lundi 14 décembre 2009

En attendant la visite



Photo 1 : Samedi soir dernier. J'avais commencé tard à cuisiner, n'étant revenue qu'en après-midi du Marché de Noël des artisans régionaux et de l'épicerie. Dans le sens des aiguilles d'une montre : mes ti coeurs à l'orange, ce qu'il faut pour mes pâtés à viande, 2 pains blanc ordinaires, 1 pain de fesse, deux couronnes de pain tressé, un mijoté à l'orignal, des biscuits avoine et chocolat, un gâteau au rhum.

Photo 2 : C'était il y a quelques minutes. Encore là, j'ai commencé un peu tard aujourd'hui, donc, je viens tout juste de terminer : 2 gâteaux au rhum, spirales vanille/chocolat, 3 pots de sauce à spag à l'orignal, mon portable (j'y reviendrai) 4 pains de fesse, une couronne de pain tressé, 6 pâtés à viande. Pendant que ça refroidit en haut, je suis descendue dans mon bureau pour vous écrire un billet gourmand!

En attendant la visite

Non mais ça se peut tu que j'ai rien à raconter? Mais je suis fière de moi, j'ai bien travaillé et j'ai le goût de me péter les bretelles. On se valorise comme on peut, n'est-ce pas? Moi, quand je mets mon tablier rouge à pois blancs, je suis déchaînée. Une vraie tornade dans la cuisine. Parce que j'attends de la visite en masse et que les fêtes, chez nous, ça s'improvise souvent au gré du vent et de l'état de la patinoire, je ne veux pas être prise au dépourvu ou pire encore, affairée devant mes fourneaux quand le monde joue dehors.

Alors, samedi après-midi, j'ai commencé mes préparatifs. Ça allait très bien, je n'étais pas dérangée souvent. Cet après-midi, j'avais résolu de poursuivre mais à cause d'un imprévu comme il en arrive souvent dans mon travail, j'ai passé mon temps à répondre au téléphone avec les mains dans la pâte (je l'ai pas dit à mon client, ça ne fait pas très professionnel!...) et j'ai dû prendre mes courriels aux 15 minutes, faire ce qu'il faut entre deux fournées, voilà pourquoi mon portable fait partie de la tablée!

Est-ce que j'ai chauffé le poêle à bois? Non, pas question. Il aurait fait bien trop chaud entre deux cuisinières mais on nous annonce du froid pour les prochains jours, je pourrai me reprendre. Et on aura peut-être une belle patinoire sécuritaire aux fêtes si l'hiver veut bien collaborer, pour le moment, c'est pas gagné... À propos du poêle sur mes photos, savez-vous qu'un poulet qui cuit très lentement dans le four de la cuisinière au bois n'a pas son pareil pour l'odeur qui s'en dégage pendant la cuisson et le goût... divin... comme celui d'une autre époque, on dirait? Ça goûte comme quand on était petit...

Vous pensez peut-être que j'ai terminé mes boustifailles pour les fêtes? Pas du tout. Je n'ai pas encore une seule tarte aux pommes, ni mes gâteaux au yogourt et à la cannelle, ni le gâteau sans feu de Maman, tradition familiale délicieuse oblige, ni les bouchées chocolatées à ma tante Denise ni les beignes... Ça, pour les beignes, j'attends toujours en dernier, je n'aime pas faire de la friture, j'ai peur du feu!!! L'année dernière, c'est sur le blogue de Gaétan que j'ai trouvé ma motivation. Cette année, j'attends après lui encore, je pense... Gaétan, quand est-ce que tu fais tes beignes?

En décembre dernier, je vous avais tous conviés à venir chez moi virtuellement. Le party avait un peu pogné avec les commentaires de tout le monde. Il y en avait même qui avaient apporté leurs instruments de musique et qui chantaient. Je m'en souviens, je chantais avec eux! On s'était bien amusé, virtuellement j'entends.

Alors, pour commencer, si vous me disiez ce que je vous sers pour vous réchauffer, ce qui vous tente sur la table de la cuisine? Pour ma part, j'avais très faim tout à l'heure, il était plus de 20 heures et je ne me souvenais pas d'avoir mangé depuis le déjeuner, en compagnie de Félixe, à 7 heures ce matin! J'ai coupé une belle tranche de pain chaud, la croûte d'un pain de fesse, que j'ai fait griller, que j'ai dégustée avec une fine tranche de cheddar... et un verre de jus de canneberges et baies sauvages.

Mais là, c'est refroidi sûrement, je dois aller emballer et ranger tout ça au congélateur. Allez, qu'est-ce que je vous sers?

47 commentaires:

Solange a dit…

Ça a tellement l'air bon, j'ai envie de dire un peu de tout. Tu es plus en avance que moi. Je me demande quand j'irai par chez-vous si ce sera l'été ou l'hiver? Je vais dormir là-dessus.

Gérard Day a dit…

Hmmm! Je ne pensais pas avoir cette option sur mon ordinateur, mais ça sent bon jusqu'ici!

Moi, je prendrais une belle grosse tranche de pain grillée avec du fromage!

Dis, t'as pas une recette de cretons?

Barbe blanche a dit…

WOW, c'est reparti pour une deuxième année ben j'arrive, pis là, gourmandise d'enfance, je vais prendre de ton pain fesse,
la tranche du milieu, là je retombe en enfance et je déguste. À ma prochaine visite, j'apporterai un bon gin,

gaétan a dit…

Menoum menoum..... Appétissant tout ça. Pour moi aussi le pain c'est miam miam. Depuis que j'ai acheté un four à pain ça doit bien faire 3-4 mois que nous n'avons pas acheté de pain au magasin mais il sont loin d'avoir la belle apparence de ceux sur ta table.
Pour les beignes ce sera vers la fin de semaine prochaine.
Moi c'est ta patinoire que j'ai hâte de voir en photos.
Ça sent de plus en plus les Fêtes!

Zoreilles a dit…

Solange : Un peu de tout? Tu vas quand même avoir une grosse assiette! Je suis en avance mais juste sur la bouffe, je t'assure. Pour venir chez nous, je te suggère l'été, tout est plus beau et coloré l'été, ça pourrait t'inspirer quelques toiles...

Gérard : Donc, t'as les mêmes préférences que moi? M'étonne pas du tout! C'est ce que j'ai mangé moi-même hier soir après avoir terminé. Et j'avais le choix! Recette de cretons? J'en ai plusieurs. Ma préférée, ce sont des cretons santé, ils sont faits avec du veau haché. En un rien de temps d'ailleurs. Tu me le dis si tu la veux, ça me gêne tout le temps de mettre des recettes ici... L'autre jour, je t'avais mis ma recette d'orignal marinière, l'as-tu essayée avec une autre sorte de viande?

Barbe blanche : La tranche du milieu d'un pain de fesse? Tu veux dire la craque de fesse? Tu seras bien le seul à la demander, je te l'offre de grand coeur!!! Non mais sérieusement, tout le monde veut la croûte d'habitude. Tu mets quoi dessus ta tranche de craque? Du beurre, du fromage, des cretons?

Gaétan : Je t'ai mis de la pression pour les beignes, hein? Si tu les fais en fin de semaine, je veux voir tes photos!!! Là, je comprends qu'il y a plus grave à s'occuper sur ta Côte-Nord, lâchez pas, vous êtes en train de l'avoir, grâce à cette belle solidarité dont vous avez fait preuve depuis le début. Une belle leçon dont devrait s'inspirer tout le Québec... Pour le pain, je boulange à l'ancienne, t'as remarqué? Ça donne 5 pains, tant qu'à boulanger et je me permets toutes sortes de fantaisies comme des fesses et des tresses! Du pain au lait. C'est sûr que c'est meilleur que du pain du magasin... La patinoire? La saison est drôlement partie, il nous faudrait des grands froids, ici, les gars s'inquiètent un peu pour la patinoire de cette année. On n'a jamais manqué de la faire pour le temps des fêtes... En 18 ans! À suivre...

Anonyme a dit…

Wow maman, on va bien manger dans le temps des fêtes!!!
Isabelle xx

Zoreilles a dit…

Isabelle : Salut Isa la belle! Les gâteaux au rhum, il y en a un pour Céline, on s'en va là avec Papa, on part là... Cinquante ans, ta belle matante, on est le 15 décembre!!! Le deuxième, c'est pour Grand-Maman Rita, le 20, et le troisième, tu pourras y goûter! Super gros bisous à toutttt mes minous. xxx

ti-frére a dit…

Mets d'l'eau bouillante dans la théière
J'arrive vous voir, ça sera pas long

Toi qui est resté dans l'même coin
Me semble, tu dois t'ennuyer moins
Tu vois la mère ben plus souvent
Tu vois nos crics pis nos bois francs
Tu vois nos vieux qui ont pas vieilli
Tu vois Rosaire, Richard, Ti-Guy
Et pis même si j'ai réussi
Calvaire qu'y a des fois que j' m'ennuie

Mets d'l'eau bouillante dans la théière
J'arrive vous voir, ça sera pas long
(tex Lecor)

Salut et à bientôt!

Gérard Day a dit…

Quel beau texte de Tex... Ça dit pas mal tout!

Zoreilles a dit…

Ti-frére : Quand t'as chanté ça, t'as tout dit... Te rappelles-tu? Mononk Paul pis mononk Marcel, les guitares ben affilées pis d'l'intention en Simonac, qui chantaient ça à se désâmer... C'était souvent après Les Immortelles, avant Ma femme a eu une crise nerveuse, la toune à mononk Edwin, ou le Mexicain basané en guise en guise en guiiiiiiiiise de parasol à mononk Raymond et Le p'tit bal chez Hilaire Poirier... J'ai déjà vu péter des cordes de guitare sur le « Calvaire qu'y a des fois que j'm'ennuie ». Ouais, « tu vois Richard, Bedette et pis Ti-Guy ». J'ai vu Ti-Guy aujourd'hui, il te fait dire SAAAAAAAALUT! ;o) Bon voyage de noces, mon ti-frére, on se revoit quelque chose comme le 27 déc, la patinoire va être prête, je te le promets, je mets de l'eau bouillante dans la théière, calvaire qu'y a des fois que j'm'ennuie...!!! On n'est pas des get out o'here... pis on n'est pas hivarnés!!!

Gérard : Cette chanson, chez nous, c'est du vécu profond!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

J'en ai l'eau à la bouche, ma tendre Zoreilles, et je t'envie d'avoir pris tant d'avance dans tes merveilleuses confections! Je n'ai même pas commencé ma popotte, mais le week-end prochain s'annonce aromatique... Pas autant, cependant, que l'odeur alléchante qui se dégage de chez toi, ma grande et remarquable cordon-bleu! Tu me sers quoi? Mais, de tout, ma belle, de tout! Tes photos et ton texte me chatouillent tellement les papilles gustatives que j'ai bien envie de faire fi à mon végétarisme quand j'irai chez toi. Au fait, t'ai-je dit que j'arrivais lundi prochain? :D
Et en passant, tu fais bien de te péter les bretelles, parce que tu as drôlement bien travaillé! Je t'embrasse bien fort, ma chouette et comme le chante si bien notre Dufresne nationale :
Tiens-toé ben
Tiens-toé ben
Tiens-toé ben, ben, ben,
J'ARRIVE!

Mijo a dit…

Ouh la la que c'est beau.
On n'a pas autant de belles traditions culinaires pour Noël dans mon coin.
Tout me fait envie mais comme il faut choisir, je prendrais bien volontiers une part de pâté de viande s'il te plaît.
Puis aussi du gâteau de fesse, le nom me fait rire et au visuel c'est joliment dodu !!

Hummmm, merci Zoreilles.

Guy Vandal a dit…

Moi je prendrais bien du pâté à la viande et du mijoté à l'orignal. Une tranche de pain aussi, avec des cretons dessus, s.v.p.

Le gâteau au rhum est pas mal tentant, j'hésite, encore un peu de pâté et de mijoté... ou le gâteau?

...

Pis un bon thé pour finir, en compagnie de Joce.

Merci beaucoup, c'était bien bon. ;o)

Henri a dit…

Ça l'air tellement bon !!

En plus, ta photo nous permet de sentir la chaleur de la cuisine, probablement en raison de l'atmosphère qui se dégage des teintes de bois de la table et des chaises. Tu es chanceuse Zoreilles de vivre dans un tel décor.

Zoreilles a dit…

@ Rosie : T'arrives? T'es même pas game!!! Je te prépare une assiette avec un peu de tout, sauf ce qui contient de la viande, tu goûteras quand même à pas mal d'affaires, t'en auras bien assez pour ta dent creuse! À la fin, les seules odeurs qui restaient quand j'ai été me coucher, c'était celles du pain et du gâteau au rhum, des effluves sucrées d'amandes, de rhum et de l'ancien temps... Hé Ho, je t'arrête, je ne suis pas cordon-bleu du tout, je me qualifierais plutôt de cuisinière « de grosse famille ». Bon week end aromatique, on aura des preuves?

@ Mijo : Question cuisine offerte et partagée, tu pourais donner de belles leçons de vie à tout le monde, d'ailleurs, je les invite tous et toutes sur ton blogue savoureux où tu racontes si bien la cuisine, avec photos alléchantes à l'appui. Je ne sais jamais si mes traditions culnaires sont québécoises ou typiquement familiales... C'est toi qui m'as fait rire avec « du gâteau de fesse », c'était plutôt du pain de fesse!!! Tu prendrais une pointe de pâté à viande? On dit aussi « tourtières » dans certaines familles ou régions du Québec. La voici, c'est un mélange d'orignal, veau, porc, boeuf, avec poivrons et oignons hachés tellement tout petits qu'on les goûte sans les voir et beaucoup d'assaisonnements. J'accompagne ta pointe de pâté à viande d'une belle tranche de pain de fesse, de fesse bien dodue!!!

@ Guy : Tu goûteras à tout ça, promis, au pire, tu resteras plus longtemps pour tout essayer. J'ai pas fait de cretons encore, c'est comme les beignes, un ti peu « back order »!!! mais j'ai le temps, on est rien que le 16 décembre (ouch, déjà le 16?...) Pour prendre le thé avec Joce, c'est très possible et il va être super content de te proposer plutôt une tite frette quand il sera revenu au pays, à Noël. Il partait cette nuit. Pour le moment, mon ti frére, il est en voyage de noces (oui oui, t'as bien lu) avec sa nouvelle épouse, son plus beau souvenir de voyage, et leurs deux grands enfants à Varadero, Cuba!!! On va avoir de quoi trinquer et célébrer, hein??? ;o)

@ Henri : Je crois que c'est surtout le poêle à bois qui donne cette impression de chaleur, même quand on le chauffe pas! T'en fais pas, j'apprécie ma chance tous les jours de vivre ici, à tel point que je ne pourrais me faire à l'idée d'aller vivre ailleurs... T'en sais quelque chose!!!

Claire a dit…

Chère Zoreilles!

Quel plaisir de voir tout ça!
Et je vais dire comme Gérard, ça sent bon!
Ca me donne envie de tout: le bon pain, les patés, les cretons, la guitare, les chansons à mononk, la patinoire, le poële à bois, Tex...
Envoye donc!

Bon, je vais me calmer...
et te dire que je suis très contente de t'avoir connue par ma Rosie et je te souhaite, ainsi qu'à toute ta famille de très belles Fêtes de Noël...
Beaucoup d'amour!

Quoi?
On n'a plus de waiter???
OK! je veux bien passer de table en table et t'aider à servir tout ce beau monde!

Grosses bises à tout!

Claire a dit…

Oups...
à TOUS , je veux dire...grosses bises à tous!

crocomickey a dit…

Cette année chez ma soeur (Talou) pas de préparations interminables. Ça sera des fondues pour un 4 services : au fromage, raclette, chinoise et ... chocolat.

Que de kilos à perdre en janvier !!!

Lehcim a dit…

Quelle superbe manière de « péter les bretelles » (chouette formule).
Je me souviens bien avec un p'tit pincement au cœur de l'invitation de l'année passée.
Je reste baba de constater que c'est tout pareil à ce moment même, et ressens plus encore la chaleur et les senteurs émanant de la cuisinière à bois, pilier de cet édifice dont la pierre angulaire n’est autre que notre exceptionnelle et inaltérable Zoreilles, rassembleuse, écouteuse, à jamais généreuse et consolante, envers et contre tout dans ce monde quelque peu déroutant.
Chère Zoreilles, à toi et à ta merveilleuse vraie famille, à ta fière et belle famille virtuelle que tu gâtes et affectionnes, je souhaite l’énergie de poursuivre le partage de cet amour qui seul compte.

Contes de Fée a dit…

Ha! C'était de ta cuisine que venaient tous ces parfums appétissants! Je me disais bien que ça ne pouvait pas être mes "fèves au lard padlard" qui sentaient aussi bon!

Hum... le pain me tente mais s'il te reste du gâteau au rhum, j'aimerais bien en avoir une petite tranche pour y goûter... Et puis, comme il y a des amateurs, je vais préparer un gros pot de thé; c'est un "mélange du moine". Avec ton gâteau, ce sera fabuleux!

Dis, si ça continue tu devras te remettre aux fourneaux avant ton prochain billet!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Mais oui, ma belle Zoreilles, je suis game! En fait j'essaie de me faire pousser des ailes depuis que j'ai vu tes plus récentes photos gastronomiques, mais peine perdue... Je pousse, je pousse et je pousse, mais les plumes ne veulent pas sortir!...
Par ailleurs, je maintiens que tu es une grande cordon-bleu qui ne reconnaît pas toute la portée de ses talents de cuisinière! :-)
Quant aux preuves de mon week-end aromatique qui arrive à grand pas, ma boustifaille n'a rien d'aussi spectaculaire que la tienne, alors je ne crois pas la présenter en photo... Cependant, ma dent creuse s'en va se ravitailler virtuellement chez toi, ma chouette! Je t'embrasse bien délicieusement, ma belle chouette, avec des bisous pleins de saveurs du temps des fêtes. Un merveilleux temps des fêtes à toi, à ta magnifique famille et à tous tes fidèles lecteurs et lectrices!

Lise a dit…

Tu as toutes les raisons du monde chère Zoreilles d'être fière de ton travail, et je suis totalement d'accord avec Rosie; tu es un cordon bleu. Avec Mijo, vous vous amuseriez beaucoup dans une cuisine!

Le pain, sous toutes ses formes, est bien tentant, avec un soupçon de beurre, de même que les ti coeurs à l'orange et les spirales vanille chocolat. Sans parler des beignes maison à venir, un cauchemar à réaliser; voulant impressionner mon père j'ai essayé d'en faire (il y a plus de trente ans), d'après une recette qui me semblait facile et ce fut mon unique tentative. Impossible de me dépêtrer de cette pate collante (j'en avais jusqu'aux coudes!), et le résultat était inmangeable. Que ce soit la friture, trop de farine, ou mes larmes de dépit qui tombaient abondamment dans le plat, le tout a fini en miettes pour les oiseaux. N'est pas cordon bleu qui veut!

Ta maison aquarium est très invitante et chaleureuse Zoreilles; le poële à l'ancienne, la lumière dorée des lampes, le bois blond partout, même la petite chaise de Félixe, tout contribue à créér un espace convivial et intime.

On est bien chez-toi!

Lise xxx

voyageuse du monde a dit…

moi je prends de tout, j'ai faim. tout semble tellement bon. Je t'envie tellement d'avoir non plutôt de prendre le temps de faire de si belles choses. Ces temps ci, même si je voulais prendre le temps, je ne pourrai même pas. A moins de le faire entre minuit et 6h00 du matin. Je reçois au moins 20 personnes le 24 et je ne sais toujours pas ce que je ferai....Cette année, j'ai hâte que les fêtes soient terminées...

Barbe blanche a dit…

Comme c'est plus frette aujourd'hui, j'ai pensé entrer une brassé de bois pour faire un bon feu.
Ah oui, sur ma tranche de craque,elle est encore toute chaude, je vais mettre un peu de beurre.
Comme promis,j'ai apporté une bouteille de gin,
je la laisse sur le bord de la table,
chacun peut se servir,
Zoreille a placé quelques verre à porté de main
à votre santé tout le monde...

Claire a dit…

Une perle ce Barbe blanche...Tiens j'apporte du calva et du camembert!
Ca vous tente?

Zoreilles a dit…

YOUPI, J'AI DE LA BELLE VISITE CHEZ NOUS!!! JE VAIS ESSAYER DE VOUS RÉPONDRE EN 15 MINUTES, QUEL BEAU DÉFI, SINON, VOUS NE PERDREZ RIEN POUR ATTENDRE, JE VOUS REVIENDRAI CE SOIR...

Claire : Moi aussi, je suis contente de t'avoir connue, et ce, grâce à Rosie. Y a du beau monde chez elle comme chez nous, ce sont souvent les mêmes belles personnes, y a comme des affinités, disons! Tu remplaces le waiter? Good, il est en voyage de noces, comme t'as pu le lire... Tu connais les airs ici? Je prendrais un verre de rouge quand t'auras une minute! ;o)

Crocomickey : Commence par les prendre, les kilos, avant de vouloir les perdre! Hé que t'es vite! Est-ce qu'on peut espérer qu'avec tant de fondues, les livres en trop vont être fondues avant la Saint-Valentin? Joyeuses Fêtes Croco... ;o)

Lehcim : Me croiras-tu, mon cher ami de l'autre côté de la grande bleue, quand j'ai lu ton commentaire ce matin, j'avais le petit coeur battant, toute attendrie de tant d'amitié. Tu dis tellement joliment des choses qui font du bien et savent semer tout plein de bonheur. Un vrai Père Noël, toi. Joyeuses Fêtes à toi aussi, tu peux revenir, tu sais, il y aura toujours quelque chose à boire et des occasions pour trinquer jusqu'à la fin de l'année. À bientôt!

Lise : Tordante, ton histoire de beignes! Tiens, voilà une belle tranche toute chaude de pain fraîchement sorti du four... T'as remarqué la chaise d'appoint à Félixe? Tu as non seulement une belle écoute mais une grande sensibilité de remarquer tous ces détails délicats du bonheur de chacun et chacune. On peut bien t'aimer!

Voyageuse : Oh la la. Ça a l'air de rouler tempête chez toi, hein? T'as hâte que les fêtes soient passées? J'aurais des suggestions à te faire pour ta réception du 24. Je t'écrirai plus longuement. Bisous en attendant. xxx

Barbe blanche : Quelle bonne idée d'entrer une brassée de bois. T'en as trouvé près du garage? C'est que Crocodile Dundee a des retailles du petit cheval à bascule qu'il bricole pour notre petite-fille. T'es gentil d'offrir une ponce de gin à tout le monde, je reconnais bien là la façon de bien recevoir des Gaspésiens!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Du calvados, ma belle Claire????? Et Barbe blanche qui amène le gin des Gaspésiens? Ben là, c'est bien vrai, j'arrive!!!! Oh!... J'avais oublié que je n'arrivais pas à me faire pousser des ailes!... :-o

modotcom a dit…

Salut Zoreilles, t'es la 1ère à pogner le party des fêtes si tôt. On est rendu le 18 : fait pas mal frette à Mourial, j'espère que l'eau gèle sur la patinoire pour votre super game du temps des fêtes. Écoute, pour manger, moi je goûte à tout, j'ai comme un tit goût de pain au lait sucré, il manque un peu de caramel mais j'vais mélanger avec du pâté à viande. Je t'adore et te souhaite tout, j'ai aimé le commentaire de Lehcim, alors je le cite et en pense tout autant, du fond du coeur. Mille bises ma belle, je reviens tantôt manger les miettes.

"Chère Zoreilles, à toi et à ta merveilleuse vraie famille, à ta fière et belle famille virtuelle que tu gâtes et affectionnes, je souhaite l’énergie de poursuivre le partage de cet amour qui seul compte." dixit Lehcim.

Accent Grave a dit…

Là je reconnais la boulangère patissière! C'est une balise importante dans nos vies!

Accent Grave

Zoreilles a dit…

Claire et Rosie : Là, les filles, je reconnais bien votre complicité adolescente et notre penchant gourmand à toutes les trois!

Modotcom : Tu sais pas quoi, Mo? La patinoire... Ouiiiiiiiii. D'où je suis présentement, je vois Crocodile Dundee (en congé) et Isabelle (qui célèbre sa fin de session depuis hier) et notre voisin Alain qui vient d'arriver. Ils sont en train de travailler à la patinoire et moi, je vais les rejoindre dans quelques minutes, sitôt que je quitte l'ordinateur. À quatre, ça va avancer plus vite. Le lac est maintenant bien gelé et la glace parfaite avec les grands froids des derniers jours. Youpi, et même tripe youpi!!! Prends-toi une belle tranche de pain avec du caramel et viens nous rejoindre. Habille-toi chaudement! ;o)

Accent Grave : Ah, vous voilà enfin! J'avais présumé que je vous prenais par les sentiments avec du pain frais sortant du four, l'odeur enivrante s'est rendue jusque chez vous peut-être, puisque vous m'en aviez touché mot dans un récent commentaire! Je vous en donne tout un, pas seulement une tranche!

Je suis le temps qui passe. a dit…

Nonnnnnnnn ce n'est pas juste na ! J'ai envie de traverser l'écran. Le pain au lait..... Miam ! Ça me donne trop envie. ;-) Il me semble même sentir la bonne odeur du pain chaud.

Caboche a dit…

Encore une belle réunion de famille. Ça m'a tout l'air que le party est déjà pogné.
Ça sent bon le pain chaud, ça parle dans tous les coins de la maison, ça rit. Les enfants jouent à la couraille.
C'est comme ça qu'ça s'passe dans les grandes maisons accueuillante.
J'prendrais bien une bonne tranche de pain maison et des cretons.... pour commencer.
Joyeuses Fêtes Zoreilles et merci pour la soirée, c'était bien réussi.

Zoreilles a dit…

Do : Bien sûr que ça traverse l'écran, je viens d'en partir une autre « batch ». Ça boulange ces temps-ci dans ma cuisine, ma chère Do! J'ai réalisé qu'offrir un pain chaud ou même un peu refroidi et emballé joliment (je recycle!...) ça amenait plus de bonheur et de tendresse que n'importe quoi d'autre. C'est si facile! Alors, je me fais plaisir... J'achète la farine aux 10 kilos à l'épicerie, ils doivent penser que j'ai ouvert une boulangerie!

Caboche : « Les enfants jouent à la couraille »... C'est tellement joli, ton expression, et imagé, que je l'adopte tout de suite. En échange, je te promets une tranche de pain chaud en fin d'après-midi, il sortira tout juste du four. Il faudrait bien que je fasse des cretons aussi, hein? Il semble que tout le monde en réclame!!!

Anonyme a dit…

Coucou Zoreilles, il est fameux ton chocolat chaud!!!

Dédé

Zoreilles a dit…

@ Dédé : Coucou Dédé. Tu reviendras, dis? J'aurai toujours du bon chocolat chaud pour toi.

Soisig a dit…

Ben moi j'apporte mes ptits gâteaux au chocolat et ceux à la vanille aussitôt que je les termine... J'attends le son de la minuterie et je te les apporte aussitôt qu'ils sont refroidis et garnis de décos de Noël!

Je veux goûter au thé "mélange du moine" (?!?) de Contes de fée! Ça m'intrigue et m'intéresse. Et j'ai encore cette année un pot de tites fraises des bois que j'apporte pour manger avec le pain et le beurre (Un vrai délice!)

Et que dirais-tu d'une de mes 2 brioches en couronne(sans cannelle)en plus? Ouais, on va s'empiffrer encore une fois, hihihi!

Écoute cette toune, c'est pour nous tous, hihihi!
http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&videoid=8984994

Bon, ça sonne... J'arrive!

Barbe blanche a dit…

Le party me semble bien pris,il serait temps que je vous présente un icone de mon village natale, Gtande Vallée.
Voici dond Édouard dit Tidouar avec son violon, et que la fête continue.
Ah oui, j'oubliai, j'ai apporté une bonne morue fumée, avec un petit gin ou même une bonne bière, c'est divin.

http://www.youtube.com/watch?v=yGLYe2dM8sw
Place à la musique...






http://www.youtube.com/watch?v=yGLYe2dM8sw

Lise a dit…

Zoreilles,

crois-tu que ma sauce à spaghetti végétarienne, aux lentilles rouges, absolument délicieuse serait bienvenue, même si je ne sais pas faire les beignes?

Et tu nous fait un cadeau, à nous tous avec ce billet alors qu'il est facile de deviner que tu dois être partout à la fois en ce temps de l'année.

Mille mercis belle toi!

Lise xx

Zoreilles a dit…

@ Contes de Fée : Désolée, ma belle Fée, c'est le matin où j'ai répondu à tous les commentaires en 15 minutes que j'ai sauté par-dessus le tien. Mille excuses! Pourtant, tes fèves au lard « padlard » m'avaient beaucoup interpellée!!! Le mélange du moine? Ça doit être zen, ça, il me semble? J'en veux deux caisses! Un gâteau au rhum? Je t'en donne tout un, tu pourras le partager avec toute ta belle visite qui s'en vient!

@ Soisig : Des brioches en couronne? Menoum menoum. De la cannelle, je pourrai toujours en saupoudrer après, pour mon caprice personnel. Mais tes tites fraises... Là, tu me prends encore par les sentiments. Un thé « mélange du moine » toi aussi? Il faudra que Fée nous fasse une grosse infusion, on veut y goûter, ça nous intrigue, mets-en!

@ Barbe blanche : De la morue fumée? Je connais pas ça mais je veux bien y goûter. Chez mes parents, (des Madelinots) on connaissait le hareng boucané mais pas la morue fumée... Quand ils recevaient une cargaison des Iles, avec du hareng boucané dedans, c'était la fête pour nous, les enfants, ils nous donnaient kek piasses et nous envoyaient tous manger à la cabane à patates frites, le coeur nous levait, c'était une odeur très forte. Mais eux autres, les grands, ils se régalaient!!! Je vais aller écouter Tidouar demain ou lundi, c'est promis.

@ Lise : Oui, oui, je la veux, ta sauce à spag aux lentilles rouges, tu me donneras ta recette, pleaaaaaase? J'essaie d'inclure plus de légumineuses dans mon alimentation. En plus, on pourrait faire plaisir à tous les végétariens de nos amis. Ça va vite, tu dis? T'as pas idée! Je pense que j'ai hâte à Noël... pour arrêter de courir! Être partout à la fois? Demain, ce sera un peu Noël chez moi (fête intime de ma petite famille) et en plus, c'est la fête de ma mère mais on doit aussi travailler à la patinoire et décorer le sapin. Comment tu sais ça? T'as mis une caméra vidéo dans ma maison aujourd'hui? ;o)

Barbe blanche a dit…

J'ai oublié de dire que la morue fumée, on a toujours dit morue boucanée, mais aujourd'hui le terme a changé pour fumé, elle est effectivement bien meilleure boucanée, surtout qu'elle est boucanée à l'érable, un délice, elle est séché juste à point, pas trop et pas trop peu. Elle se mange comme du bonbon,avec un petit gin.
J'en ai apporté une autre bouteille, je me suis dit qu'avec tout le monde qu'il y a ici,la première était surement morte.
À la bonne vôtre...
Joyeux noël à toute la compagnie,
un joyeux noël tout spécial pour Zoreille, Crocodile Dundee, Isabelle, Dominique et mademoiselle Félixe HO HO HO

canneberge14 a dit…

Bonsoir Zoreilles!

C'est l'odeur de la bonne bouffe, l'atmosphère de fête, la gang et surtout l'accueil exceptionnel qui m'avaient amené ici pour la première fois en décembre 2008...mais j'étais demeurée sur la galerie. Cette année, j'ose entrer.
Je prendrais bien du mijoté à l'orignal (c'est si rare qu'on en mange par chez nous), des ti-coeurs à l'orange et du gâteau au rhum.
J'ai apporté mes muffins aux petits fruits(avec beaucoup de canneberges) et des bouteilles de Ricaneux.
Après quelques verres de Ricaneux, je pousserais bien une ou deux chansons à répondre.
À toi, à ta famille et à tes amis, je souhaite de joyeuses fêtes et une nouvelle année sous le signe de l'amour, de la tendresse et du partage.
C'est vrai qu'on se sent bien ici.
xxx

Soisig a dit…

Zoreilles, j'amène ma grande, je suis sûre qu'elle va bien "s'adonner" avec la tienne, hihihi! Elle est arrivée de Montréal hier, youpi! Et fiston arrive mercredi soir (chanceux de père, il n'y a pas de tempête annoncée ;) comme l'an dernier...

Je m'en vais à mon souper de filles... J'apporte les sous-plats que j'ai fabriqué pour l'occasion!

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Chez vous aussi, on appelle ça « boucaner » du poisson? Le terme exact, en cuisine internationale, est « fumé » mais souvent, localement, on continue d'utiliser ce délicieux régionalisme! J'ai souvent goûté à du poisson d'eau douce boucané, c'est délicieux. Encore du gin? On va te vider ton bar! Je m'en ferai une petite ponce ce soir, là, il est un peu tôt! Merci pour tes voeux, pareillement pour toi et les tiens.

@ Canneberge : Ah, mon petit fruit préféré! T'étais restée sur la galerie l'année dernière? Pauvre toi, t'aurais dû rentrer en-dedans, avec nous autres... Du mijoté à l'orignal, c'est tendre et délicieux, on s'en prend chacun une assiette, viens t'asseoir à la table. Les ti coeurs à l'orange, ce sont mes préférés aussi, il faut y goûter pour les apprécier, ils n'ont l'air de rien comme ça. Le gâteau au rhum, c'est un classique, personne n'y résiste. Je veux goûter à tes muffins absolument, à ton Ricaneux aussi, j'ai toujours le goût de rire... et de chanter! Dis donc, t'aimes les partys? À toi aussi, de joyeuses fêtes avec ceux qui te sont chers! Promets-moi une chose, Canneberge, de ne plus jamais rester sur la galerie, le fun est en-dedans!!!

@ Soisig : Je sens ton bonheur et ton euphorie jusqu'ici. C'est l'arrivée de tes enfants qui te met le coeur en fête, il ne peut en être autrement. Oui, nos filles s'adonneraient bien, je n'en doute pas une seconde, telle mère, telle fille! ;o) Profite de chaque seconde, serre-les bien fort dans tes bras, ce sont des instants précieux...

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonjour Zoreille,

Je n'ai pu résister à l'envie de venir chez toi me réchauffer au feu de l'amitié et sentir les douces odeurs de tes exquis petits pains qui rappellent que Noël est aussi une fête de partage.

Joyeux Noël auprès des tiens. Sincèrement heureuse de te connaître je t'embrasse Do.

Zoreilles a dit…

@ Do : Je pense que tu as senti flotter un parfum de rhum et de vanille d'ici jusque chez toi! Tu sais quoi? Je viens de finir de faire mes beignes. Oui oui, grâce à Gaétan (dans ma liste des blogues-amis comme toi) qui m'a inspirée, ça y est, j'ai plongé (je ne fais de la friture qu'une fois l'an, je déteste ça!...) En plus, j'ai dû faire deux autres gâteaux au rhum cet après-midi, parce que je suis entourée de sagittaires! On se penserait en Jamaïque chez nous en ce moment : rhum et vanille, et aussi chaleur!

Tu as entièrement raison, Noël est une fête de partage, sinon, on n'y trouverait plus de sens...

voyageuse du monde a dit…

merci à dame nature pour ces derniers jours, vous aurez votre belle patinoire, tradition oblige. Il ne faut pas déroger à une aussi belle activité.
Je vous souhaite beaucoup de plaisirs en famille et entre amis. De la magie, un air de fête et de la bonne bouffe comme tu la fais si bien.
gros bisous
xxxx

Zoreilles a dit…

@ Voyageuse : Merci dame Nature, en effet! On travaille sur la patinoire depuis le 18 décembre. Hier, les gars ont sorti l'arsenal d'urgence, les grands moyens : la pompe direct dans le lac, Simonac! Là, elle est belle, on ne peut pas y aller pour le moment, il faut laisser durcir tout ça comme il faut, ça tombe bien, on n'a pas le temps!!! À toi aussi, je souhaite de la magie, le coeur à la fête pour toi, tes enfants, ta famille et tous ceux que tu aimes. Quand ils sont heureux, on l'est aussi, n'est-ce pas? Bisous de Noël. xxxx