mardi 24 mars 2009

Comme une bouteille à la mer



Photo 1 : Elle a été prise dernièrement à Cuba par mon ami Pierre Lafontaine. À la suite d'un récent billet ici, il écrivait le commentaire suivant : « Je vous ramènerai une photo solidaire de la mer dans deux semaines. Je l'enverrai à Zoreilles pour qu'elle la publie sur son carnet. Dans la semaine du 15 mars, Zoreilles, je te fais penser de m'y faire penser! ;-) T'sé l'âge! »

Photo 2 : Cette photo de la mer, je l'ai prise à l'aube d'un matin tranquille, fin juin 2008, sur la plage de la Dune-du-Sud, devant le petit chalet maison de poupée que j'avais loué à Hâvre-aux-Maisons aux Iles de la Madeleine, le pays de tous les miens. Voir ces pêcheurs de homards à l'oeuvre, comme l'ont fait jadis mes grands-pères, mes grands-grands-grands-pères... dans le soleil levant sur la mer calme et nourricière... représente pour moi plus de bienfaits que je ne pourrais jamais l'exprimer.

Comme une bouteille à la mer

Donc, Pierre, c'est un gars de parole. Déjà, de constater chez un ami un code d'honneur qui lui ressemble, ça fait ma journée! Tous mes amis sont comme ça, je ne leur dis pas assez mais je devrais, parce qu'ils embellissent ma vie, me réconcilient avec l'univers entier. Non mais, ce n'est pas aussi courant qu'on le pense, les gens qui sont fidèles à leurs promesses, à leurs engagements, à leurs convictions. Il faut l'apprécier quand ça arrive, d'abord, pour s'imprégner de ce sentiment d'espoir et de confiance en la vie que ça vient rallumer dans notre coeur et ensuite, pour se convaincre que malgré tout, dans le monde, il y a beaucoup plus de bon monde que de mauvais monde. C'est juste que, comme le dit toujours ma mère, « Le bien fait peu de bruit ».

Parmi mes amis, il y a peut-être un peu plus de femmes que d'hommes, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que plus jeune, je ne croyais pas tellement à l'amité entre hommes et femmes, il faut me comprendre, j'ai épousé mon meilleur ami! Mais au fil des années, je n'ai pas pu faire autrement que d'y croire, parce que j'avais eu la chance d'avoir des bases solides dans mes rapports avec les hommes, mon père a été mon grand ami, mes deux frères seront toujours mes meilleurs amis, et j'ai beaucoup travaillé dans des univers masculins mais aussi, j'aime la nature humaine en général, hommes, femmes, vieux, jeunes, etc.

Dans mes échanges avec mes amis(es) je ressens des choses merveilleuses et pourtant paradoxales. Quand ils pensent différemment de moi, ils m'amènent à voir un aspect nouveau et très éclairant qu'ils me font découvrir. Nous sommes alors complémentaires. À d'autres moments, je les écoute me raconter quelque chose et j'ai l'impression de m'entendre parler, comme un écho à mes propres pensées. Nous devenons alors de grands complices.

J'aime que mes amis(es) soient si différents et si semblables à moi!

Quand j'ai reçu de Pierre cette photo de la mer promise (la terre promise?...) sans même avoir à lui faire penser (!) mon esprit rêveur s'est envolé au-dessus des nuages. J'ai imaginé que l'été dernier, j'avais jeté une bouteille à la mer, par un matin serein, dans l'aube lumineuse de la Dune-du-Sud, sur l'Atlantique... Quelque neuf mois plus tard, c'est Pierre qui l'aurait repêchée à marée basse sur la plage ensoleillée à Cuba, en faisant un château de sable avec Nathan.

Quel était ce message dans la bouteille jetée à la mer? « Vive l'amitié, viva l'esperanza! »

38 commentaires:

Solange a dit…

Très belles photos, on sent qu'aux Îles de la Madeleine le mer est beaucoup plus froide, juste par la couleur. Je trouve qu'elles illustrent bien l'amitié tel que tu la décris différent et semblable.

Soisig a dit…

Alors c'est que tu as reçu ma bouteille lancée de la Pointe de La Torche, en Bretagne, l'année avant ton séjour aux Îles! C'est peu après ma dernière visite au pays de mon paternel au'on s'est enfin retrouvées sur ton blogue.

M'semblait aussi, qu'il n'y avait jamais deux sans trois, hihihi! Elle aurait pu figure ici... :)

modotcom a dit…

Beau message d'amitié. L'humain à travers le monde a besoin d'être entouré de gens en qui il peut avoir confiance, parmi lesquels il grandit, en échangeant et en aimant. D'une Ile à l'Autre. Homme, femme, enfant, personne âgée, ici, là, ensemble. Merci.

Lise a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
OMO-ERECTUS a dit…

J'ai déjà écrit que pour moi, l’amitié était au nombre de ces rares sentiments qui donnent à la vie un sens si précieux. Que si l’amour est chose rare, l’amitié – je parle de la vraie – l’est davantage. Que l’amitié se nourrit de vérités, de mansuétudes et, à la différence de l’amour, de silences même. Qu'alors qu’il n’est pas rare que l’amour soit victime du temps, l’amitié se fortifie avec lui. Et finalement que les liens qu’elle noue sont souvent plus étroits que ceux du sang. Qu'en finale, elle est à la fois jardin et refuge, et n'est jamais prétoire ou tribunal.

Lorsque j'ai écrit ces lignes, j'avais en tête mon ami Pierre.

Il est particulier que votre ami, Pierre Lafontaine, ait le même prénom que mon ami Pierre tout court. Il y a là une toute bizarre de coincidence!

Un dernier mot: Je ne connais Pierre (votre ami) qu'à travers ce que nous pouvons échanger au fil de nos blogues. Mais à le lire, je n'ai aucune peine à imaginer les raisons qui ont fait que vous êtes tombée en "amitié" avec lui.

Pierre Lafontaine a dit…

Que c'est beau mais que c'est donc beau...

Je reprends l'image d'OMO "tomber en amitié"... J'aime tellement ça parce que c'est tellement vraiment "juste" et "tout" ça...

Avoir des amis est probablement le plus grand trésor que l'on puisse avoir dans la vie. Oui, l'amour est important mais l'amitié entoure aussi bien des amours...

Cette bouteille dont tu parles Zoreilles, je ne l'ai pas vue, je l'avais emportée avec moi avant de partir. C'est la bouteille qui contenait ma promesse de rapporter une photo de la mer...

Cette photo a d'ailleurs été faite en y pensant, en sachant ce pourquoi elle était prise, sinon, il y aurait eu un personnage dedans. Je voulais juste cette mer bleue, intense, changeante, parlante. C'est tellement magnifique l'horizon. C'est à la fois notre propre horizon et l'horizon des autres, l'espace de quelques jours.

Pendant certains moments, je partageais l'horizon d'un gars de Winnipeg, tantôt l'horizon d'un Italien. Elle est ainsi, la mer.

C'est l'fun pareil tomber en amitié!

Anonyme a dit…

une bouteille d'amitié à la mer....il arrive parfois ..même souvent qu'on en jette une à la mer.....et parfois aussi elle nous revient pleine d'espoir... très belle ton histoire.....!!!

le sirop doit bouillir à 180 degré.....

tes photos sont pleine de soleil et de paix...

bisous

ly

Lise a dit…

Zoreilles,

il ne faut pas m'en vouloir, j'ai supprimé le commentaire car je le trouvais trop prêcheur...

Les photos, celle de Pierre à Cuba, et la tienne aux Îles sont magnifiques dans leur différence. Je me demande pourquoi j'ai si peur de l'eau, alors que le bruit des vagues est si apaisant !

Et le récit que tu fais de votre amitié est ce que toute amitié véritable devrait être.

Zoreilles a dit…

@ Solange : La couleur de l'eau est effectivement très différente mais c'est le même océan... Quel beau parallèle tu fais, Solange!

@ Soisig : Ah c'était toi? De la Bretagne? Là, ce que je me demande, c'est qui la personne qui, avant toi, avait jeté cette bouteille à la mer... ;o)

@ Modotcom : Ne sommes-nous pas tous et toutes des îles? Il me semble qu'ici, nous formons un archipel!

@ Omo-Erectus : Ces distinctions que vous faites entre l'amour et l'amitié sont empreintes de beaucoup de sensibillité, de vérités. Et ça m'amène à penser qu'il y a aussi des rapprochements à faire entre les deux. L'amitié n'est-elle pas une sorte d'amour inconditionnel, platonique bien sûr, mais qui comporte tout de même beaucoup de tendresse, de respect de l'autre? Vous dites « tomber en amitié », comme c'est beau!

@ Pierre L: C'est drôle, je viens de dire la même chose à Omo-Erectus. Et c'était avant de te lire! Toi et moi, on est pas mal plus souvent semblables que différents, donc beaucoup plus complices que complémentaires : Le même âge, amoureux chacun de notre côté, un enfant à aimer même si d'âge différent, le même métier, des expériences de travail qui se ressemblent beaucoup, ce besoin de vivre au bord de l'eau, le même amour des régions, du Québec en entier, des idées et des idéaux qui se rejoignent, bref, souvent, quand tu parles, j'ai l'impression de m'entendre! Et quand il t'arrive des belles affaires, je suis si heureuse pour toi...

@ Ly : Ça donne le goût d'aller marcher sur la plage, hein? Merci pour les 180 degrés, ça va m'être bien utile en fin de semaine!

@ Lise : T'as peur de l'eau peut-être parce que si la mer est nourricière, elle peut aussi devenir meurtrière? Mais puisque tu aimes tant le bruit des vagues, je t'imagine facilement marcher sur la plage, un pied sur le sable, un pied dans l'eau, pendant de longues heures, ramassant les coquillages...

Anonyme a dit…

Bonsoir Zoreilles

J'ai apprécié ton message qui parle de l'amitié,c'est tellement beau.

Je trouve que l'amitié,c'est un des plus beaux cadeaux de la vie,c'est vraiment précieux.

J'aime bien la chanson de Françoise Hardy qui parle d'amitié,également celle de Ginette Reno qui a pour titre...J'ai besoin d'un ami...
Dans cette chanson,elle dit ceci.

«J'ai besoin d'un ami,un ami dans ma vie à qui l'on peut tout dire,à qui l'on peut souvrir»

Se sentir en confiance avec nos amis,c'est une grande richesse.

Il y a quelques semaines,j'ai lu un texte sur les 15 clefs de l'amitié,voici l'adresse.

http://www.bonheurpourtous.com/botext/les15cle.html

Bonne fin de soirée

De Linda

Anonyme a dit…

Pour moi, ces deux photos ont été prises sur la même plage, en faisant abstraction de la géographie, une communion spirituelle.
On a très peu de véritables amis dans la vie, des personnes avec qui l'on peut absolument tout partager en confiance absolue, et c'est plus qu'un bonheur d'en avoir.
Maman que j'aimais est partie depuis 20 ans, elle parlait peu, mais son exemple me frappait, en s'oubliant, elle pratiquait l'amour qu'elle considérait comme la plus belle chose qu'on puisse donner, elle m'a ainsi appris à être fidèle dans les petites choses.
La fidélité dans les petites choses : un signe qui ne trompe jamais.

@OMO
Je te lis toujours avec intérêt et j'avoue que tes mots, toujours, m'impressionnent par leur profondeur et leur finesse.
Ces mots de Tahar Ben Jelloun rejoignent si bien les tiens :
"L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible."

Michel

Zoreilles a dit…

@ Linda : Si beaucoup de chansons parlent d'amour, d'autres ont célébré l'amitié avec passion. Chacun a ses préférées. Les miennes sont « Voir un ami pleurer » de Brel et « Quand mon ami s'est fait mal » de Jean-Pierre Ferland.

@ Michel : « Même plage... communion spirituelle », « La fidélité dans les petites choses », ce sont là des pensées qui me rejoignent. Vous dites que c'est plus qu'un bonheur d'avoir des amis, de pouvoir partager avec eux, je suis parfaitement d'accord.

Guy Vandal a dit…

Très intéressant ce billet et les commentaires de tes lecteurs sur l'amitié.

Je n'ai rien à rajouter à ce qui a déjà été écrit... mais je voulais te dire que je t'aime.

Zoreilles a dit…

@ Guy : Tiens, salut Guy, c'est ça, un ami, ça t'apparaît juste pour te dire bonjour et ça fait ta journée! « Juste pour te dire que je t'aime » tu me fais penser que si la langue française est si riche, nous n'avons pas trouvé le moyen d'exprimer toutes les nuances du « je t'aime ». Les anglophones ont le mérite d'avoir su dire I like you or I love you. ;o)

voyageuse du monde a dit…

Quelles belles photos et surtout quel beau texte sur un sujet qui m'est très cher: l'amitié. Un trésor que l'on partage depuis 30 ans cette année...tu te rends compte. 30 ans de complicité, d'échange, de bons moments. Et à travers la vie qui va si vite, les épreuves, les départs, on a encore le feu sacré de l'amitié. Et dieu sait tout ce qu'on a pu partager mais il me semble qu'il nous reste tellement de choses à faire, à jaser, à voir ensemble.
J'espère qu'on en a encore pour un autre 30 ans.
Merci de partager cette amitié avec moi.

Anonyme a dit…

Zoreilles, je me permets d'abuser outrageusement de votre blogue, parce tout simplement, il est vous même, ouvert et à l'écoute... pour passer ce message "HORS SUJET".

Dans le récent billet de Crocomickey "Ode pour Fumeurs", était intervenu un certain "Romain" parlant d'un site tout neuf consacré à Georges Moustaki.
Ce site très ouvert que l'on peut consulter en tapant simplement "autour de Moustaki" a été initié par Romain et sa maman, Chantal Savenier, cadre à la Poste, titulaire d'un DEA de sociologie, amie de Moustaki, et qui a également écrit un essai traitant de "l'image Moustakienne de la femme ou de la féminité" au travers exclusivement des textes ecrits et interprétés par Georges (excluant ceux qu'il a pu écrire pour Piaf, Reggiani et autres).
Je me le suis procuré et l'ai lu, cet essai est captivant.
Captivant également le site "autour de Moustaki" où l'on peut découvrir des personnes très intéressantes qu'elle a interviewées et notamment tout dernièrement un musicien dénommé Roque CARBAJO, qui vit au Québec depuis 1979...
J'y ai découvert avec bonheur des personnes qui ont la même perception de Georges que moi, disant qu'ils ont un peu été "construits" par lui ; ce qui m'a rassuré rapport à mon enthousiasme et respect pour Georges.
Ce site qui a moins de deux mois d'existence compte déjà plus de 3000 visites.
Malheureusement, peu de commentaires y sont laissés, et cela m'attriste.
Zoreilles, Lise, Rosie & co.., si vous en avez le goût et le temps, il me serait agréable que vous le visitiez et y laissiez une petite empreinte qui m'apparaîtrait comme un encouragement et une particiation à quelque chose que je trouve merveilleux.
Et que vous me fassiez également part de votre avis.

Michel

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Quelles superbes photos et ton texte sur l'amitié est tout à fait sublime, ma belle Zoreilles, mon amie virtuelle que j'aime tant ! ;)

Je n'ai qu'à regarder ces deux océans si merveilleusement photographiés pour être envahie d'une grande paix et me sentir unie à la beauté universelle qui veille sur nous tous...

Et je n'ai qu'à lire et à relire ton billet pour en saisir tous les bienfaits que l'amitié peut nous apporter. Il est vraiment bon de savoir qu'il existe des personnes qui se font une règle de ne pas juger et de vivre dans l'amour. Et il est encore meilleur de savoir que ces gens sont nos ami(e)s... Je me compte parmi les gens les plus chanceux qui soient de pouvoir les cultiver dans mon jardin d'amitiés. :-)

Petit message à Ano-Michel :
J'irai voir le site mentionné, promis ! Mais, il me faut trouver un peu plus de temps, ces jours-ci... ;)

Anonyme a dit…

Salut ma soeur
J'ai très peu de temps ces jours-ci mais je t'appelle en fin de semaine c'est promis...Ton billet est bon ce matin avec un café.....chaque jour j'arrête 15 minutes et on va au fleuve étudié le mouvement des glaces,c'est fascinant et en plus je vois des bateaux et je me dis que toute ma vie j'ai un rapport tellement fort avec l'eau, ça ne peux venir que de nos racines, tu as le même respect et Yves aussi.

Zoreilles a dit…

@ Voyageuse du monde : Merci à toi, chère amie, pour tous les bonheurs de cette amitié scellée depuis 30 ans, comme tu dis, mais pour les 30 ans à venir, je trouve que tu manques d'ambition, on aura seulement 81 ans, j'en voudrais au moins 40 pour nous voir à 91. Allez, dis oui, je te laisserais t'asseoir dans ma berçante!!! ;o)

@ Michel : Mais non, voyons, vous n'abusez pas, et vous êtes loin d'être hors sujet. Voyez-vous, comme je l'écrivais dans ce billet, nos amis deviennent nos compléments et/ou nos complices, selon les occasions. Et vous savez (parce que vous écoutez bien) que j'aime beaucoup Moustaki, que j'ai usé ses microsillons (33 tours, hé oui!...) pendant mon adolescence, alors, nous sommes complices! Je vous promets d'aller y faire un tour la semaine prochaine, dès que j'aurai un moment libre. Moustaki mérite mieux qu'une visite bâclée, je trouve...

@ Rosie : Sans doute parce qu'on manque de temps cruellement, ces photos de la mer nous transportent dans des ambiances de paix, de calme, de sérénité, tout ce qui nous manque finalement! L'amitié, c'est une belle forme d'amour, je trouve, toi aussi, tu le vis, ça, je le sais. Ça paraît! Bisous. xxx

@ Joce : Tiens, mon meilleur ami, mon frère... Je suis certaine que sur le bord du fleuve, ton regard se porte invariablement du côté de l'estuaire, du golfe, des Iles de la Madeleine, etc. Oui, c'est fort! Je ne serai pas ici en fin de semaine, je vais manquer ton appel, je pars dans quelques heures pour Rapide Deux, mais on se reprendra, c'est sûr. La télépathie, ça peut faire un bout mais j'ai hâte d'entendre ta voix. Gros becs à vous autres! xxx

Lise a dit…

Zoreilles,

je suis sûrement en retard pour te souhaiter une bonne fin de semaine à votre camp de Rapide Deux, mais tu liras le commentaire à votre retour.

Et je seconde celui de Rosie à propos de l'amitié. Des amis qui ne jugent pas, nous aiment tels que nous sommes, avec nos qualités et nos faiblesses, c'est irremplaçable. Jocelyn et Yves sont encore plus chanceux; ils t'ont comme soeur!

@Michel

J'irai voir le site de Georges Moustaki, mais comme dit Zoreilles, il mérite davantage qu'une visite à la sauvette. Il faut y mettre son coeur, et le mien ces temps-ci est plutôt à la désolation, ce qui arrive à chacun...

crocomickey a dit…

Et vive le retour sur les ondes du web. Ça me manquait en kliss !

Anonyme a dit…

Bonsoir Zoreilles

En lisant ton message qui parlait de la chanson de Jacques Brel,j'ai pensé à un moment très touchant que j'ai vécu.
Il y a plusieurs années,j'avais gagné des laissez-passer pour aller voir le film un zoo la nuit à la Place-des-Arts.
Le comédien Roger Lebel était assis juste en arrière de moi.
À la fin du film,plusieurs personnes pleuraient,tellement le film était touchant,et c'est la chanson de Jacques Brel qui jouait.
Le public était debout,une belle ovation.
Je regardais M. Lebel qui avait les larmes aux yeux,je te dis Zoreilles,juste à penser à cette scène,j'ai encore des frissons.

Ce fut vraiment un beau moment,j'ai grandement apprécié ce film.
Voici l'adresse d'un site où il y a les paroles de la chanson de Jacques Brel.

http://planete.qc.ca/micheldanis/micheldanis-22102001-32825.html

Hier,j'ai lu quelques citations sur l'amitié,dont une d'Eleanor Roosevelt,la voici.

«Avant de pouvoir se lier d'amitié avec quelqu'un d'autre,il faut être ami avec soi-même.»

Pour lire d'autres citations sur l'amitié,voici l'adresse du site.

http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=amitie

Bonne fin de soirée

De Linda

voyageuse du monde a dit…

bien sûr que je dis oui, et même jusqu'à 101 ans si tu veux, tu te rends bien compte que c'est pour la berceuse. Je l'adore tellement cette berceuse mais encore plus tous les bons moments qu'elle me rappelle. Parfois, quand je m'ennuies de toi, je me vois assise dans la berceuse, toi qui tourne autour de ton comptoir et Crocodile Dundee, assis au bout de la table, avec notre vin de vin et nos conversation animées à ne plus finir.
merci à Linda pour cette belle citation sur l'amitié que je trouve particulièrement vraie et qui m'explique bien des choses en ce moment. Une chance que j'ai des amis sinon... ces temps ci, mon ami et moi-même, on a un peu de difficulté à se rejoindre.
à plus Zoreilles

Zoreilles a dit…

@ Lise : Pour l'amitié avec mes frères, c'est moi la chanceuse, je t'assure!

@ Crocomickey : C'est vrai? Fiou, t'es revenu! Une chance que tu connais des bons docteurs d'ordinateur. J'ai hâte de te lire à nouveau! ;o)

@ Linda : Ce moment vécu en compagnie de Roger Lebel lors de la projection d'Un zoo la nuit est touchant en effet. Déjà que le film est bouleversant, ça, c'est sûr, tu ne l'oublieras jamais. Lauzon était un grand cinéaste. Aujourd'hui, je serais incapable de revoir ce film.

@ Voyageuse du monde : Je savais qu'avec la berceuse, je te prenais par les sentiments!!! Elle craque tellement qu'on dirait qu'elle participe à nos discussions, qu'elle raconte sa vie peu banale, son destin improbable. Est-ce que je t'ai déjà raconté son histoire? Il faudra que je le fasse ici un jour... Et toi, tu n'es pas ta meilleure amie? Tu te ne traites pas aussi bien que tu traites tes autres amis(es)? Je vais être obligée de te chicaner...

crocomickey a dit…

@ Zoreilles

Tu ne voudrais pas revoir le Zoo. Moi je m'en régale et je braille à chaque fois : j'aime ça brailler devant la beauté, ça fait du bien !

Lait_ou_creme a dit…

Salut le Madelinot !

C'est la première fois que je viens sur ton blogue. C'est ton commentaire sur Renart Léveillé qui m'y a amené. Mon nom est Daniel Labonté.

Je compte bien revenir. Je vais le placer dans mes favoris.

Zoreilles a dit…

@ Crocomickey : Ce film me ferait brailler mais me ferait revivre quelque chose que je voudrais plutôt oublier. J'ai fait le deuil de mon père mais je n'ai pas encore accepté toutes les souffrances de sa dernière année de vie. Prendre soin de son héros comme d'un petit enfant, le voir si vulnérable, l'aider sans en avoir l'air pour ménager sa fierté, sa dignité, accourir dans la nuit quand il crie ton nom, chercher la lumière bleu de ses yeux et ne plus la trouver...

@ Daniel Labonté : Bonjour et bienvenue ici. T'as deviné ou presque, ma famille vient des Iles, des deux bords, ce qui fait de moi quasiment UNE Madelinienne plutôt qu'un Madelinot! Tu vas revenir quand même? ;o)

modotcom a dit…

T'es drôle... je savais pas comment tu lui indiquerais à ton nouvel ami, que tu étais une dame et non un monsieur. Comment allez-vous grande Dame?

Soisig a dit…

Bonsoir Zoreilles...

Un 3e souper de filles en 3semaines, hihihi! 3 sont nées en mars et une 4e au début avril: prochains fous rires garantis encore une fois! L'amitié nous unit depuis 30 ans...
Passent les années et leurs bouleversements, reste l'amitié que l'on entretient toutes...

En passant Zoreilles, te souviens-tu, nous étions toutes deux allées voir Georges... sans le savoir! Moi au balcon, toi en bas si je me souviens bien! Le plaisir de savourer "nos" chansons et pour moi, le long retour à la maison à sa fin de la soirée... tout en fredonnant ... du Moustaki!

J'aime beaucoup Brel, Moustaki, Ferland (la liste serait longue...) et aussi cette chanson sur l'amitié de Françoise Hardy, chantée aux Enfoirés 2008: http://www.youtube.com/watch?v=33Gl9hFejRQ

Bonne soirée!

Anonyme a dit…

bonne journée...zoreilles..;)

j'envoie toujours des bouteilles à la mer.....j'aime ce jeu....j'y inscrit mes désirs et rêves...;)

bisous

ly

Zoreilles a dit…

@ Modotcom : Tu es la seule au monde à m'appeler grande Dame, je regarde toujours derrière moi quand je lis ça! Je vais bien, merci. Et toi?

@ Soisig : C'est bien vrai, t'étais là, je l'avais oublié, tu fais bien de me le rappeler. C'était une soirée tellement magique que j'en garde un souvenir ému... mais flou!!! T'étais au balcon? J'étais au parterre, dixième rangée à peu près. Moustaki, chez nous, sur scène, tout habillé de blanc, il me semblait que c'était une apparition...

@ Ly : Quelle bonne idée de cultiver avec tant de soins tes désirs et tes rêves. Bonne journée Ly!

Barbe blanche a dit…

L'amitié,c'est un amour platonique.Ne dit-on pas (je t'aime),aussi bien à son amour qu'a son ami(e)?
Bonne journée.

Zoreilles a dit…

@ Barbe Blanche : Ouais, c'est vrai, le « je t'aime » en français n'est pas nuancé, c'est pourquoi je me verrais mal dire « je t'aime » à mes amis qui sont des hommes. Et pourtant, je les aime!

Barbe blanche a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Barbe blanche a dit…

Désolé,le message supprimé ci haut,est de moi. Je n'avais pas placé mon commentaire sous le bon billet.

Anonyme a dit…

You have made some good points there. I checked on
the internet for more information about the issue and
found most individuals will go along with your views on this website.


Also visit my web blog; bowtrol colon cleansing review

Anonyme a dit…

Great beat ! I wish to apprentice even as you amend your site, how could i subscribe for a weblog website?
The account aided me a appropriate deal. I were tiny bit familiar of this your broadcast offered vibrant transparent idea

My website acid reflux pillows

Anonyme a dit…

I am regular visitor, how are you everybody? This paragraph posted at this site is in fact good.



My webpage: acid reflux remedies [tennistube.nl]