jeudi 6 septembre 2007

Les plaisirs démodés



Ces deux photos ont été prises lundi dernier sur l'heure du souper, alors que je sortais du four ma première boulange de l'automne. Isa et son amoureux arrivaient à la maison et il paraît qu'ils ont senti l'arôme du bon pain en débarquant de la voiture. J'ai pris la deuxième photo mais la première est l'oeuvre de l'amoureux qui m'a emprunté ma caméra pour faire « une expérience », en m'avouant qu'il se sentait très inspiré par l'odeur. Disons qu'en plus d'avoir le pif, il a l'oeil, c'est un cinéaste!

Je suis parfois d'une autre époque, vous l'aurez deviné. Passéiste un peu, je dois l'admettre, surtout que ces photos pourraient avoir été prises il y a 50 ans : Un poêle à bois (un Lislet 1937) trône dans ma cuisine, et pour tout vous dire, la table et les chaises en bois sont les mêmes qu'on a fabriqués, Crocodile Dundee et moi, en se chantant la pomme, pendant l'hiver 1977. J'avais appris dans les vieux livres comment tisser du foin de mer pour les assises, parce qu'on se disait en rêvant qu'on fabriquait un mobilier qui allait durer éternellement. En effet, le bois, comme le foin de mer, est à peu près inusable, à tout le moins, ça vaut la peine de l'entretenir ou de le réparer. Une sorte d'allégorie?

Notre poêle à bois, on s'en sert beaucoup pendant l'automne, l'hiver, le printemps mais ce n'est pas dans ce four-là qu'a cuit mon pain de lundi dernier. Il s'agit plutôt d'un chauffage d'appoint, confortable, parce que notre cuisine est très grande et même si elle donne au sud, elle comporte d'immenses fenêtres, alors, durant l'hiver, quand la nuit tombe, toujours toujours trop tôt, on fait « une bonne attisée » et là, on peut vivre certains plaisirs démodés : un poulet qui cuit dans le four du poêle à bois, dans mon gros chaudron de sorcière, c'est... divin, veiller avec les pieds sur la bavette du poêle, en surveillant notre « toast » de pain de ménage ou en se faisant des « tailles », petites tranches de pommes de terre minces qu'on place directement sur la fonte du dessus, qu'on laisse griller à notre goût des deux bords et qu'on déguste avec un peu sel...

Et là, j'arrive au pain. Quel plaisir d'en faire et d'en offrir. Quand l'automne arrive, je retrouve ces bonheurs-là dont je me prive aux beaux jours de l'été. Je procède vraiment à l'ancienne, comme nos grands-mères, c'est plus long peut-être mais comme dit Maman, « le temps ne nous pardonne pas ce qu'on fait sans lui » sans compter que la maison s'emplit d'odeurs subtiles et délicates pendant toute la journée.

Je fais mon pain blanc avec du lait écrémé, j'aime que la mie soit moelleuse et la croûte bien craquante. Au temps des fêtes, j'en fais des couronnes de pain tressé, bien dorées, que j'emballe avec des beaux fromages au milieu, des rubans colorés, ce sont mes cadeaux de Noël pour les voisins et amis ou ma contribution lors de nos soupers de Gaulois. Mais pour tous les jours, je boulange plutôt du multigrains, j'ai mon petit mélange bien spécial de farines variées et dans un cas comme dans l'autre, ça donne 5 pains ou l'équivalent. Par exemple, sur la photo, il y a 4 pains ordinaires et une douzaine de petits pains. Quand je fais une couronne de pain tressé, j'y mets la valeur de 3 pains, alors, les gens en ont pour un souper d'une vingtaine de personnes et il leur en reste en masse pour déjeuner le lendemain.

Ouais, je suis vraiment d'une autre époque! Pourtant, je suis moderne pour d'autres choses. Par exemple, j'ai un blogue, ça, c'est moderne, hein? Fiou, une chance que j'ai ça! Et puis, en fin de semaine dernière, j'ai assisté à un show de hip hop. Pas pire, hein? Et ce matin, j'ai rendez-vous avec mon webmestre et ma comptable mais ça se peut que ce soir, je fasse mon ketchup aux fruits, j'ai un panier de tomates qui me fait de l'oeil et les pêches sont en spécial cette semaine...

28 commentaires:

Accent Grave a dit…

Je ne sais pas si c'est le pain ou l'arôme qui s'en dégage qui me titille le plus!

D'une autre époque? Dans un sens oui, peut-être parce qu'on ne dépense plus la même énergie qu'autrefois, mais le pain est toujours aussi bon.

Accent Grave

Zed Blog a dit…

Zoreilles, je ne connais pas ça, le foin de mer. Éclairerais-tu ma lanterne antique, s'il te plait? Je connais la babiche, des nerfs de porc, je crois?

J'adorerais avoir le temps de faire du pain, de temps à autre. Tu connais ma recette...

Et les pêches par chez vous, elles ont encore un certain gout?

Zed :)

Zoreilles a dit…

@ Accent Grave : Probablement l'arôme qui s'en dégage! C'est notre sens le plus négligé, il paraît et notre mémoire olfactive nous ramène à nos souvenirs les plus lointains, les plus émotifs... Bien souvent, je me contente de l'arôme mais si je me prends une tranche, je pencherais plus pour la croûte que pour la mie!

@ Zed : Le foin de mer? C'est difficile d'en trouver maintenant, dans le temps, on en commandait à un magasin de Montréal qui s'appelait Les Meubles d'antan. Vraiment comme du foin, là, torsadé, d'environ 1/2 cm de diamètre et pour l'assouplir avant de le tisser, je devais le passer dans une solution eau/huile. Il me fallait commencer par faire une trame, ensuite, tisser 4 brins à la fois en passant dessus, dessous, dessus, etc. Ça maganait les doigts... La babiche, je connais ça, on en fait aussi des raquettes mais tu dis que ce serait des nerfs de porc? Ouache! Non, je t'assure, mes chaises, elles sont végé à 100 %!

Oui, nos pêches, en fait, je voulais dire plutôt des nectarines, sont délicieuses, elles viennent de l'Ontario. D'ailleurs, je vais les manger nature, pas question que je fasse mon ketchup aux fruits ce soir, il fait 29 degrés et une humidité accablante! Nenon, pas question de cuisiner ce soir...

Henri a dit…

Ton histoire me rappelle un souvenir: durant une certaine époque de ma jeunesse, ma mère cuisinait son pain chaque semaine. Elle préparait également de la confiture aux fraises. Imagine : du bon pain chaud avec du beurre et de la confiture maison ! Il n'y a rien pour battre ça... sauf peut-être si le pain est fait dans un chalet par une belle journée de pluie :-)

Moi mon pain c'est pas d'beurre! a dit…

Parlant de plaisir démodé, moi et mes enfants on a joué à botte la canne au chalet d'la famille Germain au lac Lamotte.
Y m'en parle encore.
Faut dire que la famille Germain, ils sont à peu près 60....du fun noir.
P.s.Super ton billet.....Vive les plaisir du passé.

Zed Blog a dit…

Ahhh... oké!

En lisant ton explication, je me suis rappelé ces fonds de chaises un peu (beaucoup) rugueux. Foin de mer : je suis allée à la pêche. Si d'autres , comme moi, ignorent ce que c'est ou ne font pas le rapprochement entre le nom et la chose : clair souvenir!!!

image de la récolte du foin des mers;

Mais là, c'est la confusion totale : l'un dit que ça se cultive et l'autre va le chercher en bateau... (ce qui serait logique, vu son appellation!) ?????

en bateau

Y a-t-il quelqu'un qui nous mène en bateau?

Tes chaises : motif diamant ou tressage comme celui de l'image en lien?

Babiche, selon le CNRTL: « BABICHE2, subst. fém.
Région. (Canada). Lanière de cuir, de peau de chevreuil ou d'anguille (cf. Canada 1930 et Bél. 1957) : »

Voilà au moins qui tranche, à défaut d'un bon pain maison, l'une des deux questions!


:DDD Zed

En direct des îles a dit…

« le temps ne nous pardonne pas ce qu'on fait sans lui » ... Zoreilles, c'est digne de mon livre préféré, l'Éloge de la lenteur!
et que ça sent donc bon chez vous!
Vous joignez le meilleur des deux mondes, le vieux et le moderne, c'est ça le bonheur, savoir cueillir et savourer les bonnes choses de la vie.De l'arôme d'un pain à l'odeur de la mer...

Zoreilles a dit…

@ Henri : T'as donc eu une belle enfance... Un bagage que l'on transporte toute sa vie, selon Gilles Vigneault.

@ moi mon pain, c'est pas de beurre! : Là, mon frère, ça ne peut pas être d'autre que toi avec un tel pseudo. Est-ce toi qui avais remarqué que chez nous, on a tous une aversion profonde pour un produit laitier? Toi, c'est le beurre, moi, c'est le lait et notre frère, c'est le fromage. Jouer à Botte la can à 60? On ne fait rien à moitié à La Motte!

@ Zed : T'es tombée pile dessus, mes chaises sont exactement tissées comme le modèle qui se trouve sous ton lien clair souvenir. Une fois tissées, par exemple, elles ne sont plus rugueuses du tout. Ce matériau est vraiment spécial. La babiche serait faite de lanière de cuir, ah oui, c'est plein d'allure. On en apprend des choses avec toi!

@ En direct des îles : T'as lu ce livre? C'est mon prochain, promis, juré. Tu sais, celle qui dit cette phrase, elle vient aussi de la mer... ma mère. Mes parents sont tous les deux natifs des Iles de la Madeleine (Hâvre-aux-Maisons) et je t'avoue que la première fois que j'ai suivi le lien pour aller te lire à cause de ton pseudo, je croyais que tu écrivais en direct des îles... de la Madeleine. Mais je n'ai pas été déçue du tout, je suis retournée depuis parce que j'avais fait là une belle découverte.

Anonyme a dit…

Ah le bon pain ! Cuit à la méthode de nos grand-mères. J'y ajoute des fèves au lard à la mélasse. Des crêpes cuites sur la fonte du poêle à bois. Délicieux
Félicitation pour cet article

bibco a dit…

Eh que ces photos sont évocatrices de bonheur...D'ailleurs tout ton blog l'est! Il fait du bien à l'âme et en même temps il me rend nostalgique de ce qu'aurais pu être ma vie si....
Le pain chaud c'est divin. Et moi aussi j'ai noté cette jolie phrase sur le temps.

Noémie a dit…

Juste à lire cette article, ça me donne faim!! En plus il est tellement bon ton pain de ménage... Je crois que ya pas meilleur au monde! J'ai déjà hâte à noël pour pouvoir en déguster une couple de tranches!

:P Miam!!!

Zoreilles a dit…

@ anonyme : Des fèves au lard à la mélasse... ou au sirop d'érable, quelle bonne idée. Des crêpes directement sur la fonte du poêle à bois? À la farine de sarazin peut-être? Je voudrais bien découvrir ce bonheur-là...

@ Bibco : Hé que t'es fine! Tiens, je te donne le meilleur, la première tranche, la croûte. Tous ces bonheurs-là, tu sais, peuvent se vivre n'importe où. Ton Abitibi, tu la portes en toi, où que tu ailles! Et si tu affiches la phrase sur le temps sur ton frigo, comme tu respectes tous les auteurs, il faudra que tu écrives dessous : « La maman de Zoreilles ». Tu sais, elle nous a élevés avec des phrases sur le frigo, ça a marqué notre vie!

@ Noémie : Tu le trouves bon? C'est parce qu'il y a de l'amour dedans et toi, c'est normal que tu aies faim, tu es toujours un peu en croissance, ma belle Noémie! T'auras p't'être pas à attendre jusqu'à Noël pour y goûter, enfin, j'espère, mon rêve serait de te faire goûter à toi et Jean-Mi les fameuses tailles sur le poêle à bois... Quand il fera plus frais, on chauffera le poêle à blanc et on se paiera la traite! Ah si l'hiver peut arriver.

ulyssa a dit…

moi aussi je fais le pain, plutôt, je l'ai longtemps pétri, avec du levain au miel, que je gardais d'une fournée à l'autre dans mon frigo et que je "nourissais". je fabriquais des biscuits bio pour ma fille à l'école maternelle. j'aime toujours confectionner la confiture et je les offre aussi. j'aime ces vieux poêles à bois, j'en ai brodé plein.
y aurait il une petite place au coin du feu pour une cousine française?

Marc a dit…

Melange des époques,tradition et modernité c'est justement ce que j'aime lire et partager avec toi dans ton blog. A bientôt.

modotcom a dit…

Y a rien comme de ne faire que ce qu'on aime; et puis, les gens qui font le pain que les gens pressés mangent, ils sont du passé? Non, mais... Les gens qui écoutent du hip hop, ils sont du futur? Non, mais... Zoreilles, vous êtes une femme d'aujourd'hui, ce qu'il y a de meilleur. Bravo et bon appétit!

Anonyme a dit…

Je te reviens pour les crêpes; Avec la farine de sarrazin oui, mais avec de la farine blanche ordinaire, farine de blé, des fois j'ajoute du son à mon mélange.

voyageuse du monde a dit…

salut zoreilles, quels beaux souvenirs ça me rappelle ces photos. comme dans une autre vie pour moi, dans le temps où j'avais justement du temps pour faire mon pain, mes confitures, mes conserves à l'automne. Une vie tout aussi demandande mais où les journées avaient plus d'heures, en tout cas il me semble.
Moi cette vie là est en arrière mais toi tu as su préserver le meilleur de tout ça.
Merci

Anonyme a dit…

Le bon pain chaud...avec la petite gelée de pomme du verger de l'île Nepawa....un p'tit cru du clocher ou l'allégreto de la vache à maillotte (Lait de brebis)......pis demain matin avec les cretons à matante Huguette.
...Bon ben j'vas aller dîner !!
J'pense que j'ai faim

Zoreilles a dit…

@ Ulyssa : Ah oui, il y a une belle place pour toi au coin du feu, c'est sûr, les deux pieds sur la bavette du poêle comme on dit chez nous. Tu nourrissais toi-même ta levure? Au miel? Alors, là, du coup, t'es mon idole!

@ Marc : Et je retrouve la même chose quand je vais chez vous. Entre la France et le Québec, comme le suggère Ulyssa, il y a une belle parenté.

@ Modotcom : Vous trouvez? Une femme d'aujourd'hui? Trop gentille, je vous offre un pain chaud!

@ anonyme 19:02 : Alors, ces crêpes, elles sont vraiment bonnes pour la santé, riches en fibres. On pourrait se permettre un peu de sirop d'érable avec...

@ Voyageuse du monde : Je te pensais en voyage, toi, justement... Mais t'apparais quand je parle de pain chaud, de ketchup aux fruits. M'étonne pas! C'est vrai quand même que plus ça va vite, moins on a le temps...

@ anonyme 09:57 : Moi, je voterais définitivement pour Le p'tit crû du clocher (de Lorrainville). Pour les pommes de l'île Nepawa, je les préfère nature. Tiens, j'ai faim aussi, je m'en vais dîner. Au menu : Une tranche de pain rôtie, légèrement beurrée, des tranches de pommes partout et Le p'tit crû du clocher pour couronner le tout. On a un fruit, une protéine, des céréales. Paaaaaarrrrrrfait, avec un bon café noir... de l'Abstracto! Les cretons de matante Huguette? Ça passerait en deuxième...

macamic a dit…

Notre mère nous faisait du bon pain comme ça et plein de petite gaterie comme des gâteaux, des tartes, des pets de soeur, des meringues, moi aussi ces la croûte que j'adore avec du beurre wow !!! et des ptites confitures maison ou du terroire.

J'ai un couple d'ami qui vive un peu comme d'époque, ils ont un poêle bélanger semblable au tient et ils ont même installé un petit chauffe eau à l' arrière du poêle.

je ne sais pas si je rêve mais quelque chose de cuit là dessus n'est pas pareil...des fèves au lard dans un pot de grès, terribles..

Et, la maison est faite de pièces sur pièces avec vieux meubles. je ne sais pas si je rêve mais quelque chose de cuit là dessus n'est pas pareil...Ces bons,

tes pains doivent êtres divins Zoreilles...

Zoreilles a dit…

@ Macamic : Non, tu ne rêves pas, quelque chose de cuit là-dessus, c'est vraiment meilleur, ça fait partie des plaisirs démodés.

Tes amis ont un poêle Bélanger? Un vrai? Ça, c'est toute une trouvaille. Ce qu'ils ont installé en surplus, est-ce bien ce qu'on appelait un « boiler »?

Je regrette que le nôtre n'ait pas de « boiler » mais pour compenser, le four fonctionne bien ainsi que les réchauds. On l'a cherché pendant longtemps, ce poêle à bois, en fouinant les petites annonces, et c'est à Senneterre qu'on l'a finalement déniché, c'est difficile d'en trouver qui sont encore fonctionnels et sécuritaires, sans compter qu'il faut les installer « à la moderne », les faire inspecter et tout. Mais je le redis, ça en vaut la peine, il n'y a pas de chaleur plus douce que celle-là!

macamic a dit…

Ta raison Zoreilles, ces une chaleur très douce et ça met une de ces ambiances dans la maison, en plus, eux, ils ont une maison pièces sur pièces équarie à la hache qui date de plus de 100 ans certainnement. Y faut aimer ça parce que ces sombre un peu à l'intérieur. Ils font pas mal de cuisine avec. Le boileur dont tu parles je crois ces à même le poêle dans un compartiment à droite ou tu peux mettre de l'eau.

Difficile à trouver et il faut les restaurer la plus part du temps mais ça en vaut la peine.

Anonyme a dit…

It's appropriate time to make some plans for the future and it's time to be happy.

I have read this post and if I could I want to suggest you
few interesting things or advice. Perhaps you could write next articles referring to this article.
I desire to read even more things about it!

My web site Voyance Gratuite

Anonyme a dit…

Hello to all, how is everything, I think every one is getting more from this
site, and your views are pleasant designed for new visitors.


Feel free to visit my webpage; Roland Garros

Anonyme a dit…

Howdy! I knoω this is soгt оf off-topic however I had to ask.
Doeѕ operating a well-establishеԁ blog likе yours require a massive amount ωork?
I аm brand new tο blogging but I dο write
in my dіary eνery day. I'd like to start a blog so I can share my personal experience and thoughts online. Please let me know if you have any recommendations or tips for brand new aspiring bloggers. Thankyou!

Here is my website; meuble salle de bain pas cher

Anonyme a dit…

cоntіnuοusly i used to reaԁ smallеr pοsts that alѕo clеaг their
mοtivе, and that is also happening with
thіs piece of ωriting ωhich I аm гeading
at this ρlace.

My web blog - devis fenetres

Anonyme a dit…

Hello very cool blog!! Guy .. Excellent .. Amazing .
. I'll bookmark your web site and take the feeds also? I'm glad to seek out so many helpful info here within the publish, we need work out extra strategies on this
regard, thank you for sharing. . . . . .

My weblog ... maquillage pas cher

Anonyme a dit…

Hi collеagues, how is еverything, and what уou
want tο say conсerning this articlе,
in mу ѵiew іts actuallу аwеsome in supρort οf me.


Ηеre іs my ωebpage: comparatif ssd