lundi 3 juin 2013

Aimer la pluie, prise 2


Je vous racontais l'autre jour d'où ça venait que j'aimais la pluie... Et ça venait de loin! Était-ce de l'intuition? Depuis le début de la saison, pour une fille qui aime la pluie, disons que je suis servie!!!  Comme il y a des histoires qui se racontent mieux en images qu'avec des mots, voici des petits moments de notre fin de semaine au campe... et sous la pluie. On commence par un déjeuner avec permission spéciale : du Nutella sur les rôties. 


Entre deux ondées, tout est calme...


Les arbres se mirent dans la rivière...


Le canot semble nous inviter à profiter de ce moment pour aller observer la faune des alentours. On a vu une loutre, des canards et un castor. 


Sous la galerie couverte, on peut jouer aux poupées de papier, se raconter des histoires drôles, jouer aux devinettes,  


Pratiquer la poutre,


Donner du pain aux pies,


Faire un petit tour de canot, mais pas loin parce que le ciel est encore à la pluie. 


Pêcher sur le quai... à la ligne morte. 


En attraper un...


S'en faire une petite entrée à déguster en attendant le souper.


Dimanche, c'était le déluge. Si on avait attendu une accalmie pour faire le trajet en bateau à partir du campe jusqu'à la marina (8 à 10 minutes), je pense qu'on y serait encore! Alors, avec une bâche et une rame, on s'est fait comme une petite tente dans la chaloupe, 


Et on est restés bien au sec


Félixe a voulu prendre une photo de moi parce qu'elle me trouvait rigolote avec mon petit chapeau de paille. C'est vraiment elle qui a pris cette photo! 

Aimer la pluie, prise 2

Et voilà. C'est pas plus compliqué que ça. Malgré la pluie, on s'est bien amusé, bien reposé et puis, en prime, Isabelle a pu passer à travers toute sa pile de correction des examens de ses élèves. J'ai même joué aux cartes avec Félixe, moi qui ne pensais jamais que j'aurais un jour accepté l'idée de jouer aux cartes. Je dis toujours que c'est pas que j'aime pas ça mais la vie est trop courte... 


50 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Dis-donc: c'est vraiment votre camp? C'est tellement beau à l'intérieur! Pour ce qui est de la nature environnante, elle me rappelle celle du P'tit Nord...
Et toutes ces activités (cartes en moins, je suis comme toi, je ne suis pas une adepte!...) m'ont ramenée plusieurs années en arrière alors qu'on partait toute la petite famille ensemble, en canot de la rivière Desboues, pour nous rendre sur la Miniac...
P'tit coup d'ennui comme je te lis et que je vois tes photos...
Merci d'avoir partagé...
;-)

Zoreilles a dit…

@ Fitzsou : Oui, c'est bien notre campe, celui qu'on appelle le p'tit château pour le différencier de l'autre, le camp Fra-Gilles qu'on utilise plus durant l'hiver. C'est tout petit là-dedans (réglementation oblige) mais bien fenestré, tout fait avec des matériaux récupérés des chantiers de construction où Crocodile Dundee travaillait dans les années de sa construction, en 2001. Le bois de l'intérieur, ça par exemple, on avait été l'acheter à Beaucanton chez les amis des amis qui ont une petite scierie familiale sur leurs terres... On avait eu ça pour une petite chanson!

Et c'est bien la nature du P'tit Nord, celui qu'on a en commun. Je comprends bien ton p'tit coup d'ennui. C'est quand, tes prochaines vacances? Viendras-tu dans le P'tit Nord?

Solange a dit…

Bien belles photos malgré la pluie. Dans un beau décor la pluie semble moins monotone. Le reflet des arbres dans l'eau ça fait une très jolie photo.Moi avec la pluie et le vent je n'en fini plus de ramasser les samares des érables Giguère de ma rue.

Le factotum a dit…

Wow, la belle fin de semaine.
Et quel décor enchanteur.
Moi, une chance que j'ai eu la visite de fiston pour notre anniversaire, avec tout cette pluie qui est tombée.
Ce fut notre rayon de soleil.

Anonyme a dit…

You really make it appear really easy together with your presentation however I in finding this topic
to be actually something which I believe I would never understand.
It kind of feels too complicated and very huge for me.

I am looking forward for your subsequent put up, I'll try to get the grasp of it!

Here is my page ... prix fenetre pvc avec volet roulant

Zoreilles a dit…

@ Solange : En forêt, la pluie n'est jamais monotone, surtout qu'elle ne nous donne pas du travail supplémentaire! Encore une fois, la nature laissée à elle-même s'auto-régule et je trouve aussi que ça donne aux paysages une couleur particulière, une lumière calme et douce...

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : C'est rendu qu'il faut se fabriquer nous-mêmes nos rayons de soleil!!! Vous avez eu la visite de fiston et nous avions les filles... Ils enjolivent toujours nos décors, ceux-là ;o)

Jackss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jackss a dit…

Il y a des gens qui savent mettre la vie de leur côté pour se faire gâter par elle. Pour toi, les tiens, c'est un art de vivre, je croirait même que c'est un cadeau qui semble se transmettre d'une génération à l'autre.

La nature gâté ceux qui l'aime. Et je crois qu'elle ne se sent pas trop aimée des américains si on se fie aux cataclysme qu'ils leur envoie ces dernière année.

S'il est vrai que tu aimes la pluie, et bien ma foi, elle te gâte un peu trop car nous y goûtons pas mal nous aussi, inévitablement. Nous sommes des victimes collatérales. Dans mon cas, c'est plus que le client en demande.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : D'accord, j'arrête d'aimer la pluie, je te le promets, et je me mets à aimer le soleil. Là, tout de suite. Sans plus attendre. D'ailleurs, nous avons une magnifique journée ensoleillée ici ce matin, même si c'est un peu frais pour la saison.

La pluie achève, t'en fais pas, d'habitude on vous envoie notre soleil vers le sud du Québec, ça prend une journée à se rendre!

Pierre Forest a dit…

J'aime la pluie forte, les orages, en autant que je sois bien à l'abris. J'aime la pluie fine, qui tombe toute la journée, parce qu'elle est aussi synonyme de journée calme, à lire ou jouer au scrabble, mais la pluie ne doit pas durer trop longtemps. Une journée, deux peut-être, suivies d'un beau soleil.

Anonyme a dit…

Bonjour Zoreilles .
J `aime bien votre façon de profiter des jours de pluies .
C `est vraiment un beau petit coin de sérénité que vous avez ..... Ta description de ces journées est poétique et rempli de beaucoup de tendresse pour tous ceux que tu aimes .... et Félice est une petite fille charmante .....
Pour moi la pluie fait partie de ces moments de paix où je profites de ce temps pour me retrouver avec moi même ......
Passe une belle fin de journée .
Amitié et tendresse +++
Capucine

Étoile a dit…

Bonjour Zoreilles. Merci de nous partager ton petit coin de paradis. Si tu savais combien je compte les dodos pour aller moi aussi à mon campe. Pluie où pas j'adore la nature. La chaloupe est prête crois moi. En voyant tes photos tu me fais rêver. Comment s'ennuyer devant un beau lac en face de nous et pas de monde autour. La sainte paix. Bonne fin de journée Zoreilles.

Anonyme a dit…

It's genuinely very complicated in this full of activity life to listen news on Television, therefore I just use the web for that purpose, and get the most up-to-date information.

Feel free to visit my web blog ... renover un parquet sans poncer

Lise a dit…

Zoreilles,

tes photos sont magnifiques , celles de votre famille et celles de ce merveilleux environnement forestier. La paix, le silence (malgré les acouphènes, et je sais de quoi je parle), un paradis loin des tracas quotidiens et que vous méritez bien.


Montréal, ville que je hais chaque jour davantage, pour ne pas dire au superlatif n'offre rien de tel. Les arbres ici je les aime, ainsi que les parcs; j'admire leur résistance, à travers la pollution et qui survivent malgré les poisons qui les assaillent. C'est la seule beauté de cette ville en ce qui me concerne.

Ce soir, retour du travail j'ai choisi comme toujours les autobus depuis que je suis restée plus d'une heure dans le métro en panne. J'ai bien fait car la ligne verte était (encore) paralysée.

Je pourrais utiliser un vélo mais ici les automobilistes règnent suprêmement et j'ai peur. Oui je suis une peureuse comme "on" m'a dit (je ne nommerai personne) plusieurs fois et je l'assume totalement.

Plus ça va et plus ma propre espèce me désespère...

Pour terminer en beauté, merci de partager avec nous ces beaux moments en famille, pleins de tendresse. Et Félixe est adorable, ravissante, à l'image de sa maman et de sa grand-maman...

:-DD

Zoreilles a dit…

@ Pierre Forest : En fin de compte, t'aimes pas mal tout en autant que ce soit équilibré!!!

Jouer au Scrabble quand il pleut, quelle bonne idée. Ça fait si longtemps que j'ai pas joué...

;o)

Zoreilles a dit…

@ Capucine : C'est vrai que c'est précieux, un petit coin de paix dans le monde... Profiter de la pluie pour « te retrouver avec toi-même », tu l'as si bien dit. Je n'y avais pas pensé de cette façon mais tu as raison, c'est tellement ça qui se passe quand on se retrouve dans le calme et le silence d'un jour de pluie, on voit le temps passer, on y goûte, on le ressent. Et si je profite autant de la présence des filles, la grande et la petite, c'est que j'emmagasine tout ce que je peux, elles vont partir toutes les deux, en fait tous les trois, la petite famille, pour 2 mois, en juillet et en août. Je vais m'ennuyer des trois...

Zoreilles a dit…

@ Étoile : Et il t'en reste combien, des dodos à compter, comme ça? Je comprends que tu aies si hâte!

Pluie ou pas, soleil ou pas, bonne pêche ou pas, tu vas y trouver ton compte. La sainte paix, comme tu dis, et si tu restes un peu longtemps, tu ne voudras plus t'en revenir!!!

Zoreilles a dit…

@ Lise : Mais tu sais, les acouphènes sont toujours plus supportables en forêt, loin des stress et près de la nature... Parce qu'on dit que c'est silence mais au fond, non, pas tant que ça, la nature fait toujours un petit bruit de fond, du vent dans les feuilles, des chants d'oiseaux, des vagues, le ruissellement d'une cascade, des chicanes d'écureuils, des pies qui réclament du pain, bref, les silences en forêt sont bien relatifs et ainsi, pour une personne qui souffre d'acouphènes même sévères, la paix intérieure est le seul baume qui puisse être appliqué sur cette blessure et faire une différence.

Si le métro te fait faux bond, que tu ne te sentes pas en sécurité en vélo, il reste toujours la marche et ça, c'est tellement bon pour la santé et le moral. Moi, si j'habitais à Montréal, je serais souvent au Jardin botanique et à la Grande Bibliothèque...

Noémie Turbide a dit…

Messemble que c'était reposant comme billet ;) On se sent Zen en regardant tes jolies photos pleines de bon temps, à défaut d'en avoir eu du beau! Bravo à Félix pour son cliché, ça m'a fait plaisir de te voir la binette!

xxxx Noémie

Anonyme a dit…

Merci Zoreilles; tu as raison pour ce qui est de la marche, sport non violent que je pratique beaucoup d'ailleurs, mais pas pour aller à l'autre bout de la ville. Le Jardin botanique est une merveille, mais la Grande Bibliothèque ne m'attire pas; je préfère de beaucoup ma "petite" bibliothèque de quartier, chaleureuse et amicale...

Bonne journée!

:)

Lise

Zoreilles a dit…

@ Noémie : C'est super que tu trouves ce billet zen, tu aurais pu le trouver ennuyant, à ton jeune âge, on aime que ça bouge plus que ça! Mais je reconnais que nous partageons toutes les deux un côté... « contemplatif »? C'est de famille, hahaha!

J'étais étonnée moi aussi de voir la photo que Félixe a prise, on dirait qu'elle est déjà une artiste de l'image... comme son Papa! Là, c'est sûr, elle va souvent vouloir m'emprunter mon appareil!

Zoreilles a dit…

@ Lise : Ta bibliothèque de quartier doit avoir ses charmes, je n'en doute pas. C'est moi qui rêve de visiter la Grande Bibliothèque, je n'y suis jamais allée encore...

Quant à la marche, à force de vanter les bienfaits du jogging, on en vient à négliger ceux, physiques et psychologiques, qui découlent tout naturellement du fait de mettre un pied devant l'autre en faisant le vide... ou le plein!

Anonyme a dit…

Zoreilles,

la marche a pour moi le double avantage de faire à la fois le plein et le vide. Je n'ai jamais été adepte du jogging, de la course; je marche la plupart du temps lentement, étant moi aussi une contemplative. Je ne perds certainement aucune calorie mais en effet c'est bon pour le moral.

Ceci dit c'est sûr que Félixe marche (encore la marche)sur les traces de ses talentueux parents, nul doute. Un billet qui fait du bien, dans tous les sens du terme.

Et je te souhaite de visiter la Grande Bibliothèque un jour puisque tu en rêves; je m'y suis abonnée dès le début, et après plusieurs semaines de trop de monde, trop de bruit, files d'attentes trop longues j'ai abandonné pour retourner dans le nid douillet de ma bibliothèque de quartier. Quel bonheur!

Je suppose que je suis une "sauvage associale" et je l'assume pleinement...

:)

Lise

Joce a dit…

J'ai bien regardé ce billet...la pêche me manque...faut que j'aille à la pêche...le calme de la veille d'une pluie lente,c,est le moment que je préfère pêcher!
Pis au yable les mouches.

Zoreilles a dit…

@ Lise : Et moi je passe mon temps à dire que je suis une « ermite » sociable!

J'aime la marche, le jogging a beau être à la mode, c'est pas mon rythme naturel à moi non plus, je m'essaie même pas, je laisse ça à d'autres qui en raffolent.

Félixe est une petite puce bien de son époque et ses talentueux parents comme tu dis, l'amènent partout et nous autres aussi. Disons qu'elle ne manque pas de stimuli pour développer tous les aspects de sa personnalité. Encore tout à l'heure, je vais la chercher à la garderie pour l'amener à la bibliothèque, c'est notre sortie de filles du jeudi! Ensuite, je la ramène souper à la maison et Isabelle viendra nous rejoindre pour qu'on soupe tous ensemble. Je me considère très choyée de les avoir si proches, je vais m'ennuyer cet été... C'est Félixe elle-même qui m'a dit que son Papa allait m'installer Skype sur mon ordinateur portable!

Zoreilles a dit…

@ Joce : Ça te manque, hein? La bonne nouvelle, c'est que vous allez venir à la pêche fin juillet avec nous autres. On a bien hâte.

Ça, c'est une autre théorie à P'pa, que c'est toujours bon pour la pêche à la veille d'une pluie. Penses-tu que c'est vrai ou bien si c'est parce qu'on était trop tannants dans le chalet et qu'il voulait nous envoyer jouer dehors? On s'en rejasera!

En tout cas, pour la pêche à la ligne morte, il avait raison, c'est comme ça que Félixe a pris son premier poisson samedi, hihihi!

Étoile a dit…

Bonjour Zoreilles, je vais aller au chalet du 23 juin à la fin de juillet Yes madame!!!Si tu savais comme j'ai hâte. Le silence complet m'attend. Pas de voisins une tite ligne à pêche si ça mord pas ben c'est pas grave. Je ramasserai des bleuets c'est si bon. L'année passé j'en ai ramassé on s'est fait une pouding au chalet on faisait nos bigs shot on avait presque le petit doigt en l'air. Pour moi c'est mon paradis sur terre. Bonne journée à bientôt!

Zoreilles a dit…

@ Étoile : Tout un mois et même plus? Wow! On ressent ton enthousiasme et ta hâte, c'est tellement beau à « entendre » dans nos zoreilles!

C'est le paradis en effet! Et s'il y a des bleuets à la fin juillet, que demander de plus, sinon des beaux dorés à déguster à la fin de la journée pour se faire un « souper nature »! Je t'en souhaite tout plein et comme tu dis, si ça mord pas, c'est pas grave!!!

Zoreilles a dit…

Lise,

J'ai reçu dans ma boîte de réception de courriels un commentaire de toi qui ne s'est pas affiché ici, on mettra ça sur le compte des fantaisies de Blogger que j'ai de plus en plus de misère à suivre... Alors voici ce que j'ai reçu, j'en ai fait un copié-collé :

« Lise a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Aimer la pluie, prise 2" :

Zoreilles j'ai une question: pour quelle raison est-ce que tu vas t'ennuyer cet été, en réponse à mon dernier commentaire, ça pique ma curiosité...

Tu es une ermite sociable, ce qui est beaucoup plus sympathique que d'être une sauvage asociale, comme je me qualifie moi-même. D'une manière ou d'une autre tu aimes le monde (comme tu dis) bien davantage que moi; ceci dit j'aime les gens...un à la fois ou en petit comité.

Et là j'ai pris trop de place, mille excuses...


Bonne fin de semaine chère toi!



»

Zoreilles a dit…

@ Lise : Je vais m'ennuyer cet été parce que...

Depuis l'été dernier, Isa, Dom et Félixe font le projet de partir à la fin des classes (Isabelle enseigne au secondaire et Dominic est à finaliser tous ses contrats en cinéma) pour un voyage de deux mois, au Canada et aux États-Unis. Pour cela, ils ont acheté pour pas cher ce que Félixe appelle « le p'tit bus », une Ford Éconoline vieille mais propre, pas beaucoup de kilométrage, avec tout ce qu'il faut à l'intérieur, cuisinette, frigo, douche, etc. On dirait un mini Winnebago.

Et ils partiront à la découverte de d'autres horizons en Amérique du Nord. Une sacrée belle aventure. Ils sont fatigués, ils ont hâte de partir, ils prennent les bouchées doubles depuis si longtemps pour s'offrir ça.

Je ne peux que les encourager à aller au bout de leurs rêves et puis, c'est un si beau projet. Mais on va s'ennuyer les uns des autres, c'est sûr...

Jackss a dit…

Beaux projets pour Félix et Dominique!

Je partage leur emballement et le tien. L'un ne va pas sans l'autre. Nos enfants, c'est toute notre vie, notre rayon de soleil même sous la pluie la plus dérangeante. Ils ont tellement de talent.

Tu leur a tout donné, ça se sent. Mais, moi, je suis un peu jaloux. Le 4 juin, tu avais promis de m'envoyer du soleil du nord. Il pleut à boire debout. Et ce pour plusieurs jours. Demain et dimanche, nous avions tout prévu pour une vente de garage...

Je me console en me disant que j'avais réussi à finir mon jardin juste à temps au mois d'avril. Depuis ce temps, je n'aurais eu aucune période favorable pour le faire.

Tes photos sont tout de même superbes et inspirantes.

Jackss a dit…

J'oubliais, j'ai déjà eu un Éconoline. Ça me rappelle des beaux souvenirs. C'était l'époque où on décorait l'intérieur style peace and love. Il y avait des magasins spécialisés pour des gadgets adaptés à ces véhicules.

Je l'ai vendue $50 à un ami qui a réussi à s'en servir 2 ans, sans ennui.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Si ce n'était que de moi, la promesse aurait été tenue mais hélas, le ciel n'a pas tenu parole, d'habitude vous avez la même température que nous avec une journée de retard!

Pour ta vente de garage, ne serait-il pas possible de la tenir quand même... sous une grande bâche, dans l'entrée d'un garage ou quelque chose du genre? Il y aurait moins de clients, c'est sûr... Nous, c'est une grande fête surprise pour les 60 ans d'un ami qu'on a aujourd'hui et tout était prévu dehors, je me demande comment ils vont faire, ceux qui l'organisent. Cette année, l'été est « pas fiable », on dirait.

Vous avez déjà eu une Éconoline? M'étonne pas de vous autres, ça. La leur est une 1988, très propre, toute belle, actuellement chez le mécano pour une inspection générale avant le grand départ. Ils ont fait beaucoup de sacrifices pour réaliser ce rêve de partir ensemble sur les routes pour tout l'été. Ils pensent de la vendre à leur retour mais sûrement plus que les 50 $ que tu as vendu la tienne!

Effectivement, on donnerait tout pour nos enfants, même ce qu'on n'a pas!

Grand-Langue a dit…

J'ai le même point de vue que vous au sujet des cartes, des échecs, etc. Je ne déteste pas ces jeux mais on dirait que le temps passe pendant ces activités plutôt passives, un temps qui ne reviendra pas.

En réalité, quoi que l'on fasse, le temps passe. C'est peut-être dans la tête que ça se passe.

Grand-Langue

Zoreilles a dit…

@ Grand-Langue : Et pourtant, on passe tellement plus de temps à lire et pour ça, la vie n'est jamais trop courte!

Moi, en tout cas, quand je dis que la vie est trop courte pour une activité quelconque, ça veut dire que je trouve pas ça passionnant!

Eh oui, le temps passe... beaucoup trop vite. Plus j'accumule les années, plus ça passe vite et ça ne s'arrangera pas, ma mère me dit toujours, à 81 ans, que c'est pire après 60 ans, 70 ans, 80 ans...

Profitons donc de chaque moment!

Jackss a dit…

Merci Zoreilles,

Tu es divine! Tu as réussi à changer la pluie en nuages flottants. Youpi! Tu es la meilleure!

Notre vente de garage fut une réussite. J'ai décidé de la faire, coûte que coûte. Et il n'y a pas eu de pluie.

Nous avons fait connaissance avec plein de personnes forts sympathiques que nous n'avions jamais vus. Nous avons presque tout vendu. Rien pour se mettre riches, mais pour se débarrasser et faire des heureux.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Divine? Mewoi??? On ne m'avait jamais traitée de cet adjectif-là encore!!! Si j'avais ce pouvoir, je m'en servirais plus souvent, tu peux me croire...

;o)

Tant mieux pour ta vente de garage qui t'a permis plein de belles rencontres. Était-ce à l'occasion de la Fête des voisins?

Nous aussi, notre grande fête dehors pour notre ami n'a pas souffert de la mauvaise température en fin de compte, ça restait suspendu... À un moment donné, il y a eu une petite ondée, on a tout rentré dans la maison les petites bouchées, les corbeilles de pain, etc. Il y avait beaucoup de bras disponibles et ce fut l'occasion d'un moment drôle et de belles complicités instantanées!!!

Je vais peut-être continuer à aimer la pluie... hihihi.

Jackss a dit…

Aujour'hui, nous avons eu surtout du soleil, mais moins de monde qu'hier où le temps était moins beau.

Finalement, tu as probablement raison: la pluie réelle ou appréhendée semble favoriser plus les activités à l'extérieur. Mais je dois avouer qu'une vente de garage n'est surtout pas une occasion de faire de l'argent. La prochaine fois, je vais mettre tout sur des tables avec l'inscription : Tout est gratis. Servez-Vous.

Grand-Langue a dit…

Jacks,

Autrefois, une vente de garage servait à vider le grenier... ou le garage. On demandait presque rien pour les objets qui n'étaient plus requis.

Aujourd'hui, beaucoup de gens organisent des ventes de garage pour faire des sous et d'autres acquièrent ces biens pour... faire des sous.

C'est à l'image de notre société. Et pourtant, nous pouvons retrouver l'esprit de ces activités en ayant à l'esprit que ces biens peuvent tout simplement aider des gens qui ont besoin de ces objets. Cette perspective change tout.

Grand-Langue

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Tu avais pourtant aimé ta journée de samedi? Peut-être que la vente de garage idéale ne devrait durer qu'une seule journée?

Tu dis : « La prochaine fois, je vais mettre tout sur des tables avec l'inscription : Tout est gratis. Servez-Vous. » et je pense que tu aurais plus de plaisir à vendre pas cher, quitte à négocier beaucoup, les gens n'apprécient que ce pourquoi ils paient et ça les rend heureux d'avoir « gagné » quelque chose.

Le pire, c'est de rester là à attendre pour rien.

Zoreilles a dit…

@ Grand-Langue : Bien vrai que c'est à l'image de notre société... D'ailleurs, j'ai un ami qui a fait un film qui s'intitule « Bric à brac » et qui analyse (c'est un documentaire) le phénomène des ventes de garage par la lorgnette de la sociologie.

Chez mes parents qui étaient bien situés pour ça, on a déjà fait une grosse vente de garage « communautaire », il y avait nos choses et celles de mes parents. C'était joyeux et animé, l'occasion de retrouver le voisinage, de prendre des nouvelles, etc. On avait fait chacun 800 $ plus ou moins mais on avait eu tellement de plaisir!

En déménageant dernièrement, j'ai dû me départir de lampes, petits meubles, vaisselle, accessoires, bouquins, etc. J'allais régulièrement apporter des boîtes à La Ressourcerie, un organisme qui recycle, répare, revend et remet l'argent à notre banque alimentaire locale.

Ce qui ne nous sert plus à nous peut être la trouvaille du jour pour une autre personne!

Jackss a dit…

Chanceuse!

Tu es la plus chanceuse, Zoreilles. Quand je vois la pluie tomber sans arrêt, je n'arrête pas de penser à toi. Et je me dis: Mon Dieu, que Zoreilles doit être heureuse encore aujourd'hui!

Finalement, la vente de garage fut beaucoup plus payante que je croyais. J'avais caché de l'argent pour ne pas me faire voler. Autant tu aimes la pluie, autant, j'ai peur des voleurs. Mais je dois ajouter que j'ai bien aimé rencontrer le monde. Une journée aurait été suffisante. Le dimanche, il y a eu que très peu de visiteurs.

On annonce de la pluie pour les prochains jours. Chanceuse!

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Ici, pourtant, la saison est bien équilibrée, on a du soleil, un peu de chaleur mais pas trop et parfois de la pluie. On dirait que notre région est chanceuse pour vrai! Souvent, à la météo nationale, on nous prévoit de la pluie pour le lendemain alors que... finalement, on s'en sauve.

Des fois, on se sent loin de Montréal... Par exemple, quand on écoute la radio et qu'on nous dit qu'il fait froid et qu'il pleut en Abitibi, alors que le soleil brille et qu'on est en culottes courtes! On aurait le goût de leur dire de ne pas se fier à leurs chroniqueurs météo et d'appeler juste quelqu'un d'ici pour savoir la vérité!!!

C'est comme pour l'affaires des mouches en Abitibi. Moi, je ne me bats plus contre ces préjugés tenaces. Ça fait rire les auditeurs il faut croire parce qu'ils tapent tout le temps sur le même clou... Je trouve ça redondant, et c'est même pas drôle. Ça renforce des vieux préjugés qui se nourrissent d'ignorance, c'est tout.

Bon, je me calme, mais ça m'a fait du bien d'en parler!!!

Ici aussi, on nous annonce de la pluie pour les prochains jours, je suis chanceuse mets-en! Je vais enfin pouvoir lire, mon frère m'a prêté la biographie de Serge Fiori, j'ai hâte de m'y... plonger ;o)

Mijo a dit…

Mais c'est vrai qu'elle est rigolote cette mamie avec son chapeau de paille.

On se fait régulièrement des soirées jeux de cartes avec les enfants. On prépare des trucs faciles à manger tout en jouant pour le souper, on choisit une musique et c'est parti. Et comme, il fait très mauvais jusqu'à la fin juin, on a joué très très souvent aux cartes alors que la saison cesse en mai généralement.

Zoreilles a dit…

@ Mijo : C'est beau de t'entendre raconter votre mois de juin. Je trouve que vous avez une belle attitude pour vivre des belles choses en famille. Et c'est tout simple au fond...

Signé : Une mnamie rigolote!

Jackss a dit…

Je crois que j'ai oublié de te dire, Zoreilles

J'ai adoré cette photo avec ta mère, ton frère et toi, toute jeune. C'est beau de te voir, de vous voir tous ensembles.

Ces témoins du passé me font toujours rêver. La vie... C'est fou, mais j'ai bien hâte de voir ce qu'il y a derrière.

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Tu veux dire la première photo du billet suivant?

Moi aussi j'aime beaucoup cette photo, c'est pourquoi je l'avais numérisée il y a longtemps.

J'avais 5 ans, j'étais si heureuse d'avoir enfin un petit frère depuis le temps que j'en demandais un! En plus, la vie m'a gâtée, j'en ai eu un autre peu après.

Et le regard de Maman... L'amour d'une mère pour son enfant, c'est tellement évident sur cette photo.

Maman était une très belle madame. Elle l'est toujours, à 81 ans. La beauté, ça ne vieillit pas.

Comme elle a pris soin de nous avec tellement d'amour, aujourd'hui, c'est à notre tour de prendre soin d'elle, de son confort, son bonheur, de lui faire vivre des choses qui la garderont le plus longtemps possible sereine avec une joie de vivre à laquelle on s'abreuvera tant qu'on pourra.

C'est tout ça et plus encore qu'une vieille photo raconte! Je sais que tu as toi aussi cette sensibilité-là...

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je vous contacte depuis la vieille Europe. En effet, je participe à la réalisation d'un blog français sur le nom Miniac et je découvre avec curiosité l'existence d'une rivière Miniac au Québec ( et un canton par ailleurs). Par le plus grand des hasards, auriez-vous une ou des photos de cette rivière ?

Au plaisir, Jean-François Miniac.

Mail : miniacreation@yahoo.fr

Anonyme a dit…

e cigarette, electronic cigarette, smokeless cigarettes, smokeless cigarettes, electronic cigarettes, electronic cigarettes