle visite et d'heureux moments...

@ Accent Grave : Beaucoup embrasseront la mariée (et le marié) ce soir, c'est déjà commencé depuis hier. Ça vous fera donc plaisir de savoir qu'elle rayonne... Vos réflexions sur le phénomène Obama, après le 4 novembre, sont aussi très riches de tout l'espoir du monde, celui que nous avons besoin de constater d'abord, de cultiver ensuite, et je vous remercie sincèrement d'être passé ici pour nous l'écrire. Là, c'est moi qui rayonne... à vous lire!

Soisig a dit…

Bien d'accord avec Accent grave: "Je me trompe peut-être mais ce qu'il dit ne se limite jamais à un parti et peut-être même à un seul pays, ce que les Américains eux-mêmes ne perçoivent pas."
Ça change des entourloupettes des politiciens "de notre plus beau pays"! À suivre...

Comment, la mère de la mariée est sur l'ordi au matin du grand jour!!! hihihi! Je te souhaite du plaisir avec ta belle visite à demeure... :)

Et pour ce bel événement:
"Dans un couple, peut-être que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux, c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre."
[Jacques Salomé]

Jackss a dit…

@Zoreilles,

Ton attachement à ton petit monde n'a pas de nom. Aussitôt la noce finie, te revoilà pour nous, comme une hôtesse à l'âme grand comme le coeur.

@Accent grâve,
J'aime bien la lecture que tu fais de l'élection d'Obama. (...) à mon sens il a déjà marqué l'histoire. Il nous a déjà laissé un héritage: l'espoir!

Tout l'espoir du monde

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

En effet, l'arc-en-ciel m'a sauté aux yeux dès que j'ai vu ta magnifique photo, Zoreilles ! :-)

Mononque a dit…

Et dire qu'on pensait qu'on allait au noce!
Qu'est-ce qu'on c'est fait berner!
Un beau couple très original!

Zed Blog a dit…

Sononque,

??? Mariage sans papier? Les mariés vous ont laissés fêter et s'étaient enfuis? Ils étaient djà mariés?

C'est drôle parce que moi, il me semble bien avoir lu ici qu'ils partaient tout seuls pour se marier. Zoreilles avait dit qu'ils ne faisaient rien comme les autres.

Zed ;-)))

Jackss a dit…

Quoi?

Les mariés ne se sont pas mariés?
Quelle famille! Zoreilles est venue bloguer, en buvant de la Brador, au lieu d'aller au mariage et lorsqu'elle est arrivée à la fête les mariés étaient partis?

Zed,
Dis-moi que j'ai mal compris. Toi qui es très instruite et enseigne aux enfants, explique-moi un peu. Toi qui aimes les chats et les mathématiques, comprends-tu ma confusion?

Zed Blog a dit…

Jackss,

Ouais, et personne ne vient nous expliquer. je crois que ce blogue va exploser et se multiplier! Va savoir...

Je n'enseigne pas aux enfants, Jackss. Heureusement et pour eux et pour moi. Je serais nulle, nulle, nulle. Les enfants viennent vers moi pour jouer... sentant ma difficulté à être autoritaire de la bonne manière avec eux.

Mais je m'intéresse à l'éducation, comme à d'autres domaines, parce que je crois que c'est fondamental dans notre société.

Mes chats m'enseignent, eux, par contre. Et je dois faire des mathématiques avancées pour tous les comter, depuis samedi.

Si tu trouves avant moi la réponse à cette énigme, tu me la dis, d'ac? je promets de garder le secret.

Zed ¦D

Zoreilles a dit…

Me revoilà, ce n'est pas trop tôt, après « le mariage » de nos amoureux. C'est que depuis, il y a eu des funérailles à l'extérieur de ma ville, du travail urgent pour moi qui suis travailleuse autonome, vous vous en souvenez?, et des rendez-vous médicaux pour ma belle-maman que je dois accompagner... et mille autres imprévus.

Oui, c'était quand même tout ce qui s'apparentait à un mariage, un engagement devant les familles et amis(es) avec tout ce qu'on suppose, sauf que...

Il y avait un secret, une fantaisie imaginée par eux, seuls les parents des mariés étaient au courant, ce secret n'était pas le nôtre mais le leur...

Isa et Dom sont deux artistes. Elle est auteure compositeure interprète, écrivaine à ses heures, aquarelliste, peintre, bref, multidisciplinaire. Lui est cinéaste, vidéaste, réalisateur, photographe, bref, un artiste de l'image. Ils aiment voyager...

Au 5 à 7 qui précédait la réception, il nous accueillait, sourire étincelant, habit blanc, cravate, ceinture et souliers jaune pétant, en nous servant le mousseux, embrassant tout le monde, serrant les mains. Où était la mariée?

On a demandé dehors Crocodile Dundee, personne s'en est aperçu dans l'ambiance joyeuse, moi oui. Dix secondes plus tard, il revenait tout fier, avec sa fille à son bras, robe jaune pétant, radieuse avec sa belle bedaine mise en valeur si joliment. Applaudissements, effusions, émotions... Elle s'est mise aussi à servir les mousseux, j'aime bien déjà ce partage des tâches chez nos amoureux!

Vers 18 heures 30, ils montent sur des chaises pour nous adresser quelques mots. Ils nous invitent à passer du côté de la salle à manger, ils ont un film à nous présenter. Ils lèvent le voile qui recouvrait jusque là les grandes portes doubles. Le décor nous apparaît dans toute sa splendeur, je ne reconnais plus l'endroit où je vais luncher si souvent avec eux... Ce qui frappe tout d'abord, à travers ces splendeurs, c'est l'écran géant installé au fond de la salle.

Les gens de la noce prennent place dans ce décor fabuleux de casino où tout a été soigneusement orchestré par eux. Ils nous accueillent plus intimement cette fois, s'adressant aux 3 grands-mamans présentes, à leurs parents aussi, à la parenté, aux amis(es). Très touchant, je vous assure, ai-je besoin de le préciser, je goûte un peu ce moment en ayant l'impression de rêver tout de même...

Puis, LE FILM.

Une histoire où l'on connaît les deux personnages, ponctuée d'affiches du genre « Rouyn-Noranda, 7 novembre 2007, 14 heures », on les voit sortir d'un magasin de déguisements et décors. « Rouyn-Noranda, 8 novembre 2007, 8 heures », Isa conduit la voiture, il filme, c'est un road trip qui les conduira, on le voit sur écran, dans les aéroports de Toronto, Los Angeles, puis Las Vegas. Chaque fois, il y a la date en 2007, l'heure et l'endroit. On comprend qu'ils vont se marier, ils remplissent les formulaires, ça prenait 21 ans pour le faire, Isabelle les a eus quelques jours auparavant, ils obtiennent leur licence de mariage, ils s'habillent, on les voit sur la rue, il la suit dans le casino, elle déambule parmi les gens qui ne la voient pas, sa longue traîne blanche sur le tapis rouge, de dos, son pas gracieux, au ralenti, pendant qu'Elvis Presley chante « Love me tender, love me true, all my dreams come true... »

Puis, la Graceland Wedding chapel, la limousine, l'amour est palpable, on se croirait dans un film en effet et c'en est tout un. Et puis, vlan, la dernière affiche apparaît : « Bienvenue à notre premier anniversaire de mariage ».

Dans la salle, les lumières s'allument, l'ovation debout, une énorme vague de fonds, on crie, on siffle, on applaudit, certains pleurent, d'autres rient mais on réalise qu'ils se sont engagés dès qu'ils ont pu le faire, aussitôt après les 21 ans d'Isabelle, trois mois après leur premier baiser.

ÉMOTIONS, JOIES, TOUT CE QUE VOUS POUVEZ IMAGINER...

Les bons vins sont servis, l'équipe des serveurs(euses) commencent à servir les potages, les entrées, les plats principaux, l'ambiance reste joyeusement animée, chaleureuse, amicale, leur bonheur est partagé par tous ceux et toutes celles qui sont là.

L'arrivée du gâteau, spectaculaire et flamboyant, crée un autre émoi vers 22 heures, les feux de bengale éclairent les sourires, les flashes fusent, l'esprit de la fête prend un autre envol.

La soirée se poursuit jusque tard, très tard, très très très tard.

Chaque fois que je les croise pendant la soirée, ils me disent : « C'est exactement ce qu'on avait rêvé ».

Zoreilles a dit…

Petite précision mais elle est de taille, le film se termine sur cette affiche, j'aurais dû plutôt écrire :

« 8 novembre 2008, 18 h 30, Bienvenue à notre premier anniversaire de mariage ».

Zoreilles a dit…

Oui, je sais, j'aurais dû plutôt en faire un billet...

Depuis le 8 novembre 2007, je sais, comme Crocodile Dundee, comme les parents de Dominic aussi, qu'ils sont déjà mariés et tout au long de cette année passée, nous n'avions pas le droit de révéler ce secret. Lorsqu'on m'a posé des questions, particulièrement depuis qu'ils ont annoncé leur intention, qu'ils ont fait leurs invitations (dans laquelle jamais le mot mariage ou noces n'était prononcé), j'ai souvent dû faire des pirouettes et des culbutes pour patiner sans répondre ou éluder les questions mais jamais je n'ai raconté de mensonges non plus. Dans le pire des cas, je me contentais de répondre que c'était une fête non traditionnelle, à l'image des amoureux et qu'on devait s'attendre à tout...

Hé bien, malgré tout, on s'attendait à tout... mais pas à ça!

Esperanza a dit…

S'tie que c'est cool! WOW!

Zoreilles a dit…

Ouep!

Pis j'ai même pas braillé!

Je pense que j'ai pas de coeur...

natouO a dit…

Monsieur OBAMA:

Ce que je trouve le plus agaçant dans tout ce que l'on entend c'est le fait que Barrack Obama soit qualifié de NOIR... étant moi m^me mamand'un enfant Métisse, comme Barack Obama, je me dis que dire qu'il est NOIR c'est oublier 50% de son héritage... il n'est pas plus NOIR qu'il n'est BLANC il est Métisse et c'est peut être en cela qu'il touche plus de personnes.
Par ailleurs je suis bien de ton avis, il est sûrment arrivé là ou il est non pas par sa couleur mais parqu'il a travaillé, fait de brillantes études... les gens en europe disent qu'il ne pourra pas faire de miracles... les autres, les "BLANCS" en ont ils faits?

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Comme le dit si bien Esperanza : c'est cool en tab ! :-)

Jackss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jackss a dit…

Je comprends ta fierté, Zoreilles

Il y a peu d'événements aussi codés conventionnellement qu'un mariage: la cérémonie, les poignées de mains, les verres que l'on cogne pour dire aux mariés que s'est le temps de s'embrasser, les mêmes rires qui s'en suivent, les discours, le lancé du bouquet, la séance de photo, etc.

Sortir des normes, des conventions, innover, créer une ambiance qui nous ressemble et l'offrir en cadeau aux invités, voilà qui témoignent d'àme bien nées et bien préparées à laisser une trace partout où l'on passe. Se libérer de tout pour être soi.

Et voilà aussi un peu de toi, Zoreilles. Bravo! Tu comprends pourquoi on t'aime tant ?

Zoreilles a dit…

@ Natouo : Comme c'est intéressant, ton propos, je n'avais pas vu la chose sous cet angle-là : en qualifiant Obama de « premier noir à être élu à la présidence des États-Unis », on oublie la moitié blanche de ses origines, ce qui devrait nous convaincre définitivement (pas nécessairement nous mais les médias) de quelque chose de très important à comprendre, soit qu'on ne devrait jamais considérer quelqu'un selon sa couleur, sa race, ses origines, son sexe, son orientation sexuelle, son statut social et autres catégories qui ne disent rien des idées, convictions, qualités et réalisations.

@ Rosie : Mets-en! Personnellement, ça me confirme que l'on peut toujours sortir des sentiers battus, faire les choses à sa manière, fidèle à soi-même, et qu'il est toujours souhaitable de se faire confiance pour aller au bout de ses rêves. Ces jeunes m'inspirent beaucoup!

@ Jacks : Ah, t'es trop gentil, t'as tout compris, on aurait dit que tu étais là samedi... Oui, je suis fière d'eux, heureuse de leur bonheur surtout, mais je n'en prends aucun crédit, j'y suis pour rien, ils ont tout planifié eux-mêmes, dans la complicité, la créativité et les secrets bien gardés jusqu'au jour J.

Jackss a dit…

Tu es trop humble, Zoreilles

Isabelle est rendue à maturité. J'imagine bien qu'elle et son ami ont tout préparé eux-mêmes. Mais je soupçonne la mère d'Isabelle de l'avoir bien préparée à être ce qu'elle est aujourd'hui.

Anonyme a dit…

oui...moi aussi j'ai beaucoup d'espoir dans ce nouveau Président.....il a su se rallier le désir de collaboration ...bref une bonne nouvelle pas juste pour les Américains...

bonne journée

bise

ly

Jackss a dit…

Natouo,

Moi aussi j'aime ton point de vue. Certains ont dit avec les élections que les Américains n'étaient pas prêts à élire un noir.

On a aussi dit que l'Europe n'était pas prête à le faire. Je ne pense pas que ce soir, pour la plupart une question de couleur.

Si Barack Obama s'était présenté au Canada et ailleurs dans le monde, il avait de fortes chances d'être élu. C'est son charisme, sa personnalité qui ont fait qu'on a cru en lui.

D'ailleurs les sondages à l'échelle de la planette le donnait gagant à peu près partout.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : D'accord, il se peut que j'aie toujours valorisé certains principes dans ma vie, comme de rester soi-même en toutes circonstances, être fidèle à ce que l'on ressent comme à ce qu'on croit, ne pas se sentir obligé de se fondre dans la masse à tout prix, etc. Là-dessus, j'y suis sans doute pour quelque chose dans sa personnalité et ses choix d'aujourd'hui. C'est le rôle de tous les parents du monde, donner des balises en restant ouvert, faire confiance en encadrant tout de même, influencer sans en avoir l'air, discuter sans affirmer, poser plus de questions que donner de réponses, guider sans diriger, être là, disponible, s'émerveiller, aimer inconditionnellement...

@ Ly : Maintenant, je crois que nous devons nous réjouir de cet espoir tout neuf et agir ici maintenant, chacun à notre manière, pour améliorer notre société. Il était temps qu'on vive quelque chose de positif comme l'espoir, ensemble, à l'échelle planétaire, on n'a pas vu ça souvent...

Zed Blog a dit…

Ailleurs, Obama serait un Blanc. Héritage… génétique. Génétique. Je crois qu'on remet en question la théorie selon laquelle l'Afrique aurait été le berceau de l'humanité. J'aimais cette théorie et je l'aime encore parce qu'elle a pour résultat que nous sommes tous Noirs.

J'aimerais aussi n'importe quelle théorie qui nous rende extérieurement pareils. Je sais que dans certains pays, il y a de la discrimination selon la teinte, la nuance de la couleur de peau. On y va au pourcentage… On pourrait-tu être tous transparents??? Quoiqu'en politique, la transparence...

Dans l'arrondissement où j'habitais avant, j'avais vu un jour le T-shirt d'un jeune homme d'origine jamaïcaine (peu parlent français, ici) étendu sur la corde à linge de ma voisine. Un magnifique T-shirt. Pour le message, hélas en anglais (mais c'est une autre histoire et triste, l'histoire de la langue ici) : Love is colorblind (l'amour ne distingue pas les couleurs).


J'adore.

Soisig a dit…

OH! Oui! tu y es pour quelque chose, tu ne l'as pas juste portée 9 mois, tu as continuer à la "porter" jusqu'à sa vie de femme, avec ton chum! Il y en a trop qui abandonne malheureusement en cours de route... J'en ai tellement vu...

Maman fière et heureuse, moi aussi: ma fille est de retour en sol québécois, après un an d'absence. Yéééééééééééé! Soulagée aussi de la voir revenir de cette belle aventure!

La campagne électorale: pus capable de ce fiel, de cette démagogie, de ces coups-bas, de cette vulgarité! On nous rabat les oreilles ennous disant que la politesse s'en va chez le diable chez nos jeunes: à voir, à écouter ou à lire nos politiciens, on voit qu'il y a pire! Bel exemple pour notre jeunesse...

Zoreilles a dit…

@ Zed : Attention, on va finir par te traiter du même qualificatif qu'on m'attribue souvent : idéaliste! J'aime bien l'anecdote du T-shirt et ta façon de l'amener.

@ Soisig : Bien vrai qu'on les porte plus longtemps que 9 mois... Au jour 1 de la vie, les hommes peuvent porter les enfants aussi bien que les femmes, en toute justice, ainsi, ils récoltent aussi ce qu'ils sèment (ce qu'ils s'aiment!...) Et ta belle grande est revenue de la Nouvelle-Zélande? Vivement dans tes bras, hein? Tu la retrouves sûrement un peu changée, mais si peu au fond, avec des horizons plus ouverts. Merveilleux, tout ça!

modotcom a dit…

vendredi soir, mon début de commentaire a été interrompu par de la visite, c'est toujours agréable. Je voulais simplement dire que ta famille et toi êtes vraiment la raison pour laquelle on a confiance en la vie, une confiance bien assise. Vous êtes beaux à regarder, on comprend tout de suite que vous cherchez et apportez le bonheur. Il n'y a pas de doute là-dedans. Bien sûr, cela donne espoir à ceux qui le vivent moins. Au sud, ce n'est pas tout-à-fait pareil, il y a un voile commun qui est négatif et enlève le peu de motivation qu'il reste aux gens à essayer, à poursuivre leur quête du bonheur. C'est là que l'espoir prend tout son sens. M Obama l'incarne à merveille, indiquant au monde que tout est possible, moyennant des efforts, de la volonté; les Américains se relèveront pour reconstruire ensemble un pays où ils espèrent avoir une meilleure vie. Quant à Isa, Dominic et Félixe, je leur envoie mes plus sincères voeux de bonheur pour très longtemps. Bises,

Zoreilles a dit…

@ Modotcom : Merci pour ton commentaire et ces voeux sincères à mes amours. On leur souhaite tous la même chose. Oh et puis, pour chercher le bonheur, ça, peut-être, nous avons ça en commun, nous tâchons de développer des manières d'y arriver mais ça reste une recherche constante, par essais/erreurs, rien n'est parfait, tu sais, pas plus chez moi que chez n'importe qui d'autres... Bisous x x x