jeudi 25 septembre 2008

Une fois n'est pas coutume


Photo 1 : Samedi dernier, sous un ciel gris, j'ai entendu venir de loin ce voilier d'outardes. Si j'avais pu partager cette musique avec vous... Il vous faudra sûrement cliquer sur l'image pour l'agrandir si vous voulez les apercevoir vous autres aussi. Mais la photo n'a aucun rapport avec ce que j'écris aujourd'hui, sauf peut-être qu'un voilier d'outardes, je ne pensais jamais que ça pouvait être aussi anarchique!

Photo 2 : C'est moi qui ai fait ça! Oui, oui, j'ai pris une photo de ma meilleure ronde de tir à l'arc, samedi dernier, parce que j'étais fière de moi, j'avais presque battu Crocodile Dundee, il commence à vraiment me trouver compétitive. J'ai deux flèches en plein centre mais ma dernière est même en dehors du « jaune orange ». Ça non plus, ça n'aura aucun rapport avec mon billet, à moins que vous auriez une idée?

Une fois n'est pas coutume

J'avais depuis le début dans mon petit code d'éthique personnel la volonté de ne jamais aborder ici les sujets de la politique, pas plus que ceux des religions non plus, ni aucun autre sujet à controverse qui pourrait susciter trop de passions. J'ai moi-même des convictions et je ne veux les imposer à personne mais je voulais que mon blogue soit un lieu de rencontres, d'échanges, d'amitiés et de discussions enrichissantes qui nous aideraient à réfléchir ensemble. Jusqu'à maintenant, ça va, je n'ai jamais eu à « gérer » de débordements enflammés ni à jouer à l'arbitre, ce qui m'aurait beaucoup déstabilisée...

Mais là, une fois n'est pas coutume, je fais exception à ma propre règle et ce sera peut-être la seule fois où j'aborderai le sujet de la politique ici.

Cette campagne électorale, je ne la comprends pas du tout. Depuis le début, je fais l'effort (parce que c'en est un) de voir et d'entendre tout ce qui nous parvient, tant du national que du régional, autrement dit, en Abitibi-Témiscamingue, au Québec, au Canada. J'avoue que je me sens complètement dépassée et que tout ça me laisse un sentiment de vide absolu. Et ça m'inquiète...

Il y a dans cette campagne électorale tellement d'enjeux importants qui ne sont même pas abordés, tant de démissions et d'abandons de la part des citoyens en général, tant de désinformation et de désintérêt que je n'y vois plus guère que de la morosité. C'est comme si on se dirigeait vers un précipice et qu'on y allait en courant pour se débarrasser de ça au plus vite.

Que sommes-nous devenus?

Se peut-il qu'à force d'être pris pour des deux de pique, nous en soyions réellement devenus à grande échelle? Que d'être surinformés fasse de nous des électeurs qui n'ont plus du tout d'opinions qu'ils sont prêts à défendre? Je ne sais pas, je me pose la question.

J'ai entendu dans nos médias régionaux comme dans les grands réseaux des déclarations vraiment insipides, parfois choquantes, de véritables provocations, des horreurs qui pètent des scores en bêtise humaine et personne n'a réagi, même dans les milieux politiques, pas non plus dans les médias ni dans la rue.

Un vent de fraîcheur

Mais dans cette période de morosité électorale et politique, il y a eu hier soir un vent de fraîcheur qui est arrivé dans ma boîte de courriels, je m'empresse de le partager avec vous, sans vous dire qui en est l'auteur, question de protéger son anonymat, il se dévoilera lui-même s'il le souhaite. Je me disais qu'encore une fois, lui et moi, on pensait pareil mais il sait le vivre avec humour, lui!

«... les banques, c'est pas des voleurs, c'est des criminels endurcis... À part ça, j'essaie de suivre la campagne électorale... mais y a tellement rien qui me tente... J'ai vraiment pu rien de commun avec le Canada... Dion est médiocre, son parti est... parti... en commandites... Harper est du Montana ou du Wyoming... et il veut nous assimiler (tuer notre culture) ou nous ensevelir sous la pollution... Jack, Jack, Jack, disaient les perdrix et les sarcelles... Layton, disait le vent... et je ne sais pas si j'en ai un de cette sorte-là dans mon comté... Y a les verts qui seront recouverts par les bruns, ça fera un peu de compost, c'est toujours ça!... Y reste Duceppe... qui ne semble plus s'amuser du tout... Ça va être le Bloc par dépit... J'ai l'impression de jouer aux échecs et de tasser toujours le même ti pion... »

... et un peu d'espoir...

Mais pour finir sur une note d'espoir (c'est plus fort que moi) je vous dirai que j'ai passé tous mes temps libres cette semaine à réfléchir et à écrire. Une lettre très importante pour moi, au cas où je mourrais subitement, et qui ne sera peut-être jamais lue par personne, enfin, je ne sais pas ce que j'en ferai encore mais j'avais un urgent besoin de le faire. « Lettre à Félixe ». Je pense que j'ai ressenti l'urgence de m'accrocher à tout l'espoir du monde!

66 commentaires:

voyageuse du monde a dit…

un billet tellement réaliste. Je me faisais exactement la même réflexion la semaine dernière. Une campagne électorale tellement pas rapport dirait les jeunes. Pas de leader charismatique, pas d'idées à soulever un peuple, ou même à nous inciter à choisir le meilleur. Alors on choisira le moins pire des pires...parce que c'est ça l'enjeu. Élire le moins pire pour diriger notre pays. Vraiment pas encourageant comme société. Mais j'irai voter, par anticipation parce que j'aurai le bonheur d'être à l'extérieur le 14 octobre et je ne crois pas qu'à Paris, on sera très intéressé par nos élections. Parce que comme je dis toujours, si je me permet de chialer, c'est parce qu'à quelque part, j'ai participé. Et oui, moi aussi je voterai très certainement pour le bloc pour ce qu'il représente au Québec et que c'est le seul parti qui comprend le français.

crocomickey a dit…

Ton correspondant anonyme est pas mal ludique avec les mots mais en même temps si vrai. Jouer avec la vérité ... comme ces politiciens que nous honnissons tant !

Lise a dit…

Zoreilles,

comme toujours c'est un bonheur pour moi de te lire. Les élections ? Je sais à qui mon vote ira, tout en étant consciente que ça ne changera rien. Assez sur le sujet !

J'aime tellement ton dernier paragraphe , qui est une bien plus qu'une note d'espoir, mais un cri du coeur selon moi, à travers tes mots. Ta lettre, si importante en effet, écrite pour Félixe, n'est pas perdue.

Cette enfant n'est pas encore née que tu débordes déjà d'amour pour elle. Ça me touche en plein coeur, n'ayant pas eu d'enfants, alors que je les aime tant. Lorsque j'étais plus jeune j'empruntais ceux de mes amies ( qui étaient enchantées d'avoir une gardienne pour un moment ), mais les petits-enfants ça ne se prête pas. Je te souhaite de profiter le plus possible de ton statut anticipé de Mamie, ce que tu as l'intention de faire je le sais...

Bon , j'ai parlé de Félixe davantage que des élections. Facile de dire où mon coeur se trouve n'est-ce-pas ?

Lise a dit…

Et j'ai oublié de dire que ta photo, avec le vol d'outardes, ça représente aussi de l'espoir , à mes yeux du moins...

Renart L'éveillé a dit…

Je comprends bien cette morosité. Mais moi qui suis pas mal la politique, je trouve que ça commence à lever du côté du Bloc et du NPD. Mais pas encore assez ça l'air... C'est à suivre!

Renart L'éveillé a dit…

Et puis tiens, un lien entre ton billet et la photo de la cible et des flèches : tu sembles viser plus juste que la plupart des politiciens...

Zed Blog a dit…

Il ne fait pas s'attendre à du global. C'est du rêve, ça.

Je vois pas mal de gens s'organiser pour être au courant (liens chez Henri), échanger des votes, se mobiliser contre Art-peur. Je ne suis pas d'accord pour voter libéral, personnellement, parce que chez nous, il n'y a que le parti libéral qui existe. ce n'est pas la même lutte.

Il faut cesser de penser à des solutions globales, à l'éducation globale, à des rêves globaux trop volumineux ou qui nécessitent une conscience politique qui ne risque pas d'arriver, à mon avis.

Il faut passer par tous les petits trous et poser tout plein de petits gestes et ne jamais lâcher, s'encourager et se soutenir contre la droite et le conservatisme.

Les débats qui se déroulent sur les blogues sont une manière efficace de faire avancer les choses, je trouve. Il faut s'en mêler là où ça compte et où les gens ne sont pas déjà gagnés à droite et collés là. La parole citoyenne, l'action et la mobilisation citoyennes. Le jour où ça va déranger, on tentera de censurer. Oups! C'est déjà fait.

Profitons-en tandis qu'Internet ne se vend pas encore à la pièce comme cela devrait se faire d'ici moins de deux ans.

Tes outardes, ensemble, forment une autre outarde. On va les voir bientôt ici, alors!

Ma chère Zoreilles, je n'ai aucun doute : avec ta détermination, tu deviendras une tireuse à l'arc d'élite.

Zed

Lise a dit…

Zoreilles,

si j'avais utilisé le petit carré rouge de Blogger, je crois que j'aurais effaçé mes deux précédents commentaires, tellement ils sont hors cible, c'est le moins que je puisse dire.

Pour ce qui est de la politique, même si je sais pour qui je ne voterai pas, je suis un...deux de pique, et j'ai raté une bonne occasion de me taire.

Les promesses des politiciens, tout le monde en a assez de les entendre, et c'est vrai que c'est un effort de les écouter. Et je crois que le courriel que tu as reçu résume l'opinion de bien des gens. Sentiment d'impuissance et d'avancer à l'aveuglette...

Zed Blog a dit…

Depuis les débuts de ton blogue, Zoreilles, tu nous dit toujours, presque dans chaque billet, que tes photos n'ont pas rapport avec ce que tu vas dire. Et pendant que tu cherches à faire un rapport, bien moi, un, je ne me pose pas la question, et deux, il finit toujours par y en avoir au moins un...

Zed :DDD

Solange a dit…

Bien sûr qu'il y a un rapport avec la photo des outardes et nous pauvres électeurs. Elles sont aussi mêlées que nous. On ne nous propose rien d'emballant,ils ne font que se lancer des roches.
C'est une bonne idée ce testament pour ta descendance tu es très prévoyante.

Soisig a dit…

Ben Zoreilles, j'ai vu tes outardes en revenant de La Sarre! Elles étaient dans le champ, aussi en désordre que les tiennes hihihi! Je n'ai pas voulu les déranger en m'arrêtant pour les photographier! Ce sera un autre voilier...

J'irai aussi voter par anticipation, non parce que je serai en route pour Paris (voyageuse du monde si chanceuse!) mais bien vers Montréal pour un Xième rendez-vous médical (ma maman)...

Quand on pense qu'au fédéral les femmes n'ont eu droit de voter qu'en 1918, les inuits en 1953 et les autochtones des réseves en 1960. Tant de gens ne votent pas alors que c'est important même si c'est décourageant: au moins, on aura le "droit" de chiâler!

On reconnait l'homme à ses actes: alors je ne voterai sûrement pas Harper, cet homme d'extrême droite!

"On a le gouvernement qu'on mérite" dit le proverbe: alors occupons-nous de nos affaires!

Soisig a dit…

OH! Bravo pour le tir à l'arc!!! T'es ma championne,hihihi! Crocodile Dundee n'a qu'à bien se tenir!

Zed Blog a dit…

... bien se tenir et se tenir bien droit avec sa pomme, Soisig???

:DDD

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Tour comme Lise, c'est ton dernier paragraphe qui me touche immensément, ma belle Zoreilles... Une future Mamie qui crie son amour au moyen d'une plume trempée en plein coeur. Tu écris avec le mots du coeur et de l'âme ma biche et voilà pourquoi te lire m'est devenu tout à fait indispensable... Quant à tes photos, chapeau ! :D

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Ah j'oubliais... La politique, chus pu capable... Ici, c'est Obama et McCain (faut pas oublier mon Amerloque !) ou Harper et Dion... Tannée, tannée, tannée, tannée...

Jocelyn a dit…

Je suis plutôt d'accord avec le bref énoncé politique (difficile d'aller contre soi-même)
Mon Pays c'est le Québec...et je trouve gentil que le pays voisin le Canada m'autorise a voter chez eux.
Je sais c'est une vision simpliste, mais moi j'y rêve encore!

Henri a dit…

Ah oui, c'est vrai. Il y a aussi des élections en Abitibi-Témiscamingue. J'avais oublié :-)

C'est que c'est tellement mort dans la région. Pierre Grandmaître, le candidat Conservateur, celui qui affirme ne pas avoir de projets de développement et que ce n'est pas grave puisque l'important, c'est d'être au pouvoir, bref, le grand Pierre a refusé de participer à un débat des candidats, à la radio de la SRC, prétextant qu'à la veille du débat des chefs, cela pouvait porter ombrage à son chef... Est-ce que je dois rire ou pleurer ?

Ne t'en fais pas Zoreilles, les campagnes électorales sont devenues un freak show amplifié par les médias. L'important, ce n'est pas le contenu, c'est de divertir le monde.

Jocelyn a dit…

Là dessus bon week-end...je me sauve en famille au vandange, au pomme et au puce.

Zoreilles a dit…

@ Voyageuse du monde : Mon billet est réaliste, tu dis? Quel compliment, on me dit toujours que je suis idéaliste! Tu iras voter par anticipation, je t'encourage dans ce sens-là, c'est important, et tu en es consciente...

@ Crocomickey : Mon correspondant n'est plus anonyme maintenant, il s'est dévoilé... C'est mon p'tit frère!

@ Lise : Je me doutais bien où irait ton coeur : à la même place que le mien! Je n'écris pas cette lettre à Félixe pour rien, c'est pour me redonner de l'espoir dans la suite du monde et du même coup, jouer à faire comme les bonnes fées de nos contes d'enfants, celles qui se penchaient sur le berceau de l'enfant pour transmettre une valeur qu'elles jugaient importante...

@ Renart l'éveillé : J'achète ton idée du lien entre la photo et le texte. T'es bien plus imaginatif que moi!!!

@ Zed : Tu comprends de la même manière que moi l'action citoyenne, et de la même manière qu'Henri, la théorie des petits pas. Nous devons nous armer de patience et de beaucoup de compréhension, de détermination. Ce n'est pas facile tous les jours mais... nous vaincrons!!! Au nom de la liberté, de la justice sociale, de l'égalité des chances, tu vois comme je rêve encore, certains jours?

@ Lise : J'apprécie beaucoup que tu ne te serves pas de l'option « supprimer le commentaire », d'ailleurs, je ne vois vraiment pas pourquoi tu le ferais. Ton opinon, c'est toi, et ça a beaucoup de valeur pour moi, comme pour tous ceux qui te lisent.

Zoreilles a dit…

@ Zed : Je sais mais ça m'amuse tellement de jouer à ça! Et cette fois-ci, j'ai demandé la collaboration de mes amis(es) pour ne pas jouer toute seule. T'as vu, il y a de belles suggestions...

@ Solange : Ah, que voilà une autre belle idée de lien entre la photo et le texte. Un testament? Je ne le voyais pas comme ça mais tu as raison, un genre de testament spirituel peut-être...

@ Soisig : Bravo, tu voteras par anticipation, yesss, là, je te reconnais. Et toujours cette implication et cette générosité à l'endroit de tes personnes âgées... Je sens que dans la compétition qui m'oppose à Crocodile Dundee, tu es de mon bord. Belle solidarité!!! Quand je serai sur le podium (une souche, probablement) je me souviendrai avec émotion de tous ceux qui, dès le début, ont cru en moi!!!

@ Zed : Ah ça, pour se tenir bien droit, t'as visé juste (toi aussi) c'est un homme qui se tient debout, bien droit, y a pas de doute!

@ Rosie : On dirait que t'as lu ma lettre à Félixe! Ou que t'as déjà un coeur de mamie inclus dans ton coeur de maman, comme des poupées russes, tu sais? Et toi, côté politique, t'es vraiment pas épargnée ces temps-ci, pauvre chouette...

@ Jocelyn : Tiens, mon frère, voilà que tu te dévoiles, c'était bien de toi ce vent de fraîcheur, je me demandais si tu voulais le « signer ». Je pense qu'on ne désespère jamais, tu parles de « vision simpliste » et de « rêver encore ». C'est sans doute là notre plus précieux héritage... « L'enfance est un bagage que l'on transporte toute sa vie » disait Vigneault, on l'a vu assez longtemps affiché sur le frigo chez nous, notre enfance, c'est la même! Très agréable fin de semaine à toi et ta petite famille, excellentes vendanges, pommes et puces...

@ Henri : Ce que tu soulèves au sujet du candidat conservateur chez nous, Pierre Grandmaître, ça m'a tellement choquée, je ne peux pas t'expliquer jusqu'à quel point. C'est vraiment de prendre le monde pour des deux de pique, un manque de respect flagrant, une insulte à l'intelligence du monde (on reconnaît bien là Harper et son parti) et le pire du pire, c'est qu'il s'en trouvera sûrement pour voter malgré tout pour l'ancien maire de Rouyn-Noranda. Heille, faut avoir un maudit front de beu pour se présenter la face en politique en se vantant d'avance qu'il ne sait rien, qu'il ne fera rien, qu'il n'a aucune solution mais qu'il sera au pouvoir, LUI, j'aime mieux pas continuer là... Au fond, je sais pas pourquoi je chiâle, c'est peut-être lui qui dit la vérité!!!

Esperanza a dit…

Chère Zoreilles,

Personnellement, à entendre et regarder ce que je peux (il n'y a pas grand chose!) je commence à être d'accord avec le mouvement qui dit qu'il faut tout faire pour bloquer Harper. Pour l'instant, il y a les artistes, les Conseils de la culture, la FIIQ, la Fédération des femmes du Québec, la CSN, la FTQ...

Bon, c'est toujours la gau-gauche, je sais, mais pour l'instant, avouons que nous n'avons pas grand chose d'autre à nous mettre sous la dent.

Le débat McCain-Obama (s'il a lieu) nous en dira beaucoup sur ce qui risque de se passer à Ottawa le 14 octobre. De même que le 14 octobre, le résultat d'Ottawa pourra nous en dire aussi passablement sur ce qui se passera aux présidentielles en novembre. Avons-nous encore deux pays (Canada et USA) vraiment, maintenant que l'économie États-Unienne s'effondre?

Les récentes annonces de Harper concernant, entre autres, les jeunes contrevenants, me font décidément penser à georges W. de qui Stephen semble avoir beaucoup appris...

Je ne peux me résoudre à laisser passer Harper majoritaire même si, à mon échelle, je suis bien petit!

Même ici, dans mon petit comté bloquiste, les magouilles du candidat conservateur, André-Marc Boudreau, sont innénarrables. Un gars de Montréal qui ne connaît rien à notre environnement agricole qui est en train de se servir allègrement de la machine ADQ pour se faire élire bêtement... Bêêêê---bêêêê!

Zed Blog a dit…

Pas pour te contredire, chère Zoreilles, mais non, je ne crois pas que « nous vaincrons ». Vraiment pas.

Je ne crois vraiment pas que l'on puisse faire naitre une conscience sociale, politique et idéologique à un grand nombre. Pas plus que l'éducation dans tous ses sens, puisse être tranmise à un grand nombre, encore moins la planète.

C'est donc plus dans la dignité que nous nous rejoignons, je crois.

Il y a des commentaires intéressants : je reviendrai. La gaugauche... Faut pas mettre toute la gauche dans le même panier.

Bonne journée à tout le monde qui apsse ici et en particulier à celle qui nous accueille.

Zed

Renart L'éveillé a dit…

;)

Zoreilles a dit…

@ Esperanza : Je suis très d'accord avec le mouvement de solidarité initié dont tu parles et que tu cautionnes, même si, à l'échelle du pays, (pas celui que je veux mais l'autre, là, celui qui a le même logo que Maple Leaf) j'ai l'impression qu'on court vers l'inévitable (le précipice) mais au moins, si au Québec on pouvait faire exception... Chez nous, les deux comtés sont bloquistes aussi et péquistes au provincial mais le vote se divise beaucoup en ce moment... Même nos outardes n'ont plus de cohésion... Et ta réflexion au sujet de la parenté entre le Canada et les États-Unis, l'un qui influence l'autre sous plusieurs aspects, je la trouve extrêmement intéressante.

@ Zed : Je sais, Zed, que tu n'y crois pas, c'est pour moi surtout que je disais « nous vaincrons » et que j'y ajoutais trois points d'exclamation. Tu sais, comme dans un match de volleyball, (ça a été longtemps mon sport de prédilection) le cri d'équipe si rassembleur qu'on lâche avec force et énergie avant le match, même si on sait qu'on va se faire planter?

Jackss a dit…

Merci Zoreilles d'avoir pensé à moi

J'ai été ému lorsque j'ai lu Jack, Jack, Jack, disaient les perdrix et les sarcelles...

Personnellement, je n'ai jamais été aussi mêlé. Depuis que je vote, je n'ai jamais eu de difficulté à me faire un choix. J'avais un candidat en tête en début de campagne. Mais je restais ouvert et je me laissais la liberté de changer d'idée en cours de campagne.

Mais cette fois-ci chaque candidat me fournit de arguments pour ne pas voter pour lui. La seule chose dont je suis sûr c'est de ne pas voter pour le Parti Libéral. Le Parti Vert et le NPD me semblent intègres et dotés de bonnes conviction. Je pense la même chose du Parti conservateur. Je reconnais Harper comme un homme intelligeant, intègre et courageux politiquement. Mais je ne peux endosser certaines de ses positions les plus récentes.

Le Bloc? J'ai de plus en plus de réserves à son égard.

Dommage que Zoreilles ne se présente pas, je voterais pour elles. D'autant plus qu'elle vise de mieux en mieux sa cible.

modotcom a dit…

@ Lise, je les trouvais pas mal sympas tes 2 premiers commentaires. Comme le conseille Zoreilles, non, ne pas les effacer...

@ Zoreilles. Politique, je n'en ai qu'une et elle déconcerte toujours mon entourage : je me fais un devoir de toujours voter (municipal, provincial, fédéral) car pour l'instant, il m'est difficile de m'impliquer davantage dans le remodelage de notre société. Quelque soit les candidats, les politiques et l'air du temps, je m'informe sur les plateformes électorales les plus proches de mes idéaux ainsi que de la crédibilité des chefs de partis; personnellement, cela tend souvent vers quelque chose de nationaliste, marxiste léniniste ou récemment npdiste. Je ne vote jamais "contre" car je suis "pour" une société idéale et jamais "contre" quelque chose. Quand je crois en un idéal, je me prononce en ce sens. Si on ne le fait pas, comment peut-on y arriver. Ah... aussi : je ne lâche pas, je ne suis pas cynique et je garde toujours confiance : c'est mon devoir de citoyenne et mon seul espoir. ps : j'adore Félixe, et j'adore tes outardes - bises à Isabelle & Dom.

Lise a dit…

Merci Zoreilles et Motdotcom, c'est la preuve que lorsqu'on laisse parler son coeur, on est généralement bien accueilli...

S'obliger à dire ce qui va à l'encontre produit généralement l'effet contraire.

Et Zoreilles, je ne suis pas étonnée que le courriel soit de ton frère.

Jackss a dit…

Hello Zed,

Je crois que Zoreilles est déjà partie pour la fin de semaine. Nous pouvons attendre un peu au cas oû. Puis on pourra faire la dissipation...

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Ce n'est pas moi qui t'ai ému, c'est mon frère, je retranscrivais ses paroles! Quand je pense à toi, Jacks, ce n'est pas dans un contexte de politique mais d'amitié et ça devrait t'émouvoir, ça!!! Tu voterais pour moi? C'est à mon tour d'être émue mais la politique, pour moi, ça se vivra toujours en coulisses, jamais sur la scène publique, exposée à toutes les intempéries, on ne ferait qu'une bouchée de moi... Et si tu veux faire de la dissipation, ne te gêne pas, je suis en ville en fin de semaine, mais que ça ne t'empêche rien...

@ Modotcom : Alors, on voit notre rôle, notre privilège et nos obligations de citoyenne sous le même angle. Comme toi, je veux cultiver le « pour » plus que le « contre » mais ça devient difficile par bout. Puisque tu salues Isa et Dom et que tu aimes déjà Félixe, je te donne des nouvelles en résumé : La grossesse se déroule bien, la petite fait déjà sentir sa présence par des culbutes et des cabrioles et ses parents célèbreront leur amour le 8 novembre prochain, en présence de la famille proche et des amis qui sont comme de la famille. Bises à toi aussi. x x

@ Lise : Parler vrai? Y a même juste ça de « vrai », autre chose ne serait que du babillage! J'espère que tu n'effaceras pas tes messages dans l'avenir, ça n'a pas toujours l'effet escompté. Il m'arrive aussi de regretter d'avoir écrit un commentaire ou une partie de commentaire mais je le laisse là quand même, parce que c'était vrai, c'était ça à ce moment-là, c'était ma réaction à chaud. L'effacer, ce serait nier. Par contre, si je crois avoir été mal comprise ou que je crains avoir fait de la peine, je reviens m'expliquer. Tu avais reconnu mon frère? M'étonne pas, tu écoutes tellement bien!

Soisig a dit…

"Il m'arrive aussi de regretter d'avoir écrit un commentaire ou une partie de commentaire mais je le laisse là quand même, parce que c'était vrai, c'était ça à ce moment-là, c'était ma réaction à chaud. L'effacer, ce serait nier."

Je pense qu'on est tous logés à la même enseigne, hihihi! J'ai eu envie d'en effacer moi aussi! Mais bon, c'était "ça", là!

Contente aussi que tu nous donne des nouvelles de tes "petit(e)s"!!! On sent tout l'amour et l'émotion qui sont toujours en toi, encore plus quand tu parles de ceux que tu aimes... Tu es émouvante!

Je viens d'écrire un mot à fillette, qui est très politisée, lui indiquant les démarches pour voter à l'étranger, hihihi! Elle revient de Nouvelle Zélande après les élections!

Bonne fin de semaine: il y aura sûrement des "clics clics", la nature est si belle!

Zed Blog a dit…

Jackss,

Troooop mignon, ça. Tu m'a ramenée en trois syllabes à l'école primaire. La dissipation. Les élèves dissipés.

Du verbe dissiper. Dissiper le plaisir, le chaos ou au contraire dissiper l'ordre ets e concentrer sur le désordre, la joie, parfois.

On joue à quoi, aujourd'hui? Tiens, on parie sur la couleur des yeux de Félixe? Moi je dis « bleus ». Mais là, Jackss, si l'institutrice Zoreilles nous donne des devoirs supplémentaires, tu assures hein? Parce que j'ai mon lot, t'as pas idée. :DDD

-----
Je voulais dire avant que...

J'aime mieux la conserve-asteure car ... Esperanza vous expliquera pourquoi, tiens.

La gauche, la droite, c'est difficile à définir. Ce sont des tendances. Trop à gauche, on finit à l'extrême droite et vise versa. Ce sont des termes commodes dans certaines circonstances, où on veut se situer rapidement, mais il faut y faire attention.

Le mouvement anti Art-peur regroupe des gens de toutes tendances. Dont des libertariens, un mouvement de droite. Certains n'ont pas digéré une ou deux propositions de Art-peur et se tournent vers, possiblement, les libéraux, pas tant par stratégie que par conviction. On se souvient de « Libérez-nous des libéraux-aux... » (Loco Locass)

Terme commode : la gauche, j'en suis. Je ne suis pourtant pas pour un état parental, ni où tout est légiféré ou délégiféré, dépendant de quelle gauche on parle.

Comme mon esprit de bottine se plait à radoter pour le reste de mes jours et nuits, je serai toujours mal à droite. Il y aura toujours mieux à faire que la droite et les valeurs liées à la corruption, l'argent et le pouvoir sur le dos des autres et sous le couvert des images opportunistes liées aux préoccupations du moment.

C'est pour ces petits, moyens et grands mieux là que je continue à me battre, autour des droits fondamentaux, comme je pense tout le monde le sait et est tanné de l'entendre.

Et donc, fini toute estime et tout respect pour Lay-ton. Ces madames emballées auront-elles le droit de s'absenter de la maison à l'heure où les enfants rentrent de l'école? Ce serait trop long. Chose certaine, on peut se permettre de douter de l'efficacité intellectuelle d'une personne, quelle qu'elle soit, qui ne mange pas avant le coucher du soleil, en période de ramadan et se demander s'il n'y aura pas un jour, en plus de l'ost...ensoir de crucifix du parle et ment, une variété de singes... et de signes religieux. (J'aime bien les vrais singes!)

Si c'est ça, la diversité, n'oubliez pas de glisser quelques clous, une feuille de journal déchiquetée et quelques puces électroniques dans votre soupe aux légumes ce soir. Ça devrait mieux passer que ça.

Trop long... C'est un billet qui se prépare chez moi.


Zoreilles, tu ne devrais pas t'en faire autant pour les sujets abordés. Je pense. Nous sommes de bien gentilles personnes et nous ne nous mordrons pas parce qu'en désaccord. C'est correct être en désaccord. C'est très bien de débattre. Je sais que tu le sais. Bien entendu, c'est ton jardin ici et tu feras ce qui te plaira. C'est juste pour te dire qu'il n'y a pas de problèmes et n'y en aurait pas. Même quand on est un peu dissipés.

Jackss et moi, de deux univers si différents, on s'amuse comme des petits fous dans l'intersidéral.


Zed

Jackss a dit…

RanTanPlan les Gros Tambours,

Simonac Zed, t'as pas besoin de Zoreilles ni de personne pour te crinquer aujourd'hui. Tu fais toute une parade à toi toute seule.

On voit que la fièvre électorale te gagne et pas juste à peu près. Allez cherchez un thermomètre quelqu'un. Et les pompiers aussi au cas où ça chaufferait trop fort.

Zed Blog a dit…

T'as pas vu chez nous... Jackss.

Zed ¦)))

Jackss a dit…

J'ai corrigé la sistuationé Veni,vidi, mais pas vici. Avec les images, c'est encore plus piquant.

Et en y regardant de près, il y a des courbettes qui m'agacent peu. Voir Jack Leaton faire des courbette sur un tapis volant, ça ressemble à du marchandage électroraliste. Personnellement, je préfèrerais qu'on n'enseigne aucune religion plustôt que tout enseigner dans le même melting pot. Pourquoi se donner tant de mal pour mêler tout le monde. Je suis pour une société laïque.

Zed Blog a dit…

Ah ha! T'as donc attendu que Zoreilles aille faire dodo pour commencer la dissipation?


Zed :D

Guy Vandal a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Guy Vandal a dit…

Ben moi je te lis toujours, ainsi que tous les commentaires... tout le temps!

Je trouve que tu es choyée, les commentaires laissés ici sont la plupart du temps, intelligents. Ils ajoutent à la réflexion.

Les campagnes électorales sont plates... depuis longtemps. Les débats de fond ne se font jamais. Nous sommes devenus une pâle copie du pays voisin, celui où le dollar domine, où la droite est de plus en plus présente et dangereuse.

On se dirige vers un gouffre inévitable... avec la complicité de nos médias. Parce que nos médias, je le dis depuis longtemps, sont là pour nous laver le cerveau, nous désinformer, j'ai déjà écrit nous rendre idiots.

Mais bon, y'a pire, observer des outardes, des ours à 5 mètres, dans le village... quand t'as pas ton appareil!

Ceci étant, la révolution, c'est pour après-demain!!!

Zoreilles a dit…

@ Soisig : Je me demande bien comment elle fera, ta grande, pour voter alors qu'elle se trouve en Nouvelle-Zélande? Ça peut se faire par Internet?

@ Zed : J'allais te donner un devoir supplémentaire pour dissipation, je t'aurais demandé un texte d'opinion. Tu cours au devant de tous mes désirs!!!

@ Jacks : J'allais te donner un devoir supplémentaire pour dissipation, je t'aurais demandé un texte d'opinion. Tu cours au devant de tous mes désirs!!! (Ainsi, vous ne m'accuserez pas d'avoir des chouchous, je traite tout le monde égal!...) Oui, oui, je sais, je commence à radoter...

@ Guy Vandal : Que voilà de la belle visite rare! La vie réelle à Radisson semble avoir le dessus la plupart du temps sur le monde virtuel? C'est ce qui pouvait t'arriver de mieux, je m'en réjouis. T'as vu un ours à 5 mètres et t'avais pas ta caméra? Essaie de ne pas t'en vouloir trop longtemps! Et merci de ta visite. ;o)

gaétan a dit…

38 commentaires...Ouais c'est ça qui arrive quand on passe trop tard chez-vous!
Au risque de répéter ce qui a peut-être été dit:
1-pour les voiliers d'outardes, je trouve moi aussi, mais ce n'est sûrement qu'une illusion, que depuis quelques années le vol des outardes se fait de façon très désordonné. Le V n'est pas aussi efficace qu'il devrait. Et des voiliers j'en vois plusieurs à chaque automne et depuis des années. Même qu'il y en avait plusieurs dizaines dans les champs où je travaille encore pour quelques semaines.
2- pour la politique: c'est vrai que personne n'attaque beaucoup les politiques que s'apprête à mettre en place harper: guerre en afghan, criminalisation de l'avorterment, emprisonnement des 14 ans, pauvreté etc.... ça prendrait un bon gros scandale chez les conservateurs genre Madame Couillard et certains services rendus à des politiciens et sénateurs....Tant qu'à moi il y a plus que des documents oubliés dans cette histoire....

Zed Blog a dit…

C'est drôle, Gaétan, moi, j'en vois 40.

Zed :D

Zoreilles a dit…

@ Gaétan : Ne regarde pas les chiffres, fais comme moi, oublie-les! Par contre, la richesse des propos et la diversité des points de vue m'épate toujours autant. Tu auras été encore une fois original et très observateur avec le tien, et grâce à toi, je vais mieux observer les voiliers d'outardes maintenant. Pour Harper, je trouve qu'au Québec, on attaque quand même assez ses politiques ces temps-ci mais ailleurs, il est parfois perçu comme un héros, presqu'un sauveur et ça, j'avoue que ça me fait peur...

@ Zed : Difficile de se tenir à jour, à cause de moi, ce sera maintenant 41... Comme on dit dans mon métier, une nouvelle, ça se conserve moins longtemps que du poisson frais!

Soisig a dit…

Richard Desjardins invite les gens de Vald'Or et du coin à s'opposer à Harper lors de sa visite en Abitib lundi... C'est un peu loin de chez-moi et je n'ai pas tellement envie de lui voir la "bette"! (À Harper!!!)

Le tit-journal va recommencer. On a planifié l'assemblée générale et sa date de sortie le 30 octobre... Après les élections :0)

Joce a dit…

Entendu au nouvelle régionale ce soir....Harper débarque à Val-d'or et record mondial de 210 mille à l'heure en ski-doo à l'aéroport de Val-d'or.........y a t-il eu tentative de meurtre ou quoi???

Jackss a dit…

44 messages...?

Une fois n'est pas coutume. Mais le plaisir dure longtemps. 44 messages!

Tu es incroyables, Zoreilles. Moi quand j'ai 4 messages, je suis pas mal content. Et je commence à me trouver important. Imagine, si j'en avais 44. J'aurais les zoreilles dans les nuages. Je flotterais tellement que je ne parlerais plus à personne.

Mais toi, Zoreilles, tu es comme Céline Dion. Tu restes toute simple, tu parles à tout le monde. Et en plus, tu dis des choses intelligeante.

Zed Blog a dit…

Jackss...


Ma foi, mais... qu'est-ce donc que tu as mangé, là... ti vois double, maintenant? C'est bien 4 messages que tu aurais dû voir.

Et maintenant, on fait une suite. on compte. Donc, tu devrais voir un 4, suivi d'un 5...

Zoreilles a des assistants/es. Il parait que ce sont des petites êtres de la famille des lutins et qui se cacahnt dans la forêt abitibienne.

On les aurait même entendu fomenter une fuite générale de tous les animaux dans le secteur de Val d'Or, samedi dernier, avec retour possible une fois la pollution et les effets toxiques disparus. Il parait en effet qu'un chasseur malhonnête (Harpon ou quelque chopse du genre) devait se pointer dans le coin lundi (à cette heure, hier). Mais ne le dis surtout à personne. C'est entre nous tous ici, les amis de Zoreilles.

Bon petit café, Zoreilles et ne t'étouffe pas en nous lisant.

Zed ¦)

Zoreilles a dit…

@ Soisig : Oui, Joe 90 (le personnage robotisé tiré avec des ficelles très apparentes dans une vieille série de science-fiction dont j'oublie le titre) débarquait à Val-d'Or hier avec toute sa cour qui fait des salamalèques devant le pouvoir. Il s'en est dit des niaiseries de ce côté-là... Mais des groupes de femmes, des gens du secteur culturel, des travailleurs de la forêt, des groupes communautaires de tous les horizons, comme Action Boréale, entre autres, lui ont fait tout un comité d'accueil. Desjardins a su tout dire en quelques mots : « Je ne me suis jamais mêlé de politique, c'est la première fois, mais les conservateurs sont l'inspiration des Red Necks de l'Ouest et ils ont été très durs quand ils étaient minoritaires, s'ils deviennent majoritaires, là, ils seront impitoyables ».

@ Joce : T'as remarqué aussi? Ça faisait drôle de voir ces deux nouvelles, l'une à la suite de l'autre, dans nos actualités régionales télévisées d'hier soir mais j'avoue que je n'avais pas fait le même rapprochement que toi! Tu ne dois pas être trop fier de ton maire ce matin...

@ Jacks : Céline Dion et moi, je croyais que ce que nous avions en commun, c'était la voix! C'est juste que je ne suis pas connue, je suis gênée de chanter devant le monde... Sérieusement, Jacks, pour faire monter le décompte, t'as juste à ne pas publier souvent de billets. Un texte qui reste longtemps sur le dessus, inévitablement... Et puis, des commentaires, ici, j'en écris pas mal moi-même, t'as remarqué?

@ Zed : Les animaux de la forêt sont bien sages, d'instinct, ils se sont poussés de Val-d'Or hier, à cause de Art-peur, Harpon ou Joe 90, en tout cas, le monsieur qui parle saccadé, qui ne comprend pas ce qu'il dit et qui est fait en plastique, le chef des Conserve-la-peur. C'est correct, là, ils ont réintégré leur habitat naturel, tout est redevenu comme avant...

Jackss a dit…

Tu en écris beaucoup, c'est vrai

Mais en plus, ce que tu dis est intelligent. J'ai une bonne côte à remonter!

Zoreilles a dit…

Là, Jacks, je vais te répondre avec une phrase que me répète encore ma mère : « Ne dis pas du mal de toi, les autres seront bien capables de faire ça! »

Elle dit des choses vraies, ma mère, comme aussi « Le bien fait peu de bruit », ça, c'est moi qui le répète maintenant!

Zed Blog a dit…

Conserve-la-peur...

Je sais maintenant de quoi sera fait un prochain billet. Trouver des surnoms à ce, ce... ce comment déjà?

Zoreilles, depuis que tu t'es fait du temps, tu PÉTILLES! C'est fascinant à observer combien tu pétilles, chère Zoreilles!

¦)Zed

Soisig a dit…

Ma mère disait: "ce n'est pas ce qu'il dit qui me fait peur, c'est ce qu'il pense!" Et je suis bien d'accord!!!

Et c'est à Ken (pas sûre, j'ai pas eu ça à la maison, hihihi), le chum de Barbie que je trouve que "Non-à-la-peur" ressemble...

Lise a dit…

@ Soisig

Comme j'ai fait plusieurs commentaires cette semaine chez Zoreilles, je trouvais que c'était assez. Mais là, en lisant le tien à propos de "Steven a peur de l'art", qui ressemble au Ken de Barbie, il m'est impossible de ne pas dire que c'est EXACTEMENT ce que j'ai toujours trouvé.

Cet homme-là donne une telle impression de froideur, de rigidité plastique, c'en est épeurant ! Inodore, incolore, et insipide ! À se demander comment une femme a pu tomber am.....(pas capable de dire le mot) d'un personnage aussi réfrigérant.

Et si ce qui se mijote à l'intérieur de sa tête ressemble à l'enveloppe, mieux vaut ne pas savoir ce qui s'y passe.


@ Zoreilles

Désolée. Mon aversion pour le personnage m'a inspiré ce commentaire pas trop gentil...

Joce a dit…

Quand je pense à Steven Harper, j'ai toujours l'image du gars qui le lendemain de son élection allait reconduire son petit garçon (6,7 ans) à l'école pour faire le bon Papa, devant la caméra.....et là il lui serre la main....il ne lui donne pas un petit bisou ou lui flatte la tête..non....il lui serre la pince....Wow on est loin du tempérament latin!
Plus à droite que la droite elle même, plus froid que la banquise....il vaincra le réchauffement de la planète par sa seule présence.

Zed Blog a dit…

Soisig,

Le chum de quelle Barbie??? Un Ken pour 1 500 Barbies, dans l'étalage du marchand d'ifdéologies et de stéréotypes. À l'image de ce qui attend la barbie 3D qui suit ce chemin.


oce,

La naquise? Hummm Ça me rappelle une petite chanson, là... et ue petitye vidéo plutôt géniale.

« Cré moé, cré moé pas.... Queque part en Alaska, 'y a un f... oups... phoque qui s'ennuie à mourir. »


Lise... T'as rien vu, si ça ce n'est pas gentil pour toi.... Hihihihihi!


Zed ;-)

Soisig a dit…

@ Joce

Tu as remarqué ça toi aussi: le manque de tendresse... Ça m'avait frappé et laissé vraiment mal à l'aise. "Pauvre tit pit!" m'étais-je dit...

@Lise :)
J'imagine qu'il doit laisser tomber le masque de temps en temps... ;)

Zed Blog a dit…

Que de coquilles et je n'ai rien vu. Trop fatiguée. Donc au moins, BAnquise et surtout, ***Joce.

Zed ¦X

Zoreilles a dit…

Récapitulons : Un Ken (ou sa version guerrière, G.I Joe) pour 1500 Barbie, il faudrait le cloner 1499 fois. Ainsi, on verrait 1500 bonhommes robotisés en plastique frette, incapables de sentiments humains, qui serreraient la main de leur p'tit gars ou leur p'tite fille, tous les matins, en allant les reconduire à l'école. Ou encore à la prison, s'ils ont plus de 14 ans.

Ça aiderait à contrer le réchauffement de la planète!

Zed Blog a dit…

Zoreilles, si ce blogue forum continue, je sais qui on va retrouver en lieu et place du sac avec une cible...

Son nom de famille commence par H... Tu sais? Comme dans haïr, honte, hache de guerre...

Hihihihihi! Symboliquement bien sûr.

Zed ¦)

Soisig a dit…

Sur fond bleu, ça sortirait mal, hihihi! Harp...onner par une acadienne, lol!

Symboliquement bien sûr...

Joce a dit…

Avez-vous écouter le débat d'hier......Harper dans son coin se protégeant contre tous les autres qui lui lançait des roches.....et la fameuse question, nommez une qualité de votre voisin de gauche, un débat surprenant J'ai trouvé.

Zoreilles a dit…

Puisque tu m'ouvres la porte, Joce...

J'ai écouté ça avec un très grand intérêt. Cette campagne était plutôt drabe jusqu'ici mais j'avais vraiment le goût d'écouter ce débat. C'était prévisible que ça allait être 4 contre 1, c'est peut-être pour ça que je voulais tant l'écouter!

C'était surprenant en effet, cette question du public de trouver du positif au voisin de gauche. Ça m'a rendu les politiciens plus humains, c'était très spécial, ça en disait beaucoup sur chacun d'eux, plus que n'importe quoi d'autre, en tout cas, pour moi.

J'ai trouvé de belles qualités à Elizabeth May que je ne connaissais pas beaucoup et elle m'a fait rire quand elle a « essayé » de trouver du bon à son voisin de gauche, c'était Harper!!! Une femme authentique, Elizabeth May!!!

Layton avait été bien « coaché », c'était évident. Ça ne lui enlève pas ses qualités de communicateur mais on voyait quand même les fantômes de ses conseillers en communication par-dessus son épaule. Il y avait des complicités entre lui, Dion et Duceppe, parfois, je trouvais ça sympathique. Gilles Duceppe a fait ce qu'on attendait de lui, mais on pouvait le sentir moins solide, moins agressif que lors des débats des élections précédentes. Il maîtrise la langue, ses dossiers et la vie politique, son expérience lui a servi. Dion a dû marquer des points, en tout cas, moi, je lui en ai donnés, assez souvent, je l'ai trouvé bon (je n'aurais jamais cru dire ça un jour) et Harper a été égal à lui-même, c'est-à-dire froid, pas là vraiment, le sourire figé, sur la défensive et rien à proposer. Il sait qu'il va gagner et ça m'écoeure, c'est comme quand on jouait au roi de la montagne et que le gros fou de la rue trônait en haut du sommet après avoir garroché tout le monde en bas, son sourire de vainqueur arrogant étampé dans 'face. Le jeu s'arrêtait, on maudissait le roi de la montagne, on avait hâte qu'elle fonde...

Mon analyse de ce débat n'est pas sérieuse ni crédible, je vous avertis, je me base seulement sur mes sentiments et impressions...

Sentez-vous à l'aise de faire de même. On jase entre amis(es) là...

Zed Blog a dit…

Dans sa campagne poubellecitaire, Lay-ton a le front de dire : « Sentez-vous (ou quelque chose du genre) représenté. » C'est sûr qu'une madame toute emballée, ça me représente en ost... ensoir. Et vous? Messieurs les porcs incontrôlables??? Misèèèère...

D'après ce que j'ai vu jusqu'à présent, il semble proposer une personne de l'origine ethnique la plus populaire dans chaque comté.

J'ai hâte de la voir première sinistre, à côté d'un évêque à chapeau, d'un monsieur à boudins à qui on interdit de regarder les femmes, d'un siqh à poignard sacré... Et tout ça en dessous d'un beau petit crucifix, auquel on pourrait ajouter un kirpan, une machette, un âne (on ne peut représenter Mahomais, met sa monture, montée avec lui au paradis... on ne dit rien là-dessus.

Remarquez, cela pourrait être visuellement inovateur, un Parlement avec des stelles séparées par des vitres givrées...

La question de la qualité du voisin, ça parle encore de la personne qui la trouve... C'est similaire aux stratégies utilisées en entrevue d'emploi. Désolée, non.

Je travaillais salarié hier soir. J'espère pouvoir regarder, entre deux activités, une vidéo à Radio-Canada. Ça doit bien exister.

Bon... Je suis mieux d'aller travailler...

Zed

Jackss a dit…

J'ai entendu aujourd'hui une bonne comparaison donnée par un analyste financier. Voici comment il voyait le débat:

C'est comme si un train s'en venait à toutes vitesses (la débandade financière des USA) et qu'on avait 5 chefs assis sur la voie ferrée en train de jaser tranquillement.

L'un dit qu'il ne faut pas s'inquiéter que tout va bien de ce côté-ci de la frontière. Un autre dit qu'il faudrait faire une réunion dans les 30 jours pour trouver les meilleures solutions, d'autres disent que c'est la faute du gouvernement actuel et qu'ils sont les mieux placer pour éviter les problèmes, un autre dit que le train est trop polluant.
Et le train continue toujours d'avancer à une vitesse inquiétante. Il serait le temps que tout ce beau monde se lèvent debout, se retroussent les manches et bougent.

J'ai bien aimé la phrase d'Elisabeth May: "On n'a plus le temps, M.Harper. Nous sommes en danger. C'est sérieux. Si on attend, on va tous y passer." Ce n'est pas une transcription littérale. Mais c'est l'esprit.

Je trouve les propositions de Jack Leaton tout à fait irréalistes. Il n'a aucune crédibilité. Ex.: un inspecteur de produits alimentaires dans chaque usine. Ce serait très cher et pas efficace. Un inspecteur doit être de l'extérieur pour ne pas subir de pression, changer de milieu souvent.

Mais le plus triste de ce débat, pour moi, c'est de penser que Zed a tout manqué.

Jackss a dit…

Stephane Dion a dit que les Libéraux avait déjà prévu un fond de réserves pour les mauvais jours et qu'ils allaient le reconstituer s'il prenait le pouvoir puisque Stephen Harper a vidé la caisse en diminuant par exemple la TPS.

On a vu ce que les Libéraux faisaient avec ce fond de réserve. Je comprends qu'ils aient le goût de le remettre en place. Mais moi, je préfère ne pas leur en donner la chance.

Zed Blog a dit…

Hahaha!

Si je n'étais pas si fatiguée de ma semaine, je regarderais celui de ce soir (en anglais) devant l'ordi. Pour ne pas trop me punir. Après tout, j'ai bien travaillé toute la semaine... Et je n'ai pas fini.

Ce qui me réjouit, toutefois, c'est de savoir que Jackss va le regarder pour moi.

Zed ¦)

Zed Blog a dit…

J'ai finalement fait mon devoir...

Devant l'ordi.

Je ne me taperai pas l'autre, sûr.

¦X

Zoreilles a dit…

Si j'en juge par ce que j'ai lu, ce que j'ai entendu et vu, les débats ne semblent pas avoir eu la cote auprès de la population.

Si je l'avais trouvé intéressant, celui de mercredi soir, c'était probablement, avec un peu de recul, parce que celui que nous avons eu chez nous, avec nos candidats régionaux, était tellement mais alors là tellement décevant que tout ce qui a suivi au national m'a semblé presque passionnant.

;o)

Il nous restera à suivre cette campagne dans son sprint final et à aller voter le 14 octobre prochain. Moi, je considère que je prends ainsi mes responsabilités.

;o)