lundi 12 octobre 2009

Tapis d'or et rivière aux diamants




Ces photos ont toutes été prises samedi dernier en s'en allant à notre camp en forêt.

Photo 1 : Un tapis d'or recouvrait le dernier bout de chemin, de l'autre côté du barrage de Rapide Deux, où nous stationnons notre voiture. Juste en bas, il y a notre chaloupe qui nous attend, amarrée au quai.

Photo 2 : Sur la rivières des Outaouais, avec le soleil éblouissant de cette fin d'avant-midi, on pouvait voir plein de diamants qui flottaient à la surface.

Photo 3 : Dans cette petite baie bien à l'abri, j'avais l'impression de regarder l'automne par une fenêtre.

Tapis d'or et rivière aux diamants

À la chasse aux images de la semaine d'avant, j'étais revenue bredouille. Donc, la fin de semaine dernière, je m'étais faite la promesse que j'allais au moins rapporter dans mes bagages quelques images, des paysages bien sages, à défaut de pouvoir croquer sur le vif ces orignaux que j'aime et que j'espionne à longueur d'année. Voilà donc une partie du résultat de ma chasse aux images qui s'achève aujourd'hui.

Ah j'ai bien vu deux loutres qui faisaient des cabrioles en approchant la fin du bras de rivière non loin du camp mais le temps de sortir mon appareil et de le porter à mon oeil, elles avaient plongé sous l'eau en ondulant à la vitesse grand V. Elles m'ont fait me sentir comme une paparazzi. J'ai vu un lièvre aussi mais il courait vite, vite, vite, je me demande de qui il se sauvait. J'ai photographié des perdrix et des pies mais mes photos préférées, ce sont celles qui incarnent une sorte de richesse qui n'a pas de prix, c'est pourquoi je les compare à l'or et aux diamants.

Je vous avouerai en terminant la vérité, sinon, je ne me sentirais pas intègre...

Si moi, je ne chasse que les images pendant la saison de récolte de l'orignal, que je ne possède même plus d'arme à feu et que j'assume que je suis incapable de tirer sur cet animal, ce n'est pas la même chose pour mes 5 compagnes et compagnons de chasse. Alors, au premier matin de l'ouverture de la chasse à l'orignal, le 3 octobre dernier, un mâle de 3 1/2 ans s'est pointé et il a été abattu par mon beau-frère, Robert, un chasseur d'expérience qui n'en était pas à son premier gibier. Une balle dans le coffre, de fort calibre, un tir précis, quelques secondes, c'était fini. Tout le monde était content. Moi aussi.

Cette viande est délicieuse, tout à fait bio, excellente pour la santé, riche en fer et en protéines dont j'ai grand besoin. Voilà la vérité. Si nous n'avions pas abattu cet orignal dans notre groupe, d'autres l'auraient fait, il y avait des chasseurs partout sur le territoire. L'Abitibi-Témiscamingue, c'est le royaume de l'orignal, on est au moins reconnu pour ça.

Tirez-moi des roches si vous voulez, je suis capable d'en prendre...

73 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Pourquoi te tirer des roches,quelques petites pierre feront tout aussi bien l'affaire, et tu pourras quand même te pourlicher les babines de cette délicieuse récolte, celle de ton beaufrère, pas tes photos.
Étant omnivore, j'aime beaucoup manger un bon bifsteak bien cuit, mais personnelement, je ne chasse pas, je n'ai jamais chassé,
mais j'assume ma condition de carnivore et je respecte les chasseurs.
La seule chasse que j'ai fait,c'est d'avoir étendu trois collets à lièvre, et quelle fut ma déception lorsque j'ai levé mes collets de voir un lièvre qui s'y était pris.
J'ai ramassé mes collets et ce fut fini pour moi la chasse active.
Depuis, je chasse avec mon appareil photo. L'été dernier, j'ai attrappé une petite femelle orignal, très originale.

Henri a dit…

Ceux qui blastent les chasseurs et qui ne veulent rien comprendre, ils peuvent bien aller se faire foutre !!

(désolé d'être vulgaire, en plus que je ne suis pas chez-moi...)

gaétan a dit…

héhé je ne serai donc pas le seul blogueur à manger de la viande d'orignal cet automne....
Il y a tellement d'orignaux cette année sur la côte sud (matane) que la saison de chasse sera prolongée jusqu'en décembre.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Tant qu'à me tirer des petites pierres, je choisirais... des diamants! Non mais, faut avouer qu'on a de la classe! Ah ce que je donnerais pour voir ta photo d'orignale originale... ;o)

@ Henri : Oui, oui, t'es chez vous ici, t'as le droit de tout dire... même la vérité.

@ Gaétan : On y a goûté hier au souper pour la première fois... une petite tranche de surlonge pour moi, avec des champignons, le reste du morceau pour Crocodile Dundee, avec une immense salade de bébés épinards et laitue romaine, vinaigrette maison, quelques tites patates grelots et un verre de rouge... Je t'en dis pas plus. La région de Matane a une forte densité d'orignaux depuis toujours, et presque pas de prédateurs. Mon beau-frère Robert, justement celui qui a abattu l'orignal, est un chercheur en biologie et en écologie, il a fait plusieurs études sur l'orignal dans ce secteur dont tu parles. J'ignorais que la saison de la chasse pouvait se prolonger. Ici, elle ne dure que deux semaines.

AntiPollution a dit…

Bravo pour les belles photos.

gaétan a dit…

Mouais. S'agissait d'une nouvelle à la télé régionale. Je recherche le lien et ne le trouve pas :-( Je suis pourtant sûr de l'interprétation de cette nouvelle puisque j'en avais discuté avec un chasseur dans les jours suivants et celui-ci l'avait interprété de la même manière que moi.... En tout K.... je continue mes recherches, pis je vais le demander au gars de la sépaq que je rencontre cette semaine.

gaétan a dit…

Ouf! Mon honneur est sauf. :-)
un copier-coller:
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune est inquiet de la forte population d'orignaux répertoriée dans plusieurs secteurs de l'Est du Québec. Selon le ministère, on retrouve 32 mille orignaux dans les réserves de la région. C'est la plus forte densité de la province. En fait population d'orignaux a plus que doublé en 10 ans. Pour réduire le cheptel, le ministère préconise l'abattage des femelles. Pour la première fois, il allonge la saison de chasse jusqu'à la mi-décembre à Matane.
La nouvelle est sur tva régional du 6 octobre:
http://tva.canoe.ca/stations/cfer/nouvelle/20091006.html

Zoreilles a dit…

@ AntiPollution : Merci mais je n'y suis vraiment pour rien. Il fallait juste être là samedi dernier et faire clic. La nature, elle, a du talent!

@ Gaétan : Un vrai recherchiste! Prolonger la chasse dans la réserve de Matane jusqu'à la mi-décembre, c'est tout de même une situation exceptionnelle cette année. Je savais que la densité de population d'orignaux était là-bas sans commune mesure, à cause de la quasi absence de prédateurs (ours, loups, coyotes) mais toi, tu m'arrives avec les chiffres, les dates, les citations exactes du Ministère... On peut dire que tu ne parles pas à travers ton chapeau!

Jackss a dit…

Un surplus de chevreuils?

Ce n'est pas ce que l'on raconte ici. On me disait hier que la chasse n'a pas été bonne cette année. Les chevreuils se sauvent. Il y a trop de bruits, trop de pelles mécaniques, trop de marchineries lourdes dans le décor.

La région de Havre-Saint-Pierre change à vue d'oeil. Et ce n'est qu'un début. On raconte qu'à partir de la fin d'octobre, il y aura 3000 camions par jour sur la 138.

Des amis nous disent qu'ils y pensent à deux fois avant d'aller en direction de Québec. Il faut plusieurs heures de plus.

La nature est de moins en moins sauvage. Le calme et la tranquilité foutent le camps. Certains habitants de la région qui pensaient se mettre riches commencent déjà à déchanter.

C'est ce que j'ai entendu.

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Jamais je ne tirerais des roches, ma belle Zoreilles que j'aime tellement et par ailleurs, tu as parfaitement raison : totalement bio et des plus riches en fer, cette viande est absolument délicieuse. D'ailleurs, j'en mangeais assez régulièrement avant de devenir "poisson-tarienne"...

En passant, tes photos sont belles à couper le souffle, ma coucounne ! Et puisque des flocons de neige ont déjà tombé dans ton coin de pays, je vais de ce pas m'emmitoufler ET m'emmailloter avant d'aller te rendre visite dans ton camp !
:-)))) Sors le vin maison ! ;)

Caboche a dit…

Ça doit bien faire 15 ans que j’ai abandonné la chasse aux chevreuils dans la région de Mont-Laurier. La dernière fois que je me suis jointe aux groupes de chasseurs, avec une amie nous avons cueilli des fleurs sauvages sur la cache en attendant que l’animal se pointe le bout du nez. Lorsqu’il est passé à quelques mètres de nous, rabattu par les « chiens », nous ne l’avons pas vu. On a bien ri de nous. Ce fut ma dernière chasse.
Je sais que ce sport ne fait pas l’unanimité, mais ce n’est pas moi qui lancerai la première pierre aux chasseurs. Mon conjoint et mes amis vont à la chasse, aucun d’eux n’est sanguinaire, violent, brut et méchant. N’étant pas végétariens, nous nous régalons de cette viande de gibier courageusement acquise.
Je m’amuse moi aussi à la chasse aux images, et l’automne m’apporte de jolies prises.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Nenon, nenon, pas les chevreuils, les orignaux! Densité trop grande de population d'orignaux en certains endroits, comme dans la réserve de Matane, entre autre, ce que nous racontait Gaétan, avec des reportages complets à l'appui. Mais j'entends parfaitement ce que tu dis au sujet des chevreuils dont la vie est perturbée sur la Côte-Nord, du bruit des machineries lourdes, de la tranquillité qui fout le camp, ça, c'est un drame, j'en conviens. Et ça touche très peu le reste du Québec...

@ Rosie : Poisson-tarienne? T'es drôle! Si nous avons eu quelques flocons de neige, ils ont tout de suite fondu en atteignant le sol mais la température reste relativement fraîche, c'est normal en octobre. En fait, je trouve ça plus froid (c'est cru comme diraient nos vieux) que pendant le véritable hiver. Je te réitère mon invitation pour une tasse bien chaude de gingembre/miel les pieds sur la bavette du poêle!

@ Caboche : Ta manière de « non chasser »? C'est tellement mon genre! Mais je continue de les accompagner parce que j'aime ces séjours en forêt, en famille, vivre au rythme de la nature, c'est-à-dire que le temps ne compte plus pareil, la performance n'est qu'un concept vague, pour le monde en ville, le téléphone ne se rend pas, l'électricité non plus. Je crois qu'on pourrait même se soigner de cette manière si on tombait malade...

Solange a dit…

Je n'ai jamais eu l'occasion de manger de la viande de chevreuil, mais je ne jetterais la pierre à personne. Quand la chasse est permise y a pas de problème et quel décor magnifique, comme toi je serais plus une adepte de photos.

Pierre Lafontaine a dit…

Maintenant, il faudra bien que tu nous partages des recettes!

Zoreilles a dit…

@ Solange : De la viande de chevreuil? Moi non plus, je n'y ai pas goûté souvent, le chevreuil est très protégé en Abitibi-Témiscamingue, la chasse est interdite. Ici, on est plutôt au royaume de l'orignal. J'aime beaucoup le poisson d'eau douce aussi, doré, brochet, truite.

@ Pierre : Pour l'orignal, c'est tout simple. Chez notre boucher, il nous prépare notre viande en « chuncks », c'est très populaire chez les chasseurs. On reçoit notre viande par paquets identifiés épaule, cubes, ronde, surlonge, viande hachée, et quelques rares et précieux contre-filet et un filet mignon. On peut la faire emballer sous vide et congeler sur place si l'on veut. On décide lorsqu'on dégèle un « chunck » si on le coupe en tranches ultra minces (fondue chinoise) en petits cubes (fondue bourguignonne) en plus gros morceaux (mijotés ou brochettes) en steaks avec des tranches plus ou moins épaisses à notre goût. Pour nos soupers de Gaulois, ma spécialité, c'était de l'orignal garroché, une de mes inventions qui faisait fureur!

Professeur Joce ?? a dit…

Je remarque que beaucoup de gens confondent chevreuil et orignal!
Je pense qu'il y a des lapsus littéraire....Pour démêler tout ça, c'est simple.
A chaque type de fôret correspond un gibier prédominant,
Forêt mixte ou Lautentienne: Chevreuil
Forêt boréale et Taïga: Orignal
Toundra: Caribou....et en passant sur le 25 Sous c'est un caribou et non un orignal!

Joce a dit…

Et de l'autre côté du 25 sous, je n'arrive toujours pas à reconnaître cet animal!!

Lise a dit…

@Joce

Je sais faire la différence entre un chevreuil et un orignal, mais jusqu'à maintenant, je croyais qu'un orignal et un caribou était le même animal, nommé autrement. Un caribou, c'est un renne alors?

@Zoreilles,

depuis que j'ai vu un documentaire animalier à propos des cervidés qui meurent de faim en hiver, parce que trop nombreux, mon opinion à propos de la chasse a changé. Et c'est mille fois moins pire que l'élevage industriel de porcs et autres, menant à l'abattoir, tout ceci créé par l'humain. J'ai été végétarienne, ne le suis plus (poisson, poulet) et n'en suis pas fière...

@Henri,

tu peux me lancer des roches...

Guy Vandal a dit…

Joce:Et de l'autre côté du 25 sous, je n'arrive toujours pas à reconnaître cet animal!! Je viens de m'éclater de rire. Merci.

Zoreilles: J'ai vu plusieurs tapis d'or dans ma vie, mais je ne savais pas que ça s'appelait comme ça.

Pierre Lafontaine a dit…

Joce: Tu viens de mettre le doigt sur un questionnement existenciel dans ma vie. C'est quoi la bibitte de l'autre côté du 25 cennes... Cependant, ça doit être féroce car ça fait de nombreuses fois que je met des collets et c'est moi qui paie!

Zoreilles: Ouin, pour les recettes on repassera! Y a pas de quantités! Je pensais à une recette avec des carottes, des oignons ou des affaires de même... D'ailleurs, j'en profite aussi pour des recettes de chevreuil (si il y a des personnes qui en ont). On voit des chasseurs, mais on mésestime ce qu'ils mangent et comment ils apprêtent. Les chasseurs sont probablement les personnes qui existent actuellement qui sont les plus "proches de leur nourriture". Ils ont certainement des trucs et des goûts à nous partager.

Et pour couper les tranches? Avez-vous un "slicer"? En passant, je me cherche une "encanneuse" (sertisseuse) à manivelle à deux mandrins (2 grosseurs de cacannes) en bon état et pas chère. (Scuze Zoreilles, mais toutes les tribunes sont bonnes!)

Ceci étant, Guy, allons-nous avoir droit à des photos d'orignaux sur ton carnet?

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

J'accepte de grand coeur et j'arrive à grand pas, Zoreilles, malgré le cru du fond de l'air ! :-)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

@ Professeur Joce,
Qu'est-ce qui se promène dans les forêts d'Alberta ? Suis curieuse, puisqu'il y a cinq ans, j'ai mangé dans un restaurant de Calgary qui se spécialise dans les viandes sauvages et le menu vantait l'orignal... Mais était-ce du caribou, selon vous ?

Guy Vandal a dit…

Laf: Non. Pas d'orignaux, ni d'originaux!

Zoreilles a dit…

@ Professeur Joce : Si j'avais toujours eu des profs comme toi, je serais encore aux études! ;o)

@ Joce : T'es fou raide, mon frère!

@ Lise : Je vais laisser notre super prof répondre à ta question mais en ce qui concerne ta vision de la chasse bien faite, qu'on considère un peu comme une récolte en certaines régions, tu as compris quelque chose de plus nuancé et plus réaliste que ce qu'on entend habituellement.

@ Guy : Moi aussi, je me suis éclatée de rire en lisant ça. Pour le tapis d'or, ça ne s'appelle pas nécessairement comme ça, c'est une fantaisie de ma part...

@ Pierre : Pour faire des tranches? Pas d'outil spécial, juste un couteau, dans un chunck, on peut faire 7 ou 8 tranches d'épaisseur de... 1.5 cm environ. J'aime ta vision de la chose, ce sont des gens « proches de leur nourriture » et ça respecte la philosophie « slow food » à 100 %. Je te donne une recette qui devrait te plaire dans mon prochain commentaire. Qui c'est qui aurait dit un jour que je donnerais des recettes dans mon blogue???

@ Rosie : Je vais laisser mon frère te répondre mais j'ajoute mon grain de sel... En Alberta, tu dis? À Calgary? Ma fille est allée séjourner et travailler à Banff quelques mois pour apprendre à maîtriser l'anglais il y a quelques années. En plein dans le village touristique, à Banff même, elle voyait se promener des wapitis, c'est aussi un cervidé. J'ai l'impression que dans des restaurants, ce qu'ils servent comme viande sauvage, c'est plutôt du gibier d'élevage. Tout ça est tellement réglementé, tu sais.

@ Guy : Jamais je croirai, on t'invitera sûrement à souper chez des amis plus chanceux...

Zoreilles a dit…

Spécialement pour Pierre... Attends voir... Avec des carottes, des oignons et tout... La viande goûte moins la viande mais ça fait des repas santé... Un plat complet qui cuit tout seul, avec plein de légumes et de la viande sauvage. Pour servir 8 personnes au moins... Sinon, tu congèles ce qui reste... Ou bien encore, tu fais des lunches pour la semaine...

ORIGNAL MARINIÈRE

Dans une grande rôtissoire que tu mettras au four à 250 degrés F pendant 4 heures, tu déposes :

2 livres (1 kilo) de cubes d'orignal
1/4 tasse cassonade
1/4 tasse vinaigre blanc
1 c. à table de sauce Worcestershire
4 à 5 gousses d'ail
1 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de poivre
gingembre frais râpé (en masse)
1 cacanne de 10 onces de soupe aux tomates condensée
3 oignons en rondelles
4-5 branches de céléri haché avec les feuilles
5 grosses carottes en rondelles
une barquette de champignons
du poivron si tu veux.

Tu mélanges, tu enfournes et ça commence à sentir merveilleusement bon au bout de deux heures à peu près.

Tu sors la rôtissoire, tu remélanges un peu, tu enfournes encore pour les deux dernières heures.

C'est prêt.

Tu sers ça avec un petit riz basmati aux fines herbes de ton jardin (je fais ma fraîche parce que j'ai rien que des fines herbes dans mon jardin!...)

P.S.: Tu remplaces l'orignal par le chevreuil ou bien encore, si tu n'as pas de gibier, tu fais la même recette avec du boeuf ou du veau. Je l'ai essayée aussi avec un mélange de cubes boeuf/veau/porc.

Pierre Lafontaine a dit…

Hmmm... Je suis servi! Merci! L'idée de la cassonnade et du vinaigre est super. Ça doit avoir une superbe odeur. C'est imprimé!

Guy Vandal a dit…

J'en ai une recette aussi, je peux-tu? Oui? Merci.

On pourrait appeler ça "Le chaleureux trio"

Un rôti de porc, pas trop gros, pas trop petit
Un lièvre
Un morceau d'orignal
5 à 6 gousses d'ail
Un gros oignon coupé en quatre
Une demie enveloppe de soupe à l'oignon
Un peu d'eau, maximum une tasse
Assez de patates pour tous
Sel et poivre au goût.

Faites des incisions dans votre rôti de porc et insérer les gousses d'ail. Quand la gousse est trop grosse, vous coupez.

Allez hop, dans une bonne vieille rôtissoire en fonte si vous avez, sinon un chaudron allant au four, vous mettez tout le reste des ingrédients, SAUF les patates, et vous saupoudrez de soupe à l'oignon.

Ça se cuit au four et ça prend au moins 4 heures. Vous partez le four à 350 et vous baissez ensuite à 250, une demi-heure après, mettons. Pis les patate vous les mettez environ une heure et demi avant la fin de la cuisson.

Et voilà, bonne appétit!

Zoreilles a dit…

@ Pierre : Vinaigre et cassonade? C'est rien ça, le mélange ail et gingembre embaume encore plus la maison... Tes voisins pourraient accourir pour se faire inviter! Si tu veux ma recette de l'orignal garroché, (mon invention) tu me fais signe! ;o)

Zoreilles a dit…

@ Guy : C'est donc ben appétissant, ton chaleureux trio? Dans mon cas, j'en ferais un chaleureux duo, j'omettrais le lièvre. Merci mon vieux.

Heille, je pense qu'on a faim là...

;o)

crocomickey a dit…

Nice shot Robert !

:-)

Lise a dit…

On dirait bien que Mijo a de la compétition ici! Et nous attendons toujours, Rosie et moi, la réponse du Prof Joce...

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : Pas pire, mon beauf, pour un gars né et grandi dans Hochelaga-Maisonneuve!

@ Lise : Je souriais moi aussi en pensant à Mijo, elle va se retrouver en terrain connu!

PROFESSEUR JOCE??? T'es où??? T'as toute une classe qui t'attend avec une soif d'apprendre que tu devras étancher! N'oublie pas, on est responsable de ceux qu'on apprivoise... ;o)

Prof Joce!! a dit…

o.k. j'suis là...j'étais parti travailler...je gagne ma vie...en fait je gagne rien je perd mon temps et lorsque j'en ai assez perdu je peux revenir à la maison et là je redevient PROF JOCE (double-vie)

Professeur à mes heures
pour apprendre dans le bonheur!
Plus souvent étudiant
troubadour et turbulents...

Renne et caribou sont effectivement le même animal. L'un étant plus associé à l'Europe (Renne) soit dans les pays Scandinave, Sibérie, Groenland etc..Le caribou associé au Canada, un beau grand pays que j'aimerais aller visité un jour!

Pour le Le Wapiti (Cervus canadensis)il est présent au Canada (comme son nom l'indique)mais uniquement dans l'Ouest effectivement.

Pour l'autre bibitte que l'on retrouve sur le 25 cents.....on me dit que ça vient de Grande Bretagne et que ces dents sont proéminentes.....ce doit être un castor?

Prof Joce!! a dit…

Bravo Lise et Rosie, vous ètes les meilleures de la classe!
Toi Zoreillles pas besoin de lever la main...tu peux parler quand tu veux!
Guy Vandal tu ris et ça dérange le groupe..tu vas aller en punition à Radi..........io-Canada leur expliquer c'est quoi la nordicité!

Zoreilles a dit…

@ Professeur Joce : T'aurais dû dire oui quand cette célèbre humoriste t'avait demandé d'être son scripteur... Aujourd'hui tu gagnerais ta vie en écrivant des jokes au lieu de le faire gratisssse icitte... Quand t'en aurais écrit assez, tu reviendrais chez vous apprendre et enseigner dans le bonheur... Y a des fois qu'on passe à côté de son destin...

Je t'ai tellement reconnu dans ton commentaire que ça m'a fait m'ennuyer de toi!

Zoreilles a dit…

Et parlant de prof, il y a Soisig, ma grande amie pédagogue, et recherchiste dévouée, occupée comme ça se peut pas cette semaine, qui m'envoie une référence pour ceux et celles qui recherchent des recettes de gibier :

http://www.pourquoichasser.com/recettes.php

Guy Vandal a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Solange a dit…

Je me suis tromper de cervidé, mais je n'ai pas manger d'orignal non plus.

Guy Vandal a dit…

Professeur Joce: Je me suis encore éclaté de rire. Si vous continuez comme ça, je vais être puni souvent. Et pis, expliquer la nordicité à Radio-Canada, je vous trouve sévère!!!

Ça m'est déjà arrivé de me faire mettre dehors d'une classe, parce que le prof, qui m'aimait bien quand même, ne pouvait donner son cours, le clown Vandal étant trop en "feu".

J'ai l'impression que ça t'es arrivé aussi!

Soisig a dit…

Miam que ça sent bon ici! Par l'odeur alléchée, me voilà, hihihi!

Bien contente que vous ayez eu le plaisir de varier sainement la nourriture de votre garde-manger cetete année!

Sais-tu que la viande sauvage est recommandée pour la diète de beaucoup de personnes malades ou avec des problèmes comme le côlon irritable?

L'orignal est selon moi la plus goûteuse, celle que je
préfère... en steak, moose-burgers ou en fondue. Je l'apprécie vraiment mieux sans mijotage, elle conserve vraiment son goût, d'autant plus que j'en manger rarement (sauf lorsqu'une amie pense à moi, hihihi!)!
Un beau site òù il y a de magnifiques recettes:
http://www.pourquoichasser.com/recettes.php

Essayer les lanières de perdrix marinées au porto à cette adresse!

Soisig a dit…

Oups! J'avais écrit le message plus tôt mais il n'est pas parti comme je le pensais, hihihi! Je m'excuse pour la répétition de l'adresse, lol!

Zoreilles, la perdrix au porto, c'est une recette que j'ai mise dans mon petit journal pour nos lecteurs amateurs de gibier! C'est la saison! J'ai d'ailleurs réservé une couple de gélinottes à mon frérot pour la saison!

Marguerite-marie a dit…

je viens de lire pour la première fois (les messages les plus récents) de ton blog que j'aime beaucoup. J'y viens grâce à celui de Solange (qui m'enchante). Je suis contente d'y retrouver un peu du Canada où j'ai encore passé 2 semaines cet été , je suis en pleine réalisation d'un blog sur notre voyage. J'aime voir ce que deviennent les paysages que j'ai vus en été.
Je suis Bretonne , et je reviendrai ici ça c'est sûr!

Lise a dit…

Merci pour l'explication Professeur Joce. Et Zoreilles a raison: quel humour! Avec le clown Vandal (c'est lui qui le dit), vous feriez une fabuleuse équipe épique...

:)

Zoreilles a dit…

@ Solange : Dommage qu'on soit géographiquement loin (mais proche autrement) je t'inviterais avec Normand à venir y goûter...

@ Guy : Le professeur Joce, il est sévère mais juste, tu serais le mieux placé pour expliquer la nordicité aux médias! Et la grande soeur te confirme que son p'tit frère, à l'école, il devait comprendre vite, parce qu'il n'était pas attentif longtemps, trop occupé à faire rire les copains! Quand ma mère (ancienne prof elle-même) allait chercher son bulletin, elle demandait toujours : « Il est tu poli au moins? » et comme ses résultats scolaires étaient bons, on lui pardonnait tout.

@ Soisig : Je te croyais trop occupée cette semaine alors j'ai transmis l'adresse à ta place. Les lanières de perdrix au porto? Faudrait que je sois capable de ---- des perdrix, elles aussi, je ne peux que les prendre en photos mais je pourrais essayer avec du poulet. Moose burger? Tu m'intéresses! La viande hachée d'orignal, je m'en sers dans la sauce à spag, les pâtés mexicains et le régal canadien que j'ai rebaptisé régal québécois!

@ Marguerite-marie : Bonjour et bienvenue dans ma maison virtuelle. Merci à Solange qui m'enchante aussi. J'irai vous lire sur ce blogue que vous êtes à constituer présentement. À bientôt, chère Bretonne!

@ Lise : Une équipe épique, tu dis? Une folle équipée, j'ajoute. Le prof serait en épuisement professionnel avant les fêtes mais le reste de la classe ne manquerait pas un seul cours! ;o)

Pierre Lafontaine a dit…

Dis-donc Joce, t'es en feu! Quel humour magnifique...

Quant au clown, j'ai eu l'occasion de le voir dans des compositions assez burlesques merci! ;-)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Mais, vous êtes en verve, Prof Joce et quel humour, bon sang! Vous m'avez fait rire aux éclats et comme le dit si bien notre Lise, vous et Vandal feriez toute une épique équipe.. Ou une équipe pas piquée des vers... Qui sont en verve... Sans verveine...

Bon, ça suffit... Je me tais, puisque je fais de l'esprit de bottine et que j'ai récemment perdu mon cordonnier... :)

Zoreilles, il est fou brac, ton frérot! Vous devez avoir énormément de plaisir dans ta famille! :-)

Guy Vandal a dit…

M. Lafontaine: J'ai constaté souvent que vous même, vous ne donnez pas votre place pour ce qui est d'être burlesque.

Prof Joce: Je peux-tu aller jeter ma gomme?

Soisig a dit…

J'aimais bien ce genre de ti-pit, hihihi! Mais je leur ai aussi déjà demandé de prendre la porte (en précisant sans la dévisser!) :))

modotcom a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
modotcom a dit…

Bon, y é temps que je vous dise! Ah non, attendez, faut d'abord que je félicite Zoreilles pour ses magnifiques photos! Oui, les biens les plus précieux sont dans la nature.

Je veux vous dire aussi que n'ayant jamais chassé ni pêché de ma vie, j'écoute attentivement le récit de mes amis qui me parlent d'heures en chaloupe et d'heures calmes dans les arbres - c'est ce dont j'ai envie, le calme et l'observation des animaux - quoi qu'on est souvent chanceux si on en voit. Les tuer, je ne pense pas. Les manger, aucun problème, je suis omni-omnivore.

Zoreilles, merci pour ta recette du 14 octobre : orignal marinière.

Maintenant, je vous dis : les 2 dernières fins de semaine, j'ai chassé 3 orignaux : 2 en carton, peints or, qui trônent sur le mur du salon, et 1 en bois, dessiné au crayon de plomb dans une forêt rouge, sur le mur au bout de la table de cuisine. J'ADORE LES ORIGNAUX!!!

Bisous et bonne table (avec un tit rouge)!

Le très sérieux Prof Joce a dit…

Messieurs Lafontaine et Vandal vous ne m'aurez pas avec vos flatteries,vous serez maintenant séparés pour le bien de la classe. Toutefois vos 2 dernières dissertation étaient excellentes, Bienvenue Au "QUEBAC" pour Pierre ainsi que le très volumineux dossier de Radisson pour M. Guy (le personnage de clown interprété par un certain Maltais était un peu vaudeville mais bon!)
D'ailleurs plusieurs de vos personnages s'appellaient Anonymat.....à éviter!

Chère classe le devoir sera simple etamusant......Pourqoui le 25 Cents (le caribou côté pile et son épouse côté face) est-il surnommé "trente sous" ???

Prof Joce!! a dit…

Le prof Joce fait quelques fautes...que voulez-vous je mmanipule mieux la craie que le clavier....soyez assuré que je me corrige toujours ........après relecture!

Pierre Lafontaine a dit…

Prof Joce:

Ok pour m'asseoir plus loin tant que vous en parlez pas à mes parents.

Quant au trente sous, ça date du début de la colonie lors de la transition entre la monnaie française et la monnaie anglaise... Vingt-cinq sous anglais valaient trente sous français à l'époque et le vocable est resté...

Hey Vandal! Arrête de me pitcher des p'tits papiers m'a te stooler.

Guy Vandal a dit…

Prof Joce: C'est pas moi qui flagorne, c'est lui.

Zoreilles a dit…

@ Tous : Quelle magnifique surprise vous m'avez faite, tous ensemble, pendant que je travaillais à un dossier urgent!

Je vous l'ai dit souvent, vous êtes mes compagnes et compagnons de travail, celles et ceux avec qui j'aime prendre une pause dans ma vie de travailleuse autonome...

Vous êtes formidables, drôles, allumés, enjoués, chaleureux, attachants et je vous adore!

;o)

Claire a dit…

Chère Zoreilles

Et l'orignal garroché???
Très intriguant cette affaire...
Cest pas celui accroché au mur quand même!

Bravo pour les recettes!
A quand le siffleux mariné, le castor flambé et la moufette au calva?

Vous me donnez tous des idées de bons p'tits plats pour mes chums français!

Soisig a dit…

As-tu vu la belle dentelle accrochée aux arbustes aujourd'hui après ce gel au sol? Magnifiques oeuvres d'artiste, le travail de ces artisanes que sont les araignées! C'est le seul moment de l'année où je les admire,d'ailleurs! ;)

La chasse se termine en fin de semaine dans nos secteurs... J'espère encore pour mes frérots...

À demain! ***

Lise a dit…

Zoreilles,

moi aussi j'aime jouer dans la cour, en récréation. Et je dirai que tu as bien de la chance d'avoir un frère tel Prof Joce, et un autre, Yves, qui t'aime tout autant (entre parenthèses, la réciproque est vraie, d'avoir une grande soeur comme toi...). Ce sont des trésors, et de l'amour inconditionnel, ce que tu sais déjà.

Bonne fin de semaine, chère toi!

Mijo a dit…

Par chez moi pas d'orignal, mais des chevreuils, des sangliers et des oiseaux (perdrix, faisans).

On m'a expliqué les dégâts des chevreuils et surtout des sangliers dans les cultures. On m'expliqué leur prolifération impressionnante. Il n'y a pas de loups et d'ours dans la région. Il faut que ce soit l'homme qui fasse la sélection en en éliminant quelqu'uns. Je comprends et j'accepte. Je ne sais pas si les tirs sont propres comme ceux de ton beau-frère et je ne préfère pas le savoir.

Par contre, concernant les perdrix et les faisans, je trouve ça lamentable. Pour la plupart, ce sont des oiseaux d'élevage qui sont juste lâchés dans la nature au moment de l'ouverture de la chasse. Ces pauvres volatiles ne sont pas effrayés par les hommes qui les tirent à bout portant et qui,parfois, se mettent à plusieurs dessus. Je n'appelle pas ça être proche de la nature.

Zoreilles a dit…

@ Claire : J'avais fait un jour une terrine d'orignal quand des touristes français étaient venus passer la journée avec nous à la pêche blanche. C'était une initiative de l'Association Québec-France, on avait eu du plaisir et ils avaient apprécié le repas, très « nature » qu'on leur avait préparé. Voici ma recette de l'orignal garroché. Tu vas voir, c'est tellement simple, tu n'as qu'à garrocher ça dans un plat qui va au four!

Pour 4 personnes. Mais si vous êtes 8, tu doubles.

ORIGNAL GARROCHÉ

Un morceau d'orignal que tu roules dans la moutarde sèche. Tu l'entoures de bacon, environ 4 lanières. Tu places ça dans une grande lèchefrite à rebord élevé, au four, à 350 degrés F pendant 30 minutes. Pendant ce temps, tu prépares un bon bouillon de boeuf, et plein de légumes à ton goût.

Tu sors la pièce de viande du four au bout de 30 minutes, tu descends la chaleur à 250 degrés F. Place tous tes légumes autour de la viande, et ajoute le bouillon pour bien mouiller le tout mais sans le couvrir. Tu laisses ça encore un bon 2 heures au four. Tout simple mais délicieux. Et tendre.

Le bacon, c'est essentiel, parce que la viande d'orignal, comme tu sais, c'est très maigre.

Zoreilles a dit…

@ Soisig : La nature se fait si belle ces jours-ci, il faut tout voir, tout tout tout regarder avec émerveillement parce que bientôt, ce sera recouvert de neige. Heureusement qu'on aime l'hiver, hi hi hi! À... tantôt, dans ma chère Abitibi-Ouest qui resplendit sous le soleil!

@ Lise : Je sais que j'ai de la chance, j'en ai toujours été très consciente. J'ai deux frères en or, très différents mais un peu semblables au fond, à cause de l'enfance, comme un bagage, qu'on a partagée. Je n'ai pas de mots pour exprimer cela comme je le ressens... Bonne fin de semaine à toi aussi.

@ Mijo : Ce que tu racontes au sujet de la chasse aux faisans et aux perdrix me sidère vraiment. Ce n'est pas du tout de la chasse sportive, l'animal n'a aucune chance de s'en tirer, c'est carrément du massacre. Je te remercie d'avoir exprimé ton point de vue, ça m'aide à comprendre pourquoi beaucoup de gens, surtout en Europe, ou dans les grandes villes ici, jugent les chasseurs comme des êtres sanguinaires ou sans âme, qui n'ont aucun respect de la vie en général. Ce n'est pas du tout ce que je connais de la chasse comme elle se pratique autour de moi et ces gens-là que tu décris ne sont pas du tout proches de la nature pour agir ainsi.

Pierre Lafontaine a dit…

@Claire: J'ai bien souri avec ton "siffleu mariné"...

@Zoreilles: Il y a une trentaine d'années, j'étais allé à La Tuque chez Guy Vandal et sa mère avait fait du coeur d'orignal farci. C'était vraiment divin... Naturellement, la recette est partie avec elle, mais quel souvenir.

Aussi une question: D'entre-vous, y en a qui aiment le foie gras?

Claire a dit…

Merci Zoreilles pour la recette de l'orignal garroché!
Mais l'orignal se fait rare en Normandie...
Oui,oui,oui pour le foie gras!
Avec un bon petit confit d'oignons et un petit Sauternes ...Mmmmmmm...
Et ça, y'en a en France!
Yessss!!!

Zoreilles a dit…

@ Pierre : Savais-tu qu'ici, Environnement et Faune Québec nous interdit (déconseille fortement je devrais dire) de consommer les abats de l'orignal (foie, coeur, etc.) parce qu'il s'y trouve des concentrations élevées de cadmium? Merci aux mines... Je peux bien les aimer, Simonac! J'ai quelques recettes pour apprêter le coeur d'orignal et le farcir, si jamais on t'en donnait un (d'une autre région, ce serait sans problème). Oh ce ne serait pas comme ce qu'avait cuisiné la mère de Guy avec beaucoup d'amour probablement mais ça te rappellerait des souvenirs. Du foie gras? Non merci. Mais des oignons confits par exemple, j'adore!

@ Claire : C'est vrai, j'oubliais que t'étais de l'autre bord de la Grande Bleue!!! J'ai trouvé un fromage de chez nous qui va très bien avec le confit d'oignon. Il s'appelle le Crû du Clocher, fabriqué à Lorrainville, au Témiscamingue. Ça m'arrive souvent le midi de me faire une longue tranche mince de pain de tournesol que je fais griller, que je coupe en quatre, avec un petit morceau de fromage sur chacune et le bout de ma cuillère de confit d'oignon... Je te dis pas! J'aime pas le foie gras mais on trouverait un terrain d'entente, je pense! ;o)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Mes très chères Zoreilles et Claire bien-aimées,

JE MEURS DE FAIM, après vous avoir lues! :-) Même que j'abandonnerais peut-être le poisson-tarisme, si je me trouvais en votre compagnie!

En passant, tu n'as pas changé depuis notre adolescence, hein, ma Claire ? Et, tu m'en vois à la fois ravie et attristée... Ravie, parce que tu m'as toujours fait rire et continue de le faire, et attristée parce que tu me manques tellement...

Bon, alors les filles, sortez votre Sauternes, votre Crû du Clocher, votre confit d'oignons et j'arrive... Des deux côtés de la Grande Bleue! Et je vous amène ma tarte au sirop d'érable, mon sucre à la crème et mon gâteau carottes-orange-citrouille... On finira avec un café-filtre et une petite Prunelle... :-))))))

Et puis, il faut aussi inviter notre Lise ! :-)

Lise a dit…

@Rosie,

vraiment pas à la hauteur Lise, avec le seul dessert qu'elle sait faire correctement (la tarte au fromage), mais bon si tu insistes...

ET, à ma grande honte, j'avoue que j'ignore absolument ce qu'est le confit d'oignons, en plus d'être ignare pour ce qui est des vins.

:-)

Zoreilles a dit…

@ Rosie et Lise : La table est mise, peu importe ce qu'on déguste, pourvu qu'on soit en agréable compagnie et la gourmandise, je me gêne pas pour m'en vanter, c'est aussi l'amour de la vie! ;o)

lady a dit…

comme c'est beau et grandiose danns ta région.....je sserais comblée de photographier un orignal..;)

je préfère être armée d,une caméra..;)

bisous

ly xxx

Claire a dit…

La gourmandise, l'amour de la vie?
Eh bien, chère Zoreilles, tu m'en vois ravie, car très en amour de la vie!
Très, très...

Et j'envie tous tes amis te pouvoir passer d'heureux moments en ta compagnie.

Bonne journée!

Zoreilles a dit…

@ Lady : Moi aussi! ;o)

@ Claire : L'amitié, comme la gourmandise, c'est aussi l'amour de la vie, tu sais? Oui, tu sais bien! ;o)

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

L'amour, l'amitié, la gourmandise et la joie de vivre : tout un quatuor qu'il nous faut partager ensemble ! :-)

la table est mise, Zoreilles? Tiens-toi bien : on arrrrive!!!!
:-)

Et moi aussi, je suis TRÈS EN AMOUR avec la vie, compte tenu de mes kilos sans lesquels je serais malheureuse... :-0

Zoreilles a dit…

@ Rosie : Oui, ma chère, on s'aime intégralement, même avec quelques kilos en trop. Moi, je dis souvent que c'est ce qui me préserve des rides!!!

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

C'est bien vrai ce que tu dis là, ma chouette, car si on regarde de près les stars, les vedettes, les mannequins et compagnie qui se privent de toute cette bonne nourriture et par conséquent, de cette joie de vivre, et qu'on ignore les interventions "plastiques" qu'ils on subies, je te jure que leurs rides sont profondes en titi! Vivent ces kilos qui nous enveloppent de bonheur, d'amour et de chaleur! :-)