jeudi 15 juin 2017

VERS LA SOIXANTAINE

Oh il y avait plus d'un an que je harcelais littéralement mes proches. En fait, depuis que Crocodile Dundee était entré, l'année dernière, dans le Club des sexagénaires, je répétais à qui voulait bien m'entendre : « Je vous en prie, soyez discrets avec ma fête, ne dérangez personne, les gens ont tellement à faire les fins de semaine d'été et puis je ne suis pas à l'aise sous les projecteurs, vous le savez... » 

J'aurai 60 ans le 7 juillet prochain. C'est pourquoi j'ai pris de l'avance en cessant de fumer le 15 mars dernier. J'ai tenu la promesse que je m'étais faite à moi-même d'être devenue non fumeuse quand j'aurais 60 ans. J'en suis d'ailleurs au 92e jour de liberté. 

L'année dernière, pour Crocodile Dundee qui n'aime pas plus que moi être le centre d'attention, on avait pensé à quelque chose de simple, chaleureux et rassembleur : demander aux gens qui l'aiment de faire parvenir à Isabelle et Dominic (pour le montage) un petit bout de vidéo lui souhaitant bon anniversaire, rappelant un beau souvenir, racontant une anecdote, lui adressant des voeux, lui déclarant leur amour, leur affection, leur attachement, leur amitié, tout était permis, le but était de faire plaisir à ce gars-là qu'on aime tant pour son 60e anniversaire de naissance. Ils ont participé en grand nombre, les soeurs, beaux-frères, belles-soeurs, neveux et nièces, amis et amies, anciens compagnons de travail, d'expéditions de canot, de chasse et de pêche, et bien entendu, sa petite famille tricotée serré, Isa, Dom, Félixe, Blanche et moi,  C'était magnifique. Un document vidéo unique!

Le jour de son anniversaire, en compagnie de quelques proches, lors d'un souper, on lui a présenté ça. On pleurait tous! De joie, de bonheur, de reconnaissance, d'amour, de gratitude, d'émotions toutes mêlées, de le voir si heureux et si touché, probablement aussi. 

Vous me voyez venir?

Comment ils allaient faire cette année pour moi? Je ne voulais pas faire de vagues et eux, ne voulaient pas répéter ce qui avait déjà été fait l'an passé. J'avais la même volonté qu'on ne fasse pas trop de vagues pour mes 60 ans un peu comme ça s'était passé pour Crocodile Dundee.

Isabelle m'avait dit : « Fais-moi confiance, Maman, je ne te ferai pas plus de gros party pour toi que j'en ai fait pour Papa, je vous connais comme si je vous avais tricotés! »

Alors, c'est le 7 juin dernier que j'ai eu la surprise, un mois à l'avance, lors du grand dévoilement de ce qu'elle avait concocté pour mon 60e anniversaire, en complicité avec son père (et probablement d'autres personnes aussi) moi, j'ai appelé ça mon pigeonnier de fête. C'est un peu comme un calendrier de l'avent sauf qu'il n'y a pas de chocolat derrière les petites portes. Le voici : 


Ce meuble est fait en bois, peint en blanc, il a plusieurs carreaux, en fait un par jour, du 7 juin jusqu'au 7 juillet. Chaque casier a son petit rideau qui en cache et en protège le contenu, avec la date dessus. Ce soir-là, le 7 juin, ils m'ont dévoilé la surprise. On était chez Isabelle et Dominic où l'on nous avait invités à prendre l'apéro. Après avoir vu « la patente » j'en ai « braillé une shot » et j'ai ri autant que j'ai braillé parce qu'on m'a rappelé quelque chose... 

Au début du mois de mai, je suis arrivée sans prévenir dans le garage où Crocodile Dundee était affairé depuis un bon moment. Lui, il avait l'air mal à l'aise de me voir arriver, il me pensait partie qu'il a dit. Quand j'ai vu l'ébauche de ce meuble gisant par terre, je me suis exclamée : « Pourquoi tu fais ça, c'est rare que tu fais des meubles maintenant? » un peu mal à l'aise, pris au dépourvu il avait improvisé quelque chose : « C'est pour classer mes vis » et je lui avais répondu : « Elles vont être bien logées, tes vis! » 

Ce soir-là du 7 juin dernier, entre les rires et les larmes (de joie) j'ai reçu mon pigeonnier de fête. 



J'ai tout de suite eu le privilège de lire mes 2 premiers messages, ceux qui étaient cachés derrière la petite porte du 7 juin. 



Depuis, chaque matin, je me dépêche de déguster mes deux mini toasts et je cours ouvrir le petit rideau de la petite porte du jour. Les premières lettres/cartes/surprises/délicatesses, je les pleurais toutes en les lisant, tellement j'étais émue. Maintenant, je ne pleure plus en prenant mon café du matin. Au pire j'ai les yeux mouillés un peu. Derrière chaque rideau, j'ai un message, parfois deux, parfois trois et chacun d'entre eux me va droit au coeur. S'il y a un sac suspendu à gauche du meuble, c'est qu'il y a quelque chose dedans que j'ignore encore, je le saurai à mesure, il paraît que tout n'entrait pas dans les casiers. Le plus gros casier en haut complètement, c'est celui du 7 juillet mais il paraît que j'aurai encore beaucoup de surprises d'ici ma fête! 

Je vous dis seulement ce que je sais, ce qu'on m'a dit et ce que je devine. Et c'est bien assez pour me rendre heureuse, croyez-moi! J'ignore, par exemple, comment ma fille a fait pour rejoindre des gens que j'aime et qu'elle ne connaît pas mais depuis quelques temps, je remarque sur Facebook qu'on a beaucoup plus d'amis en commun qu'avant. L'une des confidences qu'elle m'a faites et qui m'a fait chaud au coeur, c'est qu'on a lancé l'invitation cet hiver à des personnes et qu'on n'a pas du tout été obligés de faire des rappels ensuite ou d'insister,  au contraire, Isabelle ne voulait absolument pas forcer les gens mais elle trouvait dans sa boîte aux lettres, sa boîte de courriels, à sa porte et sur son répondeur des réponses qui venaient de partout, plus qu'elle s'y attendait. Elle m'a juste dit ça.

Je sais aussi qu'on célébrera les 3 ans de Blanche le 1er juillet, je lui ferai son gâteau d'anniversaire. Même si nous sommes nées toutes les deux le même jour, à 57 ans de différence, il est bon qu'elle ait sa propre fête à elle toute seule, je trouve. Ses parents sont très d'accord avec moi. 

Et pour mes 60 ans, je suis invitée à souper chez nos enfants le 8 juillet où il y aura ma petite famille, peut-être une ou deux personnes très proches mais pas plus.  Il y a aussi mes Zamis du jeudi qui m'invitent chez l'une d'entre nous, au bord de son lac, le 13 juillet. Mais surtout chaque jour, je reçois une vague d'amour qui me fait dire que c'est tellement plaisant d'avoir 60 ans... 

D'avoir pensé à ça, faut-il qu'on me connaisse mieux que je me connais moi-même et qu'on m'aime quand même!!!

18 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Comme ça, nous pouvons te chanter
bon anniversaire tous les jours jusqu'au 07 07 2017...
Alors, je m'exécute,
bon anniversaire,
nos voeux les plus sincères.
la suite demain...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Merci pour ta petite chanson, t'as vu comme c'était ma fête et qu'elle va durer longtemps? Je suis tellement choyée.

J'aime les chansons... et les vœux sincères!

Barbe blanche a dit…

que ces quelques fleurs
t'apportent le bonheur...

À suivre...

voyageuse du monde a dit…

quelle belle surprise!!!! tu dois avoir été très émue... c'est vraiment une très belle attention et surtout une grande marque d'affection

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : C'est super, je chante avec toi! Hâte à demain... (clin d'œil)

Zoreilles a dit…

@ Voyageuse du monde : C'est toi qui me fais une belle surprise ce matin!

Tu sais bien comme j'étais émue et touchée, t'étais là! Ce sont tes photos que tu m'as gentiment transférées dans mon ordinateur quand t'étais chez nous, je les ai découvertes après ton départ, tu me l'avais dit mais je n'avais pas eu le temps de les voir pendant qu'on vadrouillait avec Line et toi lors de ton passage dans notre région!

Oui, tu as raison et je m'en rends bien compte jusqu'à quel point l'idée est « une belle attention et surtout une grande marque d'affection » comme tu le dis si bien.

Merci d'être passée ici, tu me fais un grand plaisir!

Barbe blanche a dit…

que l'année entière
te soit douce et légère...
à bientôt pour la suite...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Deux bouts de chanson la même journée? Je suis gâtée! Si j'étais pas si grippée, je partirais sur le party!!!

Barbe blanche a dit…

Et que l'an finit,
nous soyons tous réunis.....
À suivre

Solange a dit…

Ma chère Zoreilles c'est à ton tour de te laisser parler d'amour! Je te comprends d'être un peu gênée d'avoir trop d'attention, je ressents ça moi aussi, mais ça fait tellement plaisir à ceux qui nous aiment. C'est une bonne idée le calendrier de la fête, ça fait durer le plaisir.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Que nous soyons tous réunis... Belle image, n'est-ce pas?

Je vais suivre, je vais suivre!

Zoreilles a dit…

@ Solange : C'est à mon tour tous les jours, Solange! Depuis le 7 juin et jusqu'au 7 juillet!!!

Je te fais partager ma surprise de ce matin, derrière le petit rideau de la petite porte du 20 juin, il était écrit cette note de la main de ma fille : « Prends la grande enveloppe blanche marquée 20 juin dans le sac accroché à gauche », ce que j'ai fait. C'était facile, il n'y avait qu'une seule grande enveloppe blanche, le reste (j'ai pas trop voulu voir) était de couleur. Il y aura d'autres petites notes, j'imagine, pour ce qui n'entrait pas dans les petits casiers...

Cette grande enveloppe blanche venait de Baie-Comeau, comme en faisait foi le cachet de la poste. Elle était adressée à ma fille qui ne l'a pas ouverte mais le contenu était pour moi. J'ai tout de suite reconnu l'écriture de ma cousine Hélène qui vit à Baie Comeau mais qui revient en Abitibi, sa terre natale, au moins une fois par année.

Tout ce qu'elle avait préparé pour moi, me faire plaisir, me faire sourire tendrement, si tu voyais ça : Des mots d'amour, des souvenirs, un acrostiche avec mon prénom, un poème et la chose la plus originale : le sablier des 60 francineries et si je prends le temps de réaliser tout ça, je serai rendue à mes 70 ans, c'est certain. C'est drôle et tendre à la fois.

Je te le dis, c'est comme ça tous les jours, c'est trop génial et en même temps, ça ménage notre besoin de... discrétion.

Barbe blanche a dit…

Pour chanter en choeur...
bon anniversai ai aire....
À bientôt...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Aaaahhhhhh que tu chantes bien... Ça finit en douceur et en beauté cette série de vœux en chanson qui se succèdent jour après jour. C'est touchant dans le fond, parce que ça symbolise nos blogues, c'est la façon dont on communique le plus et le plus efficacement, ce petit commentaire chanté chaque jour, c'est aussi la constance et la fidélité dans l'amitié.

Ce matin, pour te redonner un peu de ce que tu m'offres, histoire de partager encore, je te confie le contenu de mon petit casier du 21 juin. Je te cacherai pas que j'ai quasiment pleuré. J'en avais trois ce matin, peut-être parce qu'on est au solstice d'été, que ce jour est le plus ensoleillé et lumineux de l'année?

Mon beau-frère Robert et ma belle-soeur Gisèle, de Ste-Anne des Lacs, avec lesquels on partage tant de choses. Ils m'ont écrit un message d'anniversaire tellement chaleureux.

Et aussi une écorce de bouleau toute roulée... Quand je l'ai dépliée et que je l'ai lue... Ah j'ai vu des images dans ces mots-là, ceux d'Alain, mon ancien voisin du lac Dufault, toujours ami même si pas voisin autant qu'avant, on a tant chanté, rêvé, veillé au feu, élevé nos enfants, vécu, aimé, exploré, cueilli des bleuets, framboises et compagnie, fait de la bannique, du canot, des soupers improvisés, des 5 à 7 qui finissent pas, des célébrations de la St-Jean chez nous et chez eux, refait le monde ensemble... et ça continue.

Tous mes matins sont pleins d'amour et d'amitié depuis... toujours... mais particulièrement depuis le 7 juin!

Merci à toi pour la petite chanson que je ne connaissais pas mais que j'aime beaucoup maintenant.

Une femme libre a dit…

Quelle extraordinaire idée! Au début, à lire ça, j'ai pensé que ce serait difficile de faire mieux pour les années qui suivent. Et je m'en suis voulu tout de suite! D'abord, de ne pas profiter avec toi de ton instant présent qui est juste magnifique et ensuite d'avoir douté: les gens créatifs et amoureux ont une faculté infinie de se renouveler! On te fêtera tout aussi magnifiquement jusqu'à tes 100ans et tes proches sauront s'adapter à tes désirs qui changeront, n'en doute pas! J'ai un secret à te partager: passé 60 ans, on devient plus fou chaque année et on ne veut rien manquer! Sois heureuse (encore plus, car tu l'es déjà!) et bon anniversaire!

Zoreilles a dit…

@ Une femme libre : Je t'avouerais que j'ai douté moi aussi et je doute encore... Comment ont-ils fait pour mettre au point cette formidable idée? Non mais c'est loin d'être simple. Pour les membres de nos familles, ça va, ma fille les connaît, on a les mêmes familles mais pour les amis, ça alors, je ne saurais pas moi-même par où commencer! Mes amis(es) viennent tellement d'horizons différents et de lieux différents! Connus parfois dans le travail... mais j'ai travaillé à contrats et comme travailleuse autonome toute ma vie! Connus en faisant des sports d'équipe à l'époque ou dans le milieu culturel où j'ai été très impliquée par la suite, des anciens clients du temps que j'étais écrivain public et quoi encore? Des amis(es) d'enfance? Du monde que j'ai été à l'école avec? Comment a-t-elle pu trouver tous ces gens que j'aime, qui m'écrivent, et me font des cadeaux si originaux?

Il paraît que je saurai tout au lendemain de ma fête, elle va me donner accès à(m'inviter à joindre) ce groupe privé qu'elle a créé pour l'occasion. D'ailleurs, après que je l'ai su, j'ai drôlement remarqué qu'elle et moi, dernièrement, on avait beaucoup d'amis en commun sur le réseau social bien connu et trop populaire, tu sais lequel? Mais il n'y a pas que ça, parce qu'elle en a rejoint d'autres qui n'y étaient pas et qui sont difficiles à rejoindre. Elle m'a confié que certains avaient communiqué avec elle par l'entremise de d'autres pour faire partie du projet. Elle a commencé ça en février, il paraît...

En tout cas, s'il faut que je morde encore plus dans la vie et que je fasse une obsession de ne rien manquer (moi pis mon urgence de vivre!...) encore plus après 60 ans qu'avant, eh bien, je peux te dire qu'il va falloir que je vive vieille en Simonac!

Merci pour ton « sois heureuse », c'est le plus beau vœu qu'on puisse me faire, avec la santé. T'es fine, Une femme libre!

Barbe blanche a dit…

Autant de bougies,
autant de printemps
À bientôt...

OX Jerry a dit…

Bonjour Zoreilles, alors , même si t'aimes pas çà et bien , par avance, je te souhaite un superbe moment le jour de ton anniversaire (les projecteurs seront braquées sur toi ) .Dis donc, c'est marrant tu es du 7 juillet et je suis du 13 juillet, ah !! un bon signe çà Cancer, si si . Par contre, contrairement à toi qui a courageusement cesser de fumer le 15 mars dernier, je grille encore mes 5 cigarettes par jour même si je fais du sport (natation et marche rapide) . J'éspère que cette chaleur actuelle ne t'accable pas ? Passe un bon jeudi !!