lundi 4 janvier 2010

Mirador


Photo : Communément appelée « ma watch » à Rapide Deux, il s'agit en fait d'un mirador, un point d'observation pour mieux voir sans être vu. J'ai pris là plusieurs photos au fil des années, j'aime m'y installer pendant des heures pour voir passer les castors, les loutres, les hérons, les pies, les perdrix, les suisses et si j'ai beaucoup de chance, apercevoir peut-être un lynx, un ours noir ou un orignal.

Mirador

Mirador, c'est aussi le titre d'une nouvelle série qui prendra l'affiche à Radio-Canada, mercredi prochain, à 21 heures. Il y avait un bout de temps que j'avais entendu parler qu'on tournait cette série pour la télévision québécoise et j'étais intriguée de voir comment on traiterait de ce métier qui est le mien, celui des communications, des relations publiques et médiatiques.

Évidemment, comme dans toutes les séries télévisées, on mettra en scène les aspects les plus spectaculaires, les plus scandaleux et les plus « glamour » de ce métier dont je ne suis pas toujours fière. On fera sûrement découvrir aussi certaines vérités sur comment des situations réelles, tendues, complexes, difficiles et potentiellement explosives sont finalement présentées à la population dans les médias, après avoir subi le traitement (pas mal « photoshoppé ») par des experts peu scrupuleux de la manipulation de l'opinion publique, des départements patentés de menteries politiques, fabricants d'images et gestionnaires de crises médiatiques.

On sera loin, dans cette série, du métier que j'exerce tous les jours parce que je travaille dans une région éloignée, loin des médias nationaux la plupart du temps, non pas à la tête d'une grosse boîte mais travailleuse autonome, que je choisis toujours la transparence et qu'on me reconnaît cette façon de faire qui demande plus de coordination. Mais je suis certaine que j'y reconnaîtrai des situations que j'ai déjà vécues au fil des années et qu'à cause de ça, le coeur me lèvera de temps en temps...

Vous devinez donc que cette série télévisée, Mirador, j'ai l'intention de la regarder avec un grand intérêt, en espérant quand même qu'on n'y présentera pas seulement qu'une vulgaire caricature de ce drôle de métier qui devrait faire le pont entre un organisme, un événement, une situation et le droit du public à l'information.

69 commentaires:

Soisig a dit…

Tu raconteras tes impressions car moi je ne la regarderai probablement pas... oubliant son heure de diffusion à chaque fois, hihihi! Ben de la difficulté à rester assise devant la télé pour ce type d'émission... surtout quand il est question d'erreurs ou d'horreur, lol.

Je suis en train de décrocher les décos de Noël à l'intérieur... et peut-être à l'extérieur, on verra

Bon temps à toi! xox

Zoreilles a dit…

@ Soisig : Pas certaine que je vais avoir le goût de partager mes impressions sur cette série télévisée!!! Pour tes décos de Noël, une fois partie, tu ne sauras plus t'arrêter, je parierais, surtout qu'il fait un temps superbe dehors.

Soisig a dit…

Petite pause dans le "dégarnissage" intérieur, hihihi! J'ai profité du solei (embrumé) à travers les vitres, juchée sur mon escabeau, lol!

J'ai oublié de te dire que ta photo est magnifique, très inspirante aussi :)

Ta "tour" n'est pas trop haute, idéale pour éviter que l'image du photographe ne bouge, hihihi! Au coeur de la nature que tu as si "à coeur"...

Alors, pour l'an 2010, je te souhaite un faucon pélerin dans ton tableau de chasse photographique!

Claire a dit…

En fait, si je comprends bien, il s'agit d'une série consacrée à l'étouffage de crises par un bureau de jeunes "public relations" fraîchement affublés de leur MBA...
Oui, oui, j'ai bien hâte d'avoir de tes nouvelles là-dessus!
Et ça risque de donner de l'urticaire à Guy! :o)

P.S.: Magnifiques photos de la patinoire!!! ça me rappelle le bon vieux temps des games de hockeys avec les chums...Comme Michel, j'ai eu une petite pensée pour le chum d'Ariane. D'ailleurs, j'ai cru le voir sur une photo (en bleu?)

lady a dit…

je crois sincèrement avoir vu une comète....mais je ne suis pas une spécialiste dee ces phénomènes.;) ayant déjà vu des étoiles filantes....ce n'est pas ce que j,ai vu...et d'après des photos de comète..cest plus ce que j'ai vu....!!!

je vais regarder Mirador en pensant à toi..;)

mais les miradors je n'aime pas si c'est pour tuer des animaux...pour observer...je suis partante....!

bisous

ly xxx

Solange a dit…

Mirador, je ne sais pas si je vais le regarder, des affaires sales on en voit déjà assez comme ça aux nouvelles. J'aime mieux lire. Mais comme dans tout métier, il y a des gens honnêtes, qui seront éclaboussés.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonsoir Zoreilles,

Un mirador, voilà ce qu'il me faudrait pour capturer mes images. ^^ Idée très judicieuse. ;-)

Je ne pense pas non plus regarder cette série télévisée.
S'agit-il d'une triste histoire qui serait utilisée pour faire monter en popularité une chaîne de télévision ? Il se peut que je me trompe...

Je ne suis pas friande de ce genre d'escroquerie, pas plus que la télé réalité en fait. Pour moi c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Ce genre de combinaison crapuleuse, me scandalise et m'écoeure vraiment. Je préfère une bon livre à la place. ;-)

Je profite de l'occasion pour te souhaiter, en ce premier lundi du mois de janvier, ainsi qu'à tous ceux qui te sont chers, mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

À bientôt Zoreille... Bonne TV ;-)
Do

Zoreilles a dit…

@ Soisig : Mon mirador n'est pas trop haut, non, juste assez pour me camoufler dans la verdure de l'été et de l'automne! Je n'ai jamais vu un faucon pélerin là-bas mais un pyguargue à tête blanche (aigle) a son aire de nidification tout près, j'ai pu le prendre en photo une fois mais de loin et grâce à lui, on a pu faire des représentations auprès des forestières (Domtar et Norbord) appuyés par les biologistes d'Environnement et Faune Québec, et pour protéger cette espèce, de même que des martres dans la forêt dense plus loin, on a réussi à soustraire des coupes à blanc des secteurs entiers. Oui, madame!!!

@ Claire : Ils n'ont peut-être pas leur MBA mais sûrement un bac en communication de l'UQAM ou de l'UQTR! L'amoureux d'Ariane, maintenant que tu le dis, est bien sur une de mes photos, oui, mais il n'est pas en bleu... Quelqu'un lui avait trouvé un « one-piece » des années 80, chaud, confortable et à sa taille, de couleur vert, il porte une grosse tuque beige-blanche à pompon. Le vois-tu, là?

@ Lady : Non, s'il-te-plaît, ne pense pas à moi en regardant Mirador, je suis une fille honnête, moi!!! Et je peux te certifier qu'aucun animal n'a été tué ou blessé à partir de mon mirador.

@ Solange : Je pense qu'on verra plutôt « des affaires sales » maquillées en nouvelles de téléjournal qui passent en douce ou qui sont étouffées dans les médias. J'ai cru comprendre qu'on allait toucher les domaines artistiques, économiques et politiques. Ce sera romancé, sans doute. D'ailleurs, est-ce que Lance et Compte est le reflet du monde du hockey? Est-ce que Scoop était représentatif du monde journalistique? Est-ce que La Promesse présente une vision réaliste du monde de l'édition? Ça, je peux te dire que non! Est-ce que ce qui se passe dans Virginie arrive pour vrai dans les écoles? Il paraît que oui. Faudra se faire une opinion sur Mirador comme sur les autres séries du même genre.

@ Do : Il s'agira vraiment d'une télésérie et non d'une téléréalité. Ces dernières ne m'intéressent pas du tout moi non plus. Il paraît qu'il y aura dans Mirador deux frères qui font ce même métier, un bon et un tordu. Dans chaque épisode, on verra la fin de l'histoire précise. La semaine suivante, on aura un autre cas mais on verra évoluer les mêmes personnages principaux. Je ne regarde habituellement pas beaucoup la télé mais cette série m'intrigue beaucoup. À toi aussi, tous mes meilleurs voeux en cette nouvelle année 2010.

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

J'ai bien aimé ce que tu as dit des miradors. C'est instructif de venir ici. Tu as déjà vu des lynxs et des ours non empaillés?

Je ne regarde pas beaucoup de séries télévisées. Mais ce n'est pas par manque d'intérêt. J'aimerais bien regarder au moins la première émission pour me faire une idée. Le sujet m'intéresse. J'ai beaucoup de respect pour les spécialistes de la communication. S'il y a quelqu'un à blâmer, je crois que ce sont les commanditaires qui imposent leurs visions.

Il me faudrait cependant entreprendre une séance de négociations avec Laure. À 21h, elle regarde normalement RDI. Et, comme tu sais peut-être, les monsieurs cèdent le pas aux dames la plupart du temps.

Renart L'éveillé a dit…

Zoreilles,

malgré ce que tu réponds à Soisig, je serais bien curieux d'avoir au moins une émission décortiquée de ta part, puisque je vais assurément l'écouter, vu que c'est un domaine que je ne connais pas du tout.

Mais sens-toi bien à l'aise! ;)

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Bien sûr que j'ai vu des lynx, des ours, un loup une fois et des orignaux bien vivants. Mais pas nécessairement alors que j'étais dans mon mirador! À chaque fois, c'est une fête, une chance inouie, comme si je gagnais le gros lot. Ma chance, c'est surtout d'être en compagnie de Crocodile Dundee, il voit tout avec ses yeux bioniques (comme je lui dis souvent, il peut voir une perdrix qui se camoufle à 500 pieds de lui mais ne trouve jamais la pinte de lait sur la deuxième tablette du frigo!...) il connaît bien les comportements des animaux surtout. Tu as plus de respect que moi pour les gens qui travaillent en relations publiques, je pense. Je les ai trop vus mettre en place des systèmes malhonnêtes (dans les secteurs de la forêt et des mines, entre autres). On verra dans cette série, Mirador, différentes façons de faire, heureusement qu'il y a un des deux frères qui sera le « bon », sûrement plus intègre que le tordu. On comprendra exactement comment on procède pour manipuler l'opinion publique. Ça risque d'être instructif en effet. On n'écoutera plus jamais les médias de la même façon, disons. C'est ce qui m'arrive depuis des années, une déformation professionnelle, je vois trop ce qui a dû se passer en coulisses pour en arriver à ces topos superficiels de nouvelles préfabriquées sur le même modèle qu'on nous présente aux informations... On termine avec un vox pop bien organisé pour aller dans un sens précis, on laisse une question ouverte, on biaise un sondage, on appelle un ami journaliste caméraman, un pas pire en montage et voilà! On nous endort dans la surinformation diffusée inlassablement en continu et on nous fait penser n'importe quoi et son contraire. Au lieu de négocier avec Laure, programme ton magnétoscope! Peut-être que tu pourras voir les épisodes en reprise sur le web? ;o)

@ Renart : Tiens, bonjour, c'est la première fois que je vois un renarD de mon mirador! D'accord, tu l'auras voulu, je vais sûrement en reparler mais quand je le fais, je m'emballe, je ne sais plus m'arrêter, t'as vu ce que j'ai répondu à Jacks? Je vais te raconter un truc... J'ai fait partie de l'équipe des comm. (stratégies et comm.) pour une candidate aux élections provinciales, mon travail en était un de coulisses, bien sûr, nous étions trois, et ce parti-là, c'était le mien, je n'aurais jamais accepté de travailler pour le camp adverse. Mais je voyais évoluer la candidate tout au long de la campagne, c'était décourageant, une bonne personne mais tellement pas à sa place. On camouflait ses nombreuses erreurs, on mettait en lumière ses bons coups, on multipliait les points de presse, on la « coachait » mais elle l'avait pas pantoute... Est arrivé ce qui devait arriver, on a fait la différence, elle a été élue avec quelque 100 voix de majorité. On n'avait même pas le coeur à la fête... Pendant son mandat, ma région a pris beaucoup de recul. On avait fait une campagne ultra propre mais quand même, je me sentais tout croche...

Renart L'éveillé a dit…

Bon ben, j'ai déjà hâte de te lire! ;-)

Guy Vandal a dit…

Ça me donne déjà de l'urticaire, juste d'y penser!

Est-ce que je vais écouter la série? Je ne penses pas.

Je médite ton billet depuis hier Zoreilles. Les firmes de relations publiques font des "miracles" à tous les jours, à condition d'y mettre le prix.

Mirador ne nous apprendra rien de bien nouveau, sauf banaliser que cette réalité existe. Quand la série sera terminée, qui se lèvera pour demander des comptes?

Personne.

Voyons donc, c'est juste de la fiction!!!

P.S. Le mirador sur la photo est beaucoup plus inspirant.

Zoreilles a dit…

@ Renart : Mets-moi pas trop de pression là!!! ;o)

@ Guy : Claire avait déjà deviné que ça te donnerait de l'urticaire! Tu écris : « sauf banaliser que cette réalité existe » et tu as tout à fait raison... Tu ne la regarderas pas, la série? Moi, je pourrai pas résister, au moins pour la première heure, après, je verrai. Merci d'être passé, j'avais hâte de savoir ce que t'en pensais!

Renart L'éveillé a dit…

Ben non, ben non! ;-)

Caboche a dit…

Un mirador à vocation écologique, ce n'est pas surprenant venant d'une personne qui s'implique.
En plus d'être un lieu agréable d'observation de la faune, s'il permet de soustraire des coupes à blancs, c'est merveilleux.

Pour ce qui est de l'émission télé, je ne sais pas ce qu'on peut attendre d'une émission de fiction. Comme ce n'est pas un documentaire sur le monde des communiations, il faudra en prendre et en laisser.

Ça risque d'être frustrant pour ceux et celles qui connaissent bien le domaine.

Je te souhaite une bonne année 2010.

Zoreilles a dit…

@ Renart : C'était une blague, de la pression, je suis capable d'en prendre! ;o)

@ Caboche : Ma « watch » n'est pas tellement utilisée en cette saison hivernale mais c'est agréable d'y aller l'été et l'automne, on s'y sent comme protégée de tout, à l'abri, avec un bon bouquin à lire, habillée chaudement, c'est le bonheur et la paix! Pour arriver à soustraire certains secteurs des coupes à bois planifiées, il faut avoir le statut de trappeur pour avoir voix au chapître, connaître les comportements animaux, les lois et règlements qui régissent la faune, faire des demandes écrites au ministère Environnement et Faune pour avoir les recommandations des biologistes pour des espèces menacées et se présenter à beaucoup de réunions des forestières qui ne font absolument rien pour nous accomoder mais qui n'ont pas le choix. Parfois, ça passe, on gagne des petits secteurs... mais à quel prix?

Freda a dit…

Bonsoir Zoreilles,

Si tu veux aller faire un tour sur mon blog, tu y trouveras un prix pour ton blog.

Ne te sens surtout pas obligé de poursuivre la chaîne, mais je tenais à mentionner que j'apprécie beaucoup tes écrits.

Guy Vandal a dit…

Zoreilles: Non je ne pense pas l'écouter.

Je me rappelle une conférence de presse, annonçant une entente quelconque entre Québec et Terre-Neuve, qui aurait dû couter tout au plus $30 000... Elle avait coutée UN MILLION ET DEMI, grâce au bon soin d'une firme de relation publique très connu, NATIONAL.

L'histoire que je vous raconte remonte à plus de dix ans. Maintenant un million et demi, c'est le petit "change". Et les "firmes"... de plus en plus présente.

Mirador va couter $700 000 par émission. Imaginez si on donnait cet argent là à de vrais journalistes d'enquête, sans interférer dans leur travail.

On aurait droit à la réalité dans les nouvelles télévisées, pas de la fiction aux heures où le cerveau est disponible à recevoir de la publicité.

Claire: C'est comme ça qu'il disait ça le président? Le cerveau disponible? T'as bien deviné pour l'urticaire. ;o)

Freda: Lequel des cinq?

Guy Vandal a dit…

Freda: J'ai trouvé...

Zoreilles a dit…

@ Freda : Merci, c'est trop d'honneur, je viens d'aller voir... Je ne sais pas quoi dire sauf... Merci! J'ai reconnu d'autres blogueurs honorés de la même manière et qui figurent déjà dans ma liste des blogues-amis et d'autres que j'apprécie aussi, que je croise dans mes allées et venues sur les blogues. J'essaierai de continuer le jeu dans les prochains jours, si je peux trouver du temps. Va falloir que j'apprenne à faire des liens!!!

@ Guy : J'ai l'impression aussi que cette série présente le « décor » d'une grosse firme comme National ou Cossette Communication, des affaires de même. Ce ne sont pas les mêmes budgets qu'aux informations et affaires publiques, des séries comme celles-là coûtent cher à produire mais si elles n'étaient pas tournées au Québec, avec nos concepteurs, scénaristes, réalisateurs, techniciens, comédiens, etc., on se taperait des traductions de séries américaines diffusées avec beaucoup de retard et l'argent n'irait pas plus aux journalistes d'enquête...

Henri a dit…

Et pis ? As-tu apprécié la première émission ?

(c'est tout de même beaucoup mieux que "Trauma")

Zoreilles a dit…

@ Henri : I thought you'd never ask!!!

ET TEL QUE PROMIS À QUELQUES-UNS D'ENTRE VOUS...

Déception totale! Je regrette d'être aussi négative, c'est pas trop mon genre d'habitude mais là, je peux pas dire autrement.

Il y avait pourtant là un potentiel formidable, des acteurs de talent, on a prouvé cent fois au Québec qu'on pouvait faire tellement de merveilles avec des budgets moindres compensés par une créativité, de la jarnigoine et une façon de faire qui nous sont propres. C'est notre « marque de commerce »! Je comprends pas...

Les personnages sont de vraies caricatures, on n'y croit tout simplement pas. L'intrigue est prévisible, c'est tout juste si on n'entend pas la musique de Rocky en sourdine avec un drapeau américain qui flotte dans le décor.

Une série « cheap », un montage rapide à la Musique Plus, pas subtil deux secondes, le bon est trop bon, le méchant est trop méchant, c'est pas mêlant, il y avait plus de nuance dans Le Petit Chaperon rouge et le grand méchant loup.

C'est de valeur, quand je pense au talent de Gilles Renaud, David Lahaie, Patrick Labbé, Catherine Trudeau, Pascale Buissières, etc.

En tout cas, je n'ai rien reconnu de mon métier, sauf peut-être qu'une conférence de presse, ça peut être « stagé » à la seconde près, que l'adrénaline est toujours présente quand on traite un dossier majeur, que la vigie médiatique est un aspect très important du métier et quelques petites entourloupettes de coulisses qui peuvent faire la différence.

Mais l'émission d'hier me laisse un goût amer, me donne l'impression qu'on a gaspillé quelque chose comme une bonne idée, une série télévisuelle qui aurait pu avoir un grand succès, du talent et... mon temps. Ça ne me donne pas le goût de voir les autres. Le personnage du méchant frère arrogant me fait vraiment lever le coeur. Les jeunes loups du monde des communications et relations publiques sont quand même plus brillants que ça, on doit leur reconnaître au moins cette qualité-là dans la vie réelle. La tête folle du chanteur pop qui devient tout à coup parlable quand il tombe sur le « bon » frère gentil, le gars de la radio poubelle qui sert l'intérêt de la firme de relations publiques en le sachant très bien et qui collabore, la division au sein de Mirador, la secrétaire hystérique, c'était... beurk...

Désolée. J'aurais aimé ça aimer ça...

Renart L'éveillé a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis. C'était surjoué et je me doutais bien que ça ne collait pas trop à la réalité.

J'ai commencé à embarquer un peu à la moitié, mais ça s'est essoufflé. Je vais quand même donner une autre chance la semaine prochaine parce que je me souviens que la première émission de Minuit le soir était pas très bonne et que ça c'est avéré après coup ma série préférée à vie.

Zoreilles a dit…

@ Renart : Contente d'avoir ton avis, j'avais peur d'avoir été trop sévère et quelque peu biaisée par mon métier (les communications sont quand même un domaine très vaste) surtout qu'à Radio-Canada, on misait beaucoup sur cette série, dont chaque émission a coûté 710 000 $ à produire. J'ai lu quelqu'un qui semblait avoir aimé, lui, mais Cyberpresse et Radio-Canada, on peut tu penser que le gars est libre d'écrire ce qu'il veut???

http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/hugo-dumas/200912/09/01-929295-mirador-cest-fort.php

Renart L'éveillé a dit…

"mirador-cest-fort"

ah! ouin...

Je vais aller lire ça!

Renart L'éveillé a dit…

Ouin, il en a soit fumé du bon ou sniffé une grosse...

Zoreilles a dit…

@ Renart : Faut pas trop en attendre de celui qui signe ça, il ne veut pas mordre la main qui le nourrit...

Mais je viens de trouver autre chose en prenant mon café... C'est sur un blogue, donc, en principe, quelqu'un de libre et qui rejoint à peu de choses près ce qu'on en pense. En prime, il y a le premier commentaire qui suit, celui d'un des deux auteurs de la série, c'est pas rien!

Va voir ça : http://www.burpblog.com/archives/mirador.html

Je vais donner une autre chance à Mirador la semaine prochaine mais sans attente cette fois. Quand tu as parlé de Minuit le soir, tu m'as convaincue!

Renart L'éveillé a dit…

Bien oui, Burp, je connais très bien! J'y vais de ce pas!

gaétan a dit…

Si je peux me permettre...
J'ai vu les mêmes défauts que toi Zoreilles à propos de ce premier épisode. Les ficelles sont grosses, ça sent le réchauffé. Sauf que.... s'agissait d'un premier épisode. Que cette série soit bonne ou mauvaise j'espère que ça va permettre à full de gens qui gobent tout ce que les médias livrent de ''lire'' l'actualité différemment.
Aussi je crois que si la série égratigne trop le monde des relations publiques ceux-ci vont faire en sorte de couler rapidement cette série.
Hihi ne soyez pas trop méchant sur la série. J'ai lu que l'un des auteurs, Daniel Thibault, suivait tout ce qui s'écrit sur les blogs au sujet de cette série (question de contrôler le message ?) :-) Remarque que je ne détesterai pas le voir débarquer ici puisque mes recherches pour le retracer n'aboutissent pas.

Claire a dit…

C'est nul!

Je n'arrive pas à vous suivre...
incapable que je suis à visionner les émissions de la SRC. Problèmes d'ordi., ou bedon, uniquement transmis au Québec. Dommage pour Mirador!

Ai vu par contre, sur France 2, un très beau téléfilm sur la vie d'Albert Camus avec le sublime et pas laid pantoute Stéphane Freiss...

Je suis le temps qui passe. a dit…

Ben voilà... Je viens aux nouvelles. ;-)

C'est un peu ce que j'imaginais, après lecture de vos commentaires, dans ce genre d'histoire, il y a toujours le bon et le truand n'est-ce pas ?

Allez-vous continuer à regarder la suite ? ;-)

Bonne soirée zoreille. Do

Zoreilles a dit…

@ Gaétan : Tu dis : « Que cette série soit bonne ou mauvaise j'espère que ça va permettre à full de gens qui gobent tout ce que les médias livrent de ''lire'' l'actualité différemment.» et quand bien même ce serait juste pour ça, moi aussi je serais contente si cette série récoltait de bonnes cotes d'écoute. J'ai lu quelque part que Daniel Thibault, coauteur de la série avec sa conjointe, Isabelle Pelletier, serait un Port-cartois? J'imagine que si tu laissais un commentaire sur le site de Radio-Canada/Mirador, tu réussirais à attirer son attention? Je ne crois pas que personne ici n'a été méchant gratuitement avec Mirador. Après avoir écrit mon commentaire, j'en ai lu d'autres qui allaient dans le même sens ailleurs mais j'ai appris aussi quelque chose d'intéressant, que les auteurs s'étaient inspirés d'une firme comme National et qu'ils avaient consulté des pros du domaine des communications pour écrire cette série. Ce que j'ai écrit, je le pensais, et d'ailleurs, Daniel Thibault lui-même a admis qu'il avait dessiné à gros traits et caricaturé ses personnages principaux dès la première émission et qu'ils ont dû couper dans le scénario et les jours de tournage par manque de budget pour arriver à produire cette série lourde avec si peu. Maintenant, je vais avoir des attentes moins grandes et je vais écouter les autres épisodes.

@ Claire : Pourtant, j'ai bien lu quelque part que les épisodes seraient présentés sur le web? Dommage... Connais pas ton « pas laid pantoute » Stéphane Freiss, tu vois, on est quittes!!! ;o)

@ Do : Oui, bien sûr que je vais continuer à écouter la série Mirador. Après avoir lu aujourd'hui sur les intrigues qui s'en viennent dans les prochains épisodes, je pourrai pas résister. Mais je me donne encore la permission de le dire si je trouve que ça dépasse les bornes. De toute manière, les infirmières chiâlaient quand ils voyaient la série Urgence, les musiciens le voient tout de suite quand un acteur tient mal son instrument, les enquêteurs ne se reconnaissent pas dans les séries policières et ainsi de suite...

Jackss a dit…

Bonsoir Zoreilles,

J'ai tout lu les commentaires avec beaucoup d'intérêt. J'ai lu aussi la critique sur cyberpresse.ca

Un peu déprimant! Je suis d'accord avec tout ce que tu dis. Je suis rarement capable d'écouter plus de 5 minutes de nouvelles à la télé de Radio-Canada. La façon de dénaturer et biaiser l'information, faire de la propagande, vouloir imposer les valeurs d'une clique de citoyens, tout ça me fait vite m'éloigner du téléviseur.

Personnellement si Radio-Canada disparaissait, je me dirais que l'argent serait mieux placée ailleurs.

Et pourtant, l'information, la vraie, est essentielle à la démocratie. Mal utilisée, elle favorise des dictatures et les pouvoirs occultes.

gaétan a dit…

@zoreilles
bonne idée, ta suggestion.
@jackssss
à mon avis l'information dans notre région serait bien pauvre sans R-C.

Soisig a dit…

Bien d'accord avec Gaétan pour l'information qui serait bien pauvre sans Radio-Can en région. Déjà que tous les journaux sont contrôlés par le concurrent...
Désolée, mais pas du tout envie de regarder Mirador. Je préfère le tien, en pleine forêt, ma chère Zoreilles, hihihi

Gérard Day a dit…

Je partage ton opinion sur Mirador Zoreilles... J'ai écouté, j'avais espoir mais j'ai été très déçu. Un mauvais thriller policier sans fusils...

voyageuse du monde a dit…

Salut Zoreilles,

Un sujet très passionnant, tout cet univers de la télé qui présente des séries sur des sujets, des gens parfois ordinaires, parfois hors de l'ordinaire. Je n'écoutais plus ces téléromans ou téléséries justement parce que je me disais que ce n'était pas la réalité, la vraie vie. Ils leur arrivent toujours pleins de problèmes, rien ne va vraiment jamais bien. Et ensuite je me suis dit que si on nous présentait vraiment la vie des gens ordinaires, celles de tous les jours, on se lève, on va au travail, on mange, on fait le ménage, on se couche et on recommence chaque jour, et bien peu de personnes écouteraient ces émissions. Alors, il faut du hors de l'ordinaire, peut-être pour nous faire réaliser que notre vie est bien finalement.
Alors maintenant, j'ai recommencé à écouter ces téléséries: Mirador, Trauma, etc... et je les regarde pour ce qu'elles sont, sans critiquer, juste pour me divertir. J'aime les comédiens qui sont dans ces séries, alors je profite de leur présence. Je ne cherche plus de défaut, de comparaison avec la vraie vie, parce que ce n'est pas la vraie vie.
Et tu sais quoi, j'ai adoré mes nouvelles soirées télé 2010, moi qui l'avait délaissé si longtemps.

Henri a dit…

J'ai su que le méchant frère (David Lahaie) était aussi un méchant con lorsqu'il a dit qu'il avait trop bu de "Jack 7up". Mettre de la boisson gazeuse dans du Jack Daniel, c'est criminel !!

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Si Radio-Canada disparaissait, ce serait un drame, il ne me resterait plus que TVA, moi qui ne suis pas cablée! La radio et la télévision d'état sont des services essentiels à la population. Malheureusement, ces dernières années, elles ont dû prendre des décisions qui les ont rapprochées de la concurrence. Elles conservent néanmoins dans leur mission ce petit quelque chose qui fait la différence à mon avis, c'est qu'elles ne comptabilisent pas tout avec un objectif de rentabilité. Enfin, pas complètement tout. Par exemple, le journalisme d'enquête n'est possible qu'à Radio-Canada, les reporters présents à plusieurs endroits dans le monde, les collaborations avec d'autres agences internationales, la radio sans publicité, etc.

@ Gaétan : Ici, c'est pareil, si on n'avait pas Radio-Canada en Abitibi-Témiscamingue, on serait isolés même à l'intérieur de notre vaste région ainsi qu'avec le reste du Québec et du monde. Certaines stations régionales ont fermé dans le Bas-du-Fleuve et ailleurs, ça s'est révélé être un dur coup. Dans des régions comme les nôtres, éloignées de la plaque tournante des médias nationaux (Montréal) Radio-Canada, c'est le tissu social, l'information, la culture, la concertation, la mobilisation... ou pas.

@ Soisig : Et on voit tous les jours ce que ça fait d'habiter une région où toute la presse écrite, je dis bien TOUTE la presse écrite, est signée Québécor... Des événements majeurs ne sont jamais couverts, des enjeux importants ne sont jamais discutés, rapportés et encore moins analysés mais on a les front pages de nos hebdos régionaux qui ressemblent aux manchettes de TVA! Et si la tournée de Star Académie s'arrête en région, ils sont assurés de faire la une...

@ Gérard : J'avais hâte d'avoir ton opinion! Mais il paraît que certains sujets très proches de la réalité québécoise seront abordés dans les prochains épisodes. On leur donne tu une autre chance? Maintenant qu'on est tombé de haut au premier épisode...

@ Voyageuse : Toi, quand t'écoutes une télésérie comme Urgence, ou Trauma, qui se passe dans les hôpitaux, vois-tu des anachronismes qui te choquent parce que ça se pourrait pas dans la réalité? Je veux bien croire que ces séries doivent raconter des histoires hors de l'ordinaire et de la routine mais ça leur enlève pas de la crédibilité à tes yeux quand ça se peut juste pas? J'adore les caricatures, parfois même, je les découpe et les affiche sur mon frigo mais je n'aime pas qu'on essaie de me faire passer une caricature pour du sérieux, là, je déchante. Cela étant dit, je le répète, je vais continuer de suivre Mirador, parce que je pourrai pas faire autrement!

@ Henri : Il a vraiment dit ça? Ben il est pire que je pensais! Ça se peut tu passer à côté de la vie de même? ;o)

gaétan a dit…

Hihihi... pas besoin de star académie je t'assure :-))
(mais c'est pas parce que je ris que c'est drôle)

Lise a dit…

Zoreilles,

elle est très belle cette photo de ton mirador, toute en bleu. Moi aissi je serais capable d'y passer des heures, pour observer les quatre-pattes. Avec un bon livre pour les moments tranquilles...

L'émission Mirador par contre je ne l'écouterai plus. La première m'a dégoûtée (pour dire le moins) de tous les personnages, malgré le talent des acteurs. Pas capable! La dernière série télé québécoise que j'ai écouté quasi religieusement était Tabou, qui ne date pas d'hier.

Mais je préfère la lecture, n'importe quand, et ne suis pas une bonne critique...

voyageuse du monde a dit…

oh là là Zoreilles, je vois que la télé suscite beaucoup de discussions.
Tu vois, avant, je n'écoutais aucune émission reliée à mon milieu de travail, c'est à dire les hôpitaux et tout ce qui s'y rapproche. Je trouvais que quand j'en sortais, j'en avais bien assez et qu'effectivement ça ne dépeignait pas ce qui s'y passe réellement. Et j'ai bien essayée, ER, pas capable sauf pour regarder le beau Georges Clooney, Urgences, jamais écouté, et pourtant j'y ai travaillé longtemps. Parfois j'écoutais Dr House parce que c'est tellement caricaturé que ça devenait vraiment drôle et ça me faisait rire. Mais j'ai arrêté de l'écouter pas parce que ça me dérangeait le milieu hospitalier mais parce que dsns une émission, il a trahi son meilleur ami et ça je n'ai pas été capable.
Tu vois, moi Mirador m'a accroché, premièrement à cause des acteurs mais aussi parce que je sais que dans la vie, il y a des gens qui font ce genre de travail et je les admire, non pas ceux qui comme le personnage de David Lahaye sont prêts à tout pour arriver à leurs fins mais ceux qui comme Patrick Labbé ont plus de nuance, ceux qui comme toi sont confrontés à des situations qu'on doit expliquées sans trop en dire mais assez pour que les gens comprennent et soient rassurés. Je travaille dans un milieu difficile, je sais ce que c'est.
Et tu sais quoi, je suis pas sûre que je voudrais vraiment voir ou même que les gens voient comment ça se passe vraiment dans mon milieu, juste de le vivre, pour moi c'est bien assez. Trauma, en tout cas, de ce que j'en ai vécu, est pas très réaliste mais j'ai bien aimé, on y présente les humains avec leurs qualités et leurs défauts et leurs émotions. Mais comme je disais, j'étais beaucoup plus critique avant et moins tolérante, mais ma nouvelle résolution, c'est devenir zen, ne pas prendre tout au pied de la lettre, me mettre moins de pression, et surtout ne pas mettre d'énergie sur les choses dont je n'ai aucun pouvoir et quand ça me dérange trop, je décroche. Est ce que ça marchera!!! on verra.

Soisig a dit…

Personellement, je n'ai jamais été capable de regarder "Virginie", non pas parce que c'était invraisemblable (quoiqu'ici c'est un peu différent des grands centres!), mais parce que comme Voyageuse, je me disais qu'assez c'était assez! Et je n'ai pas le goût après toutes ces années de le faire, hihihi! De toute façon, les grandes sagas qui n'en finissent plus, ça m'énerve au plus haut point! J'aime trop le changement(ça ne change pas...)!

Soisig a dit…

Ouh!la! "personnellement"!

Joce a dit…

Moi aussi j'ai écouté Mirador, parce que tu en avais parlé. Tout ce que je connais de ce milieu c'est que; comme je travaille pour une compagnie de service d'électricité au Québec, nous avons un département complet de ce genre ou les gens sont bien coiffés et dise des mots qu'ils ne connaissent pas comme délestage, induction, terraWattheure etc...mais ils battent des paupières au bons moments comme appris à l'université!(UQAV Université du Québec à venir)

Pour Mirador...ce qui m'a frappé c'est la signature américaine...les longs regards aux yeux bleus, une trame musicale en douce présence et une intrigue aussi subtile que Dave Morissette dans un cous de baladi, bref je suivrai les conseils de Voyageuse et prendrai cela sous le signe du divertissement et apprécierai le fait que ce sont nos gens qui y travaillent !

crocomickey a dit…

Je l'ai regardée sur le net le pemier épisode. J'aime beaucoup même si je trouve que David Lahaye joue un peu trop fort son rôle de chien sale. Moi voir un gars comme ça au bureau, il mangerait une tape sur la gueule dès sa deuxième insulte (après avertissement au premier). Mais ça sera bien j'en suis assuré maintenant.

Anonyme a dit…

Re-salut madelinotte,

Je ne pensais pas qu'un commentaire sur un essai de téléroman déclencherait une telle hystérie verbale. Le Québec (et la France itou, je crois) est en amour avec du rêve. On en veut. On en redemande. Et les "comm." sont là pour entretenir les songes. Le message le plus simple devient une bataille rangée dès qu'on a affaire à eux. Après 30 ans de santé publique, je ne sais toujours pas comment distinguer le noir du blanc, dans mes interview à la radio ou télé.

Pendant ce temps, mille ans et un jour passent tranquillement à Joutel, sans que personne ne s'y intéresse vraiment.

Merci de t'intéresser à l'español. Mirador estaba tambien una torre para guardar a los prisoneros de Alemaña durante la segunda guerra mundial...

Amitiés,

Michakudun

Anonyme a dit…

Re-re-salut madelinotte,

J'aurais dû écrire "Alemania". Lo siento...

Michakudun

Lise a dit…

Chère Zoreilles,

je suppose que tu t'es sauvée au campe pour la fin de semaine, histoire de profiter de ta "watch" autrement qu'en photo, même si l'hiver et le froid n'y permettent pas de longs séjours.

Au moins la chaleur du chalet (même sans électricité), et l'isolement (dans le bon sens du terme) signifient une paix royale.

Et nous, qui aimons te lire, avons toujours hâte égoĩstement de te voir revenir...

Zoreilles a dit…

@ Gaétan : Non mon vieux, y a des fois qu'on rit mais c'est pour cacher notre douleur!!! ;o)

@ Lise : Ah t'as quand même écouté la première? C'est probablement le personnage joué par David La Haye qui t'horripile plus que les autres? C'est mon cas. D'un autre côté, même s'il est très caricaturé à gros traits, j'ai déjà vu dans le milieu ce type de jeune loup ambitieux et sans aucune éthique. Je sens qu'on va aimer le détester! La lumière bleutée de ma watch... C'est vrai qu'on s'y sent à l'abri de tout!

@ Voyageuse : Ta nouvelle résolution d'être zen te va à ravir! Après avoir fait mes commentaires sur le premier épisode de Mirador, je vais quand même suivre la série avec intérêt en essayant de m'en détacher, comme tu le fais avec l'univers des hôpitaux et des urgences. Mais toi, tu as de la pratique, beaucoup de séries présentent le milieu où tu travailles. Moi, à ma connaissance, c'est la première fois qu'on produit une série qui met en scène le monde des communications et des relations publiques, relations de presse, etc. À un souper d'amis où j'étais hier soir, j'en parlais avec quelqu'un du monde de la politique qui connaissait bien la firme National qui a inspiré les auteurs de Mirador. Il me disait que dans le milieu, plusieurs s'inquiètent de la perception qu'auront les gens à la suite de cette série... Il m'en racontait des vertes et des pas mûres!!!

@ Soisig : Tu ne te retrouvais pas dans Virginie? C'est vrai que nos écoles, ici, sont bien différentes de celle qu'on présente dans ce téléroman quotidien. Crois-tu que plusieurs profs pensent comme toi?

@ Joce : Battre des paupières au bon moment? Tu me fais rire, c'est pas mal ça... Je pouvais mettre des noms quasiment! Maintenant que t'en parles, c'est vrai que j'ai remarqué aussi dans la réalisation une facture « à l'américaine ». Les prochains épisodes présenteront des sujets d'intérêt québécois, on sera tenté de faire des rapprochements avec la réalité, ça risque d'animer nos conversations sur cette série...

@ Crocomickey : Il aiguise ta patience, l'arrogant? Il te faire raidir les nerfs du cou? T'aurais le goût de le peinturer dans le coin? En tout cas, si tu le tapochais, il n'y aurait personne pour le défendre! On va regarder la suite, c'est assuré comme tu dis.

@ Michakudun : M'as t'en faire, moi, des Madelinottes! On dit Madelinienne pour les filles... Abitibienne de descendance Madelinienne dans mon cas! Une hystérie verbale? C'est de la p'tite bière, ça, t'as pas vu ailleurs, des fois, ça barde pas mal plus que ça. J'adore la discussion dans le respect et c'est ce qu'on trouve ici, je suis contente qu'on se sente libre d'exprimer nos opinions. Tu ne sais toujours pas comment décoder ce que t'entends dans les médias après 30 ans de santé publique? Normal. Ton domaine n'est pas celui qui est le plus controversé, on s'entend là-dessus. Mais j'ai vu là malgré tout du monde qui faisaient des power trip et qui venaient fausser des messages pourtant si simples... Comme dans tous les domaines, il y a des compétents et des... moins compétents! Joutel? C'est ton prochain roman? L'espagnol... Il faudrait tellement que je m'y mette!

@ Lise : Merci de tenir la petite lampe allumée en attendant que je revienne mais je n'étais même pas partie! C'est simplement que la vie va encore trop vite pour moi en ce début d'année, des imprévus, des funérailles, le souper annuel des amis, des sorties obligées, du travail et voilà que les journées sont encore trop courtes... Je commence à m'ennuyer de ma watch, il se pourrait que j'aille y faire un tour en fin de semaine prochaine...

Claire a dit…

Ca y est!

J'ai réussi à voir sur le net le premier épisode de Mirador. Toute contente que j'étais de pouvoir comparer avec tout ce que vous avez écrit: les jeunes loups, l'intrigue, le talent des comédiens...
Et puis, pouf! La baloune s'est pétée assez rapidement!
Dommage...
Un deuxième épisode? Bof...

Soisig a dit…

Zoreilles, bien sûr que je me retrouve dans Virginie, un peu trop à mon goût parfois, c'est pourquoi je suis une "décrocheuse", hihihi!

Mais c'est sûr que ça a encore bien changé à entendre mes collègues encore dans le jus. On est très très loin des écoles privées!

Comme tu le dis si bien, il y a des gens qui font des power trips dans tous les domaines, j'en ai vu moi aussi qui ont changé très vite avec le pouvoir! Mais j'en connais aussi qui sont restés intègres, heureusement!

C'est certain que les politiciens et autres têtes d'affiches doivent être sur leurs gardes avec ce type d'émission... et j'en suis ravie, hihihi!

Zoreilles a dit…

@ Claire : T'as réussi à voir ce premier épisode sur le web? Au moins, ça, c'est une bonne nouvelle. Je rêve du jour où je pourrai décider du jour et de l'heure où j'aimerais regarder une émission. Je pense que l'avenir est là, en tout cas, pour la fille curieuse qui manque de temps que je suis et qui aimerait tant avoir de l'emprise sur son horaire de fou!

@ Soisig : Sais-tu ce que me disent d'autres profs au sujet de Virginie? Qu'à l'heure où l'émission est diffusée, ils sont terriblement occupés, alors, ils suivent les intrigues dans les résumés des horaires télé!!! Ouais, c'est agréable de penser que la série Mirador fait trembler certains pouvoirs établis!!! Hé qu'on est sans coeur!!!

Soisig a dit…

Je savais ce qui se passait dans "toutes" les émissions, dès le lendemain matin, dans ma salle de travail, hihihi! J'y prêtais une oreille bien distraite parfois ou pas du tout dans le cas des téléréalités! Ça rentrait par une oreille et ça sortait par l'autre tout simplement...

Claire a dit…

Hein???
Mirador fait trembler certains pouvoirs établis? Vous êtes sérieuses les filles, là?
Wow...
J'en ai raté des bouts, je crois. Mon cerveau n'était pas encore tout à fait disponible...
;o)

C'est quand le deuxième épisode?

Zoreilles a dit…

@ Soisig : T'avais les résumés de la veille, c'est encore mieux que de suivre la série dans le télé horaire! Quand je travaillais dans un milieu où l'on prenait nos pauses tout le monde en même temps, j'aimais mieux qu'ils parlent de l'émission de la veille que de casser du sucre sur le dos des absents...

@ Claire : Oui, ma chère, j'ai lu des mises en garde et des inquiétudes exprimées clairement à propos de cette série sur des sites d'entreprises en communication. Une collègue montréalaise entre autre a dit : « Comme si on n'avait pas eu assez de mauvaise publicité avec le scandale des commandites ». Ça m'a fait sourire parce qu'à l'époque de la Commission Gomery, j'étais un peu gênée d'identifier mon entreprise, d'accoler mon nom de famille au mot « Communications »!!! Mais au-delà de ceux et celles qui travaillent en relations publiques et médiatiques, il y a en politique où l'on fait affaire régulièrement avec des firmes comme Mirador, on n'aime pas beaucoup que ce qui se passe en coulisses se retrouve à l'écran, même si on s'en défendra en disant que ce n'est là que de la fiction. D'ailleurs, ça risque d'être très instructif pour ceux qui croient tout ce qu'ils entendent aux nouvelles sans exercer leur jugement, sans rien mettre en doute. Je pense que ceux qui auront suivi la série Mirador n'écouteront plus jamais un bulletin de nouvelles de la même façon. Le prochain épisode, c'est mercredi à 21 heures!!!

JiPi a dit…

Pour ma part j'ai aimé les 2 premieres emissions. C'est certain que je ne connais rien à ce métier et ça fait sans doute toute la différence. Un peu comme lorsqu'on va voir un film basé sur un roman selon si on l'a lu ou non.

Bref, réalisant que comme Lance et Compte, Scoop, 24, E.R. ou toutes autres séries basées sur un milieu de travail, je me doute qu'il doit y avoir une bonne dose d'exageration.

Mais pour moi c'est mon premier contact avec ce en quoi consiste ce métier et sinon j'en saurais encore rien. Je réalise que ça prend des gens doués d'une grande intelligence et que ça requiert un grand (et surtout rapide) esprit de synthèse et d'analyse.

Zoreilles a dit…

@ JiPi : Bonjour et bienvenue dans ma maison virtuelle. D'abord, au nom de mes collègues et en mon nom personnel, mille mercis pour les qualités que tu trouves essentielles chez les gens qui pratiquent ce métier. J'en rougis de fierté! Finalement, moi aussi j'aime la série, après avoir fait mes commentaires peu élogieux au sujet du côté caricatural du personnage qu'on aimera détester. Si j'ai écrit que je trouvais prévisibles les intrigues et leur dénouement, c'est peut-être justement parce que c'est de mon métier qu'il s'agit et qu'on y retrouve assez de vérité pour que je m'y reconnaisse. Bien entendu, ma petite entreprise à moi n'a rien à voir avec Mirador, une firme très puissante, mais tout de même, on travaille avec la même matière.

J'aime ton point de vue, il est très original et donc, rafraîchissant. Mirador nous fera comprendre autrement ce qu'on entend, voit et lit dans les médias, ce 4e pouvoir qui, à mon avis, a supplanté tous les autres qui le précédaient. En ce sens, cette série fait oeuvre utile en plus d'être divertissante. À bientôt j'espère, JiPi!

Calin a dit…

Salut Zoreilles!

J'espère que ça marche mon affaire sinon je vais recommencer des tonnes de fois si il le faut!

Calin a dit…

Yesss!

Donc pour ce soir on va aller faire dodo mais on va revenir et lire, et lire, et lire...

Zoreilles a dit…

Salut Calin!

Oui, ça marche ton affaire! Ravie de te « voir » ici. On dirait des retrouvailles! J'espère te revoir bientôt et ne t'astreins pas à lire tout ça, je blogue depuis 3 ans, va falloir que tu lâches ta job pour te mettre à jour! Habituellement, sur le billet le plus récent (là, t'es dans mon avant-dernier billet) tu rencontres plein de beau monde, dont peut-être quelques-uns que tu connais déjà, je pense à Soisig et à Jacks, qui étaient là aussi dans le temps de la Place Publique. À bientôt, donc et merci de ta visite! ;o)

Anonyme a dit…

J'aimerais entrer en contact avec la personne à qui appartient cette photo que j'ai trouvé sur ce site
http://chez-zoreilles.blogspot.com/2010/01/mirador.html.

Mes coordonnées sont :

Guylaine.Pichette@toponymie.gouv.qc.ca
Merci

Anonyme a dit…

Thank you, that was extremely valuable and interesting...I will be back again to read more on this topic.

Anonyme a dit…

Thanks for sharing the link, but unfortunately it seems to be offline... Does anybody have a mirror or another source? Please reply to my post if you do!

I would appreciate if a staff member here at chez-zoreilles.blogspot.com could post it.

Thanks,
Oliver

Anonyme a dit…

Top blog, I had not noticed chez-zoreilles.blogspot.com earlier during my searches!
Carry on the wonderful work!

Anonyme a dit…

Greetings,

I have a question for the webmaster/admin here at chez-zoreilles.blogspot.com.

May I use part of the information from your post above if I provide a backlink back to your site?

Thanks,
Harry

halline a dit…

traditional wedding dress
traditional wedding dress

Anonyme a dit…

[b][url=http://www.lovelouisvuittonbags.co.uk/]louis vuitton purses[/url][/b] Bead a bear collar (necklace). Get a picture with all of the kids as well as their very own bears and adorn a simple scrapbook webpage to honor the situation. Embellish teddy bear cookies with colored icing and many decorations.. So, we started off to understand that there was this thing named cappuccino, and - sure! - you actually could have "iced cappuccino" it doesn't matter how illogical it would tone. Foam of milk with ice dice - indeed, which may do the job. Genius..

[b][url=http://www.lovelouisvuittonbags.co.uk/]www.lovelouisvuittonbags.co.uk[/url][/b] So doing the job around the back, I'm going to go across the inside of these squiggly lines and that i am heading to go around the outside of the flowers. I have now stippled throughout the regions that I have claimed that I was going to and that i confess to not being the world's ideal stippler. For those who can see there exists a little row of white elevated lines on the two sides..

[b][url=http://www.louisvuittonpursesale.com/]louis vuitton purses[/url][/b] Starter Linux Strategy Webhosting Plan, NoZone, Inc Primary Approach Hosting System, Internet hosting Promotion Inc. Standard Hosting Plan Website hosting Prepare, Vivid Technologies On-line, LLC. Ultra Hosting Prepare Hosting Plan, EasyCGI Advanced X Program Website hosting Approach, Landis Holdings Inc.

[b][url=http://www.louisvuittonpursesale.com/]louis vuitton purses[/url][/b] A phrase of caution: Neither Brooke Baldwin nor I would advocate spontaneous, from the cuff remarks to an viewers of any measurement or as a result of any medium. We are recommending knowledgeable conversation. Your investigate, preliminary business, revisions, and audience assessment are merely as extensive as they could be for any scripted speech.

[b][url=http://www.louisvuittonpursesale.com/]louis vuitton handbags[/url][/b] Clients are not able to see just one large modify Coach manufactured that has drastically boosted its bottom line: outsourcing. This calendar year Coach closed its final developing center; all generation will now be done in forty outdoors vegetation in 15 nations around the world, which lowers costs and allows the company to receive models to current market a lot quicker. As a result, gross margins have risen 24% in excess of the previous 5 years.