jeudi 8 septembre 2011

Histoires de pêche




Photo 1 : Elle n'est pas de moi, vous vous en doutez... Je l'ai reçue d'un ami, en 2009. Voici ce qu'il me disait : « Cet esturgeon est encore vivant mais épuisé. Il fut relâché après la prise de photo, il est probablement plus vieux que nous. Il a été pris dans la rivière des Outaouais, un peu au sud de Gatineau, en aval du secteur Hull. Il pesait plus de 450 kilos, mesurait 3,38 mètres de longueur et 1,42 de circonférence. Il a fallu plus de 6 heures 30 minutes aux 4 pêcheurs en alternance pour manier la ligne à pêche ».

Photo 2 : Cette photo, c'est moi qui l'ai prise le mois dernier, sur la rivière des Outaouais aussi, mais plus au nord, secteur Rapide Deux! Ben quoi... Cinq dorés, à 4 personnes, c'est pas une belle pêche, ça?


Histoires de pêche


Vous allez me dire que « Big is bioutifoule » mais nos petits dorés de l'autre jour, il nous en restait deux au congélo et on les mangera pour souper. Les gars de la photo 1, eux autres, ils n'ont rien eu à bouffer. Gnan gnan gnan gnan gnan...

65 commentaires:

Air fou a dit…

Et plus c'est gros, plus c'est pollué. (À part ça, ça a pris tellement de plastique pour le fabriquer et pour qu'il ait l'air vrai!)

Pauvre poisson vieux et fatigué. Qui nous niaisera comme ça, nous, hein...

L'incorrigible sensiblette. (Pas dit sans cible, hein...)

Zoreilles a dit…

@ Zed : Tu crois que c'est truqué? J'avoue que ça m'a traversé l'esprit moi aussi. Quoique... Un esturgeon... Ça se peut... Et ça vit très vieux, un esturgeon. Comme la tortue, l'esturgeon a une longévité qu'on envierait. Et la rivière des Outaouais, elle a 1200 km de long, jusqu'au fleuve... Je sais pas trop quoi penser...

Mais nos dorés à nous, ils sont très très vrais, je t'assure!

Le factotum a dit…

Moi, j'y crois à cette histoire de pêche mais je préfère de beaucoup le doré.
Tu m'en garde un, please,please ...

Joce a dit…

La premiere photo est un envoi de S.Turgeon......et la 2e de Mme Poisson-Doré.
«belle pêche, les dorés ont l'air bon, quoique de l'esturgeon c'est vraiment bons aussi

Air fou a dit…

»Zoreilles,

Non, j'y crois. Juste la première partie de ce paragraphe était sérieuse.

»Joce

Bouffés par Monique Leboeuf-Haché et son conjoint, Alain Boucher-Aucoin.


Zed ¦D

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Ah zut, trop tard, on a dégusté au souper ce qui nous restait : 3 filets, 2 à Crocodile Dundee, un à moi. Je veux pas tourner le fer dans la plaie mais c'était... divin! ;o) Cou'donc, y a-t-il du doré dans ton lac? Maintenant, tu as le temps d'aller à la pêche!

@ Joce : Est bonne! T'as déjà mangé de l'esturgeon, toi? Moi, j'ai juste goûté une fois à de l'esturgeon fumé, c'est la poissonnerie du Témiscamingue, à Angliers, qui offre ce produit régional. Les dorés du souper d'hier étaient franchement délicieux. Vas-tu à la pêche dans ton coin, des fois?

@ Zed : Ah c'est sûr qu'un esturgeon gros de même, surtout dans ce secteur où la rivière des Outaouais a subi tous les outrages du développement industriel et agricole, je prendrais pas de chance moi non plus! Si tu joues à ce petit jeu avec mon frère, on n'a pas fini de rire, la compétition va être forte, disons!

Air fou a dit…

Je l'attends, de mot ferme et comme Charette, je suis prête.

:DDD

Anne-Marie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anne-Marie a dit…

Miam!
On mangera probablement la même chose pour souper Francine! Mais moi, le doré que je mangerai provient directement du coin de Némiscau! Ma mère l'a pêché et l'a fait congeler "sous-vide" afin de nous y faire goûter!
Bon doré à toi! Et bonne fin de semaine! :)

Zoreilles a dit…

@ Zed : Oups, ça a bien l'air qu'il ne joue pas, lui... T'as gagné par défaut!

@ Anne-Marie : Re-bienvenue dans ma maison virtuelle, ma belle! Est-ce que tu y crois, toi, à cette première photo de l'esturgeon? En tout cas, tu vas croire aux dorés de ta mère, directement de Némiscau, emballés sous vide... Quelle fête! As-tu invité mon frère? ;o)

Bonne fin de semaine à vous autres aussi. La nôtre commence, on célèbre les 90 ans de Belle-Maman. Ça va durer trois jours mais ça veillera pas tard!

Tiens, je t'offre un ti-coeur... juste pour toi... ♥ Tu peux le partager avec tes ti minous si tu veux... et ton grand minou... et ta Maman pas bredouille du tout!

Le factotum a dit…

Cré moé, cré moé pas, mais je n'ai jamais été à la pêche...
Alors, la prochaine fois, tu m'en gardes un ou tu m'apprends à pêcher...

Accent Grave a dit…

Montage ou non, la photo est bonne!

Accent Grave

crocomickey a dit…

L'Outaouais. J'ai passé les 12 premières années de ma vie à moins de 500 mètres de sa rive sud. Mais les esturgeons étaient moins gros mettons !

Barbe blanche a dit…

Les amis avec leur petit esturgeon, ils peuvent aller se coucher,
une fois, j'ai attrappé un saumon, mais quel saumon,
toute la famille en mange depuis et ils commence a espérer le jour où ils pourront enfin changer de menu.....
Mais, ce jour est encore tellement loin...

P.S.:j'avoue, je ne pêche pas le saumon.
Mais mon saumon, était surement aussi gros que cet esturgeon...

Air fou a dit…

J'ai dû relâcher le mien, n'ayant pas les moyens de me payer un remorqueur suffisamment fort pour le trimbaler. Comme je ne pouvais me tenir assez loin (il aurait fallu regagner la rive et j'en étais loin) pour prendre une bonne photo, je n'ai malheureusement à vous offrir que cette preuve.

;¬D

crocomickey a dit…

D'après moi, la première photo est truquée. On le sait bien, les histoires de peche d'Abitibi sont toujours exagérées ...

:-)

Solange a dit…

Moi je peux croire n'importe quoi, la pêche je n'y connais rien et je ne sais pas ce que je manque. Mais manger ce que l'on a pêcher doit être bien meilleur.

Solange a dit…

Bonjour chère Zoreilles, ici le Normand à Solange.

Je crois que cet esturgeon n'est pas truqué. Le Petit Larousse écrit que la femelle peut atteindre 6 mètres de long dans la mer Noire. Non mais quelle femelle! (rire)

À part ça, figure-toi donc que pour la première fois de ma vie, j'ai rêvé à toi la nuit dernière. Mais rassure-toi, c'était un rêve très racontable (je l'ai raconté à Solange hi! hi!).

Jackss a dit…

Si la photo n'est pas truquée, c'est le Capitaine Bonhomme qui l'a pêché. Et il a pu en pêcher probablement un millier dans une seule journée.

Mais je crois à la 2è photo et en ton honnêteté. Je ne me souviens pas d'avoir mangé de ce type de poisson. Chanceuse! Mais, j'avoue être comblé par le poisson frais de l'Atlantique que nous pouvons manger très frais, souvent à prix d'aubaine. La semaine dernière, j'ai mangé la fameuse brochette de fruits de mer Chez Julie.

Hier, j'ai été cueillir des bleuets, un plein bol. Laure en a fait une tarte tout à fait délicieuse. Je crois que les bleuets de la Côte-Nord sont les meilleurs. Pour être honnête, ceux du Labrador sont aussi fameux et il y en a à profusion comme jamais j'en ai vu.

Comme tu vois, Zoreilles, j'ai le goût de la compétition ce matin. Il faut en rendre responsable ta première photo qui a le mérite faire jaser.

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Jamais trop tard pour commencer... Demande à un de tes petits-fils de t'apprendre, ça ferait une belle activité intergénérationnelle ♥

@ Accent Grave : Je commence à penser que cette photo n'est peut-être pas truquée après tout. Ça m'intriguait tellement que je suis allée fouiller dans un gros bouquin que j'ai ici, « Poissons d'eau douce du Canada », de l'Office des recherches sur les pêcheries du Canada. J'y ai appris des choses étonnantes, entre autres que l'esturgeon blanc peut atteindre 20 pieds (6,10 m) 1387 lb, l'esturgeon noir, le vert, l'esturgeon de lac, peuvent être de plus petite taille mais 10 pieds, c'est courant. Et ça vit longtemps un esturgeon, sauf que les populations ont décliné quand on a commencé à exploiter le caviar, et plusieurs espèces ne se sont jamais relevées de cette exploitation. Dans le passé, chez des grands spécimens, on a même tanné les peaux de l'esturgeon pour le cuir...

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : L'Outaouais, c'est un fleuve, pas une rivière! Non mais c'est vrai, 1200 km, moi, j'appellerais ça un fleuve... Y en n'avait pas des gros de même dans ton temps, à Thurso? ;o)

@ Barbe blanche : Sais-tu que tu nous ferais un beau Capitaine Bonhomme, toi?

@ Zed : Non, ça, c'est ta photo du monstre du lac Memphrémagog, mieux connu sous le nom de Memphré...

@ Croco : Nenon nenon, c'est pas des histoires de pêche de l'Abitibi, ça se passe en Outaouais! Mes histoires de pêche de l'Abitibi, c'est la photo 2, y a rien là pour se vanter! ;o)

Zoreilles a dit…

@ Solange : D'après ma petite recherche (voir mon commentaire réponse à Accent Grave) cette photo-là est plausible, en tout cas, si c'est truqué, ça reste quand même possible... Effectivement, déguster ce qu'on vient de pêcher, c'est 100 fois plus délicieux que le poisson « d'épicerie »!

@ Normand : T'aurais tendance à croire ça, toi aussi? J'ai lu que des espèces d'esturgeons vivent en eau salée, certaines espèces vont et viennent en eau salée comme en eau douce aussi. Un monde fascinant et méconnu, ces grands poissons! J'étais dans ton rêve? Curieux, on ne s'est jamais rencontrés en personne! J'étais tu mal prise, en danger, si c'est racontable, raconte-moi, ça m'intrigue!

@ Jacks : Ah toi, quand la confiance règne... Si j'avais dit que la 1re photo était de moi, t'aurais cru ça? Mais c'est p't'être vrai, tu pourrais poser la question à de vrais pêcheurs, de vrais marins qui ne sont pas « d'eau douce ». On le sait, tu vis d'amour et d'eau fraîche, tu es dans l'abondance, tant dans les poissons et fruits de mer que dans les bleuets, plaquebières et autres petits fruits délicieux. Vive la Côte-Nord! (Chanceux, va!...)

crocomickey a dit…

Zoreilles, faut que je te le dise : t'es folle !

Et c'est un vrai compliment ...

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : Tu peux me dire ce que tu veux, j'ai pas d'ego moi non plus... vieux schtroumpf!

Anne-Marie a dit…

Bonjour Francine!
Merci pour le ti-coeur! Je l'ai partagé avec tous ceux que j'aime...y compris ton frère!
Il rigole vraiment lorsque je lui dit à quel point tu sembles te soucier de lui! Mais n'aie crainte, j'en prends grand soin!

...je n'ai pas mangé de doré de Némiscau finalement... zut! Ma mère avait un souper de prévu avec une amie...ce sera le mois prochain!

Et vous? Votre "party" de trois jours a bien été?

Claire a dit…

Je reviens...pour voir des exploits de pêche!
Ca me fait penser au party de Ti-Guy...Pêche, braoule et gin bien tassé.

Bises!

Anonyme a dit…

Il aurait été pris dans ce coin-là... peut-être, lol
http://www.hoax-slayer.com/giant-sturgeon.html

soisig

Zoreilles a dit…

@ Anne-Marie : Le bon doré de Nemiscau, ce sera pour une autre fois... À propos de mon frère... Je ne « semble » pas me soucier de lui, JE ME SOUCIE de lui, très affectueusement, c'est dans ma nature de grande soeur (!) même si ça le fait rigoler ♥ La fête a été paaaaaaarfaite, on a célébré en grand ses 90 ans. Ça a effectivement duré 3 jours pour nous... ;o) mais pour elle, c'était 2 heures et quelques... ;o)

@ Claire : C'est comme si t'étais jamais partie! Mais cou'donc, t'es revenue? Es-tu de retour au Québec pour de bon?

@ Soisig : Toi, t'es une recherchiste en or. C'est la même même même photo! Ça semble vrai, c'est pas truqué. Mais il y a trois versions différentes, aucune ne parle de la rivière des Outaouais. Je retiens cette version, la plus probable : « This Sturgeon was caught on the Fraser River just above the Mission bridge ». (March 2006).

Lise a dit…

Zoreilles,

le doré c'est délicieux, comme presque tous les poissons d'ailleurs, même si le doré n'est plus qu'un lointain souvenir pour moi, et que je n'ai jamais pêché quoi que ce soit. Sentir le poisson frétiller au bout de la ligne ne me donnerait qu'une envie, le relâcher.

Bon je me tais, car si je me laisse aller ce commentaire sera interminable. Je voulais te faire un petit coucou en passant.

Lise a dit…

Claire,

je suis tellement, tellement contente de te lire à nouveau! Je me demandais où tu étais passée.

Joce a dit…

Désolé pour le défi qu'on m'a lancé mais j'étais parti.
Une petite précision ....fleuve vs riviere...
"En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se distingue d'une rivière, qui se jette dans un autre cours d'eau. Les fleuves ayant leur source proche de la côte maritime sont appelés fleuves côtiers.

Dans le langage courant, un fleuve est un cours d'eau considéré comme plus important qu'une rivière, sans référence obligatoire à son débouché. Dans ce cadre, le Missouri, par exemple, est un fleuve."

Air fou a dit…

»Zoreilles

L'heure de vérité n'est-elle pas venue et ne vas-tu pas avouer enfin que tu as cherchée à nous distraire de la VRAIE fausse histoire, qui est celle de la photo du bas?

Ma grande naïveté... Je n'ai jamais cru que l'autre pouvait être remise en question. Conclusion, le plus vrai poisson, mais pas le plus gros, bien, c'est peut-être moi!

Samson Grosfilet

Zoreilles a dit…

@ Lise : Si tu veux rafraîchir tes souvenirs en dégustant du bon doré, (très santé) ils en vendent dans les poissonneries et ta conscience ne souffrira pas de savoir qu'ils sont « pêchés » dans des filets. Même chose pour la truite. Oui, Claire nous a fait une belle surprise, on espère la revoir, hein? Aux dernières nouvelles, elle s'en revenait au Québec mais ça fait plusieurs mois de ça, j'ignore si c'est en voie de se faire ou si c'est déjà fait...

@ Joce : T'es rendu comme Soisig, un recherchiste en or toi aussi! Alors, quand je dis « dans mon langage courant » que la rivière des Outaouais est plus un fleuve qu'une rivière, j'ai pas 100 % tort? Mais je retiens quand même l'essentiel, un fleuve se jette dans la mer, alors que la rivière des Outaouais, avec ses 1200 km, se jette dans... le fleuve St-Laurent, qui lui, se jette dans l'océan. J'avais juste sauté une étape ♥

@ Samson Grosfilet : Hé là wo munute, ma photo est vraie et l'histoire aussi. Si je me retenais pas, je publierais mes autres photos de ce jour-là : Crocodile Dundee en a pris 1, moi 1, ma belle-soeur Gisèle 1 et mon beauf Robert, 2. On les a tous pris au même endroit, près d'une île, dans la baie Ferguson, sur la rivière des Outaouais. Je te soupçonne d'avoir voulu connaître précisément notre « spot » de pêche!!!

Solange a dit…

Encore moi Zoreilles, le Normand à Solange.

Juste un mot pour répondre à ta question. Mon rêve, quoique racontable est farfelu comme la plupart des rêves. Non, tu n'étais pas mal prise, ni en danger, c'est plutôt moi qui avais du mal à me faire servir dans une cafétéria. Et voilà-t'y pas que la Zoreilles en personne est venue à ma rescousse avec toute la douceur et la gentillesse que je lui connais. Faut croire qu'à force de te lire et de voir tes photos et vidéos sur ton blogue, tu t'es installée dans mon subconscient comme personne connue. (rire)

Quant à ma chanteuse Mexicaine chérie, si tu veux la voir et l'entendre, je t'invite à te servir de ce lien qui te conduira à un extrait du DVD "Ana Gabriel en la Plaza de Toros, Mexico".

http://www.youtube.com/watch?v=6Pwl-ajzsVo

Si tu le veux bien, donne-moi tes impressions (si tu es aussi sévère que Solange, par exemple, hi! hi!).

Tourlou mon amie.

Zoreilles a dit…

@ Normand : Sais-tu quoi? Ton rêve n'était peut-être pas aussi farfelu. J'étais venue à ta rescousse, dans une cafétéria? C'est tellement mon genre! Peux-tu croire que souvent, dans un magasin, j'ai tellement toujours l'air de travailler là? On me pose plein de questions, on me demande des indications, j'ai le sourire du service à la clientèle étampé dans la face, une « face au public » comme on dit. Ton subconscient a dû enregistrer ça, sans même m'avoir jamais rencontrée!!!

En tout cas, je dois sourire sans m'en rendre compte parce que tout le monde me sourit, me salue ou me parle. Quand je vais à la résidence où habite ma belle-mère (et j'y vais très souvent) tous les vieux qui sont confus me prennent pour l'infirmière!

À l'épicerie, c'est pareil, dans l'ascenseur d'un hôpital, n'importe où, on m'étiquette « aidante naturelle » et universelle, alors ton rêve, il est assez proche de la réalité.

J'ai toujours dit à mes amies célibataires ou divorcées que si un jour je cherchais l'amour, je me tiendrais au rayon des fruits et légumes d'un gros supermarché : tous les hommes me parlent!

Pour ta chanteuse, je vais écouter ça et je te reviens...

Zoreilles a dit…

@ Normand : Ah mon Dieu... prends le pas personnel, Normand... mais...

Toute ma compassion, mon empathie, la plus grande des solidarités, je l'accorde à... Solange! Il faut qu'elle t'aime d'un amour inconditionnel et incommensurable pour endurer l'écoute d'une seule chanson de ta chanteuse mexicaine...

Moi, des écorchés vifs de même, chu pas capable. Non mais avoue qu'elle crie comme un cochon qu'on égorge. C'est tu classé dans la catégorie musique, ce bruit infernal qu'elle... « émet? »

J'en ai perdu mon sourire de service à la clientèle! Fais-moi plaisir, donne un gros bisou à Solange, dis-lui comme tu l'aimes sincèrement et attends qu'elle parte faire des courses loin loin loin pour mettre ton disque. Et ferme toutes les fenêtres avant de monter le volume, sinon tes voisins pourraient appeler la police!!!

;o)

Air fou a dit…

Madame, félicitations pour votre maitrise de Photoshop sur la photo du bas.

Hervé Ree-Dick

Lise a dit…

Zoreilles,

mon rapport avec la nourriture m'a amenée à être végétarienne (trois ans, après avoir vu des reportages horrifiques concernant l'élevage industriel), et avoir visité des sites internet montrant des horreurs innomables, révoltantes pour dire le moins. Je n'ose même pas imaginer ce qui se passe dans les usines de mort. Point!

Et j'ai vu à la télé, il y a très longtemps une histoire (tirée d'un livre de nouvelles de Rhoal Dahl, écrivain Britannique) de science-fiction, dans lequel un appareil inventé par un génie enregistrait le cri des fleurs, des arbres lorsqu'ils étaient coupés. Horrible! La détresse à l'état pur.

Inaudibles pour nous mais bon je ne m'en suis jamais remise; pour moi il est hors de question de cueillir une fleur, et voir couper un arbre, pour lesquels j'ai un amour véritable, m'est une souffrance.

Ceci dit, au risque te te choquer, j'ai trouvé la chanteuse de Normand moins pénible que notre C...nationale qui me vrille les tympans et fait souffrir mes acouphènes au maximum lorsqu"il m'est impossible de l'éviter.

Lise a dit…

Ceci dit j'essaie de ne pas penser à ce que je mange, ai-je besoin de le dire?

Zoreilles a dit…

@ Zed Vé Ree-Dick : Tu me pousses au défi, toi là... Non, je les publierai pas mes photos avec du monde dessus qui sortent de l'eau leur beau doré, faudra que tu me crois... sur parole!

Et parlant de parole, je viens de lire quelque chose qui m'a sidérée... tellement c'est vrai, franc, c'est dur aussi mais c'est tout ce que je crois, un texte publié dans Voir, le 8 septembre, « Lettre ouverte aux autres humains », par Denis McCready. Si ça t'intéresse, c'est là :

http://voir.ca/jepenseque/2011/09/08/lettre-ouverte-aux-autres-humains/

Ça pourrait sûrement te rejoindre aussi. Tu me diras ce que t'en penses?

Zoreilles a dit…

@ Lise : Je me doutais pas mal que t'étais végétalienne! Pas moi mais disons que pour le peu de viande que je consomme, je choisis le naturel et la qualité, la quantité très très petite. Ici, au Québec, on aurait avantage à faire des changements profonds dans notre alimentation, inclure plus de légumineuses, de tofu, comme sources de protéines, ce serait fameux pour notre santé individuelle et collective.

En forêt, dans la nature en général, la mort fait partie du cycle de la vie, qu'il s'agisse d'une fleur, d'un fruit, d'un arbre, d'un cours d'eau, d'un animal, la mort n'est pas la fin de tout. Et puis, la fin de quelque chose, c'est toujours le commencement de quelque chose d'autre...

Zoreilles a dit…

@ Lise : Ah oui, j'oubliais... La chanteuse mexicaine à Normand, elle n'était pas si pire que ça, t'auras compris que j'essayais de faire ma comique!

Mais j'avoue que lorsque je l'ai entendue, j'ai pensé à ceux qui faisaient de l'acouphène... ;o)

Barbe blanche a dit…

Si je comprends bien, la "chanteuse" à Normand, je la classe dans le même sac vert que la soeur à Claudette...
Elle monte le volume de mes amies logées dans mes oreilles...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Je n'oserais pas me prononcer, tous les goûts sont dans la nature (surtout pour toi!...) et l'acouphène diffère d'une personne à l'autre. En plus, moi, contrairement à toi et à 800 000 personnes au Québec, je fais même pas d'acouphène.

Ça fait 4 ans ce mois-ci que Crocodile Dundee en souffre atrocement, lui, je suis donc devenue très sensible à tout cela. Ensemble, on a beaucoup appris là-dessus, entre autre avec le Regroupement québécois des personnes avec acouphènes (Le RQPA), nos recherches personnelles, une thérapie personnalisée chez une sommité en la matière, en audiologie, dont les bureaux sont situés sur la Rive Sud (à St-Constant) on a mieux su comment « gérer » ça, on fait de meilleurs choix maintenant, en tenant compte de cet état de fait.

Son travail (sur la construction) reste la pire source aggravante, à cause du stress, mais pire encore, du bruit agressant et infernal de ses outils de travail : skill saw, marteau pneumatique, plugger, etc.

Si j'avais assez d'énergie pour entreprendre un combat, je ferais tout en mon pouvoir pour que les acouphènes soient reconnus, comme maladie, handicap ou syndrome, à la fois par la RAMQ, la CSST et les syndicats. À l'heure actuelle, il y a un vide énorme là-dessus, on doit tout payer les soins et appareillages de notre poche et dans le travail, faire comme si de rien n'était. Pourtant, c'est un accident de travail qui a tout déclenché, survenu début septembre 2007, alors qu'un jeune écervelé a échappé une grosse plaque de métal près de lui et de son compagnon de travail de l'époque. Les deux ont eu très mal, sont tombés sourds pendant quelques heures et font de l'acouphène depuis ce jour-là. Pas besoin de te dire qu'ils l'ont de travers, le jeune!

Aujourd'hui, Jano (le compagnon de travail de l'époque) a pris sa retraite, il avait l'âge... Crocodile Dundee aspire à une éventuelle retraite dans quelques années et le jeune écervelé doit sévir ailleurs... innocemment...

Le factotum a dit…

Je n'imagine même pas tous ces jeunes qui auront un problème grave dû au son beaucoup trop fort du Ipod ...
Ouf! et le problème surgira très jeune...
Vivement la retraite paisible pour Crocodile Dundee ...

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Il se fait exactement la même réflexion que toi au sujet de ces gadgets qui sont greffés aux zoreilles des jeunes en permanence. « S'ils savaient ce qu'ils risquent... » dit-il.

D'ailleurs, comme menuisier « senior », dans un cours de menuiserie qui se donne ici, au Polymétier, on lui avait demandé d'aller parler aux jeunes menuisiers en formation pour leur dire comment ça se passe vraiment sur les différents chantiers de construction ou de rénovation, dans la « vraie vie ».

Je te dis qu'il leur en a parlé en long et en large des patentes qu'on devrait se mettre sur les zoreilles, pas pour écouter de la musique, mais pour les protéger du bruit, des nombreux décibels. La CSST exige ben des affaires comme prévention sur un chantier de construction mais les zoreilles, non, ça, c'est pas important!

Même, on le remarque pas, nous, mais quand on va dans une salle de cinéma, le son tellement trop fort, ça n'a pas de bon sens, ça nous étourdit. Crocodile Dundee ne va plus au cinéma. Certains autres lieux publics aussi, sont bruyants, j'y pense plus qu'avant : des concerts en plein air, des grands restaurants à aire ouverte, des grandes salles où tout le monde parle et personne n'écoute... ;o)

Une retraite paisible, je lui souhaite tellement moi aussi et le plus tôt serait le mieux. Je sais très bien où il passerait le plus clair de son temps... à Rapide Deux! Il a fait son deuil d'entendre le silence de la forêt mais il aime se retrouver près d'un ruisseau, d'un rapide, d'une rivière, d'entendre le bruissement du vent dans les feuilles, le coup de rame, le bruit d'un petit moteur qui ronronne, le piaillement des geais gris qui ont faim, les batailles d'écureuils, ses pas sur la neige, etc. Ça le remplit d'une sorte de paix... C'est précieux ♥

Air fou a dit…

»Zoreilles

Qui c'est l'humoriste qui ne prenait pas grand soin de sa langue et qui disait « On veut pas le sawère, on veut le wère! » Quoi? Tu t'en fiches? :DDD

(Connais-tu Hervé Fischer, coudons?)


»Chère Lise, je crois que tu peux regarder ta nourriture végétale sans trop de souci. Le problème relève plutôt du sensationnalisme, comme c'est hélas souvent le cas. En fait, tu as piqué ma curiosité et je suis allée à la source. Le mot « stress », d'abord, une réaction à une agression, réfère à un être conscient. Pourtant, on en parle aussi mécaniquement, pour indiquer que l'on exige d'un matériau une certaine puissance par exemple. La définition commune, médicale, repose sur l'existence d'un système nerveux suffisamment développé pour ressentir émotionnellement une agression.

Autrement, si on parle de changement provoquant une réaction, cela n'est pas spécifique au vivant. Le sensationnalisme est de prêter au végétal, comme souvent à tout ce qui nous entoure, les mêmes propriétés que celles de l'humain. Anthropomorphisme, dit-on. L'humain qui se croit toujours LE centre de l'univers. Or, notre univers EST composé d'ondes, de vibration, ce qui permet de percevoir des bruits, si on possède l'équipement pour ce faire (système nerveux, sens de l'ouïe).

Tout changement provoque une réaction. Tendance aussi vers l'ordre plutôt que le chaos.

Donc, pour le « cri », je te laisse juger toi-même. Je continue pour ma part à cueillir avec plaisir mes roses, tomates, concombre,s raisins, ce quid e plus, les sème à tout vent et préserve l'espèce.

Bon appétit, j'espère et comme je voudrais que plus de gens possèdent ta sensibilité.

Voici la référence.

Zed et sa manie de chercher.

Zoreilles a dit…

@ Zed : Une autre recherchiste en or? On est choyés ici, dis donc!

J'espère que Lise repassera par ici pour lire ce que t'as trouvé sur le sujet.

Tu veux vraiment sawère qui a dit cette phrase que tu cites? Yvon Deschamps, dans l'un de ses monologues, « cable tivi ».

Lise a dit…

Zoreilles,

mais non voyons je ne suis pas végétalienne, pas du tout! J'ai été végétarienne totale durant trois ans mais maintenant je mange du poulet, du poisson, des fruits de mer sauf le homard; quand j'avais trois ans mon père en avait acheté et j'avais entendu un cri au moment où il les envoyait vivants dans l'eau bouillante. J'ignore si c'était mon imagination (le cri) mais je n'avais pas voulu en manger.

Végétalienne, non jamais car le fromage sous toutes ses formes j'adore, suis incapable de m'en passer. Et le miel, ce délice dont je raffole sur une rôtie, une friandise pour moi. Zed est végétalienne si ma mémoire est bonne, mais pas moi.

Mais j'aime les légumineuses, ai une délicieuse recette de sauce spaghetti aux lentilles rouges, suis capable d'apprêter le tofu de bien des manières, et je ne bois que du lait de soya parce que le lait de vache...c'est pour les veaux il me semble.

:-)

Lise a dit…

Zed,

c'était une émission de science-fiction; bien sûr je sais que ce n'était pas réel et qu'il s'agissait d'antropomorphisme. Ceci dit je fais une confession; lorque je traverse un parc et que je suis certaine que personne ne me voit, il m'arrive de serrer un arbre dans mes bras, histoire de le remercier de la musique du vent dans ses feuilles, que j'entends malgré mes acouphènes. Je suis folle et je le sais.

:-)

Lise a dit…

Zoreilles,

j'ai oublié de dire que moi non plus ne vais plus au cinéma (J'ai lu tes commentaires à propos des acouphènes de Crocodile Dundee) car les décibels me sont insupportables, même avec de la ouate dans les oreilles.

Les acouphènes ont ceci de particulier en ce sens qu'ils affectent l'audition (Hein? Quoi? J'ai pas compris.) mais s'accompagnent d'hyperacousie rendant les bruits forts insupportables. Sirènes de toutes sortes, métro, et dans mon cas quelqu'un marchant avec des souliers à talons faisant CLAC CLAC; le cauchemar.


Bon courage à Crocodile Dundee, car en construction tous les bruits ou presque doivent lui être souffrance. Une chance qu'il t'a!!!

Zoreilles a dit…

@ Lise : Je n'ai jamais su vraiment toutes les subtilités des différences entre végétarien et végétalien, mais j'ai retenu que l'un était plus restrictif que l'autre. Comme de raison, quand on est sensible au sort des animaux, manger des oeufs, du miel ou du fromage ne devrait pas poser de problème!

Je t'envie de savoir apprêter le tofu de bien des manières et d'inclure des lentilles dans ta sauce à spag.

L'acouphène, comme tu dis, s'accompagne toujours d'une perte d'audition (plus ou moins importante, selon les individus) et de l'hyperacousie. Crocodile Dundee n'a pas perdu beaucoup d'audition, quant à lui, et seulement dans les hautes fréquences, mais l'hyperacousie est très marquée dans son cas. Son environnement est différent du tien mais les « mauvais bruits » que tu décris le dérangeraient aussi. Entre autre, l'autre jour, on a fait brûler des toasts, le détecteur de fumée s'est déclenché... Ouf, t'aurais dû voir à quelle vitesse et avec quelle fougue il a dissipé la boucane avec ce qu'il avait sous la main pour que ça s'arrête.

Quand un système d'alarme de maison ou d'auto se met à retentir... C'est souffrant.

Mais les outils et les bruits de la construction/rénovation, c'est constant, répétitif et impossible à éviter dans son métier.

Lise a dit…

J'espère que maintenant ton homme protège ses oreilles au travail, même si les acouphènes sont toujours là. Quand j'ai consulté mon médecin à propos de ce BZZZZ étrange que j'entendais, il a souri et dit "ah un petit tinnitus, ce n'est pas grave, rien de dangereux", comme si ça n'empoisonnait pas ma vie, mais c'est tout de même lui qui m'a envoyé voir un spécialiste ORL qui m'a trouvé de l'auto-sclérose. J'avais trente-tois ans, et si je n'étais pas allée consulter je serais devenue complètement sourde; opération dans l'oreille moyenne, à six moix d'intervalle chacune, mais l'audition perdue (plus de 40% dans l'une et 25% dans l'autre) je ne l'ai jamais retrouvée.

Tu connais l'expression "Je répète pas pour les sourds"; souvent je fais semblant de comprendre et souris d'un air idiot, car qui aujourd'hui a la patience de répéter?

Bonne fin de semaine chère Zoreilles, et à toute ta famille aussi!

Mieux vaut rire que pleurer, la grimace est plus belle.

:-D

Lise a dit…

Pas auto-sclérose, oto-sclérose. Misère!

Nanou La Terre a dit…

Ouf...
tu m'en apprends là! Je ne pensais pas qu'un esturgeon pouvait être de si grande taille! Très impressionnant quand-même.
Mais bon, pour tes beaux dorés, je me serais volontiers invitée à souper!

Zoreilles a dit…

@ Lise : T'inquiètes pas, il les porte, ses protections pour les zoreilles, ça aide un peu... mais le dommage est déjà fait! Je ne connaissais pas l'oto-sclérose, ça peut survenir n'importe quand? Tu as eu de la chance dans ta malchance, si ton médecin ne t'avait pas tout de suite référé à un ORL, tu aurais pu perdre encore plus d'audition. Les médecins, comme les ORL, ne savent jamais quoi faire et quoi dire à propos de l'acouphène et parce qu'ils ne savent pas quoi faire, ils disent « Il n'y a rien à faire », c'est ce qui était arrivé à Crocodile Dundee... Le RQPA s'attaque à ça en priorité, que les bureaux des ORL réfèrent les gens à des ressources, en audiologie, par exemple, et tellement d'autres qui peuvent atténuer ou venir en aide, parce que ça a des conséquences terribles dans la vie des personnes atteintes, quand ils apprennent que c'est pour la vie et qu'on tue l'espoir dans l'oeuf. Je ne connaissais pas non plus l'expression « Je répète pas pour les sourds », je la trouve épouvantable, surtout que je suis entourée de personnes qui ont des problèmes d'audition, j'ai de la misère à m'imaginer qu'on puisse dire ou de penser une pareille sottise. Ayant grandi avec ma grand-mère très sourde (même avec ses appareils auditifs) chez nous, on avait pris l'habitude inconsciemment de parler fort et directement en face de Grand-Maman. Le problème, c'est qu'elle est décédée en 1993 et on a continué à parler fort, comme avant. Ensemble, autour de la même table, on est étourdissants!!! Aujourd'hui, c'est ma mère qui a une pas pire perte d'audition avec un léger acouphène, tandis que Crocodile Dundee a une légère perte d'audition avec un acouphène sévère.

@ Nanou : Disons que c'est pas courant, un gros esturgeon comme ça, c'est pourquoi ils se sont mis à 10 sur la photo pour immortaliser l'exploit, sans doute! Je n'ai même jamais pris un esturgeon de ma vie, pourtant il y en a sur la rivière des Outaouais, tout près de notre camp, un ami Algonquin en a pris un au début de l'été. Mais pas un gros comme sur la photo là!!! Il l'a fait fumer et il en a eu assez pour toute sa famille, sa Maman n'en avait pas mangé depuis des années, il paraît... Je t'inviterais bien à souper n'importe quand mais il est rare que nous ayions du doré au menu. Aimes-tu l'aiglefin? ;o)

linda a dit…

Bonsoir Zoreilles

J'aime bien venir faire un petit tour sur votre blog.

Ce soir,j'ai pensé à vous,en regardant une émission au poste...Historia...qui a pour titre...J'ai la mémoire qui tourne...Vous connaissez peut-être déjà cette émission,ce soir,il parlait d'une région que vous aimez beaucoup,l'Abitibi-Témiscamingue.

Voici l'adresse du site historia

http://www.historiatv.com/webtele/l-ouest-16845/

Zoreilles a dit…

@ Linda : Bonsoir, il y avait longtemps qu'on ne s'était pas « rencontrées » et vous m'apportez un cadeau merveilleux... Ce lien, je l'ai suivi, j'en ai regardé un bon 10 minutes, jusqu'à ce que mon écran bloque (comme ça arrive souvent) mais je le conserve dans mes favoris pour y revenir et le regarder jusqu'au bout. Merci beaucoup pour ce cadeau.

Non, je ne connaissais pas cette série et vous me faites regretter de n'être pas cablée pour avoir le canal Historia.

Ce sont les débuts de l'Abitibi, oui, c'est la misère noire, mais c'est comme ça, et pas autrement, qu'est né ce pays, cette région, et notre sentiment d'appartenance.

C'est pourquoi je rends souvent hommage aux bâtisseurs qu'étaient mes quatre grands-parents Madelinots, venus s'établir ici en 1941 et 1942. Ils étaient remplis de courage et d'espoir.

Anonyme a dit…

Un petit bonjour de Longueuil!
J'ai pensé à toi en visitant le marché de La Prairie. J'y ai acheté un jus de bleuts sauvages 100%pur fait au Lac St-Jean. T'en donnerai des nouvelles...

@Lise, moi la perte d'audition est venue en premier. Je porte des prothèses auditives depuis une quinzaine d'années et j'ai conscience de mes acouphènes depuis une dizaine d'années... Au tout début, j'avais l'impression d'entendre de la musique de temps en temps... Après une accalmie (plutôt une accoutumance à un certian bruit, maintenant, ça monte d'un cran dans une oreille... Le temps de me réhabituer à ce nouveau seuil... Je vais consulter bientôt une ostéopathe crânienne dont j'ai eu l'adresse dernièrement.

xx Soisig

Zoreilles a dit…

@ Soisig : C'est super, de la grande visite en vacances et à Longueuil, en plus que t'as pensé à moi dans un marché public, les zoreilles pouvaient bien me siler! Du jus de bleuets 100 % Lac St-Jean? Ça doit coûter un bras mais ça doit être bon en Simonac et plein d'antioxydants. Ici, à l'Origine des Épices (aux Promenades du Cuivre) je trouve du thé aux bleuets (dé-li-cieux) qui provient du Sag-Lac justement, faudrait que je te fasse goûter à ça, un des ces quatre. Et bonnes vacances là, pis merci de ta visite!

Nanou La Terre a dit…

Bien sûr que j'aime l'aiglefin!

Zoreilles a dit…

@ Nanou : Alors, c'est réglé, tu viens souper quand tu veux! ;o)

Anonyme a dit…

Ρretty! This has been an extremelу wonderful poѕt.

Thank you for suρplyіng this informаtion.


My wеb page: V2 Cigs Reviews

Anonyme a dit…

Got my Greеnsmoke ecig аbοut 4 weekѕ in the past now anԁ have not had
a real cіg or rοll up ѕіncе, pгior to i bοught іt' did some investigation on the net to find out which ecig was the best to obtain, very happy i acquired this one, arrived through the submit 3 days when i ordered it, took me a day or two to get utilized to the flavor just as it does have you ever switched brands of genuine cigs, my partner and i only obtained the small battery power one but it has never come to an end when i have got needed it, i just demand it in the morning and that's me set for all
ԁаy everу day, i сan't suggest it adequate, great tiny device.

Here is my site - educacionfinancieraparatodos.com

Anonyme a dit…

It's very simple to find out any matter on web as compared to textbooks, as I found this paragraph at this website.

Feel free to surf to my web page: buckcherry.ning.com