jeudi 15 juin 2017

VERS LA SOIXANTAINE

Oh il y avait plus d'un an que je harcelais littéralement mes proches. En fait, depuis que Crocodile Dundee était entré, l'année dernière, dans le Club des sexagénaires, je répétais à qui voulait bien m'entendre : « Je vous en prie, soyez discrets avec ma fête, ne dérangez personne, les gens ont tellement à faire les fins de semaine d'été et puis je ne suis pas à l'aise sous les projecteurs, vous le savez... » 

J'aurai 60 ans le 7 juillet prochain. C'est pourquoi j'ai pris de l'avance en cessant de fumer le 15 mars dernier. J'ai tenu la promesse que je m'étais faite à moi-même d'être devenue non fumeuse quand j'aurais 60 ans. J'en suis d'ailleurs au 92e jour de liberté. 

L'année dernière, pour Crocodile Dundee qui n'aime pas plus que moi être le centre d'attention, on avait pensé à quelque chose de simple, chaleureux et rassembleur : demander aux gens qui l'aiment de faire parvenir à Isabelle et Dominic (pour le montage) un petit bout de vidéo lui souhaitant bon anniversaire, rappelant un beau souvenir, racontant une anecdote, lui adressant des voeux, lui déclarant leur amour, leur affection, leur attachement, leur amitié, tout était permis, le but était de faire plaisir à ce gars-là qu'on aime tant pour son 60e anniversaire de naissance. Ils ont participé en grand nombre, les soeurs, beaux-frères, belles-soeurs, neveux et nièces, amis et amies, anciens compagnons de travail, d'expéditions de canot, de chasse et de pêche, et bien entendu, sa petite famille tricotée serré, Isa, Dom, Félixe, Blanche et moi,  C'était magnifique. Un document vidéo unique!

Le jour de son anniversaire, en compagnie de quelques proches, lors d'un souper, on lui a présenté ça. On pleurait tous! De joie, de bonheur, de reconnaissance, d'amour, de gratitude, d'émotions toutes mêlées, de le voir si heureux et si touché, probablement aussi. 

Vous me voyez venir?

Comment ils allaient faire cette année pour moi? Je ne voulais pas faire de vagues et eux, ne voulaient pas répéter ce qui avait déjà été fait l'an passé. J'avais la même volonté qu'on ne fasse pas trop de vagues pour mes 60 ans un peu comme ça s'était passé pour Crocodile Dundee.

Isabelle m'avait dit : « Fais-moi confiance, Maman, je ne te ferai pas plus de gros party pour toi que j'en ai fait pour Papa, je vous connais comme si je vous avais tricotés! »

Alors, c'est le 7 juin dernier que j'ai eu la surprise, un mois à l'avance, lors du grand dévoilement de ce qu'elle avait concocté pour mon 60e anniversaire, en complicité avec son père (et probablement d'autres personnes aussi) moi, j'ai appelé ça mon pigeonnier de fête. C'est un peu comme un calendrier de l'avent sauf qu'il n'y a pas de chocolat derrière les petites portes. Le voici : 


Ce meuble est fait en bois, peint en blanc, il a plusieurs carreaux, en fait un par jour, du 7 juin jusqu'au 7 juillet. Chaque casier a son petit rideau qui en cache et en protège le contenu, avec la date dessus. Ce soir-là, le 7 juin, ils m'ont dévoilé la surprise. On était chez Isabelle et Dominic où l'on nous avait invités à prendre l'apéro. Après avoir vu « la patente » j'en ai « braillé une shot » et j'ai ri autant que j'ai braillé parce qu'on m'a rappelé quelque chose... 

Au début du mois de mai, je suis arrivée sans prévenir dans le garage où Crocodile Dundee était affairé depuis un bon moment. Lui, il avait l'air mal à l'aise de me voir arriver, il me pensait partie qu'il a dit. Quand j'ai vu l'ébauche de ce meuble gisant par terre, je me suis exclamée : « Pourquoi tu fais ça, c'est rare que tu fais des meubles maintenant? » un peu mal à l'aise, pris au dépourvu il avait improvisé quelque chose : « C'est pour classer mes vis » et je lui avais répondu : « Elles vont être bien logées, tes vis! » 

Ce soir-là du 7 juin dernier, entre les rires et les larmes (de joie) j'ai reçu mon pigeonnier de fête. 



J'ai tout de suite eu le privilège de lire mes 2 premiers messages, ceux qui étaient cachés derrière la petite porte du 7 juin. 



Depuis, chaque matin, je me dépêche de déguster mes deux mini toasts et je cours ouvrir le petit rideau de la petite porte du jour. Les premières lettres/cartes/surprises/délicatesses, je les pleurais toutes en les lisant, tellement j'étais émue. Maintenant, je ne pleure plus en prenant mon café du matin. Au pire j'ai les yeux mouillés un peu. Derrière chaque rideau, j'ai un message, parfois deux, parfois trois et chacun d'entre eux me va droit au coeur. S'il y a un sac suspendu à gauche du meuble, c'est qu'il y a quelque chose dedans que j'ignore encore, je le saurai à mesure, il paraît que tout n'entrait pas dans les casiers. Le plus gros casier en haut complètement, c'est celui du 7 juillet mais il paraît que j'aurai encore beaucoup de surprises d'ici ma fête! 

Je vous dis seulement ce que je sais, ce qu'on m'a dit et ce que je devine. Et c'est bien assez pour me rendre heureuse, croyez-moi! J'ignore, par exemple, comment ma fille a fait pour rejoindre des gens que j'aime et qu'elle ne connaît pas mais depuis quelques temps, je remarque sur Facebook qu'on a beaucoup plus d'amis en commun qu'avant. L'une des confidences qu'elle m'a faites et qui m'a fait chaud au coeur, c'est qu'on a lancé l'invitation cet hiver à des personnes et qu'on n'a pas du tout été obligés de faire des rappels ensuite ou d'insister,  au contraire, Isabelle ne voulait absolument pas forcer les gens mais elle trouvait dans sa boîte aux lettres, sa boîte de courriels, à sa porte et sur son répondeur des réponses qui venaient de partout, plus qu'elle s'y attendait. Elle m'a juste dit ça.

Je sais aussi qu'on célébrera les 3 ans de Blanche le 1er juillet, je lui ferai son gâteau d'anniversaire. Même si nous sommes nées toutes les deux le même jour, à 57 ans de différence, il est bon qu'elle ait sa propre fête à elle toute seule, je trouve. Ses parents sont très d'accord avec moi. 

Et pour mes 60 ans, je suis invitée à souper chez nos enfants le 8 juillet où il y aura ma petite famille, peut-être une ou deux personnes très proches mais pas plus.  Il y a aussi mes Zamis du jeudi qui m'invitent chez l'une d'entre nous, au bord de son lac, le 13 juillet. Mais surtout chaque jour, je reçois une vague d'amour qui me fait dire que c'est tellement plaisant d'avoir 60 ans... 

D'avoir pensé à ça, faut-il qu'on me connaisse mieux que je me connais moi-même et qu'on m'aime quand même!!!

67 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Comme ça, nous pouvons te chanter
bon anniversaire tous les jours jusqu'au 07 07 2017...
Alors, je m'exécute,
bon anniversaire,
nos voeux les plus sincères.
la suite demain...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Merci pour ta petite chanson, t'as vu comme c'était ma fête et qu'elle va durer longtemps? Je suis tellement choyée.

J'aime les chansons... et les vœux sincères!

Barbe blanche a dit…

que ces quelques fleurs
t'apportent le bonheur...

À suivre...

voyageuse du monde a dit…

quelle belle surprise!!!! tu dois avoir été très émue... c'est vraiment une très belle attention et surtout une grande marque d'affection

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : C'est super, je chante avec toi! Hâte à demain... (clin d'œil)

Zoreilles a dit…

@ Voyageuse du monde : C'est toi qui me fais une belle surprise ce matin!

Tu sais bien comme j'étais émue et touchée, t'étais là! Ce sont tes photos que tu m'as gentiment transférées dans mon ordinateur quand t'étais chez nous, je les ai découvertes après ton départ, tu me l'avais dit mais je n'avais pas eu le temps de les voir pendant qu'on vadrouillait avec Line et toi lors de ton passage dans notre région!

Oui, tu as raison et je m'en rends bien compte jusqu'à quel point l'idée est « une belle attention et surtout une grande marque d'affection » comme tu le dis si bien.

Merci d'être passée ici, tu me fais un grand plaisir!

Barbe blanche a dit…

que l'année entière
te soit douce et légère...
à bientôt pour la suite...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Deux bouts de chanson la même journée? Je suis gâtée! Si j'étais pas si grippée, je partirais sur le party!!!

Barbe blanche a dit…

Et que l'an finit,
nous soyons tous réunis.....
À suivre

Solange a dit…

Ma chère Zoreilles c'est à ton tour de te laisser parler d'amour! Je te comprends d'être un peu gênée d'avoir trop d'attention, je ressents ça moi aussi, mais ça fait tellement plaisir à ceux qui nous aiment. C'est une bonne idée le calendrier de la fête, ça fait durer le plaisir.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Que nous soyons tous réunis... Belle image, n'est-ce pas?

Je vais suivre, je vais suivre!

Zoreilles a dit…

@ Solange : C'est à mon tour tous les jours, Solange! Depuis le 7 juin et jusqu'au 7 juillet!!!

Je te fais partager ma surprise de ce matin, derrière le petit rideau de la petite porte du 20 juin, il était écrit cette note de la main de ma fille : « Prends la grande enveloppe blanche marquée 20 juin dans le sac accroché à gauche », ce que j'ai fait. C'était facile, il n'y avait qu'une seule grande enveloppe blanche, le reste (j'ai pas trop voulu voir) était de couleur. Il y aura d'autres petites notes, j'imagine, pour ce qui n'entrait pas dans les petits casiers...

Cette grande enveloppe blanche venait de Baie-Comeau, comme en faisait foi le cachet de la poste. Elle était adressée à ma fille qui ne l'a pas ouverte mais le contenu était pour moi. J'ai tout de suite reconnu l'écriture de ma cousine Hélène qui vit à Baie Comeau mais qui revient en Abitibi, sa terre natale, au moins une fois par année.

Tout ce qu'elle avait préparé pour moi, me faire plaisir, me faire sourire tendrement, si tu voyais ça : Des mots d'amour, des souvenirs, un acrostiche avec mon prénom, un poème et la chose la plus originale : le sablier des 60 francineries et si je prends le temps de réaliser tout ça, je serai rendue à mes 70 ans, c'est certain. C'est drôle et tendre à la fois.

Je te le dis, c'est comme ça tous les jours, c'est trop génial et en même temps, ça ménage notre besoin de... discrétion.

Barbe blanche a dit…

Pour chanter en choeur...
bon anniversai ai aire....
À bientôt...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Aaaahhhhhh que tu chantes bien... Ça finit en douceur et en beauté cette série de vœux en chanson qui se succèdent jour après jour. C'est touchant dans le fond, parce que ça symbolise nos blogues, c'est la façon dont on communique le plus et le plus efficacement, ce petit commentaire chanté chaque jour, c'est aussi la constance et la fidélité dans l'amitié.

Ce matin, pour te redonner un peu de ce que tu m'offres, histoire de partager encore, je te confie le contenu de mon petit casier du 21 juin. Je te cacherai pas que j'ai quasiment pleuré. J'en avais trois ce matin, peut-être parce qu'on est au solstice d'été, que ce jour est le plus ensoleillé et lumineux de l'année?

Mon beau-frère Robert et ma belle-soeur Gisèle, de Ste-Anne des Lacs, avec lesquels on partage tant de choses. Ils m'ont écrit un message d'anniversaire tellement chaleureux.

Et aussi une écorce de bouleau toute roulée... Quand je l'ai dépliée et que je l'ai lue... Ah j'ai vu des images dans ces mots-là, ceux d'Alain, mon ancien voisin du lac Dufault, toujours ami même si pas voisin autant qu'avant, on a tant chanté, rêvé, veillé au feu, élevé nos enfants, vécu, aimé, exploré, cueilli des bleuets, framboises et compagnie, fait de la bannique, du canot, des soupers improvisés, des 5 à 7 qui finissent pas, des célébrations de la St-Jean chez nous et chez eux, refait le monde ensemble... et ça continue.

Tous mes matins sont pleins d'amour et d'amitié depuis... toujours... mais particulièrement depuis le 7 juin!

Merci à toi pour la petite chanson que je ne connaissais pas mais que j'aime beaucoup maintenant.

Une femme libre a dit…

Quelle extraordinaire idée! Au début, à lire ça, j'ai pensé que ce serait difficile de faire mieux pour les années qui suivent. Et je m'en suis voulu tout de suite! D'abord, de ne pas profiter avec toi de ton instant présent qui est juste magnifique et ensuite d'avoir douté: les gens créatifs et amoureux ont une faculté infinie de se renouveler! On te fêtera tout aussi magnifiquement jusqu'à tes 100ans et tes proches sauront s'adapter à tes désirs qui changeront, n'en doute pas! J'ai un secret à te partager: passé 60 ans, on devient plus fou chaque année et on ne veut rien manquer! Sois heureuse (encore plus, car tu l'es déjà!) et bon anniversaire!

Zoreilles a dit…

@ Une femme libre : Je t'avouerais que j'ai douté moi aussi et je doute encore... Comment ont-ils fait pour mettre au point cette formidable idée? Non mais c'est loin d'être simple. Pour les membres de nos familles, ça va, ma fille les connaît, on a les mêmes familles mais pour les amis, ça alors, je ne saurais pas moi-même par où commencer! Mes amis(es) viennent tellement d'horizons différents et de lieux différents! Connus parfois dans le travail... mais j'ai travaillé à contrats et comme travailleuse autonome toute ma vie! Connus en faisant des sports d'équipe à l'époque ou dans le milieu culturel où j'ai été très impliquée par la suite, des anciens clients du temps que j'étais écrivain public et quoi encore? Des amis(es) d'enfance? Du monde que j'ai été à l'école avec? Comment a-t-elle pu trouver tous ces gens que j'aime, qui m'écrivent, et me font des cadeaux si originaux?

Il paraît que je saurai tout au lendemain de ma fête, elle va me donner accès à(m'inviter à joindre) ce groupe privé qu'elle a créé pour l'occasion. D'ailleurs, après que je l'ai su, j'ai drôlement remarqué qu'elle et moi, dernièrement, on avait beaucoup d'amis en commun sur le réseau social bien connu et trop populaire, tu sais lequel? Mais il n'y a pas que ça, parce qu'elle en a rejoint d'autres qui n'y étaient pas et qui sont difficiles à rejoindre. Elle m'a confié que certains avaient communiqué avec elle par l'entremise de d'autres pour faire partie du projet. Elle a commencé ça en février, il paraît...

En tout cas, s'il faut que je morde encore plus dans la vie et que je fasse une obsession de ne rien manquer (moi pis mon urgence de vivre!...) encore plus après 60 ans qu'avant, eh bien, je peux te dire qu'il va falloir que je vive vieille en Simonac!

Merci pour ton « sois heureuse », c'est le plus beau vœu qu'on puisse me faire, avec la santé. T'es fine, Une femme libre!

Barbe blanche a dit…

Autant de bougies,
autant de printemps
À bientôt...

OX Jerry a dit…

Bonjour Zoreilles, alors , même si t'aimes pas çà et bien , par avance, je te souhaite un superbe moment le jour de ton anniversaire (les projecteurs seront braquées sur toi ) .Dis donc, c'est marrant tu es du 7 juillet et je suis du 13 juillet, ah !! un bon signe çà Cancer, si si . Par contre, contrairement à toi qui a courageusement cesser de fumer le 15 mars dernier, je grille encore mes 5 cigarettes par jour même si je fais du sport (natation et marche rapide) . J'éspère que cette chaleur actuelle ne t'accable pas ? Passe un bon jeudi !!

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : À très bientôt, l'ami gaspésien! Je serai dans ta région (administrative, du moins) dans un mois. Quand j'irai du côté de Belle Anse, proche du phare du Borgot, celui qui est appelé officiellement le phare de l'Étang-du-Nord mais que Papa appelait « le phare de Belle Anse », lors d'un exceptionnel coucher de soleil, je porterai mon regard au loin, vers ton rivage, et comme à chaque fois que je suis là, je penserai à toi et je t'enverrai un grand signe de la main avec un sourire de complicité.

Abitibi et Gaspésie : même combat!

Heureuse St-Jean, Fête Nationale des Québécois, ou St-Jean-Baptiste, comme tu voudras pour exprimer ta fierté, ta langue, ta culture, ton pays.

Zoreilles a dit…

@ Jerry OX : Nenon nenon, c'est pas ça, je n'ai rien contre qu'on me souhaite d'avance ou le jour même un joyeux anniversaire pour mes 60 ans. D'ailleurs, je serai très fière aussi d'avoir 60 ans et d'avoir pu vivre tout ce que j'ai vécu jusqu'à maintenant. Simplement, je ne voulais pas de grosse fête, qu'on dérange beaucoup de gens, qu'on ameute tout le quartier, la ville, la région, le pays, tu comprends? C'est dans ce sens-là que je disais que je n'aimais pas que les projecteurs soient sur moi.

Tu es du signe cancer toi aussi? Du bon monde, en effet... Des ti cœurs sensibles, surtout!

Fume tes 5 cigarettes par jour sans culpabilité, mon cher. Le jour où tu seras prêt, tu te feras un beau cadeau en cessant de fumer. D'ici là, savoure! Moi, j'en suis au 100e jour sans fumer aujourd'hui même, en principe, je devrais arrêter de compter aujourd'hui, c'est ce que j'avais dit au départ. Je suis fière du chemin parcouru en 100 jours. Je suis toujours une fumeuse dans l'âme qui ne fume plus, très consciente, cette fois, que je reste vulnérable au tabagisme.

La chaleur, me déranger? Je n'ai pas ce « problème » dans mon coin de pays, je t'assure, j'habite au nord-ouest du Québec!

Barbe blanche a dit…

Et soudain par magie on arrive à 60 ans
À suivre...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Je m'y dirige d'un pas assuré à ces 60 ans... Tiens j'y pense, c'est ma dernière Fête Nationale dans la cinquantaine!

Sais-tu ce qu'il y avait ce matin derrière le petit rideau de la petite porte du 24 juin? Une touchante lettre de mon frère Jocelyn, son enveloppe était adressée à ma fille, en provenance de Berthier-sur-Mer, j'ai su tout de suite avant de l'ouvrir de qui ça venait, en plus j'avais reconnu son écriture. J'en partage avec toi des petits bouts :

« Aujourd'hui c'est la fête de notre pays, je vais penser à vous toute la journée » ... « Tu m'as toujours aimé et je l'ai toujours su, c'est une vérité dont je n'ai jamais douté »... « Tu ne m'as pas donné la vie mais tu fais partie de celles qui me l'ont fait tant aimer... » ... « Tu restes à ce jour, ma grande sœur, la seule fille à qui j'ai écrit un poème! »

Alors, comment veux-tu que mes journées ne soient pas toutes empreintes d'émotions et de joie de vivre quand je me fais dire des affaires de même en me levant le matin!

Le factotum a dit…

Bonjour ,

De retour d'un petit voyage à être fêté pour la fête des pères.
J'installe en pensée un beau bonjour dans chacune de tes petites cases.
Je vais te faire mes souhaits personnels la semaine prochaine.
Bonne fête de notre pays.

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Il y a de la fête dans l'air à célébrer : ta Fête des pères, notre Fête nationale et ma fête qui s'en vient, qui va durer longtemps j'ai l'impression mais je m'en plains pas!

À toi aussi, à ta Douce que je salue, Bonne Fête de notre pays du Québec.

Il se passe quoi à Amos, ce soir? Hier, on avait Raoül Duguay sur la presqu'île avec plein d'autres en spectacles. Je dis ça mais je n'y étais pas, j'étais en compagnie de ma mère!

Barbe blanche a dit…

Alors ce jour là, parmi tous les rires,

C'est vous, sur cet air, que l'on attend



La suite prochainement...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : C'est donc bien beau, ça... C'est tu les mots d'une chanson? Je la connais pas mais j'aimerais la connaître au complet...

T'as célébré la Fête Nationale à ton goût?

Bon dimanche!

Barbe blanche a dit…

Oui, c'est une chanson,
elle vient de loin,
je la connais depuis aussi loin que mon enfance.
Si tu es patiente, la suite s'inscrit un peu chaque jour,
si tu es sage, je pourrais même te la chanter...
La fête nationale,pas vraiment fêté,
pas à mon gout en tous cas,
mettons plutôt,vu passée,
disons que les grandes ferveurs se sont affaiblis au fil des années.
Mais,il ne faudrait pas grand chose pour que renaissent la flamme.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Comme elles sont belles, ces chansons qui viennent de loin. J'ai hâte d'entendre la suite. Je suis patiente et sage, tu peux me faire confiance. Moi, les chansons, j'ai toujours dit que plus elles étaient vieilles, plus elles étaient belles et ma grand-mère m'en chantait de très très vieilles!

La Fête nationale, cette année, tu l'as vécue un peu comme moi. Et Crocodile Dundee qui était au campe me racontait hier soir à son retour qu'en écoutant la radio, la télé, là-bas, (une antenne et l'énergie solaire) il ne s'était pas reconnu du tout, il se sentait comme un étranger dans son propre pays ou un vieux qui suit pas la parade, qui reste accroché à ses vieux souvenirs. Toute la journée de vendredi, partout où il allait, il saluait les gens : « Bonne St-Jean! » et c'est comme s'il avait parlé une langue qui était incomprise, les gens restaient surpris et réagissaient avec une face en voulant dire : « De quoi tu parles? »

Ça lui a foutu un tel cafard...

Et moi, de mon côté, j'avais des obligations en ville, je me disais que j'allais participer à quelque chose pour la Fête nationale mais il n'y avait rien rien rien dans mon patelin et dans ma ville, tout était mort. Écoute, je suis pas fière de le dire mais comme il me manquait du thé de ma sorte, samedi, en désespoir de cause, puisqu'on est collés ici sur l'Ontario et qu'il faisait si beau, j'ai sauté dans mon char, suis allée visiter la belle petite plage dont j'avais entendu parler dans la petite ville minière ontarienne de Larder Lake, à 30 minutes de chez nous, je me suis acheté du thé de ma sorte à la co-op de ce village où l'on m'a servie en français. Et je suis revenue. En Ontario, tout le monde était de bonne humeur, on aurait dit qu'ils avaient le cœur à la fête, les franco-ontariens. Au Québec, on aurait dit que la vie était en suspens, il y avait de la morosité dans l'air et tout était fermé ben étanche...

J'ai hâte de voir des amis de mon âge pour savoir comment les autres ont vécu cette St-Jean. C'est la première année que je vis ça de même!

Barbe blanche a dit…

On voudrait crâner mais on a beau dire

Ça fait quelque chose quand on entend...

À bientôt.........................

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Peux-tu développer ta pensée? J'aimerais savoir ce qui te fait quelque chose dans la St-Jean de cette année. Ton opinion compte beaucoup.

Barbe blanche a dit…

Ce n'est pas nécessairement la fête de cette année, cela fait quelques années déjà, que se garocher dans tous les sens, une journée par année ne me dit plus grand chose.
La morosité ambiante me laisse un gout amer, voir notre pays glisser un peu plus chaque jour vers l'anglais, je ne suis plus capable de supporter, juste un exemple, je me souviens d'une époque, où pour pouvoir vendre un produit aux québécois, la marchandise se devait d'être identifier en français et d'être annoncée en français, pas simplement une mauvaise traduction de l'anglaise.Aujourd'hui, plus besoin de se donner cette peine, les jan batistes et leurs petits moutons se précipitent sur le produit comme si leur vie en dépendais, sans seulement, penser se faire respecter un tant sois peu.
Si je regarde du coté des politiciens, ces parvenus assoiffés de pouvoir à tout prix, l'image qu'ils projettent n'est guère plus reluisante,le pays s'en va sur le yable, et ces imbéciles jouent à mon père en a une plus grosse que le tien , c'est à qui serait le plus à genoux devant je ne sais plus qui, tellement ils se trainent à quatre pattes.
Je suis un peu fatigué de trop souvent me faire dire que je devrais en laissé passer un peu plus, mais, ça, ça me tue.

Heureusement que la retraite est sonnée et que je peux filer en forêt plus souvent qu'autrement,y reprendre des forces, pour réussir à supporter tout ça, sans y laisser mon âme.
Sois rassurée, je ne suis pas à l'agonie, j'ai trop une tête de cochon pour ça.

Alors, La singe en bâtisse,La fête nationale, depuis un bout, je reste bien tranquille.
Si un jour, le clairon sonne l'appel du Pays, je répondrais surement PRÉSENT.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Ah là, c'est tellement plus clair et je te remercie de l'avoir écrit. Je suis certaine que ton opinion et tes désillusions par rapport à la morosité ambiante en rejoignent plusieurs, quel que soit notre âge.

Les jeunes sont encore plus désabusés que nous sur certains sujets. Pour notre part, je crois que ce qu'on trouve plus difficile, c'est qu'on a connu mieux, durant les belles années.

Barbe blanche a dit…

Que l'année entière vous soit douce et légère

Et que l'an fini, nous soyons tous réunis

Pour chanter en chœur:"Bon Anniversaire!"




Comme tu vois, je n'ai pas oublié.
À la prochaine.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Que c'est joli... Merci!

Non, tu n'as pas oublié, tu es un homme de parole, c'est tout à ton honneur.

À la prochaine... chez vous ou chez nous!

Barbe blanche a dit…

Un spécial aujourd'hui,
le premier couplet tout d'un bout.




1- Pour tante Zoreilles ou l'oncle Firmin

On a tous chanté ça, nos bouquets à la main

On se dandinait d'un air sans malice

Comme dans Maman les p'tits bateaux

Le cœur y était mais l'œil en coulisse

On cherchait plutôt le fameux gâteau !


À bientôt...

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : C'est beau, c'est tu une nouvelle chanson ou la même que tu recommences au premier couplet?

En tout cas, c'est plein d'images pour moi!

Barbe blanche a dit…

C'est toujours la même, j'avais sauté par dessus le premier couplet parce que n'ayant pas compté les phrases , je craignait manquer de temps pour la publier toute.


Pour te chanter la chanson, je ne sais comment la partager en commentaire, alors de deux choses l'une, ou bien, tu me donne l'autorisation de publier une fois sur ton blogue, ou je demande à notre amie Francine de te la montrer si elle accepte que je la publie sur son mur face de bouc.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Je te donne l'autorisation de la publier plutôt ici parce que notre amie Francine, je sais pas si t'as remarqué, mais entre son blogue et son mur face de bouc, ça communique pas, c'est pas mal fermé étanche! Ici, elle se sent en toute intimité avec un tout petit groupe de personnes triées sur le volet. À l'autre place, c'est trop fréquenté par trop de monde. Tu te souviens qu'elle n'aime pas être sous les projecteurs?

La face de bouc ne sait même pas ma date de fête. J'ai fait exprès. Malgré tout, s'il y en a qui me souhaitent bonne fête là-dessus, ça me fera plaisir mais ce sera parce qu'ils l'auront su autrement que par un rappel automatique, une alerte de ce réseau. Moi, j'aime quand ça vient du cœur!!!

Barbe blanche a dit…

Voici Zoreilles, le texte complet, en attendant de pouvoir venir te la chanter...

Bon anniversaire.


Bon anniversaire, nos vœux les plus sincères

Que ces quelques fleurs vous apportent le bonheur

Que l'année entière vous soit douce et légère

Et que l'an fini, nous soyons tous réunis

Pour chanter en chœur :"Bon Anniversaire !"


1- Pour tante Élisa ou l'oncle Firmin

On a tous chanté ça, nos bouquets à la main

On se dandinait d'un air sans malice

Comme dans Maman les p'tits bateaux

Le cœur y était mais l'œil en coulisse

On cherchait plutôt le fameux gâteau !


[Refrain]


2- Autant de bougies, autant de printemps

Et soudain par magie on arrive à 2O ans

Alors ce jour là, parmi tous les rires,

C'est vous, sur cet air, que l'on attend

On voudrait crâner mais on a beau dire

Ça fait quelque chose quand on entend...


[Refrain]


Que l'année entière vous soit douce et légère

Et que l'an fini, nous soyons tous réunis

Pour chanter en chœur :"Bon Anniversaire !

Le factotum a dit…

Une belle chanson pour une amie extraordinaire.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Que c'est beau... Je l'entends maintenant, je la chante en lisant les paroles. Merci. Et je la chanterai encore dans mon cœur cet après-midi puisqu'on célèbre les 3 ans de Blanche, comme je te l'ai déjà dit. Elle ne sait pas quel jour on est, qu'on la célèbre le 2 ou le 7, c'est pareil pour elle et on voulait tous qu'elle ait sa fête à elle toute seule.

Bon dimanche, merci encore pour la chanson et les fleurs!

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Ah ces temps-ci, c'est ma fête tous les jours, je nage en plein bonheur! Merci Facto pour « l'amie extraordinaire »!

modotcom (monique lo) a dit…

Un peu à l'avance-à peine!!!! - bonne fête belle Francine - infatigable Zoreilles! Tu es toujours si inspirante - et que diable bien entourée! Santé et bonheur à toi, avec Crocodile, Isabelle, Dominic, Félixe, Blanche et toute ta tribu! Gros becs, de mourial. xxx

Barbe blanche a dit…

Bon anniversaire Zoreilles, mes voeux les plus sincères que l'année entière te soit douce et légère et que l'an finit, nous soyons tous réunis pour te chanter en coeur, BON ANNIVERSAIRE
Passes une super de belle journée,au milieu de tous ceux et toutes celles que tu aimes et qui t'aiment.

canneberge14 a dit…

C'est la fête à Zoreilles! C'est la fête à Zoreilles! Youppi! Tes Zamours et tes Zamis t'adorent parce que tu es une femme d'exception.
Joyeux anniversaire encore et encore! Ton ceux sera rempli d'amour et de soleil. Je t'aime beaucoup et t'embrasse fort.

Le factotum a dit…

Bonne fête, madame Zoreilles.
Ipso & facto xx

Grand-Langue a dit…

Soixante ans, c'est vieux ça! Je n'aimerais pas avoir ça!

Bonne journée tout de même!

Grand-Langue

Richard le Joutellois a dit…

Très bonne fête!!!

Zoreilles a dit…

@ Modotcom : Tu parles d'une belle surprise. Mais t'es bien fine, toi, tu ne m'oublies pas? Eh bien, moi non plus! C'est gentil ce que tu me dis là, merci xx

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Toi, tu fais partie de la famille, ça fait un bon mois que tu me chantes des chansons de fête, haha! Et j'adore ça. Comme j'ai la soixantaine, je suis dure de la feuille, il faudra me le répéter souvent. Merci cher ami gaspésien xx

Zoreilles a dit…

@ Canneberge, mon petit fruit préféré devenu ma sœur de cœur : Pas croyable que notre amitié/complicité/parenté soit née d'abord ici, dans ce blogue, bien avant qu'on ait la chance de se rencontrer en vrai, lors du Festival du cinéma de chez nous, une passion qu'on a en commun, comme bien d'autres choses. Depuis ce temps que Mont-Saint-Hilaire et Rouyn-Noranda sont des villes jumelles, si proches l'une de l'autre!

Je t'embrasse fort, je nage en plein bonheur, tu sais...

Zoreilles a dit…

@ Ipso et Facto : Merci pour cette fidélité dans l'amitié et ces vœux de bonheur qui, ma foi, n'arrêtent pas de se réaliser! Je vais être obligée de bâtir une rallonge à ma boîte à caresses, elle est remplie mais j'ai encore des belles petites places!

Zoreilles a dit…

@ Grand-Langue : Ah mais c'est une belle surprise, votre visite ici! Je n'oublie pas que dans 4 jours, ce sera votre tour, nous sommes de la cuvée 57, vous et moi, avec 4 jours seulement de différence et c'est vous, le plus jeune! Je ne peux même pas me vanter que je recevrai mon premier chèque de la Régie des Rentes du Québec avant vous, ça ira à la fin du mois d'août dans mon cas.

Bonne journée à vous aussi et profitez bien de votre cinquantaine, Monsieur le jeune!

Zoreilles a dit…

@ Richard le Joutellois : Ah ben là, je suis touchée... Des vœux de Joutel pour mes 60 ans? Merci merci et merci xx

Pierre Forest a dit…

le 7 du 7 2017, c'est joli comme date. Bon 60ième!

Zoreilles a dit…

@ Pierre F. : Merci Pierre. Oulalalalala que c'était ma fête! Je n'étais pas au bout de mes surprises hier. Imagine-toi que mes belles-soeurs des Laurentides m'ont fait une surprise, elles étaient chez beau-frère et belle-soeur de Rouyn-Noranda où nous étions pour un 5 à ... plus que 7!

Et aujourd'hui, c'est chez ma fille que tout se passe et je sais qu'il y aura d'autres surprises... Dimanche, on part toutes pour le Témiscamingue et lundi, pour l'Abitibi-Ouest, je te nomme des beaux noms de villages qu'on va visiter, je trouve ça poétique!... (Ste-Germaine-Boulé, Rapide Danseur, Palmarolle, l'Île Nepawa, Macamic et peut-être Authier si on a le temps).

Là, je commence à comprendre quand ma fille me disait, parce que je voulais pas de grosse fête, que ma petite fête allait durer beaucoup plus longtemps!

Merci d'être passé ici, Pierre, ça me fait chaud au cœur.

OX Jerry a dit…

et oui,je suis du signe du cancer. Bel été Zoreilles !!

Zoreilles a dit…

@ Jerry OX : Bel été à toi aussi!

Barbe blanche a dit…

Tu y arrive,
la soixantaine est toute proche,
plus qu'un commentaire
et c'est fait.
Bon retour de vacances Zoreilles.

Zoreilles a dit…

Eh bien, je crois que c'est à moi l'honneur du 60e!!!

Merci le Gaspésien... (clin d'œil)

linda a dit…

Bonsoir Zoreilles

J'aime bien venir faire un petit tour sur ton blogue,je trouve ça agréable.

Dernièrement,je regardais dans ma bibliothèque,et j'ai vu le livre...Messages de vie...Du Dr Bernie Siegle.

Je ne l'avais pas lu depuis plusieurs années,et j,ai eu le goût de faire une recherche sur google,pour en savoir plus sur l'auteur.

J'ai trouvé le blog d'une dame qui avait une tumeur au cerveau,en 2006,et qui avait lu ce livre,ça lui avait fait du bien.

Je décide d'aller à la page d'accueil,et à ma grande surprise,cette dame vivait encore,j'étais contente.

C'est une personne positive,qui a passé à travers plein de choses.

J,ai décidé de lire les archives de son blog,et,j'ai vu qu'en 2007,elle a fait un beau voyage en Abitibi.

Soudain,j'ai pensé à toi.

Voici le texte de cette dame,qui parle de ton beau coin de pays.

http://soleilentete.canalblog.com/archives/2007/07/04/5518224.html

Alors,Zoreilles,tu as maintenant 60 ans? Moi,c'est 61,mais,j'ai l'impression de n'voir que 41,car,depuis que j'ai pris ma retraite à 60 ans,je n'arrête pas de dire que j'ai rajeunit de 20 ans...

Zoreilles a dit…

@ Linda : Merci d'être venue faire ton petit tour sur mon blogue... et de m'en avoir suggéré un autre à lire qui m'a semblé fort intéressant avec son billet de juillet 2007 sur une visite en Abitibi... et même dans la région Nord-du-Québec.

C'est drôle, cette Julie qui signe ce texte, me parle de ma région mais dans un angle que je connais peu et pourtant, elle mentionne Val-St-Gilles, d'où vient sa mère, le fait que ses parents se soient connus et mariés à La Sarre, la petite ville où j'habitais de 0 à 7 ans. Et même, en lisant les commentaires attachés à ce billet, je vois en dernier lieu celui de mon frère, Joce, qui lui suggérait ce site dans lequel on avait tant investi de temps pour des photos, textes, anecdotes, faits insolites mettant en vedette l'Abitibi-Témiscamingue. Mon blogue faisait partie de ça d'ailleurs. Tu vois comme le monde est petit? Crois-tu que cette fille écrit encore aujourd'hui sur ce blogue? J'aurais pu vérifier par moi-même plutôt que de te poser la question mais j'étais pressée de venir te répondre. Je remarque aussi que l'auteure de ce blogue avait la bonne habitude de répondre aux commentaires, je me reconnais là-dedans et c'était la belle époque des blogues où il y avait tant de vie, de belles rencontres à faire, virtuellement ou humainement.

Oui, j'ai eu mes 60 ans et la fête a duré très longtemps avant et après ma fête! Finalement, y a rien de changé à 60 ans si on compare à 59, tu dois trouver la même chose avec tes 61 ans? Oui, la retraite, c'est vrai, ça nous libère du temps et de l'espace, un peu plus de liberté, en effet. J'y pense souvent, je l'apprécie encore.

linda a dit…

Bonsoir Zoreille

Oui,en effet,le monde est petit...

Cette dame avait arrêter son blog vers 2009,mais quand la tumeur est revenue,elle a recommencé à écrire,car elle devait suivre à nouveau des traitements.

Voici ses archives,son dernier message date du mois de juin 2017,j'ignore si elle va poursuivre son blog après cette date

http://soleilentete.canalblog.com/archives/index.html

Je crois que tu aimes bien les oiseaux,j'aimerais te raconter une anecdote vécue au jardin botanique de Montréal,dimanche le 13 août.
Il y avait le spectacle gratuit de Marie-Hélène Thibert,elle a chanté quelques chansons d'Édith Piaf.

Elle a aussi chanté une chanson d'un auteur décédé,pendant toute la chanson,il y avait un cardinal rouge,ce bel oiseau au chant mélodieux,il a chanté tout le long.
Après sa chanson,Marie-Hélène Thibert demande au public quelle sorte d'oiseau c'était,elle riait,elle a remercié ce cardinal,un beau moment magique.

À chaque dimanche,depuis le 25 juin,il y a des spectacles gratuits au jardin,c'est tellement agréable,j'ai eu la chance de voir Vincent Vallières,Guy Bélanger,Karen Young avec sa fille,et finalement,la semaine dernière c'était Luce Dufault.

Je vis beaucoup plus dans le moment présent,je savoure chaque journée,lors de mes 60 ans,la soeur de mon conjoint qui avait le cancer du poumon,m'avait donné une carte comme à chaque année,toutefois,elle est décédée quelques semaines après ma fête,je garde cette carte précieusement...

Zoreilles a dit…

@ Linda : J'ai lu passionnément le dernier billet publié par Julie, de même que les commentaires qui suivaient. Elle prend une pause cet été, en plus qu'elle a fait un voyage qui l'a beaucoup ressourcée... Elle voudrait bien reprendre l'écriture de son blogue. Tiens, elle m'a fait penser à moi, qui n'a rien publié depuis deux mois!

Tu profites de beaux spectacles au Jardin botanique. Si c'était plus proche pour moi, j'irais assurément te rejoindre là...

Mais tu as raison, il faut vivre tous les bonheurs du moment présent. Savourer chaque journée.

Et moi, je pars demain matin, avec ma mère (presque 86 ans) nous allons visiter mon petit frère et sa femme, à Berthier-sur-Mer, de l'autre côté de Québec. Si j'étais toute seule, je ferais l'aller comme le retour d'une seule traite mais puisque je veux ménager Maman, nous allons couper la route en deux partir et dormir en chemin. Je vais réserver dans un gîte du passant que j'aime bien, ça va nous mettre dans l'esprit du voyage et on va complètement décrocher.

Je serai donc partie, loin de la maison et de mon ordinateur, pour presqu'une semaine. Mais j'ai mon cellulaire qui me donne accès à Internet alors si j'ai des commentaires, je les lirai avec plaisir mais j'y répondrai seulement à mon retour.

Et parlant de répondre, je vois que la Julie qui est si plaisante à lire a toujours la bonne idée de répondre alors d'après moi, tu auras une réponse de sa part bientôt.

Je te souhaite un beau mois d'août, ou plutôt un beau « mois doux »!!!

linda a dit…

Bonsoir Zoreilles

Je te souhaite un beau voyage.

Julie a un deuxième blog,que j'ai trouvé hier,elle parle de différents sujets,le voici

http://soleildencrier.canalblog.com/archives/index.html

À bientôt

Zoreilles a dit…

@ Linda : Merci, j'ai fait bon voyage en effet et surtout, ma mère a fait bon voyage, avec ses trois enfants autour d'elle, ça l'a rendue heureuse. Mission accomplie!

Je viens d'aller voir ce deuxième blogue où elle a écrit son dernier billet, celui de janvier dernier à propos de l'appartement de ses amis où elle va de temps en temps, entre autres pour écrire. Elle avait l'objectif d'écrire sur ses deux blogues mais visiblement la vie l'a entraînée ailleurs ou bien elle a manqué de motivation.

Elle a du talent pour l'écriture, cette Julie.

linda a dit…

Bonsoir Zoreilles

Je suis contente de voir que tu as fait un beau voyage,c'est tellement des moments précieux.

Pour les blogs de Julie,parfois c'est ce qui peut arriver,il y a peut-être un manque de motivation en effet.

Il y a un membre de son blog qui avait laissé un message touchant,je trouvais que cet homme avait une grande sensibilité,lui aussi avait un blog,et j'ai commencé à regarder les archives,il parle un peu de tout,la politique,les voyages,la nature,bref,j'ai de la lecture pour un bon moment.

Bonne fin de soirée,et à bientôt