mardi 15 mars 2016

PERSPECTIVE


Le 22 décembre dernier, nous avions une petite réunion de famille chez notre fille et son mari. Il est rare que j'apparaisse sur les photos tout simplement parce que ma façon de fuir les caméras, c'est de prendre les photos moi-même mais cette fois-là, mon beau-fils m'a chipé ma caméra pour en prendre une de nous deux!

PERSPECTIVE

Hier soir, Crocodile Dundee et moi, on s'est replongé dans une époque lointaine en regardant les photos de famille que sa soeur venait de lui donner. Il y a maintenant un an que leur mère est décédée et ma belle-soeur a eu la bonne idée de démanteler les albums photos de sa mère pour distribuer ces souvenirs le plus équitablement possible entre les 5 enfants de la famille.  

Que de beaux souvenirs nous nous sommes rappelés de cette vie de famille riche et intense dont je fais aussi partie depuis  40 ans cette année! 

Et puis, on a laissé de côté les photos pour continuer d'échanger sur cette époque où mes beaux-parents avaient l'âge qu'on a maintenant. Comme Crocodile Dundee célébrera ses 60 ans le 2 avril prochain, inévitablement, il fait des bilans, des constats, il se souvient et il s'inspire d'eux pour entreprendre cette nouvelle décennie avec une perspective qui tienne compte de ce qu'on est devenus, lui et moi, individuellement, ensemble et avec notre petite famille à nous. 

La discussion a rapidement tourné au rire et à la complicité quand on s'est mis à se rappeler que plus jeunes, on avait une vision de l'âge et de la vie tellement déphasée. Moi qui suis née en 1957, quand on me parlait de l'an 2000, je croyais qu'à 43 ans, je n'allais peut-être même pas voir ça et que si j'étais encore de ce monde au tournant du millénaire, plus rien n'allait me déranger! 

Crocodile Dundee, lui, m'a raconté qu'en fouillant dans la bibliothèque chez ses parents, il était tombé sur un livre qui parlait de l'amour après 50 ans. Il s'était fait la réflexion qu'à cet âge-là, ses parents n'avaient sûrement plus de vie sexuelle active, c'est certain! Alors, comme il avait l'habitude d'arriver à l'improviste chez ses parents à tout moment, une fois, il avait trouvé la maison bien tranquille et s'était dépêché d'aller voir au sous-sol au cas où l'un des deux aurait eu un malaise ou quelque chose du genre. C'est là qu'il a trouvé son père d'abord, en bobette, derrière le bar, pendant que sa mère s'était réfugiée pour se rhabiller en vitesse dans la salle de lavage d'où elle est ressortie un peu échevelée.  Sur le coup, Crocodile Dundee n'avait pas tout de suite compris ce qu'il venait de déranger, tellement certain qu'après 50 ans, ses parents ne devaient sûrement pas « faire ça »!

Mais Belle-Maman, connaissant son fils, moqueur et taquin comme pas un, s'est empressée d'appeler ses filles, pour leur dire : « Le beau Gilles va vous conter ça à sa manière, il va faire son comique, ça fait que j'aime mieux vous le dire moi-même, il nous a surpris, votre père et moi... » 

Et c'est là, seulement là, que Crocodile Dundee a compris les dessous de la scène bizarre sur laquelle il venait de tomber. Vous pensez bien qu'il ne s'est pas privé non plus de le raconter à sa manière et devant ses parents lors des réunions familiales qui ont suivi. 

À l'approche de ses 60 ans, demandez-lui aujourd'hui si les gens de plus de 50 ans ont encore une vie amoureuse digne de ce nom!!! Maintenant, 60 ans, c'est encore jeune... Simple question de perspective!


26 commentaires:

Réjean Mélançon a dit…

Pour dire les choses très simplement, ce n'est pas nous qui vieillissons, c'est seulement notre corps ! :-)

Bonne journée, Zoreilles !

Zoreilles a dit…

Oui, c'est ça, seulement notre corps!

Moi je trouve que notre corps demande plus d'entretien qu'avant... On entend souvent les gens de notre âge dire qu'ils ne sont plus capables de veiller tard, de passer une nuit blanche, de faire ceci ou de faire cela.

Évidemment, on nous dira comme je l'entends souvent qu'on passe notre temps à faire des deuils. Triste constat. J'aime mieux penser à tout ce qui s'offre encore, tout ce qui est possible, tous les rêves qui sont encore à ma portée, tous les projets que je peux encore réaliser, etc.

J'ai la chance d'avoir de beaux exemples et de merveilleux souvenirs de gens autour de moi qui se bonifient avec les années :

Ma mère, à 84 ans, ne prend jamais l'ascenseur toute seule sauf si elle a des paquets à monter à son appartement, elle fait ses exercices en montant et descendant les marches jusqu'au 4e étage. Elle fait sa « technique Nadeau » tous les matins, elle mange du poisson qu'elle apprête elle-même plusieurs fois par semaine et soigne ses petits bobos de son âge par l'alimentation saine, l'exercice, l'attitude positive et la prière.

Sa grand-mère, donc mon arrière grand-mère maternelle a vécu jusqu'à l'âge vénérable de 103 ans, « avec tout son génie ». Quand je l'ai connue, à mon premier voyage aux Îles, en 1972, elle avait 95 ans et me disait que son mari, mon arrière grand-père qui était décédé l'année précédente, « était mort jeune, pauvre lui, le cœur y a arrêté ». Question de perspective encore une fois!

Mon ami Ludger, aujourd'hui âgé de 90 ans, m'avait raconté qu'à la mort de sa première femme, il avait 78 ans et pour se consoler de cette grande perte, il avait décidé de se fabriquer lui-même un violon et d'apprendre à en jouer. Ma réaction avait été impulsive : « À 78 ans? » et il m'avait répondu du tac au tac : « Je me suis dit c'est maintenant ou jamais ». Deux ans plus tard, ayant réalisé son objectif et sentant que son deuil était fait, il avait communiqué par écrit avec sa première blonde, Huguette, qu'il n'avait jamais oubliée. C'est qu'il venait d'apprendre qu'elle avait perdu son mari à peu près au même moment où il avait perdu sa femme. Ludger et Huguette se sont mariés quelques mois plus tard en présence de leurs nombreux enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants.

Et je pourrais t'en conter, des comme ça, jusqu'à demain matin!

Mais bien sûr, à notre âge, le corps, il demande plus d'entretien et de saines habitudes de vie sont maintenant primordiales.

Avais-tu déjà entendu celle-là? « Si tu te réveilles le matin et que t'as mal nulle part, c'est que t'es mort ! »

Réjean Mélançon a dit…

«Avais-tu déjà entendu celle-là? « Si tu te réveilles le matin et que t'as mal nulle part, c'est que t'es mort !»

Oui, Zoreilles ! :-)

Mais là encore, il n'y a que le corps qui meure... pas toi ! :-)))

Zoreilles a dit…

Sauf que... Mon corps, c'est le seul véhicule dont je dispose pour que mon esprit soit libre!

Mais j'ai moins mal dans le corps en me réveillant le matin depuis que je vais à la piscine 3 fois par semaine. Notre ville met gratuitement à la disposition des aînés (les 55 ans et plus) 3 périodes d'une heure de piscine libre par semaine et j'en profite depuis 3 ans. Il y a juste une chose que je n'aime pas trop, à l'horaire de la piscine, il est écrit : « Piscine des aînés 55 + », ça me remet les pendules à l'heure, le mot « ainés » ne s'adresse pas à moi on dirait mais les fidèles là-bas m'appellent « la jeune », ça compense! Non mais c'est vrai, je suis toujours la plus jeune dans la piscine, la moyenne d'âge se situe, à mon avis, autour de 65 ans.

Barbe blanche a dit…

Il y a une chose qui me fatigue un peu plus au fur et à mesure que passent les ans, c'est que plus le temps passe, plus les jours raccourcissent.
C'est peut être mon corps qui ralentit...
Pauvre lui, il n'arrive plus à me suivre.
Bon, je file dormir, tu sais à mon âge,
il faut se coucher tôt.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : Je visite régulièrement ton blogue, je suis donc une témoin privilégiée de tes nombreuses expéditions en nature pour tirer le portrait, comme tu dis souvent, de tous ces paysages que tu nous partages. Oui, tu dois être fatigué tous les soirs, ce qui t'amène à te coucher tôt mais ça doit être une si bonne fatigue!

Le factotum a dit…

"À l'approche de ses 60 ans, demandez-lui aujourd'hui si les gens de plus de 50 ans ont encore une vie amoureuse..."

Je crois que je vais suivre son exemple. Rigolo...

Rien n'est plus attirant que de faire un peu d'exercice au quotidien.
Cela adoucit les articulations.

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Il faut tellement prendre soin de nos articulations qu'on va finir par être des gens... très articulés, hihihi!

Tu as sûrement mis de côté tes raquettes, tes patins, tes skis de fond et ce n'est pas encore le temps de sortir ton vélo. Que fais-tu ces temps-ci pour garder la forme?

Le factotum a dit…

Badminton et yoga à l'intérieur.
Et marche à l'extérieur.

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Bravo champion! Encore une fois, tu m'inspires...

Une femme libre a dit…

C'est vrai que tu es enfin dans une photo et je l'apprécie mais as-tu remarqué que tu es en bonne partie cachée par ta petite-fille? Toi, toi, toi, as-tu de la place? Bon, cette question s'adresse plus à moi qu'à toi je pense. Je fais clairement de la projection! ;o)

Je suis comme toi pour la piscine. Se tenir en forme, c'est à la portée de tous et l'exercice est une drogue légale dont il serait fou de se passer.

Très drôle l'histoire des beaux-parents surpris par leur fils!

Solange a dit…

L'important c'est de rester actif et de ne pas y penser à l'âge. Mais quand on regarde les anciennes photos on voit les ravages du temps.

Zoreilles a dit…

@ Une femme libre : Moi, si j'ai de la place? La meilleure place, en compagnie de mon homme de l'une de mes deux petites!

Des histoires drôles avec ma belle-famille, on s'en est raconté depuis 5 jours, on a eu tellement de plaisir. Si j'ai mis du temps à répondre à ton commentaire, c'est que j'étais partie avec Crocodile Dundee jeudi matin, on allait entre autres faire les sucres chez deux de ses sœurs dans les Laurentides plus une autre belle raison de se rendre jusqu'à Granby. Alors, en 5 jours, on a fait :

Rouyn-Noranda/Bellefeuille (St-Jérôme)
Bellefeuille/Ste-Anne des Lacs
Ste-Anne des Lacs/Mirabel
Mirabel/Bellefeuille
Bellefeuille/Granby/Bellefeuille (on a traversé Montréal 2 fois dans la même journée)
Et finalement, ce matin, départ de Bellefeuille jusqu'à Rouyn-Noranda!

Séjour super agréable, on a ramené du sirop d'érable qu'on a participé à faire nous autres même!!!

Zoreilles a dit…

@ Solange : Ouais... Les ravages du temps... C'est pas jojo quand on se regarde, hein? Heureusement qu'on se regarde pas trop, c'est pas mal mieux de regarder les autres, il me semble qu'ils ne vieillissent pas, les autres!

Oui, rester actif, je suis d'accord, et avoir plein de projets, ça aide aussi...

OX Jerry a dit…

Bonjour Zoreilles, je vois que tu fourmilles d’activités et de projets ! Ah !! Les photos , c'est un bon repaire pour faire un flash-back sur nos bons souvenirs !! Bon mercredi au Quebec !!

Zoreilles a dit…

@ Jerry OX : Comme toujours, des activités et des projets, on n'en manque pas. Et ce que je raconte ici n'est qu'un petit reflet de ce qui se passe dans nos réalités quotidiennes! C'est peut-être pour cette raison que je manque toujours de temps, hihihi!

Bon mercredi chez toi aussi, nous sommes de tout cœur avec vous, solidaires et unis dans l'épreuve de ce monde qui aurait besoin de plus d'amour et de fantaisie...

OX Jerry a dit…

Merci beaucoup Zoreilles, passe donc m'écouter de temps à autre !

Jackss a dit…

Bonjour Zoreilles,

Difficile de ne pas penser à toi ces jours-ci. Laure me parle beaucoup des Iles de la Madeleine depuis quelques semaines. Elle voulait me convaincre d'y aller cet été. J'étais donc très attentif dès les premiers bulletins de nouvelles parlant vaguement d'une catastrophe aérienne.

Zoreilles a dit…

@ Jerry OX : Je t'ai pris au mot, je viens juste d'y aller faire un tour, j'ai écouté avec plaisir pour mes zoreilles ta chanson « Manifester ». J'aime la poésie et l'ironie qu'il y a là-dedans, c'est un éditorial qui n'est pas choquant du tout, au contraire, j'y vois un peu de fantaisie pour adoucir les angles de nos sociétés.

J'aurais bien voulu te laisser un commentaire chez toi mais cela m'est techniquement impossible, j'ignore pourquoi...

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Tu penses à moi et moi je pense à tout mon monde aux Îles, tu sais qu'ils habitent tous tout près du lieu de l'écrasement de ce petit avion où les 7 passagers ont perdu la vie? Je connais trop bien cet endroit pour y avoir laissé mon cœur depuis toujours, entre la butte à Mounette, la Baie d'en dedans, la Dune du sud et le chemin de la Pointe Basse, c'est tout Havre-aux-Maisons et l'ensemble de l'archipel madelinot avec ses habitants qui vivent la peine immense de la famille Lapierre aujourd'hui presque décimée, de même que les familles des deux pilotes qu'il y avait à bord.

Ils étaient pourtant si près de l'aéroport, à peine 2 kilomètres, et si la visibilité n'avait pas été nulle ce matin-là, ils auraient pu l'apercevoir par les hublots. Des gens les attendaient sûrement dans ce petit aéroport où j'ai tant de fois atterri en d'autres circonstances aux beaux jours de l'été avec les mêmes sentiments qu'eux : retrouvailles, rires et larmes, chaleur et affection, retour à la « maison ».

Mais les Madelinots en ont vu d'autres, ils sauront se relever, ils sont habitués aux tragédies, la plupart du temps maritimes, ils ont courage, foi, solidarité. Cette fois c'est par le ciel et non par la mer que le malheur est venu. Ils en feront probablement une chanson comme ils l'ont fait jadis pour la complainte des Lebel, le naufrage du Marie-Carole et tant d'autres qui ont laissé des traces dans l'histoire de ces insulaires.

J'ai plus de peine quand je pense à la maman de Jean Lapierre, sa sœur restante qui était déjà aux Îles auprès de sa mère, pour les enfants et petits-enfants de Jean Lapierre, ses deux frères, sa sœur qui était à bord de l'avion ainsi que pour les familles proches de ces deux pilotes.

OX Jerry a dit…

OH ! Merci Zoreilles !! Merci beaucoup !! Je suis très touché que tu aies écouté et apprécié ma chanson « Manifester » (qui figure sur mon nouveau CD) . Content que tu aies perçu l'ironie dont je fais preuve dans ce texte (peu de gens l'ont remarqué donc je suis d'autant plus ravi !) . Tu as bien compris ce que je voulais dire avec des notes et des mots . Oui, un peu de (je te cite ) " fantaisie pour adoucir les angles de nos sociétés " MERCI !!!

Zoreilles a dit…

@ Jerry OX : C'était un vrai plaisir, Jerry OX et je retournerai encore te lire et t'écouter!

mijo a dit…

Excellente cette anecdote de Crocodile Dundee et ses parents !!! J'adore.

Zoreilles a dit…

@ Mijo : On en rit encore nous autres aussi!

OX Jerry a dit…

Oh !! Super !! Merci beaucoup beaucoup Zoreilles !! C'est TRÈS encourageant !!

Zoreilles a dit…

Fait très plaisir, Jerry OX!